BRIBES EN LIGNE
      &n (ma gorge est une exacerbé d’air       voyage je t’enfourche ma carissimo ulisse,torna a c’est extrêmement ce monde est semé là, c’est le sable et diaphane est le   se et que vous dire des des quatre archanges que le bulletin de "bribes   en grec, morías       le toi, mésange à       dans je déambule et suis chaque jour est un appel, une  pour jean le   un vendredi se placer sous le signe de pour mon épouse nicole rêves de josué, a la libération, les clers est li jurz et li bien sûrla c’est pour moi le premier antoine simon 23 il en est des meurtrières. “le pinceau glisse sur       montag je suis antoine simon 13 dernier vers aoi   tout en travaillant sur les elle disposait d’une       object al matin, quant primes pert pour lee       dans le lourd travail des meules À max charvolen et martin "tu sais ce que c’est     &nbs madame est toute je suis bien dans vue à la villa tamaris c’est une sorte de le proche et le lointain comme une suite de quand sur vos visages les pour angelo i.- avaler l’art par la fonction, dernier vers aoi       la pie  mise en ligne du texte le pendu       sabots les avenues de ce pays station 5 : comment derniers dernier vers aoi dernier vers aoi pour jean-louis cantin 1.- intendo... intendo ! cet univers sans juste un mot pour annoncer       la       en onze sous les cercles deuxième apparition chercher une sorte de     sur la pente titrer "claude viallat, autre petite voix rm : d’accord sur a propos de quatre oeuvres de       &agrav histoire de signes .  improbable visage pendu       m̵ un jour, vous m’avez       juin       l̵       ce dans les rêves de la antoine simon 21 passet li jurz, la noit est  “ne pas         &n jamais si entêtanteeurydice       nuage       d&eacu rm : nous sommes en       enfant       l̵ dernier vers aoi       le       le       un imagine que, dans la toute trace fait sens. que dans le pays dont je vous il n’y a pas de plus josué avait un rythme de profondes glaouis la mort, l’ultime port, avant propos la peinture est f qu’il vienne, le feu journée de franchement, pensait le chef, carmelo arden quin est une un trait gris sur la ainsi alfred… toutes ces pages de nos antoine simon 26    si tout au long       su de pareïs li seit la cinquième essai tout iloec endreit remeint li os   pour olivier de sorte que bientôt     tout autour toute une faune timide veille dernier vers doel i avrat, « voici maintenant il connaît le dix l’espace ouvert au patrick joquel vient de 1254 : naissance de on dit qu’agathe "je me tais. pour taire. etait-ce le souvenir tout le problème quel ennui, mortel pour 1 au retour au moment       " béatrice machet vient de nous dirons donc mille fardeaux, mille     pourquoi À l’occasion de   marcel       chaque f les marques de la mort sur tout est prêt en moi pour macles et roulis photo 4 même si  les éditions de pour frédéric etudiant à je t’ai admiré,       entre dentelle : il avait 5) triptyque marocain la pureté de la survie. nul antoine simon 18 d’un bout à chaque automne les qu’est-ce qui est en une errance de derniers vers sun destre il semble possible sur l’erbe verte si est m1       je découvre avant toi  le grand brassage des in the country pour michèle aueret pour andré v.- les amicales aventures du la terre nous       midi cet article est paru dans le dans un coin de nice, de proche en proche tous le passé n’est s’ouvre la la fraîcheur et la d’un côté dernier vers aoi a supposer quece monde tienne 1. il se trouve que je suis       apr&eg       sur le rita est trois fois humble. l’heure de la il était question non tous feux éteints. des       vu la légende fleurie est attelage ii est une œuvre       l̵ et que dire de la grâce les dieux s’effacent       la j’ai changé le       va à la bonne  ce mois ci : sub marie-hélène       je mes pensées restent  tu ne renonceras pas.       le       st ce qui fait tableau : ce pour jacky coville guetteurs il faut laisser venir madame la musique est le parfum de     un mois sans une autre approche de il pleut. j’ai vu la l’impossible    7 artistes et 1       reine       soleil nous savons tous, ici, que pour jean-marie simon et sa ce pays que je dis est pour andrée attention beau pour anne slacik ecrire est je n’hésiterai karles se dort cum hume je crie la rue mue douleur les lettres ou les chiffres nos voix deuxième apparition de madame porte à       l̵       maquis à la mémoire de pour helmut     oued coulant vous êtes allons fouiller ce triangle madame est la reine des f les feux m’ont epuisement de la salle,       bonheu madame, vous débusquez i mes doigts se sont ouverts macles et roulis photo 1 je t’enlace gargouille et tout avait avez-vous vu un titre : il infuse sa elle ose à peine quel étonnant       fleur       dans     les provisions me aucun hasard si se       dans les plus terribles     chambre quelques textes et  riche de mes ki mult est las, il se dort tes chaussures au bas de le galop du poème me au commencement était pour pierre theunissen la si j’étais un       un libre de lever la tête     "       sur la bouche pure souffrance antoine simon 11 temps de pierres voile de nuità la il souffle sur les collines af : j’entends madame, on ne la voit jamais antoine simon 10 le nécessaire non dimanche 18 avril 2010 nous     du faucon trois tentatives desesperees les durand : une       &agrav  “s’ouvre       &n comme un préliminaire la   nous sommes attendre. mot terrible. de mes deux mains il faut aller voir il s’appelait la mastication des dernier vers aoi l’existence n’est normalement, la rubrique f dans le sourd chatoiement   dits de le 28 novembre, mise en ligne l’évidence  monde rassemblé       la   3   

les  je signerai mon deuxième essai le  hier, 17       sur ço dist li reis : de toutes les dernier vers aoi       le antoine simon 17       grappe giovanni rubino dit le ciel est clair au travers vous deux, c’est joie et ce paysage que tu contemplais livre grand format en trois  on peut passer une vie la littérature de quelque temps plus tard, de dernier vers aoi   temps de cendre de deuil de 0 false 21 18       arauca buttati ! guarda&nbs on a cru à eurydice toujours nue à       dans un nouvel espace est ouvert   encore une       glouss       au bel équilibre et sa    nous       jardin attendre. mot terrible.       crabe- l’attente, le fruit   adagio   je les dessins de martine orsoni       il       b&acir       deux comme ce mur blanc le samedi 26 mars, à 15 marcel alocco a quelque chose c’est la peur qui fait     cet arbre que  tous ces chardonnerets       le du bibelot au babilencore une le lent déferlement  hors du corps pas edmond, sa grande à bernadette   (dans le depuis ce jour, le site nous viendrons nous masser 13) polynésie et c’était dans tu le saiset je le vois       &agrav fin première je ne saurais dire avec assez une il faut dire les li emperere par sa grant nice, le 18 novembre 2004       ce générations légendes de michel tout mon petit univers en station 4 : judas  l’ami michel equitable un besoin sonnerait       cette vous n’avez f j’ai voulu me pencher   1) cette     au couchant (ô fleur de courge...  “ce travail qui       pass&e antoine simon 20 dernier vers que mort le franchissement des rossignolet tu la       parfoi prenez vos casseroles et recleimet deu mult la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Thupinier

Thupinier



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette