BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi temps où le sang se chaises, tables, verres, depuis ce jour, le site    nous       le sous la pression des la communication est la question du récit antoine simon 21       sur le dans le pain brisé son À perte de vue, la houle des       p&eacu a christiane agnus dei qui tollis peccata tout le problème nous dirons donc des voix percent, racontent les routes de ce pays sont nous avancions en bas de josué avait un rythme  “ne pas       &agrav en ceste tere ad estet ja comme un préliminaire la       assis pour mes enfants laure et a l’aube des apaches, l’art n’existe la fraîcheur et la issent de mer, venent as fin première montagnesde       " même si   voici donc la ] heureux l’homme j’ai relu daniel biga, on peut croire que martine  ce mois ci : sub martin miguel art et c’est ici, me ainsi alfred…       la      &       je bal kanique c’est       sabots attendre. mot terrible. "le renard connaît sors de mon territoire. fais merle noir  pour       soleil je ne saurais dire avec assez je t’enfourche ma les grands la fonction, entr’els nen at ne pui à sylvie encore une citation“tu autre citation pour marcel       avant   dits de       et tu d’abord l’échange des « h&eacu       glaciation entre « pouvez-vous temps de bitume en fusion sur       que   pour le prochain       le « amis rollant, de jusqu’à il y a spectacle de josué dit tout mon petit univers en  avec « a la tu le saiset je le vois cet article est paru j’ai ajouté carles li reis en ad prise sa que reste-t-il de la et te voici humanité prenez vos casseroles et macles et roulis photo 7 et ces (elle entretenait       les dernier vers doel i avrat, antoine simon 19 la vie est dans la vie. se de prime abord, il  les premières et il fallait aller debout       &ccedi    7 artistes et 1 c’est le grand       allong attention beau pour julius baltazar 1 le       dans dans l’effilé de la liberté de l’être       la exacerbé d’air 1 au retour au moment un besoin de couper comme de dans les horizons de boue, de j’oublie souvent et f le feu est venu,ardeur des attendre. mot terrible. se placer sous le signe de ce qui aide à pénétrer le journée de l’homme est       sur elle ose à peine « e ! malvais lancinant ô lancinant je désire un du fond des cours et des dernier vers aoi les dieux s’effacent 1- c’est dans tant pis pour eux. temps où les coeurs antoine simon 29 pour frédéric "moi, esclave" a j’ai parlé       nuage la danse de l’art c’est la pour martin tous ces charlatans qui  “s’ouvre dernier vers aoi derniers vers sun destre portrait. 1255 : les amants se       apr&eg et combien pour jean-marie simon et sa  improbable visage pendu grant est la plaigne e large écrirecomme on se       dans jouer sur tous les tableaux dentelle : il avait “le pinceau glisse sur     le cygne sur macles et roulis photo 6       et bientôt, aucune amarre marie-hélène n’ayant pas abu zayd me déplait. pas giovanni rubino dit sequence 6   le       banlie     une abeille de petites proses sur terre lorsque martine orsoni     oued coulant       pour nouvelles mises en dernier vers aoi c’est un peu comme si,   né le 7 ço dist li reis : r.m.a toi le don des cris qui   (dans le dans les carnets À max charvolen et le franchissement des sept (forces cachées qui clere est la noit e la max charvolen, martin miguel tu le sais bien. luc ne si tu es étudiant en ainsi va le travail de qui ce jour-là il lui antoine simon 7 etait-ce le souvenir j’ai changé le macao grise ensevelie de silence, il existe deux saints portant pure forme, belle muette, le soleil n’est pas rm : d’accord sur je suis bien dans "mais qui lit encore le « voici pas même       &agrav avant propos la peinture est douze (se fait terre se à propos des grands  marcel migozzi vient de       la       grappe Éléments -    seule au j’écoute vos jamais si entêtanteeurydice fontelucco, 6 juillet 2000 juste un de tantes herbes el pre       " pour robert constellations et deuxième essai le macles et roulis photo 1 ici, les choses les plus il souffle sur les collines le lourd travail des meules pour frères et       ton ils avaient si longtemps, si       " une il faut dire les je rêve aux gorges on croit souvent que le but quand vous serez tout       (   six formes de la un temps hors du sous l’occupation autre citation"voui moi cocon moi momie fuseau       magnol       retour       apr&eg préparation des       le pour andré villers 1)       sur vertige. une distance       je on trouvera la video       arauca dernier vers aoi tendresse du mondesi peu de poème pour     le a toi le don des cris qui merci au printemps des       maquis lu le choeur des femmes de quando me ne so itu pe       mouett       six     son passent .x. portes,       &agrav le recueil de textes       ruelle de la envoi du bulletin de bribes suite du blasphème de g. duchêne, écriture le       longte  zones gardées de la musique est le parfum de   tout est toujours en pour angelo accorde ton désir à ta dessiner les choses banales mieux valait découper des conserves ! "tu sais ce que c’est antoine simon 11 le 15 mai, à polenta ce monde est semé pour jacky coville guetteurs       b&acir béatrice machet vient de tout est possible pour qui petit matin frais. je te cliquetis obscène des dernier vers aoi 0 false 21 18 deux ajouts ces derniers   3   

les comme une suite de mi viene in mentemi le temps passe dans la       deux merci à marc alpozzo cinquième citationne face aux bronzes de miodrag l’erbe del camp, ki archipel shopping, la effleurer le ciel du bout des Ç’avait été la grande lune pourpre dont les rien n’est les textes mis en ligne       entre pas facile d’ajuster le si j’étais un  epître aux c’était une deuxième essai noble folie de josué, chaque automne les carissimo ulisse,torna a  tous ces chardonnerets mon travail est une un nouvel espace est ouvert       sur 0 false 21 18  martin miguel vient       montag pour michèle gazier 1 dans ma gorge sa langue se cabre devant le toutefois je m’estimais ce paysage que tu contemplais quand nous rejoignons, en       jardin       voyage lorsqu’on connaît une vous dites : "un dernier vers aoi la route de la soie, à pied, paien sunt morz, alquant     les fleurs du il existe au moins deux les doigts d’ombre de neige antoine simon 3 bernadette griot vient de un verre de vin pour tacher les petites fleurs des li emperere par sa grant dernier vers aoi   samuelchapitre 16, versets 1 madame déchirée i.- avaler l’art par preambule – ut pictura  les œuvres de 1) la plupart de ces passet li jurz, la noit est c’est seulement au       pass&e antoine simon 32 en introduction à laure et pétrarque comme décembre 2001. a la fin il ne resta que madame est toute d’ eurydice ou bien de       &n j’arrivais dans les   je n’ai jamais sainte marie, le 2 juillet introibo ad altare   ciel !!!! certains prétendent dernier vers aoi libre de lever la tête le travail de bernard le ciel est clair au travers     dans la ruela depuis le 20 juillet, bribes pour daniel farioli poussant la mastication des j’ai en réserve j’ai donc  au travers de toi je (josué avait lentement karles se dort cum hume deuxième approche de "je me tais. pour taire.       reine       les et nous n’avons rien dans les rêves de la       en dernier vers aoi autre essai d’un j’aime chez pierre certains soirs, quand je   la production la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > mythologie

mythologie

Dernière publication : 4 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Le récit en question , CIII , LXXXVI .
Les 3 articles les plus lus : LXXXVI , Le récit en question , LII .

  • XV

    Spectacle de Josué dit "le festin chez Nausicaa" Josué avait pensé à faire d’abord donner les danseurs. Il savait que le mouvement de la danse, bien qu’une fois pour toutes réglé, présente (...)

  • LII

    Carissimo Ulisse, Torna a Sorrento, Ulisse, torna a Sorrento ; mon très cher Ulysse, reviens à Sorrente… J’ai couru après ton image tout autour de la Méditerranée, et mes rêves m’ont emporté bien (...)

  • LXXXV

    Epuisement de la salle, silence. Par vagues. Dieu seul pouvait penser le contraire qui, s’il n’avait pas seulement su le plaisir de parler, s’il l’avait connu par la mesure des poumons, par les (...)

  • LXXXVI

    (Elle entretenait soigneusement une légendaire collection de bourses) Prenez le cas d’Athéna par exemple ; enfin, vous savez bien que ce n’est pas au hasard : on a largement parlé de son affection (...)

  • CIII

    C’est vrai qu’Alfred a beaucoup voyagé, dit-il au capitaine. Il a étudié à Athènes, Berlin, Genève, Paris, il est Grec ; jugez en : ne lui trouvez-vous pas quelque ressemblance avec ces fines silhouettes (...)

  • Le récit en question

    La question du récit demeure, quarante ans après le début des bribes, une de celles qui me travaille -et me fait travailler- le plus. J’ai souvent dit combien je suis réfractaire au récit. Pourtant (...)
    Clefs : récits , mythologie


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette