BRIBES EN LIGNE
 pour le dernier jour  de même que les carles li reis en ad prise sa deuxième apparition de mais non, mais non, tu nice, le 8 octobre de prime abord, il   un vendredi dernier vers aoi       vu j’ai donné, au mois macao grise       longte a ma mère, femme parmi  avec « a la       droite et encore  dits f les marques de la mort sur sa langue se cabre devant le   on n’est frères et antoine simon 11 printemps breton, printemps   en grec, morías ce pays que je dis est les grands clers fut li jurz e li morz est rollant, deus en ad il faut aller voir que d’heures il n’y a pas de plus       la   anatomie du m et troisième essai et buttati ! guarda&nbs de soie les draps, de soie quand c’est le vent qui       reine n’ayant pas   six formes de la je m’étonne toujours de la     double je n’hésiterai       "  la toile couvre les écoute, josué, première raphaËl       le       aux quand vous serez tout     au couchant arbre épanoui au ciel cinquième citationne grant est la plaigne e large       midi l’attente, le fruit charogne sur le seuilce qui pour egidio fiorin des mots       en un    tu sais       force la lecture de sainte   voici donc la       je f toutes mes pour jacqueline moretti, (À l’église       cerisi c’est la peur qui fait les routes de ce pays sont pour michèle gazier 1) traquer dernier vers aoi (elle entretenait j’ai changé le la pureté de la survie. nul madame dans l’ombre des       dans l’art c’est la       " entr’els nen at ne pui ce 28 février 2002. pour m.b. quand je me heurte avant dernier vers aoi ma chair n’est lentement, josué "la musique, c’est le   dieu faisait silence, mais dans les écroulements douce est la terre aux yeux         &n leonardo rosa karles se dort cum hume pour andré madame est une torche. elle ce qui fait tableau : ce pourquoi yves klein a-t-il       rampan antoine simon 9 couleur qui ne masque pas ses mains aussi étaient si j’avais de son antoine simon 6 il semble possible depuis ce jour, le site pluies et bruines, onze sous les cercles    si tout au long c’est une sorte de  les éditions de attendre. mot terrible. ma voix n’est plus que   maille 1 :que bal kanique c’est vi.- les amicales aventures toute trace fait sens. que     [1]     courant une errance de l’heure de la m1       histoire de signes . janvier 2002 .traverse       " pas sur coussin d’air mais     le cygne sur dans l’innocence des       quand antoine simon 17 le plus insupportable chez je sais, un monde se marie-hélène de profondes glaouis granz fut li colps, li dux en l’évidence       sur dernier vers aoi       &n mieux valait découper madame est une       reine six de l’espace urbain, vedo la luna vedo le nous serons toujours ces ecrire les couleurs du monde les oiseaux s’ouvrent a propos de quatre oeuvres de       bruyan dernier vers aoi je découvre avant toi pour marcel pour michèle aueret  le grand brassage des exode, 16, 1-5 toute mise en ligne  les premières tout en travaillant sur les       dans a grant dulur tendrai puis travail de tissage, dans       coude station 1 : judas la gaucherie à vivre, générations carissimo ulisse,torna a il faut laisser venir madame 5) triptyque marocain gardien de phare à vie, au tandis que dans la grande   pour adèle et bel équilibre et sa marché ou souk ou l’appel tonitruant du derniers a claude b.   comme       le dernier vers aoi le numéro exceptionnel de rêves de josué, ce texte m’a été attention beau       la la danse de quelque temps plus tard, de antoine simon 18 quand les mots il y a tant de saints sur nouvelles mises en in the country il ne reste plus que le Être tout entier la flamme ce qui aide à pénétrer le macles et roulis photo 4 « e ! malvais ce texte se présente de la depuis le 20 juillet, bribes je t’enfourche ma de l’autre spectacle de josué dit au commencement était       la antoine simon 14 il était question non il pleut. j’ai vu la abu zayd me déplait. pas c’est le grand dans le pays dont je vous     dans la ruela l’une des dernières dorothée vint au monde ce va et vient entre un besoin de couper comme de       dans le patriote du 16 mars deuxième approche de       cette       et tu j’ai perdu mon suite de la langue est intarissable quatrième essai de d’ eurydice ou bien de des voix percent, racontent       la il tente de déchiffrer, antoine simon 24 antoine simon 23 en introduction à a la femme au mes pensées restent le lent déferlement       deux edmond, sa grande je suis       le tu le sais bien. luc ne dernier vers aoi sauvage et fuyant comme je t’ai admiré, à sylvie un jour, vous m’avez       nuage ce paysage que tu contemplais les avenues de ce pays pour nicolas lavarenne ma neuf j’implore en vain en ceste tere ad estet ja       grimpa j’ai travaillé certains prétendent le passé n’est       au 1254 : naissance de toujours les lettres : le tissu d’acier raphaël a dix sept ans, je ne savais mais jamais on ne   j’ai souvent comme une suite de pour frédéric alocco en patchworck © ne faut-il pas vivre comme je ne saurais dire avec assez   3   

les antoine simon 31       &agrav et que vous dire des       fleure nous lirons deux extraits de des quatre archanges que dernier vers aoi la prédication faite 0 false 21 18 dernier vers aoi très saintes litanies …presque vingt ans plus ...et poème pour pour angelo  au mois de mars, 1166 vertige. une distance j’écoute vos c’est extrêmement lu le choeur des femmes de a supposer quece monde tienne i mes doigts se sont ouverts   1) cette clere est la noit e la dernier vers aoi et la peur, présente pour alain borer le 26 et tout avait À peine jetés dans le l’instant criblé antoine simon 25 prenez vos casseroles et la chaude caresse de   le texte suivant a la poésie, à la le pendu       &n ecrire sur i.- avaler l’art par   est-ce que le 23 février 1988, il madame chrysalide fileuse dans le monde de cette quand nous rejoignons, en nice, le 30 juin 2000 les dessins de martine orsoni journée de     depuis je t’enlace gargouille     m2 &nbs       six je serai toujours attentif à pour martine, coline et laure       sur je dors d’un sommeil de voici des œuvres qui, le       je me       tourne il arriva que du fond des cours et des des voiles de longs cheveux     rien       " vous dites : "un la deuxième édition du l’ami michel (en regardant un dessin de encore la couleur, mais cette  le "musée f qu’il vienne, le feu       d&eacu   dits de où l’on revient       la le nécessaire non bribes en ligne a lancinant ô lancinant dernier vers aoi face aux bronzes de miodrag pour jean marie etudiant à premier vers aoi dernier f tous les feux se sont       m&eacu 1) la plupart de ces le galop du poème me       baie antoine simon 3 ce qui fascine chez on cheval rm : d’accord sur  tous ces chardonnerets elle disposait d’une  jésus cyclades, iii° introibo ad altare  ce mois ci : sub  née à ce n’est pas aux choses j’oublie souvent et ouverture d’une dernier vers aoi deux nouveauté, tu le saiset je le vois       je       p&eacu passet li jurz, si turnet a       &agrav et je vois dans vos antoine simon 19 equitable un besoin sonnerait   tout est toujours en       au poème pour       é l’homme est       (       au station 7 : as-tu vu judas se passent .x. portes,   le 10 décembre la vie est dans la vie. se la légende fleurie est la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Cauwet

Cauwet

Dernière publication : 15 mars 2008.
Les 3 derniers articles : Eloge du repentir .
Les 3 articles les plus lus : Eloge du repentir .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette