BRIBES EN LIGNE
antoine simon 26 c’était une   tout est toujours en passet li jurz, si turnet a les étourneaux ! À max charvolen et comme un préliminaire la couleur qui ne masque pas des voiles de longs cheveux a supposer quece monde tienne       je me   jn 2,1-12 :  si, du nouveau       cette abstraction voir figuration rien n’est       la dernier vers aoi dans les hautes herbes       sur Ç’avait été la  monde rassemblé halt sunt li pui e mult halt       aux     rien samuelchapitre 16, versets 1 en introduction à dernier vers aoi je meurs de soif macles et roulis photo 1 des quatre archanges que   que signifie deux mille ans nous je dors d’un sommeil de allons fouiller ce triangle quand sur vos visages les cet article est paru       ( dans les rêves de la je suis bien dans pour martine, coline et laure si grant dol ai que ne ici, les choses les plus l’une des dernières jamais si entêtanteeurydice sors de mon territoire. fais à la bonne 1 au retour au moment pour le nécessaire non c’est le grand nous serons toujours ces       le s’ouvre la il y a des objets qui ont la il ne sait rien qui ne va     &nbs       la pie i mes doigts se sont ouverts le 26 août 1887, depuis "moi, esclave" a les plus vieilles et que vous dire des       dans    tu sais  on peut passer une vie les amants se mi viene in mentemi 1-nous sommes dehors. je suis 5) triptyque marocain comme une suite de     le       va l’art n’existe ne faut-il pas vivre comme écoute, josué, À l’occasion de madame est une torche. elle (en regardant un dessin de       la c’est parfois un pays       " à   ciel !!!! le travail de bernard a grant dulur tendrai puis   (dans le normalement, la rubrique dans le respect du cahier des autre citation le franchissement des attendre. mot terrible. ne pas négocier ne jouer sur tous les tableaux  les œuvres de l’instant criblé   iv    vers "ces deux là se       " marché ou souk ou a propos de quatre oeuvres de     sur la pente dernier vers aoi       vaches 0 false 21 18       " antoine simon 22 on cheval antoine simon 29 pourquoi yves klein a-t-il pour alain borer le 26 voile de nuità la temps de pierres le ciel de ce pays est tout toutes sortes de papiers, sur       pass&e       bien       et onze sous les cercles en cet anniversaire, ce qui 1257 cleimet sa culpe, si la danse de à cri et à       dans pour jean marie       deux quelques autres karles se dort cum hume tes chaussures au bas de quand les eaux et les terres       neige       magnol     de rigoles en hans freibach : la vie humble chez les quatrième essai rares  c’était       p&eacu ecrire sur a claude b.   comme dernier vers aoi c’est pour moi le premier       j̵ le lent déferlement pour jacky coville guetteurs f toutes mes derniers vers sun destre vue à la villa tamaris les avenues de ce pays carcassonne, le 06 l’évidence pour michèle gazier 1 pas sur coussin d’air mais nous lirons deux extraits de mon cher pétrarque, tout en travaillant sur les langues de plomba la carles li reis en ad prise sa quatre si la mer s’est pour qui veut se faire une clers est li jurz et li antoine simon 2 même si j’arrivais dans les dernier vers aoi       pass&e la rencontre d’une   se pour max charvolen 1) il faut laisser venir madame dernier vers aoi j’oublie souvent et       voyage au rayon des surgelés dans le train premier ...et poème pour pas une année sans évoquer quatrième essai de  “ne pas li quens oger cuardise générations madame, c’est notre « amis rollant, de au commencement était raphaël les cuivres de la symphonie le 15 mai, à la galerie chave qui le coeur du dentelle : il avait le ciel est clair au travers  il est des objets sur livre grand format en trois j’écoute vos       grappe antoine simon 3 il souffle sur les collines fragilité humaine.       apparu cinquième essai tout les premières       un j’ai donné, au mois l’impression la plus reflets et echosla salle qu’est-ce qui est en       il       fourr& écrirecomme on se a la fin il ne resta que le 23 février 1988, il 1) la plupart de ces  la toile couvre les       bonhe non... non... je vous assure,       les normal 0 21 false fal antoine simon 19     chambre pour mes enfants laure et l’existence n’est du bibelot au babilencore une  le "musée l’erbe del camp, ki il ne s’agit pas de “dans le dessin       m̵    il f les rêves de       je       sur le (josué avait lentement  pour de       le mesdames, messieurs, veuillez     un mois sans       glouss    en vous deux, c’est joie et le grand combat :  avec « a la       &agrav carles respunt :       dans bribes en ligne a cinquième citationne (ô fleur de courge... titrer "claude viallat, dans un coin de nice,       une la mastication des peinture de rimes. le texte de l’autre sous l’occupation macles et roulis photo 6 chaque jour est un appel, une nu(e), comme son nom       sur la musique est le parfum de avez-vous vu       "       en un (À l’église       la       mouett trois (mon souffle au matin "si elle est les enseignants : station 5 : comment errer est notre lot, madame, À max charvolen et martin       ...mai de pareïs li seit la exacerbé d’air       la       sur pour marcel ce jour là, je pouvais décembre 2001. alocco en patchworck © guetter cette chose station 1 : judas dernier vers aoi janvier 2002 .traverse max charvolen, martin miguel “le pinceau glisse sur cliquetis obscène des dix l’espace ouvert au religion de josué il       jardin le géographe sait tout des voix percent, racontent       d&eacu af : j’entends       dans il y a dans ce pays des voies onzième marie-hélène quelques textes dans ce pays ma mère       dans   le texte suivant a 0 false 21 18 l’impossible souvent je ne sais rien de un temps hors du       en l’attente, le fruit préparation des       longte ils s’étaient s’égarer on ce n’est pas aux choses "l’art est-il et te voici humanité       grimpa inoubliables, les deuxième essai f le feu s’est       longte edmond, sa grande pour jean-louis cantin 1.-  de la trajectoire de ce j’ai ajouté autre petite voix       & ma chair n’est  il y a le nouvelles mises en si j’avais de son       é    seule au    regardant       dans       deux si j’étais un       la le glacis de la mort dans les écroulements la fraîcheur et la torna a sorrento ulisse torna f j’ai voulu me pencher antoine simon 31 granz est li calz, si se les grands imagine que, dans la exode, 16, 1-5 toute merci au printemps des montagnesde avec marc, nous avons le lent tricotage du paysage     surgi passet li jurz, la noit est  de même que les chaises, tables, verres, première ce texte se présente       b&acir lentement, josué polenta rare moment de bonheur,       le quant carles oït la pour yves et pierre poher et on a cru à r.m.a toi le don des cris qui     les fleurs du « 8° de il y a tant de saints sur  marcel migozzi vient de       un pour daniel farioli poussant essai de nécrologie,       embarq quand vous serez tout journée de et tout avait       s̵       &n le geste de l’ancienne, heureuse ruine, pensait "le renard connaît juste un mult ben i fierent franceis e me je reviens sur des sculpter l’air : je n’ai pas dit que le la deuxième édition du ce texte m’a été la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Ulysse

Ulysse

Dernière publication : 29 juin 2014.
Les 3 derniers articles : CLVIII , CLVI , CXLIX .
Les 3 articles les plus lus : CXXX , LXXX , XXXVI .

  • XV

    Spectacle de Josué dit "le festin chez Nausicaa" Josué avait pensé à faire d’abord donner les danseurs. Il savait que le mouvement de la danse, bien qu’une fois pour toutes réglé, présente (...)

  • XIX

    Deuxième apparition d’Ulysse, le rêve de Pénélope QUANDO mi dipartì da Circe che sostrasse me più d’un anno Lì ULY : Aller d’ici à là et revenir n’est rien ce qui compte (...)
    Clefs : Ulysse , Dante

  • XXXVI

    Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento ....................................................... ( ) Aube des (...)

  • XXXVII

    "Pour tes débordements mon peuple ; pour tes trop brusques violences, pour ta grande vigueur quand la fureur te prend…" (Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento la canzone della Sirena (...)

  • LII

    Carissimo Ulisse, Torna a Sorrento, Ulisse, torna a Sorrento ; mon très cher Ulysse, reviens à Sorrente… J’ai couru après ton image tout autour de la Méditerranée, et mes rêves m’ont emporté bien (...)

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • LXIV

    Ce jour-là il lui advint un grand bonheur. AOI Si je vous dis que ma vie a commencé le 3 mars 1900 à Auxerre et que je suis entré en 1928 à l’Agence Havas comme rédacteur chargé de suivre les (...)

  • LXXVIII

    Autre petite voix d’Ulysse Allez donc savoir ce que me trouvait Calypso. Oui, après tout, les voyageurs étaient rares dans le coin, à l’époque, et, nymphe ou pas, une femme est une femme. Ce qui est (...)
    Clefs : citations , mort , Dieu , peuples , Ulysse

  • LXXIX

    Suite du Blasphème de Josué Je parlent ! Et parlant, loin d’embrouiller, je dis le seul ordre dicible : il t’est facile enfin de prétendre que j’embrouille, tu ne dis pas l’ordre, mais l’être-là. Mes (...)
    Clefs : mort , Dieu , peuples , Josué , "Je" , Ulysse

  • LXXX

    Elle disposait d’une fort étendue collection de bourses Complainte d’Ulysse dite du prisonnier des eaux Double colonne de marbre Toi l’esseulée ton souvenir longuement bu dans mes voyages a le (...)
    Clefs : citations , récits , langue , Ulysse


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette