BRIBES EN LIGNE
      dans       le dans les hautes herbes premier vers aoi dernier je crie la rue mue douleur douce est la terre aux yeux   entrons  la toile couvre les sauvage et fuyant comme toulon, samedi 9 moi cocon moi momie fuseau       dans l’impossible cher bernard       au       une       pav&ea   pour adèle et frères et       allong toutes ces pages de nos lu le choeur des femmes de dernier vers aoi       s̵ deuxième apparition cette machine entre mes dernier vers aoi quand vous serez tout       vaches générations     au couchant   ces notes accoucher baragouiner tout est prêt en moi pour jusqu’à il y a antoine simon 26 quatrième essai rares antoine simon 13 le corps encaisse comme il le géographe sait tout madame est toute constellations et     &nbs dernier vers aoi comme ce mur blanc allons fouiller ce triangle dernier vers aoi dans l’effilé de mult est vassal carles de “dans le dessin       voyage       jardin se placer sous le signe de il existe au moins deux     chant de 1- c’est dans à cri et à       apparu dernier vers aoi depuis ce jour, le site des quatre archanges que dessiner les choses banales antoine simon 23 sculpter l’air : je t’ai admiré,       la le 15 mai, à    au balcon   au milieu de nécrologie  l’exposition  elle réalise des sous la pression des pour m.b. quand je me heurte je suis occupé ces       &       dans trois tentatives desesperees       soleil à     tout autour preambule – ut pictura       sur essai de nécrologie, toutefois je m’estimais l’art n’existe les cuivres de la symphonie intendo... intendo ! rare moment de bonheur,       au voile de nuità la       parfoi dernier vers aoi fontelucco, 6 juillet 2000       le il est le jongleur de lui sa langue se cabre devant le li emperere s’est si j’avais de son quando me ne so itu pe madame aux rumeurs       et dernier vers doel i avrat,       &agrav ki mult est las, il se dort paroles de chamantu 5) triptyque marocain arbre épanoui au ciel       pass&e au lecteur voici le premier 1.- les rêves de chaque automne les le ciel est clair au travers mougins. décembre     sur la (josué avait lentement à propos des grands torna a sorrento ulisse torna dans ce périlleux "tu sais ce que c’est macles et roulis photo 3       &n       sur le  de même que les immense est le théâtre et les amants se dans les écroulements accorde ton désir à ta bien sûrla tout mon petit univers en avez-vous vu le 2 juillet     le       qui pour andré villers 1)   maille 1 :que   le texte suivant a  il y a le les routes de ce pays sont temps de cendre de deuil de j’écoute vos cinquième essai tout bien sûr, il y eut nice, le 18 novembre 2004 tu le sais bien. luc ne agnus dei qui tollis peccata       assis clere est la noit e la       il       ton il tente de déchiffrer,       pass&e troisième essai a la libération, les   marcel je suis celle qui trompe ce 1 au retour au moment marie-hélène "et bien, voilà..." dit       retour mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 9       au     &nbs ici, les choses les plus les oiseaux s’ouvrent v.- les amicales aventures du       une macles et roulis photo 4 glaciation entre       sur       ...mai rêve, cauchemar, en cet anniversaire, ce qui le travail de bernard dieu faisait silence, mais un besoin de couper comme de les installations souvent, fin première dimanche 18 avril 2010 nous pure forme, belle muette, a claude b.   comme traquer     dans la ruela granz est li calz, si se aucun hasard si se il en est des meurtrières. « e ! malvais       longte vous êtes je déambule et suis souvent je ne sais rien de charogne sur le seuilce qui f le feu est venu,ardeur des pour jean-marie simon et sa deuxième apparition de on préparait d’ eurydice ou bien de autre essai d’un il y a dans ce pays des voies tout en vérifiant rimbaud a donc       midi envoi du bulletin de bribes il n’est pire enfer que    en pour jean marie       "       juin antoine simon 25 le 19 novembre 2013, à la   1) cette       pourqu       neige mon cher pétrarque, réponse de michel je me souviens de hans freibach : les avenues de ce pays le ciel de ce pays est tout mais jamais on ne (ma gorge est une       journ& pour lee où l’on revient on peut croire que martine  “s’ouvre  les trois ensembles dernier vers aoi       dans       soleil c’est la chair pourtant la route de la soie, à pied,  un livre écrit polenta je n’ai pas dit que le jamais je n’aurais suite du blasphème de là, c’est le sable et       bien portrait. 1255 : il y a des objets qui ont la antoine simon 20   voici donc la un soir à paris au il n’était qu’un de proche en proche tous  pour de 1) notre-dame au mur violet       entre sept (forces cachées qui et voici maintenant quelques madame porte à le bulletin de "bribes les grands       (  “ce travail qui toute une faune timide veille       il       le f dans le sourd chatoiement (la numérotation des bel équilibre et sa je t’enlace gargouille le plus insupportable chez autre citation     faisant la       les et tout avait halt sunt li pui e mult halt 0 false 21 18       &agrav       ma l’erbe del camp, ki macles et roulis photo passet li jurz, si turnet a la prédication faite         or et te voici humanité       bonhe le recueil de textes in the country la cité de la musique chairs à vif paumes pour michèle gazier 1) j’oublie souvent et attelage ii est une œuvre vedo la luna vedo le dernier vers aoi ce qui fait tableau : ce       object pour jacqueline moretti, dernier vers aoi rien n’est plus ardu       &eacut dentelle : il avait       un deux mille ans nous pas facile d’ajuster le (josué avait       vu petites proses sur terre a dix sept ans, je ne savais g. duchêne, écriture le pour andrée granz fut li colps, li dux en vi.- les amicales aventures maintenant il connaît le pourquoi yves klein a-t-il antoine simon 18       entre comme un préliminaire la  la lancinante       coude et que vous dire des un nouvel espace est ouvert le grand combat :       le   la production dix l’espace ouvert au faisant dialoguer ce paysage que tu contemplais  mise en ligne du texte spectacle de josué dit les dieux s’effacent autre citation"voui il s’appelait  martin miguel vient siglent a fort e nagent e       dans       fourr& depuis le 20 juillet, bribes mise en ligne attention beau le 28 novembre, mise en ligne       m̵ si elle est belle ? je  avec « a la de prime abord, il les petites fleurs des pour maxime godard 1 haute cet article est paru   (dans le « pouvez-vous bientôt, aucune amarre pour andré le coeur du on croit souvent que le but   six formes de la madame chrysalide fileuse carmelo arden quin est une ecrire les couleurs du monde ( ce texte a sainte marie, pour pierre theunissen la       fourmi mise en ligne d’un raphaËl dernier vers aoi eurydice toujours nue à de mes deux mains rm : d’accord sur pour le prochain basilic, (la À max charvolen et       apr&eg toutes sortes de papiers, sur pour michèle gazier 1 ] heureux l’homme références : xavier       pass&e quatre si la mer s’est    seule au       &n j’ai donc bernadette griot vient de voudrais je vous on dit qu’agathe quand sur vos visages les les premières "je me tais. pour taire.       j̵       enfant s’égarer on un tunnel sans fin et, à les parents, l’ultime ce qui aide à pénétrer le c’est parfois un pays       " antoine simon 6 l’évidence 1254 : naissance de le scribe ne retient deux ce travail vous est dernier vers aoi au labyrinthe des pleursils la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > langue

langue

Dernière publication : 27 juin 2014.
Les 3 derniers articles : CLVI , CLV , CXLII .
Les 3 articles les plus lus : LXXII , CXXIV , XCIX .

  • III

    (Josué avait lentement enclenché les mécanismes, réparti une à une les torches ........................................................................................................... (...)

  • IV

    Première citation "Chère amie..." "Ma chère... " (Oui. J’ai connu cette sorte de fascination première : le bruit des mondes qui nichent dans les mots et qui soudain se dressent (...)
    Clefs : citations , récits , langue

  • V

    Ici. Les oiseaux y ont fait leur nid. Les hommes, lassés du ciel, n’y posent qu’à peine leurs regards Fixés à l’horizon comme : les (...)
    Clefs : peuples , monde , langue

  • IX

    Et la peur, présente elle aussi... J’ai connu les affres du bégaiement, du radotage Tu nommeras choses et bêtes, tu seras le maître de l’univers. Tu mêles souvenirs et visages en pensant fuir d’un (...)
    Clefs : monde , langue

  • XXXVI

    Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento ....................................................... ( ) Aube des (...)

  • XXXVII

    "Pour tes débordements mon peuple ; pour tes trop brusques violences, pour ta grande vigueur quand la fureur te prend…" (Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento la canzone della Sirena (...)

  • XXXVIII

    A l’aube des Apaches, suite Tambours battus jusqu’à l’aube entendus rythmés au fond des gorges séculaires rythmant nos nuits dosant nos pas jetant nos ombres doubles sous nos pieds tambours d’oubli (...)
    Clefs : Homère , mort , peuples , langue , Apaches , lutte

  • XLV

    Toutefois je m’estimais parfaitement en droit de présenter des excuses au baron, et surtout à la baronne laquelle comme je ne vous l’ai peut-être pas encore dit, avait la plus belle paire de (...)
    Clefs : citations , Josué , langue , lieux

  • XLIX

    Très malheureux... Peut-il être très malheureux ? Ou même triste ? En tout cas, il n’est pas méchant… 7 - 14 - 21 - 28 Torre torino torone torotto mia moglie è cascata da letto Vous connaissez la (...)

  • LI

    Une autre approche de l’autobiographie Carissimi tutti In risposta alla vostra gradita dell’undici corrente nella quale vedo con piacere che la vostra salute è buona, così è di noi. Io a scuola (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette