BRIBES EN LIGNE
antoine simon 13 pour mireille et philippe troisième essai   3   

les bernard dejonghe... depuis marcel alocco a nos voix madame, vous débusquez prenez vos casseroles et je ne saurais dire avec assez dernier vers aoi       le       droite       dans merle noir  pour à sylvie le vieux qui les étourneaux ! je déambule et suis       au       le       le antoine simon 5 et  riche de mes  hier, 17 les parents, l’ultime 1257 cleimet sa culpe, si en 1958 ben ouvre à ...et poème pour antoine simon 31   saint paul trois tout à fleur d’eaula danse   adagio   je trois tentatives desesperees       &agrav mougins. décembre chaque automne les     &nbs la rencontre d’une ce pays que je dis est sur la toile de renoir, les       crabe- li emperere s’est       reine sous la pression des j’entends sonner les     faisant la  zones gardées de violette cachéeton antoine simon 33 nous avons affaire à de f dans le sourd chatoiement je t’ai admiré, assise par accroc au bord de pour jean marie     dans la ruela première     hélas, sixième pierre ciel 13) polynésie a claude b.   comme j’ai donc pour marcel vous deux, c’est joie et beaucoup de merveilles (la numérotation des carles respunt : dernier vers aoi tous ces charlatans qui ce paysage que tu contemplais peinture de rimes. le texte antoine simon 6 a l’aube des apaches, al matin, quant primes pert nous dirons donc c’est le grand bien sûrla j’ai perdu mon       " lorsqu’on connaît une       fourr&         &n vous êtes   si vous souhaitez       &n merci au printemps des le ciel est clair au travers à bernadette  il y a le (de)lecta lucta     encore une ma mémoire ne peut me de pa(i)smeisuns en est venuz pas une année sans évoquer faisant dialoguer       il dans l’effilé de ses mains aussi étaient toi, mésange à deuxième essai     son       cette et si tu dois apprendre à  martin miguel vient À max charvolen et martin je crie la rue mue douleur       au       neige a la libération, les l’homme est       journ& dernier vers aoi toutefois je m’estimais l’existence n’est alocco en patchworck © seul dans la rue je ris la       & pas de pluie pour venir 1.- les rêves de granz fut li colps, li dux en un titre : il infuse sa heureuse ruine, pensait viallat © le château de nouvelles mises en essai de nécrologie,     sur la     le cygne sur béatrice machet vient de       alla   nous avancions en bas de toute une faune timide veille j’aime chez pierre n’ayant pas la lecture de sainte tandis que dans la grande le recueil de textes       la comme c’est du bibelot au babilencore une l’instant criblé l’appel tonitruant du tant pis pour eux. "pour tes dernier vers aoi deuxième les avenues de ce pays       baie « 8° de dorothée vint au monde l’ami michel « h&eacu le 28 novembre, mise en ligne le plus insupportable chez f toutes mes comment entrer dans une a grant dulur tendrai puis il est le jongleur de lui     longtemps sur je meurs de soif la mort, l’ultime port, pour martine (josué avait lentement tes chaussures au bas de fin première ainsi fut pétrarque dans   pour le prochain       dans a propos de quatre oeuvres de à propos “la arbre épanoui au ciel démodocos... Ça a bien un pour mon épouse nicole il n’y a pas de plus l’art c’est la       gentil Éléments -       l̵ ils sortent deux mille ans nous qu’est-ce qui est en je suis       le       aujour décembre 2001.  au mois de mars, 1166   jn 2,1-12 : dentelle : il avait la vie est ce bruissement quand les eaux et les terres dernier vers que mort       un       enfant       le se reprendre. creuser son raphaël la liberté s’imprime à 0 false 21 18 pour m.b. quand je me heurte huit c’est encore à tout mon petit univers en nous savons tous, ici, que mieux valait découper antoine simon 29 les dieux s’effacent et il parlait ainsi dans la il n’est pire enfer que       midi       la       jonath dernier vers aoi accoucher baragouiner langues de plomba la       allong me les enseignants : une errance de   marcel l’heure de la le numéro exceptionnel de       object   pour adèle et       au il faut laisser venir madame  de la trajectoire de ce suite du blasphème de sa langue se cabre devant le cinquième citationne envoi du bulletin de bribes pour andrée clers est li jurz et li  dans toutes les rues les dessins de martine orsoni j’ai relu daniel biga, des conserves !     cet arbre que un soir à paris au nice, le 8 octobre et il fallait aller debout onze sous les cercles j’ai en réserve autre citation"voui  dans le livre, le  je signerai mon  hors du corps pas les petites fleurs des       voyage dire que le livre est une antoine simon 9    nous dans les horizons de boue, de       pourqu frères et "moi, esclave" a   ces sec erv vre ile accorde ton désir à ta dans les hautes herbes  ce mois ci : sub rien n’est    regardant sixième ….omme virginia par la bien sûr, il y eut     double moisissures mousses lichens       l̵ franchement, pensait le chef,  les trois ensembles ce n’est pas aux choses encore la couleur, mais cette zacinto dove giacque il mio exode, 16, 1-5 toute       m̵  “la signification c’est vrai de prime abord, il cet univers sans je ne sais pas si ensevelie de silence, iloec endreit remeint li os       la antoine simon 11 portrait. 1255 : à cri et à m1       ecrire sur       " j’oublie souvent et " je suis un écorché vif. j’ai changé le buttati ! guarda&nbs douze (se fait terre se quatre si la mer s’est dernier vers aoi pour ma "tu sais ce que c’est     sur la pente j’écoute vos temps de pierres dans la jusqu’à il y a pour julius baltazar 1 le  le "musée le scribe ne retient antoine simon 32 ma voix n’est plus que d’un bout à mon cher pétrarque, je dors d’un sommeil de pour nicolas lavarenne ma       pav&ea  epître aux  l’exposition  ce texte se présente pour andré villers 1) après la lecture de carcassonne, le 06 antoine simon 3  la lancinante le lent tricotage du paysage dix l’espace ouvert au mais jamais on ne vi.- les amicales aventures les routes de ce pays sont f le feu est venu,ardeur des antoine simon 27 f qu’il vienne, le feu dernier vers aoi légendes de michel     oued coulant   (dans le       montag le temps passe dans la       voyage présentation du a la femme au l’art n’existe       soleil     quand       s̵ la légende fleurie est temps de bitume en fusion sur trois (mon souffle au matin ecrire les couleurs du monde     pourquoi       le jamais si entêtanteeurydice pour un besoin de couper comme de la terre nous abstraction voir figuration   pour théa et ses rm : nous sommes en macles et roulis photo la liberté de l’être    courant       jardin       sur quel ennui, mortel pour dans un coin de nice, l’évidence cet article est paru dans le       la passent .x. portes, le "patriote",       j̵ et…  dits de madame déchirée       dans mouans sartoux. traverse de vertige. une distance un verre de vin pour tacher et si au premier jour il dans le pain brisé son macles et roulis photo 3 le tissu d’acier pour qui veut se faire une pour michèle aueret hans freibach :       apr&eg  née à       tourne       juin mon travail est une et combien toutes sortes de papiers, sur       sur       écoute, josué,     une abeille de       sur encore une citation“tu de mes deux mains       maquis le ciel de ce pays est tout bal kanique c’est la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Cantin

Cantin

Dernière publication : 24 mars 2008.
Les 3 derniers articles : Rêves de terre .
Les 3 articles les plus lus : Rêves de terre .

  • Rêves de terre

    Date de rédaction : 29 mai 1991
    Préface pour l’exposition de Jean-Louis Cantin 1991. Publié dans "les Rossignols du Crocheteur" et dans la revue "La Métis"


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette