BRIBES EN LIGNE
    oued coulant je suis macao grise       p&eacu merci à la toile de même si « voici chaises, tables, verres, ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement attendre. mot terrible.  mise en ligne du texte "la musique, c’est le quel étonnant à cri et à madame est une torche. elle ainsi va le travail de qui dernier vers aoi rm : nous sommes en "et bien, voilà..." dit    courant       le     surgi juste un mot pour annoncer "le renard connaît   l’oeuvre vit son la terre nous c’est la peur qui fait c’est pour moi le premier       voyage ce       la pie macles et roulis photo       le si j’étais un 0 false 21 18 f les feux m’ont l’impossible       dans une fois entré dans la mon cher pétrarque, on cheval i.- avaler l’art par guetter cette chose le temps passe dans la jouer sur tous les tableaux "pour tes le 26 août 1887, depuis 5) triptyque marocain merci à marc alpozzo je découvre avant toi dernier vers aoi       "       coude       le ce pays que je dis est  au travers de toi je je t’enlace gargouille       entre certains soirs, quand je samuelchapitre 16, versets 1 moisissures mousses lichens sur la toile de renoir, les dernier vers aoi       cette je t’enfourche ma et ma foi, art jonction semble enfin       jardin la musique est le parfum de si elle est belle ? je les installations souvent,       la (ma gorge est une   ces sec erv vre ile       je il ne s’agit pas de très saintes litanies nous viendrons nous masser quand nous rejoignons, en       l̵ tous ces charlatans qui       tourne il tente de déchiffrer, glaciation entre     m2 &nbs       deux bel équilibre et sa       il ma chair n’est les textes mis en ligne       dans antoine simon 5 j’ai changé le la deuxième édition du le lent déferlement le glacis de la mort       sur dorothée vint au monde deuxième reprise du site avec la je suis celle qui trompe   je n’ai jamais       (       banlie dimanche 18 avril 2010 nous   tout est toujours en af : j’entends antoine simon 27 le coeur du une errance de pour philippe normalement, la rubrique edmond, sa grande   six formes de la torna a sorrento ulisse torna chercher une sorte de       st branches lianes ronces dernier vers aoi (la numérotation des pas même la galerie chave qui       le       je merci au printemps des il en est des meurtrières. ço dist li reis : de proche en proche tous et combien premier vers aoi dernier j’ai perdu mon a la fin il ne resta que       sur pour jean-louis cantin 1.- antoine simon 22 diaphane est le       et monde imaginal, comme c’est  l’écriture       dans 7) porte-fenêtre c’est la distance entre noble folie de josué, la mastication des "moi, esclave" a des quatre archanges que       fleure ne pas négocier ne tu le sais bien. luc ne 1- c’est dans       allong equitable un besoin sonnerait seins isabelle boizard 2005 aux barrières des octrois ouverture de l’espace quand sur vos visages les peinture de rimes. le texte       en pour jean marie sa langue se cabre devant le bal kanique c’est     vers le soir  “ce travail qui le plus insupportable chez une il faut dire les     pourquoi       deux station 4 : judas  tu le saiset je le vois    en voile de nuità la   pour le prochain       dans Être tout entier la flamme et que dire de la grâce intendo... intendo !  hier, 17 vous dites : "un f le feu s’est bernadette griot vient de la bouche pure souffrance mieux valait découper   un vendredi deuxième suite pour martin  avec « a la antoine simon 3 portrait. 1255 :       le il existe deux saints portant la question du récit       le " je suis un écorché vif. al matin, quant primes pert lu le choeur des femmes de le lent tricotage du paysage tout en vérifiant ici. les oiseaux y ont fait dans les carnets       object comme un préliminaire la r.m.a toi le don des cris qui dernier vers aoi       crabe- références : xavier diaphane est le mot (ou du fond des cours et des dans les carnets quelques textes libre de lever la tête nos voix       sur un tunnel sans fin et, à « h&eacu on préparait beaucoup de merveilles chairs à vif paumes écrirecomme on se vertige. une distance écoute, josué, dieu faisait silence, mais   d’un coté, nice, le 18 novembre 2004       la       une attendre. mot terrible.       sur constellations et       magnol     quand juste un tout en travaillant sur les     le cygne sur reflets et echosla salle       sous langues de plomba la mult ben i fierent franceis e de prime abord, il antoine simon 15 pur ceste espee ai dulor e si, il y a longtemps, les toutes ces pages de nos charogne sur le seuilce qui lentement, josué dernier vers aoi antoine simon 17 mon travail est une       six pour ma       à    7 artistes et 1 dernier vers aoi vous deux, c’est joie et passent .x. portes, ma voix n’est plus que a claude b.   comme       et tu en introduction à       au dans les horizons de boue, de des quatre archanges que dernier vers aoi toutes sortes de papiers, sur tous feux éteints. des la littérature de antoine simon 28 quelque temps plus tard, de morz est rollant, deus en ad 0 false 21 18 alocco en patchworck © pas de pluie pour venir un jour, vous m’avez       &agrav la mort, l’ultime port, là, c’est le sable et l’éclair me dure, preambule – ut pictura le grand combat : arbre épanoui au ciel de pa(i)smeisuns en est venuz       reine coupé le sonà je ne sais pas si   le 10 décembre quai des chargeurs de dernier vers aoi buttati ! guarda&nbs a dix sept ans, je ne savais       dans       le petites proses sur terre et il parlait ainsi dans la voici des œuvres qui, le pour maguy giraud et de pareïs li seit la       (       neige l’art c’est la tandis que dans la grande       la pour raphaël vous avez       sur       a la femme au dans les hautes herbes f le feu est venu,ardeur des la légende fleurie est outre la poursuite de la mise le tissu d’acier introibo ad altare et si au premier jour il able comme capable de donner il y a des objets qui ont la à propos “la la vie est dans la vie. se clquez sur dernier vers s’il on trouvera la video les cuivres de la symphonie dernier vers aoi je crie la rue mue douleur antoine simon 32 “dans le dessin pourquoi yves klein a-t-il madame, vous débusquez raphaël le vieux qui cinq madame aux yeux       la pour andré villers 1)       sur paroles de chamantu sequence 6   le  il est des objets sur je déambule et suis le 28 novembre, mise en ligne dans ce pays ma mère  marcel migozzi vient de madame porte à dans l’innocence des la réserve des bribes au rayon des surgelés troisième essai et et voici maintenant quelques et je vois dans vos       la       arauca au programme des actions depuis ce jour, le site poème pour ( ce texte a     chant de encore la couleur, mais cette       voyage ma voix n’est plus que fragilité humaine.  “s’ouvre  “comment  tous ces chardonnerets nice, le 8 octobre douce est la terre aux yeux dernier vers aoi  ce qui importe pour  jésus de tantes herbes el pre dans les rêves de la est-ce parce que, petit, on du bibelot au babilencore une  la lancinante moi cocon moi momie fuseau pas facile d’ajuster le madame est la reine des dernier vers aoi qu’est-ce qui est en l’instant criblé   entrons huit c’est encore à pour journée de dernier vers aoi il s’appelait o tendresses ô mes je ne saurais dire avec assez le 26 août 1887, depuis il n’est pire enfer que halt sunt li pui e mult halt je suis bien dans dernier vers aoi       les dernier vers aoi  le "musée la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > autobiographie

autobiographie

Dernière publication : 20 août 2014.
Les 3 derniers articles : CLXII , CLI , CXLIV .
Les 3 articles les plus lus : CXXIV , LXVI , CXIV .

  • III

    (Josué avait lentement enclenché les mécanismes, réparti une à une les torches ........................................................................................................... (...)

  • XVII

    Et il parlait ainsi dans la grande salle Troisième apparition de la figure du grand père, autres éléments d’autobiographie Je suis incapable de commencer à parler (pensait Josué) sans que s’impose (...)

  • XVIII

    Il s’appelait Gustave éléments d’autobiographie dits "un amour de terre" En fait, tout avait commencé au moment où, mu par quelque désir anodin sinon innocent, alors qu’il se promenait (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Bribe XXII

    quatrième essai de nécrologie Le Roman autobiographique lui avait paru tentant... Et puis... il avait imaginé la vie d’un homme quelconque, du commun, pris au hasard dans un fichier d’état civil, (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Bribe XXIV

    Autre essai d’un rêve d’autobiographie Les vêtements étaient d’un enjeu plus évident. AOI Je savais que, selon qu’ils montreraient -ou non- telle ou telle origine plus ou moins appréciée, ils me (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Bribe XXV

    deuxième suite à une tentative d’autobiographie Et ne fallait-il pas que j’en arrive là ? ... Seuls les rêves que je pouvais accrocher aux objets quotidiens déterminèrent mes choix : la saison pouvait (...)

  • XXXVII

    "Pour tes débordements mon peuple ; pour tes trop brusques violences, pour ta grande vigueur quand la fureur te prend…" (Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento la canzone della Sirena (...)

  • XLII

    Suite de l’avancée de la contamination Il mène de pair une carrière de romancier (Josué de Nantes, lettres à Josué, Lord Josué, Josué, Josué, Le livre d’or de Josué) et d’auteur dramatique (la couronne (...)

  • XLVIII

    tandis que dans la grande salle il parlait ainsi Reprise des tentatives d’autobiographie dite “la théorie de l’intrusion” J’ai toujours senti que -plus ou moins- je me trouvais souvent dans (...)

  • XLIX

    Très malheureux... Peut-il être très malheureux ? Ou même triste ? En tout cas, il n’est pas méchant… 7 - 14 - 21 - 28 Torre torino torone torotto mia moglie è cascata da letto Vous connaissez la (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette