BRIBES EN LIGNE
      dans c’est une sorte de « h&eacu on préparait       pass&e j’arrivais dans les je suis bien dans       deux  “comment "ces deux là se carissimo ulisse,torna a       au       dans quatre si la mer s’est   (à temps de pierres dans la j’ai ajouté             pass&e percey priest lakesur les   iv    vers vue à la villa tamaris ce qui aide à pénétrer le "pour tes l’illusion d’une toute trace fait sens. que eurydice toujours nue à « e ! malvais pour le prochain basilic, (la pour andré f les feux m’ont les dieux s’effacent seins isabelle boizard 2005       " la gaucherie à vivre,       je c’est seulement au souvent je ne sais rien de non, björg, pour jean gautheronle cosmos dans le patriote du 16 mars et si tu dois apprendre à comme un préliminaire la dans les carnets tous ces charlatans qui j’ai longtemps une errance de       cerisi clers fut li jurz e li edmond, sa grande   je n’ai jamais vos estes proz e vostre madame porte à rm : nous sommes en  il est des objets sur c’est la distance entre rien n’est plus ardu antoine simon 26 nous savons tous, ici, que pour jean-louis cantin 1.- un jour, vous m’avez À max charvolen et chairs à vif paumes autre petite voix       grimpa dans les carnets  “la signification dire que le livre est une       enfant  l’exposition        pav&ea i.- avaler l’art par “le pinceau glisse sur petites proses sur terre cyclades, iii° le travail de bernard pour jacky coville guetteurs bernadette griot vient de dernier vers aoi   nice, le 8 octobre se reprendre. creuser son l’existence n’est       que dans l’effilé de       la pie "le renard connaît la fonction, spectacle de josué dit       le dans les écroulements à bernadette à cri et à       et dernier vers aoi il y a des objets qui ont la macles et roulis photo 7 à troisième essai et j’ai relu daniel biga, c’était une toi, mésange à       ( gardien de phare à vie, au dans les horizons de boue, de avant propos la peinture est premier essai c’est dernier vers que mort       cette marché ou souk ou     depuis dernier vers aoi derniers vers sun destre ….omme virginia par la la terre nous       grappe dans la caverne primordiale de sorte que bientôt antoine simon 17 temps de pierres       m̵ clquez sur il n’est pire enfer que       crabe-  référencem   en grec, morías       dans la tentation du survol, à régine robin, able comme capable de donner       qui "la musique, c’est le mais non, mais non, tu f le feu est venu,ardeur des (en regardant un dessin de pour yves et pierre poher et ici. les oiseaux y ont fait karles se dort cum hume le samedi 26 mars, à 15 fontelucco, 6 juillet 2000 madame a des odeurs sauvages c’est un peu comme si, le glacis de la mort à propos “la halt sunt li pui e mult halt À la loupe, il observa seul dans la rue je ris la antoine simon 29 l’ami michel       sur c’est parfois un pays       la   jn 2,1-12 : le ciel de ce pays est tout  “s’ouvre       " 1257 cleimet sa culpe, si antoine simon 3 si j’étais un       &eacut a dix sept ans, je ne savais tout en travaillant sur les       ( dimanche 18 avril 2010 nous  pour le dernier jour pour michèle aueret  la toile couvre les un tunnel sans fin et, à       assis légendes de michel       difficile alliage de laure et pétrarque comme mille fardeaux, mille reflets et echosla salle au programme des actions     chambre la poésie, à la marie-hélène  dernier salut au dernier vers s’il je ne peins pas avec quoi, au commencement était mon travail est une introibo ad altare (ma gorge est une il est le jongleur de lui au seuil de l’atelier livre grand format en trois pour michèle  c’était un titre : il infuse sa     son a ma mère, femme parmi pour jean marie temps où les coeurs couleur qui ne masque pas f les marques de la mort sur raphaël antoine simon 31 les doigts d’ombre de neige le 19 novembre 2013, à la en 1958 ben ouvre à pour m.b. quand je me heurte comme une suite de un trait gris sur la       l̵ iv.- du livre d’artiste entr’els nen at ne pui antoine simon 22       bonhe le geste de l’ancienne, station 5 : comment j’ai perdu mon le galop du poème me chaque automne les       " a l’aube des apaches, depuis le 20 juillet, bribes     quand       le    regardant une fois entré dans la   l’oeuvre vit son intendo... intendo ! pour julius baltazar 1 le   est-ce que dernier vers aoi mais jamais on ne o tendresses ô mes       fleure c’est ici, me       &agrav       soleil pour daniel farioli poussant aucun hasard si se deuxième apparition de       ma rm : d’accord sur pour la bouche pleine de bulles j’écoute vos onze sous les cercles     une abeille de epuisement de la salle, ce monde est semé pierre ciel portrait. 1255 : f j’ai voulu me pencher issent de mer, venent as ce texte m’a été c’est le grand       l̵ quel étonnant dans ce pays ma mère  de même que les langues de plomba la etudiant à  le "musée le 26 août 1887, depuis sculpter l’air : la lecture de sainte un nouvel espace est ouvert j’entends sonner les Ç’avait été la titrer "claude viallat, j’aime chez pierre antoine simon 28   (dans le       voyage de profondes glaouis la prédication faite 1254 : naissance de réponse de michel  ce mois ci : sub je t’enfourche ma dans les hautes herbes pour raphaël le passé n’est tant pis pour eux. petit matin frais. je te encore une citation“tu (de)lecta lucta   carcassonne, le 06 jamais si entêtanteeurydice il n’y a pas de plus les dessins de martine orsoni    en on dit qu’agathe générations       le       au antoine simon 27 bientôt, aucune amarre max charvolen, martin miguel     chant de       fourmi       object     vers le soir       dans       je  dans le livre, le il s’appelait       sur       ...mai     pourquoi       dans chercher une sorte de carles respunt : la vie est dans la vie. se bruno mendonça la légende fleurie est  les premières       dans pour helmut tromper le néant le vieux qui je me souviens de les parents, l’ultime     du faucon dorothée vint au monde       &agrav dernier vers aoi  martin miguel vient v.- les amicales aventures du la liberté de l’être       je me       descen si tu es étudiant en       longte dernier vers aoi je serai toujours attentif à iloec endreit remeint li os pourquoi yves klein a-t-il pas même  le livre, avec       la pour ma la danse de l’art n’existe c’est la chair pourtant non... non... je vous assure, dernier vers aoi       quand       nuage 1 au retour au moment si, il y a longtemps, les chaque jour est un appel, une a toi le don des cris qui       fleur de proche en proche tous des conserves !   nous sommes où l’on revient lentement, josué deuxième essai le "l’art est-il on croit souvent que le but sixième station 7 : as-tu vu judas se ecrire sur exacerbé d’air autres litanies du saint nom et combien rêve, cauchemar,       " comment entrer dans une   deux ajouts ces derniers est-ce parce que, petit, on f le feu s’est il ne sait rien qui ne va À peine jetés dans le vous dites : "un attendre. mot terrible.       ruelle de prime abord, il station 4 : judas  je suis occupé ces l’homme est       m̵ je sais, un monde se si elle est belle ? je pour robert je suis celle qui trompe mesdames, messieurs, veuillez qu’est-ce qui est en merci à marc alpozzo macles et roulis photo 1 normal 0 21 false fal il ne reste plus que le mult ben i fierent franceis e madame, c’est notre d’un bout à al matin, quant primes pert troisième essai la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > "Je"

"Je"

Dernière publication : 20 août 2014.
Les 3 derniers articles : CLXII , CLVI , CLIV .
Les 3 articles les plus lus : CXVI , CX , CLII .

  • XII

    Deuxième apparition de la figure du grand père dite "le grand jeu" Faîtes vos jeux, rien ne va plus... Ses premières absences m’avaient irrité : qu’il pût perdre un neuf d’atout, qu’il (...)

  • XXI

    deuxième approche de la religion de Josué, un autre rêve d’autobiographie J’organise autour d’une réplique d’une seule réplique une histoire infinie AOI Je remontais le boulevard Saint (...)
    Clefs : Dieu , récits , "Je" , foule

  • XXXVII

    "Pour tes débordements mon peuple ; pour tes trop brusques violences, pour ta grande vigueur quand la fureur te prend…" (Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento la canzone della Sirena (...)

  • XLVIII

    tandis que dans la grande salle il parlait ainsi Reprise des tentatives d’autobiographie dite “la théorie de l’intrusion” J’ai toujours senti que -plus ou moins- je me trouvais souvent dans (...)

  • XLIX

    Très malheureux... Peut-il être très malheureux ? Ou même triste ? En tout cas, il n’est pas méchant… 7 - 14 - 21 - 28 Torre torino torone torotto mia moglie è cascata da letto Vous connaissez la (...)

  • LII

    Carissimo Ulisse, Torna a Sorrento, Ulisse, torna a Sorrento ; mon très cher Ulysse, reviens à Sorrente… J’ai couru après ton image tout autour de la Méditerranée, et mes rêves m’ont emporté bien (...)

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • LX

    La terre nous pardonnera-t-elle d’être ce que nous sommes ? La mer nous supportera-t-elle encore longtemps ? Oh ! que mourir serait doux si c’était vraiment manière de vivre ! Pourtant les choses sont (...)
    Clefs : monde , "Je"

  • LXIII

    Deuxième essai d’autoportrait dit à l’incertitude Je ne sais pas, non, je ne sais pas... Est-ce par ignorance ou incertitude, ou inquiétude ? Non... Je ne sais pas... En tout cas, l’impression que (...)
    Clefs : monde , "Je" , langue , autobiographie , art

  • LXVI

    Troisième essai d’autoportrait dit au cas clinique Ils ne savent pas qui je suis... Non, non ! Ils ne le savent pas. Ne le savent... ou, s’ils le savent, ils le cachent bien. Ils le cachent. (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette