BRIBES EN LIGNE
station 7 : as-tu vu judas se je n’ai pas dit que le les routes de ce pays sont dernier vers s’il       dans       je t’enfourche ma macles et roulis photo 6 pour ma       allong suite du blasphème de rêve, cauchemar, vous dites : "un la poésie, à la ce un verre de vin pour tacher   je n’ai jamais       cerisi  les éditions de la vie humble chez les c’est un peu comme si, dernier vers aoi       &agrav       soleil       il dans les écroulements béatrice machet vient de       une quand sur vos visages les       quinze merci à la toile de nice, le 18 novembre 2004       sabots i mes doigts se sont ouverts carissimo ulisse,torna a   maille 1 :que sables mes parolesvous       coude dernier vers aoi À perte de vue, la houle des la musique est le parfum de sur l’erbe verte si est et tout avait avez-vous vu intendo... intendo ! antoine simon 2 la prédication faite au labyrinthe des pleursils antoine simon 11   saint paul trois on trouvera la video laure et pétrarque comme       d&eacu quai des chargeurs de tromper le néant antoine simon 10    de femme liseuse je me souviens de c’est extrêmement       &agrav glaciation entre recleimet deu mult six de l’espace urbain, in the country dernier vers aoi l’évidence ne pas négocier ne face aux bronzes de miodrag ( ce texte a que d’heures       sur       fourmi le ciel de ce pays est tout   le texte suivant a à sylvie       deux pour mes enfants laure et pour gilbert pour jean-louis cantin 1.- il ne sait rien qui ne va À l’occasion de mon travail est une       ton deux nouveauté, dans les carnets     longtemps sur     l’é  je signerai mon ici. les oiseaux y ont fait       (       m̵ nice, le 30 juin 2000 la fraîcheur et la le franchissement des sainte marie, 5) triptyque marocain le lent tricotage du paysage madame dans l’ombre des  tu ne renonceras pas.       dans 0 false 21 18       mouett tout le problème 1. il se trouve que je suis chaque jour est un appel, une la mastication des mouans sartoux. traverse de clere est la noit e la le 28 novembre, mise en ligne antoine simon 30 et te voici humanité avec marc, nous avons même si pour jean marie j’ai travaillé pour michèle   nous sommes       magnol Éléments - la vie est ce bruissement merci au printemps des dernier vers aoi antoine simon 16       ( et que dire de la grâce  improbable visage pendu quelque temps plus tard, de       au avant propos la peinture est bruno mendonça f dans le sourd chatoiement       le pour nicolas lavarenne ma  zones gardées de il y a dans ce pays des voies "moi, esclave" a       la pour marcel deux mille ans nous     les fleurs du    au balcon tu le saiset je le vois deuxième approche de       banlie l’heure de la cette machine entre mes il existe au moins deux       p&eacu de profondes glaouis       qui       je des voiles de longs cheveux       dans dentelle : il avait pure forme, belle muette,     pluie du o tendresses ô mes       descen la terre nous de soie les draps, de soie toute une faune timide veille bribes en ligne a générations   ces notes       reine pas facile d’ajuster le "et bien, voilà..." dit antoine simon 5     &nbs     faisant la suite de     chambre       cette rien n’est plus ardu 1-nous sommes dehors. les grands    regardant accorde ton désir à ta f les rêves de  tu vois im font chier   né le 7 quel étonnant …presque vingt ans plus a la fin il ne resta que       la dire que le livre est une bel équilibre et sa nous viendrons nous masser errer est notre lot, madame, "je me tais. pour taire. qu’est-ce qui est en de pareïs li seit la Être tout entier la flamme toute trace fait sens. que il est le jongleur de lui dernier vers aoi       la le lourd travail des meules a claude b.   comme pour max charvolen 1) saluer d’abord les plus c’est une sorte de a toi le don des cris qui       dans issent de mer, venent as pour m.b. quand je me heurte  hier, 17 toutefois je m’estimais si, il y a longtemps, les f tous les feux se sont f le feu s’est d’abord l’échange des station 1 : judas l’appel tonitruant du rita est trois fois humble.  tous ces chardonnerets       assis al matin, quant primes pert première attelage ii est une œuvre   le 10 décembre dernier vers aoi les dessins de martine orsoni       vu les plus terribles ce va et vient entre pour jean gautheronle cosmos rm : d’accord sur antoine simon 9 1.- les rêves de       les le temps passe si vite, dernier vers aoi       force       enfant en introduction à temps de cendre de deuil de 13) polynésie a l’aube des apaches, macao grise la question du récit l’homme est       pass&e       m̵ je crie la rue mue douleur       midi       jardin premier vers aoi dernier ce texte m’a été À peine jetés dans le       longte pas une année sans évoquer légendes de michel j’écoute vos madame, c’est notre en 1958 ben ouvre à il était question non  née à       pass&e  les œuvres de  dernières mises  les premières souvent je ne sais rien de dans ma gorge g. duchêne, écriture le nous savons tous, ici, que       la un soir à paris au portrait. 1255 : se reprendre. creuser son       le ainsi va le travail de qui folie de josuétout est jamais si entêtanteeurydice       fourr& karles se dort cum hume "si elle est     vers le soir  ce qui importe pour de la       embarq nouvelles mises en démodocos... Ça a bien un       droite       je me   dits de rien n’est etudiant à  les trois ensembles ki mult est las, il se dort quand il voit s’ouvrir, antoine simon 33 voile de nuità la tout est prêt en moi pour pour michèle gazier 1       sous du bibelot au babilencore une des voix percent, racontent leonardo rosa       dans carcassonne, le 06 iv.- du livre d’artiste clquez sur sauvage et fuyant comme       montag       l̵ r.m.a toi le don des cris qui libre de lever la tête le galop du poème me imagine que, dans la   la baie des anges neuf j’implore en vain     hélas, f les feux m’ont le vieux qui printemps breton, printemps le geste de l’ancienne,  monde rassemblé rêves de josué, au rayon des surgelés     extraire à propos des grands si j’avais de son la lecture de sainte les dernières       dans depuis ce jour, le site pour angelo la fonction, aux george(s) (s est la antoine simon 6 antoine simon 19 vous êtes dans un coin de nice, mesdames, messieurs, veuillez     rien (josué avait lentement la galerie chave qui couleur qui ne masque pas mon cher pétrarque, vi.- les amicales aventures pour lee tu le sais bien. luc ne       sur le  le grand brassage des tous ces charlatans qui clers fut li jurz e li (ma gorge est une       object madame est une pas même les parents, l’ultime  dernier salut au dieu faisait silence, mais       la  au mois de mars, 1166 la terre a souvent tremblé guetter cette chose       o difficile alliage de       " le 26 août 1887, depuis       et   entrons maintenant il connaît le   se ils sortent d’un bout à le 26 août 1887, depuis le lent déferlement pour jacky coville guetteurs faisant dialoguer dernier vers aoi entr’els nen at ne pui       pav&ea       &agrav       ruelle patrick joquel vient de deuxième suite à propos “la   anatomie du m et lorsqu’on connaît une   encore une dernier vers aoi       glouss  “... parler une le 15 mai, à je m’étonne toujours de la pour andré pour jean-marie simon et sa quatrième essai de la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Dante

Dante

Dernière publication : 13 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : CXXIX , CXXIII , XIX .
Les 3 articles les plus lus : XVII , XIX , CXXIX .

  • XVII

    Et il parlait ainsi dans la grande salle Troisième apparition de la figure du grand père, autres éléments d’autobiographie Je suis incapable de commencer à parler (pensait Josué) sans que s’impose (...)

  • XIX

    Deuxième apparition d’Ulysse, le rêve de Pénélope QUANDO mi dipartì da Circe che sostrasse me più d’un anno Lì ULY : Aller d’ici à là et revenir n’est rien ce qui compte (...)
    Clefs : Ulysse , Dante

  • CXXIII

    Ville ouverte sans rempart celui qui ne se possède pas N’est-il pas normal, dès lors, que les contacts physiques dont il est naturellement privé ou qui ne peuvent s’abstraire de millénaires (...)
    Clefs : citations , Dante , portraits

  • CXXIX

    Pluies et bruines, comment ces cellules, ces mollécules peuvent-elles ainsi faire... corps comment ? et suis assez prêt à me lancer à travers les corps tendus s’offrant ? Il était né le 1er avril (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette