BRIBES EN LIGNE
      "  mise en ligne du texte   saint paul trois présentation du quatrième essai de le ciel est clair au travers mouans sartoux. traverse de et combien de prime abord, il       le   que signifie les durand : une dernier vers aoi vous êtes j’ai relu daniel biga,  le grand brassage des au seuil de l’atelier 0 false 21 18   anatomie du m et madame est une torche. elle et ma foi, s’ouvre la f les marques de la mort sur martin miguel art et l’art c’est la       dans ici. les oiseaux y ont fait les premières ki mult est las, il se dort tendresse du mondesi peu de voici des œuvres qui, le ecrire les couleurs du monde       le tout mon petit univers en les étourneaux ! À perte de vue, la houle des antoine simon 28 (de)lecta lucta   dans les horizons de boue, de f qu’il vienne, le feu     le cygne sur attelage ii est une œuvre       l̵ et je vois dans vos pour martine, coline et laure       la ce monde est semé tes chaussures au bas de temps de pierres on trouvera la video       gentil le corps encaisse comme il       chaque       (       soleil le pendu  de la trajectoire de ce jamais je n’aurais les cuivres de la symphonie on croit souvent que le but onze sous les cercles assise par accroc au bord de cette machine entre mes très saintes litanies art jonction semble enfin a ma mère, femme parmi c’est un peu comme si,       grimpa etudiant à dans le train premier       un antoine simon 19 le "patriote", après la lecture de       le l’appel tonitruant du bien sûr, il y eut il ne reste plus que le le 26 août 1887, depuis raphaël  tous ces chardonnerets la fonction,     vers le soir ensevelie de silence, arbre épanoui au ciel à la mémoire de face aux bronzes de miodrag       fourr& depuis le 20 juillet, bribes dieu faisait silence, mais dernier vers aoi paysage de ta tombe  et violette cachéeton madame porte à la rencontre d’une pour jacqueline moretti, libre de lever la tête c’est la distance entre écrirecomme on se folie de josuétout est       voyage le samedi 26 mars, à 15 il n’y a pas de plus  jésus À peine jetés dans le bien sûrla       journ& quelques textes on a cru à constellations et  c’était   dits de (À l’église       tourne mise en ligne pourquoi yves klein a-t-il       baie j’ai donc deux mille ans nous       au au labyrinthe des pleursils je déambule et suis comment entrer dans une les oiseaux s’ouvrent       droite souvent je ne sais rien de il souffle sur les collines       su abu zayd me déplait. pas je dors d’un sommeil de f toutes mes  “... parler une i en voyant la masse aux sa langue se cabre devant le dernier vers aoi l’existence n’est a toi le don des cris qui     chambre       le rimbaud a donc     l’é g. duchêne, écriture le i.- avaler l’art par bal kanique c’est dernier vers aoi le scribe ne retient dernier vers aoi rien n’est plus ardu f le feu s’est       sur le attendre. mot terrible. lorsqu’on connaît une dernier vers s’il   1) cette une il faut dire les temps où les coeurs madame déchirée af : j’entends josué avait un rythme tandis que dans la grande dans le pays dont je vous gardien de phare à vie, au jusqu’à il y a le lent tricotage du paysage       ce j’ai changé le lu le choeur des femmes de  pour de au matin du o tendresses ô mes bernard dejonghe... depuis raphaËl       sur le li emperere s’est le texte qui suit est, bien très malheureux... l’heure de la  on peut passer une vie       d&eacu un jour, vous m’avez edmond, sa grande merle noir  pour     extraire le 19 novembre 2013, à la ainsi va le travail de qui les grands travail de tissage, dans premier essai c’est mais non, mais non, tu pierre ciel quand vous serez tout       &n       allong             les    au balcon pour jean-marie simon et sa normalement, la rubrique ce qu’un paysage peut une autre approche de ce paysage que tu contemplais       au poussées par les vagues       vu f le feu m’a       les quand c’est le vent qui "la musique, c’est le tendresses ô mes envols ouverture de l’espace     nous vos estes proz e vostre fontelucco, 6 juillet 2000 (dans mon ventre pousse une  dernier salut au       l̵ dernier vers que mort       dans dont les secrets… à quoi je suis religion de josué il troisième essai et chaises, tables, verres, lentement, josué toutefois je m’estimais il s’appelait franchement, pensait le chef, "nice, nouvel éloge de la carcassonne, le 06 antoine simon 29       les démodocos... Ça a bien un       &agrav c’est le grand       la “le pinceau glisse sur       j̵ zacinto dove giacque il mio ce va et vient entre pas une année sans évoquer non... non... je vous assure, a la libération, les     tout autour  il y a le seins isabelle boizard 2005  les trois ensembles   un vendredi   tout est toujours en l’une des dernières le soleil n’est pas les plus vieilles cyclades, iii° prenez vos casseroles et "pour tes introibo ad altare couleur qui ne masque pas tout à fleur d’eaula danse bel équilibre et sa jouer sur tous les tableaux nous viendrons nous masser dans ce périlleux les doigts d’ombre de neige cher bernard agnus dei qui tollis peccata peinture de rimes. le texte autre citation     sur la langues de plomba la aux barrières des octrois "le renard connaît je t’enfourche ma dans un coin de nice,       reine 5) triptyque marocain quando me ne so itu pe       la equitable un besoin sonnerait douce est la terre aux yeux difficile alliage de     au couchant le coeur du la force du corps, quand les mots     m2 &nbs       le c’était une un homme dans la rue se prend branches lianes ronces       "       sous halt sunt li pui e mult halt dernier vers aoi bernadette griot vient de quatrième essai de   si vous souhaitez     ton il existe au moins deux descendre à pigalle, se       sur       apparu       object       voyage la littérature de effleurer le ciel du bout des le glacis de la mort régine robin, les petites fleurs des il n’était qu’un    regardant le grand combat : seul dans la rue je ris la antoine simon 20       bien  marcel migozzi vient de       é la langue est intarissable dernier vers aoi c’est la chair pourtant  avec « a la   (dans le deuxième essai macles et roulis photo       la       je       au   ces sec erv vre ile laure et pétrarque comme les parents, l’ultime je n’ai pas dit que le pour andré imagine que, dans la pour gilbert f le feu est venu,ardeur des se reprendre. creuser son la liberté de l’être c’est la peur qui fait preambule – ut pictura       dans 1- c’est dans le tissu d’acier À max charvolen et martin mon travail est une j’entends sonner les       entre l’instant criblé trois (mon souffle au matin etait-ce le souvenir …presque vingt ans plus dans les rêves de la nos voix quatrième essai rares giovanni rubino dit moi cocon moi momie fuseau  référencem le geste de l’ancienne, les amants se moisissures mousses lichens il ne sait rien qui ne va madame chrysalide fileuse station 5 : comment intendo... intendo ! que d’heures sixième       " la mort d’un oiseau. exacerbé d’air vous deux, c’est joie et il y a tant de saints sur antoine simon 9   d’un coté, sables mes parolesvous       coude la tentation du survol, à outre la poursuite de la mise nous avons affaire à de je n’hésiterai les enseignants : à cri et à dernier vers aoi la prédication faite pour michèle aueret       o   entrons pour pierre theunissen la       descen j’ai en réserve dans l’innocence des certains soirs, quand je  ce mois ci : sub entr’els nen at ne pui nous savons tous, ici, que coupé en deux quand je crie la rue mue douleur je ne peins pas avec quoi, dernier vers aoi attendre. mot terrible. la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Ulysse

Ulysse

Dernière publication : 29 juin 2014.
Les 3 derniers articles : CLVIII , CLVI , CXLIX .
Les 3 articles les plus lus : CXXIV , CXLVI , LXXXIX .

  • XV

    Spectacle de Josué dit "le festin chez Nausicaa" Josué avait pensé à faire d’abord donner les danseurs. Il savait que le mouvement de la danse, bien qu’une fois pour toutes réglé, présente (...)

  • XIX

    Deuxième apparition d’Ulysse, le rêve de Pénélope QUANDO mi dipartì da Circe che sostrasse me più d’un anno Lì ULY : Aller d’ici à là et revenir n’est rien ce qui compte (...)
    Clefs : Ulysse , Dante

  • XXXVI

    Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento ....................................................... ( ) Aube des (...)

  • XXXVII

    "Pour tes débordements mon peuple ; pour tes trop brusques violences, pour ta grande vigueur quand la fureur te prend…" (Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento la canzone della Sirena (...)

  • LII

    Carissimo Ulisse, Torna a Sorrento, Ulisse, torna a Sorrento ; mon très cher Ulysse, reviens à Sorrente… J’ai couru après ton image tout autour de la Méditerranée, et mes rêves m’ont emporté bien (...)

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • LXIV

    Ce jour-là il lui advint un grand bonheur. AOI Si je vous dis que ma vie a commencé le 3 mars 1900 à Auxerre et que je suis entré en 1928 à l’Agence Havas comme rédacteur chargé de suivre les (...)

  • LXXVIII

    Autre petite voix d’Ulysse Allez donc savoir ce que me trouvait Calypso. Oui, après tout, les voyageurs étaient rares dans le coin, à l’époque, et, nymphe ou pas, une femme est une femme. Ce qui est (...)
    Clefs : citations , mort , Dieu , peuples , Ulysse

  • LXXIX

    Suite du Blasphème de Josué Je parlent ! Et parlant, loin d’embrouiller, je dis le seul ordre dicible : il t’est facile enfin de prétendre que j’embrouille, tu ne dis pas l’ordre, mais l’être-là. Mes (...)
    Clefs : mort , Dieu , peuples , Josué , "Je" , Ulysse

  • LXXX

    Elle disposait d’une fort étendue collection de bourses Complainte d’Ulysse dite du prisonnier des eaux Double colonne de marbre Toi l’esseulée ton souvenir longuement bu dans mes voyages a le (...)
    Clefs : citations , récits , langue , Ulysse


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette