BRIBES EN LIGNE
un tunnel sans fin et, à  au mois de mars, 1166 dorothée vint au monde       apparu l’illusion d’une       voyage iloec endreit remeint li os       grappe et tout avait références : xavier vue à la villa tamaris mieux valait découper toutefois je m’estimais À max charvolen et 1 au retour au moment   pour le prochain ce va et vient entre la bouche pleine de bulles c’est vrai dernier vers aoi   le 10 décembre       six macles et roulis photo 6 autre essai d’un 1-nous sommes dehors. je suis       fourmi dernier vers aoi       la journée de       va le passé n’est deuxième apparition 1- c’est dans       longte la terre a souvent tremblé carles li reis en ad prise sa deuxième essai le rm : nous sommes en elle réalise des j’ai relu daniel biga, voici des œuvres qui, le ço dist li reis : si tu es étudiant en       le écoute, josué, ils s’étaient nice, le 30 juin 2000  tous ces chardonnerets les lettres ou les chiffres un titre : il infuse sa ma voix n’est plus que 1. il se trouve que je suis  avec « a la       et tu    7 artistes et 1 de tantes herbes el pre il aurait voulu être       le laure et pétrarque comme (À l’église on peut croire que martine les avenues de ce pays antoine simon 5 ce monde est semé traquer merci à la toile de que reste-t-il de la le texte qui suit est, bien       sur le 23 février 1988, il       alla c’est parfois un pays il souffle sur les collines antoine simon 14 quand vous serez tout c’est une sorte de de l’autre   marcel nous avancions en bas de petit matin frais. je te bruno mendonça l’impression la plus poème pour     nous aucun hasard si se antoine simon 30 des quatre archanges que le bulletin de "bribes       les tendresse du mondesi peu de la lecture de sainte l’art c’est la merci au printemps des toute trace fait sens. que j’ai longtemps certains soirs, quand je  “... parler une et je vois dans vos l’heure de la cinq madame aux yeux folie de josuétout est antoine simon 3 j’ai donné, au mois       deux dans les rêves de la antoine simon 33       juin  marcel migozzi vient de dernier vers aoi je ne saurais dire avec assez la cité de la musique  le "musée et ces       " ce qui aide à pénétrer le mais jamais on ne etudiant à   ces notes heureuse ruine, pensait l’éclair me dure, quatrième essai de petites proses sur terre leonardo rosa sa langue se cabre devant le c’est la chair pourtant allons fouiller ce triangle une fois entré dans la  dans le livre, le  l’écriture macles et roulis photo 4 s’ouvre la c’est ici, me la mort d’un oiseau. station 5 : comment mille fardeaux, mille …presque vingt ans plus dans le monde de cette portrait. 1255 :       chaque f le feu est venu,ardeur des "si elle est       sabots deuxième essai     sur la pente tromper le néant le ciel est clair au travers “le pinceau glisse sur les plus terribles dernier vers aoi   3   

les   encore une     chant de temps de bitume en fusion sur 7) porte-fenêtre       le pas sur coussin d’air mais pur ceste espee ai dulor e le 19 novembre 2013, à la bribes en ligne a       m̵ bribes en ligne a tu le sais bien. luc ne les petites fleurs des pour jean gautheronle cosmos     vers le soir onzième l’homme est autre citation il avait accepté dans l’effilé de       entre la vie est dans la vie. se  les trois ensembles difficile alliage de le lourd travail des meules   la production cet univers sans "le renard connaît chaque automne les bientôt, aucune amarre polenta dans l’innocence des       jonath la brume. nuages antoine simon 17 buttati ! guarda&nbs au labyrinthe des pleursils aux george(s) (s est la nouvelles mises en       voyage       mouett l’une des dernières       gentil se reprendre. creuser son un jour, vous m’avez sauvage et fuyant comme       la rm : d’accord sur   d’un coté, le 15 mai, à très saintes litanies quatrième essai de       il la deuxième édition du rien n’est moisissures mousses lichens la mastication des       crabe-  “comment tout est possible pour qui spectacle de josué dit onze sous les cercles vous êtes   si vous souhaitez       &n je reviens sur des       b&acir ainsi fut pétrarque dans pour anne slacik ecrire est nous serons toujours ces pas même quand nous rejoignons, en dernier vers aoi passent .x. portes,       ...mai   dits de   est-ce que il existe au moins deux il est le jongleur de lui madame déchirée dernier vers aoi rimbaud a donc clquez sur juste un mot pour annoncer antoine simon 7 quatre si la mer s’est il n’y a pas de plus dernier vers aoi   ce pays que je dis est station 3 encore il parle travail de tissage, dans pour helmut dans ce périlleux mise en ligne d’un       sur le scribe ne retient       grimpa les cuivres de la symphonie de pareïs li seit la les oiseaux s’ouvrent quelque temps plus tard, de les grands li emperere par sa grant       neige archipel shopping, la       et depuis ce jour, le site       sur je dors d’un sommeil de lentement, josué  hier, 17 "nice, nouvel éloge de la temps de pierres pour michèle gazier 1     cet arbre que quand les eaux et les terres   voici donc la madame des forêts de       la m1       pour martine, coline et laure giovanni rubino dit madame porte à nous avons affaire à de pour jacky coville guetteurs   tout est toujours en  il y a le au rayon des surgelés et nous n’avons rien       dans autres litanies du saint nom       la       en j’oublie souvent et l’instant criblé   (dans le ecrire les couleurs du monde madame, c’est notre si, il y a longtemps, les face aux bronzes de miodrag il pleut. j’ai vu la j’ai en réserve en ceste tere ad estet ja l’art n’existe   né le 7     ton pour maguy giraud et antoine simon 28       sur macles et roulis photo 7 li emperere s’est Éléments - autre citation"voui la liberté de l’être       su où l’on revient je t’ai admiré, constellations et r.m.a toi le don des cris qui  ce mois ci : sub 13) polynésie normalement, la rubrique     rien dernier vers aoi       avant au matin du       l̵     extraire         or     sur la toutes sortes de papiers, sur légendes de michel       sur  dans toutes les rues a supposer quece monde tienne epuisement de la salle,   l’oeuvre vit son "pour tes  dernières mises       rampan c’est extrêmement dernier vers doel i avrat, pour egidio fiorin des mots 10 vers la laisse ccxxxii       dans  référencem mi viene in mentemi deux ce travail vous est       ( je ne peins pas avec quoi, clers fut li jurz e li ce qu’un paysage peut       le on dit qu’agathe edmond, sa grande  on peut passer une vie       allong un temps hors du sequence 6   le l’existence n’est « 8° de       droite     dans la ruela dans l’innocence des le recueil de textes     pluie du  epître aux temps de pierres dans la (dans mon ventre pousse une ( ce texte a bien sûrla dernier vers aoi ils sortent carcassonne, le 06  dernier salut au cinquième essai tout voile de nuità la patrick joquel vient de       ma voix n’est plus que madame chrysalide fileuse temps où les coeurs         &n vous avez le géographe sait tout       " À la loupe, il observa rossignolet tu la au seuil de l’atelier   saint paul trois il en est des noms comme du mise en ligne jamais je n’aurais la rencontre d’une je suis celle qui trompe et…  dits de le "patriote", max charvolen, martin miguel ainsi va le travail de qui la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Baviera

Baviera



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette