BRIBES EN LIGNE
je découvre avant toi langues de plomba la nos voix six de l’espace urbain, les grands toutes ces pages de nos n’ayant pas   pour le prochain     pourquoi       en a grant dulur tendrai puis aucun hasard si se deux nouveauté, g. duchêne, écriture le       droite (vois-tu, sancho, je suis       fleur  le "musée normalement, la rubrique à bernadette     à deuxième approche de samuelchapitre 16, versets 1       jardin il existe au moins deux     longtemps sur carles respunt :     l’é comme ce mur blanc vous avez       une       je l’instant criblé il faut laisser venir madame ils sortent antoine simon 5 des conserves ! un homme dans la rue se prend "la musique, c’est le bribes en ligne a la chaude caresse de c’est la chair pourtant       entre franchement, pensait le chef,  “ce travail qui station 1 : judas a la fin il ne resta que ecrire sur de pareïs li seit la d’un bout à       qui  pour le dernier jour       la il y a dans ce pays des voies ils s’étaient f le feu s’est     de rigoles en   ces notes       la encore la couleur, mais cette journée de il pleut. j’ai vu la       & Être tout entier la flamme   adagio   je un jour nous avons le "patriote",       ce station 3 encore il parle "tu sais ce que c’est  les éditions de pour alain borer le 26 le 15 mai, à pour max charvolen 1)       la       pass&e immense est le théâtre et ne faut-il pas vivre comme ce va et vient entre pour le prochain basilic, (la depuis ce jour, le site antoine simon 20 tous ces charlatans qui v.- les amicales aventures du d’abord l’échange des nous viendrons nous masser …presque vingt ans plus       arauca cet univers sans merci à la toile de       pass&e   saint paul trois antoine simon 33 la fraîcheur et la antoine simon 16       au pour frédéric       coude un tunnel sans fin et, à       quand  tous ces chardonnerets  tu vois im font chier tout est possible pour qui vedo la luna vedo le ce dernier vers aoi mi viene in mentemi 1- c’est dans dernier vers aoi on croit souvent que le but paroles de chamantu a la libération, les outre la poursuite de la mise c’est une sorte de mon cher pétrarque, après la lecture de premier vers aoi dernier ce texte se présente fin première   ciel !!!! "le renard connaît dernier vers aoi       mouett       sur       object       sur dans les carnets À peine jetés dans le et il fallait aller debout   nous sommes ….omme virginia par la     chambre       pav&ea pour martin sables mes parolesvous antoine simon 6 j’aime chez pierre passet li jurz, si turnet a       &n dernier vers aoi vertige. une distance frères et dans ce pays ma mère ils avaient si longtemps, si ma chair n’est   marcel l’impression la plus l’art c’est la À l’occasion de       gentil non... non... je vous assure, 7) porte-fenêtre       pav&ea vous dites : "un ce qu’un paysage peut le temps passe si vite,     [1]  la galerie chave qui même si       ma o tendresses ô mes cher bernard pour yves et pierre poher et dans l’effilé de polenta  de même que les il y a des objets qui ont la       grappe peinture de rimes. le texte c’était une fontelucco, 6 juillet 2000 1) notre-dame au mur violet dans les rêves de la   d’un coté,       le j’ai ajouté dimanche 18 avril 2010 nous   3   

les madame a des odeurs sauvages faisant dialoguer comment entrer dans une tu le saiset je le vois m1       nice, le 18 novembre 2004 ainsi alfred…       &agrav pour qui veut se faire une     le buttati ! guarda&nbs dans les hautes herbes je dors d’un sommeil de À max charvolen et martin       dans       la c’est la distance entre  la lancinante a propos de quatre oeuvres de 10 vers la laisse ccxxxii sixième       le       midi viallat © le château de granz fut li colps, li dux en pas une année sans évoquer le plus insupportable chez deux ajouts ces derniers chairs à vif paumes merci à marc alpozzo sauvage et fuyant comme  je signerai mon tromper le néant macles et roulis photo 6 si j’avais de son quand c’est le vent qui       fourr& petites proses sur terre réponse de michel je ne peins pas avec quoi,    courant nécrologie rêve, cauchemar,       &agrav antoine simon 23 l’attente, le fruit agnus dei qui tollis peccata je ne sais pas si intendo... intendo ! ma voix n’est plus que dernier vers aoi l’art n’existe et ces   voici donc la du bibelot au babilencore une dans l’innocence des     hélas,       juin charogne sur le seuilce qui       dans pour jean-louis cantin 1.-     tout autour autre petite voix mais jamais on ne écrirecomme on se de mes deux mains et encore  dits nice, le 30 juin 2000 le geste de l’ancienne,     le cygne sur comme un préliminaire la dernier vers aoi dernier vers aoi madame est toute       baie nice, le 8 octobre quai des chargeurs de  l’écriture effleurer le ciel du bout des la langue est intarissable       sabots a l’aube des apaches,       sur rimbaud a donc     un mois sans quelque temps plus tard, de à cri et à       reine que d’heures       l̵ et si tu dois apprendre à       é ( ce texte a aux george(s) (s est la   né le 7 libre de lever la tête légendes de michel     faisant la si elle est belle ? je le nécessaire non  un livre écrit j’ai relu daniel biga, entr’els nen at ne pui pour nicolas lavarenne ma max charvolen, martin miguel   (dans le pour andrée les avenues de ce pays  hier, 17 bruno mendonça j’ai parlé       fourmi dans un coin de nice, madame des forêts de dont les secrets… à quoi la route de la soie, à pied, quatrième essai rares antoine simon 31 les dieux s’effacent le pendu       dans al matin, quant primes pert écoute, josué, pour mireille et philippe madame, c’est notre       &agrav       les       le karles se dort cum hume pour jean gautheronle cosmos merci au printemps des coupé en deux quand il souffle sur les collines a propos d’une juste un mot pour annoncer       bonhe leonardo rosa ce n’est pas aux choses macles et roulis photo 3       " le grand combat : j’ai travaillé je n’ai pas dit que le equitable un besoin sonnerait    7 artistes et 1   un mult ben i fierent franceis e       la la fraîcheur et la antoine simon 15 a la femme au       longte       le antoine simon 14       sur attention beau toulon, samedi 9 toutes sortes de papiers, sur elle ose à peine jusqu’à il y a       le  l’exposition  (josué avait le recueil de textes 1-nous sommes dehors.   1) cette tes chaussures au bas de lorsque martine orsoni allons fouiller ce triangle epuisement de la salle,       m̵ a claude b.   comme troisième essai       le   l’oeuvre vit son de sorte que bientôt se reprendre. creuser son premier essai c’est ouverture d’une       magnol de l’autre la question du récit  jésus dans le pain brisé son     les provisions     une abeille de pour egidio fiorin des mots cette machine entre mes voudrais je vous       s̵   si vous souhaitez mult est vassal carles de il faut aller voir macles et roulis photo pas facile d’ajuster le       allong je t’enlace gargouille (la numérotation des ce qui aide à pénétrer le  au mois de mars, 1166 la vie humble chez les       la temps de bitume en fusion sur pour robert il n’est pire enfer que       ce   pour olivier  de la trajectoire de ce j’ai en réserve c’est vrai le texte qui suit est, bien tandis que dans la grande la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Cantin

Cantin

Dernière publication : 24 mars 2008.
Les 3 derniers articles : Rêves de terre .
Les 3 articles les plus lus : Rêves de terre .

  • Rêves de terre

    Date de rédaction : 29 mai 1991
    Préface pour l’exposition de Jean-Louis Cantin 1991. Publié dans "les Rossignols du Crocheteur" et dans la revue "La Métis"


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette