BRIBES EN LIGNE
comment entrer dans une l’art n’existe apaches : « voici quatrième essai rares ainsi alfred… portrait. 1255 :  improbable visage pendu  ce qui importe pour le tissu d’acier il existe deux saints portant dernier vers aoi dernier vers aoi ( ce texte a       au       &n clquez sur     hélas,  au mois de mars, 1166 antoine simon 26 mieux valait découper       &n dernier vers aoi où l’on revient pour frédéric le coeur du deux ajouts ces derniers l’appel tonitruant du autre petite voix       nuage  monde rassemblé si j’étais un dernier vers aoi       aux f le feu est venu,ardeur des le travail de bernard dernier vers aoi       &agrav       le douce est la terre aux yeux il ne sait rien qui ne va au seuil de l’atelier la force du corps, siglent a fort e nagent e lorsque martine orsoni sous la pression des guetter cette chose dans les écroulements       les le "patriote",  “s’ouvre       attention beau pour andré       voyage ce jour-là il lui tu le saiset je le vois hans freibach : dans les carnets       "  tu ne renonceras pas. Ç’avait été la certains soirs, quand je c’est le grand quand les mots passent .x. portes,   se ki mult est las, il se dort "si elle est quando me ne so itu pe macles et roulis photo 3 morz est rollant, deus en ad f le feu s’est       dans       au poème pour  de la trajectoire de ce on cheval en cet anniversaire, ce qui paien sunt morz, alquant et…  dits de  dans toutes les rues de mes deux mains ouverture d’une madame est la reine des a ma mère, femme parmi       grappe       bien mult est vassal carles de les durand : une le ciel est clair au travers vous dites : "un il est le jongleur de lui antoine simon 18 quelques autres dire que le livre est une eurydice toujours nue à deuxième apparition de a claude b.   comme pour nicolas lavarenne ma au matin du  le grand brassage des (dans mon ventre pousse une  c’était saluer d’abord les plus viallat © le château de et combien  mise en ligne du texte pour philippe   3   

les quel ennui, mortel pour c’est extrêmement trois tentatives desesperees l’existence n’est toujours les lettres :       parfoi antoine simon 21 dernier vers aoi   et encore  dits au labyrinthe des pleursils poussées par les vagues et si tu dois apprendre à pas facile d’ajuster le   en grec, morías la lecture de sainte de la derniers vers sun destre rien n’est ce paysage que tu contemplais       ma       ( un besoin de couper comme de       les plus vieilles mesdames, messieurs, veuillez "tu sais ce que c’est  tous ces chardonnerets   six formes de la station 7 : as-tu vu judas se immense est le théâtre et jamais je n’aurais 1) notre-dame au mur violet cyclades, iii°   anatomie du m et suite de approche d’une   un la mastication des couleur qui ne masque pas madame a des odeurs sauvages dans les rêves de la antoine simon 23 " je suis un écorché vif. in the country si tu es étudiant en cliquetis obscène des mise en ligne d’un au commencement était       le cet univers sans j’ai en réserve décembre 2001. seul dans la rue je ris la af : j’entends f les feux m’ont mais non, mais non, tu deux ce travail vous est dernier vers aoi       sur nous dirons donc       m&eacu spectacle de josué dit dimanche 18 avril 2010 nous difficile alliage de       les elle disposait d’une à la bonne temps de pierres accorde ton désir à ta au lecteur voici le premier tant pis pour eux.       é       sur   d’un coté, l’ami michel merci à la toile de       object ma mémoire ne peut me présentation du d’ eurydice ou bien de autre citation archipel shopping, la le passé n’est il en est des meurtrières. "ah ! mon doux pays, madame déchirée     cet arbre que pas une année sans évoquer rm : nous sommes en et  riche de mes 0 false 21 18   (dans le vi.- les amicales aventures a propos d’une   nous sommes et nous n’avons rien non... non... je vous assure, nous avancions en bas de       fourr& avez-vous vu intendo... intendo ! halt sunt li pui e mult halt un tunnel sans fin et, à et que vous dire des 1-nous sommes dehors. coupé le sonà merci au printemps des dernier vers aoi mise en ligne normal 0 21 false fal le corps encaisse comme il a dix sept ans, je ne savais       jonath première les plus terribles (josué avait     au couchant fragilité humaine.       sur pluies et bruines, les parents, l’ultime       la et tout avait pour gilbert 1. il se trouve que je suis je me souviens de       &ccedi       apparu exacerbé d’air troisième essai et madame est une torche. elle quelques textes f dans le sourd chatoiement    il li emperere par sa grant  marcel migozzi vient de régine robin, ma chair n’est nous viendrons nous masser   (à o tendresses ô mes abu zayd me déplait. pas       maquis carissimo ulisse,torna a dix l’espace ouvert au il n’était qu’un écoute, josué,       (   pour théa et ses “dans le dessin       soleil encore une citation“tu je rêve aux gorges       le pour alain borer le 26 les routes de ce pays sont la terre a souvent tremblé li emperere s’est moisissures mousses lichens c’est la chair pourtant       sous pour pierre theunissen la v.- les amicales aventures du       dans descendre à pigalle, se c’est la distance entre       la n’ayant pas bruno mendonça     chant de (ô fleur de courge...  référencem je ne peins pas avec quoi,  dernier salut au deux mille ans nous    tu sais arbre épanoui au ciel mon cher pétrarque, (vois-tu, sancho, je suis ce va et vient entre       sur d’un côté à bernadette  pour le dernier jour des quatre archanges que       neige le samedi 26 mars, à 15 a la fin il ne resta que attendre. mot terrible.       cerisi       longte le temps passe si vite,       je me       au ce monde est semé       la mes pensées restent premier essai c’est je suis bien dans antoine simon 16 un verre de vin pour tacher m1       bribes en ligne a il y a tant de saints sur c’est parfois un pays       dans le proche et le lointain station 3 encore il parle       la       p&eacu ses mains aussi étaient       fleur neuf j’implore en vain       la antoine simon 20  au travers de toi je tout en travaillant sur les       rampan vos estes proz e vostre À peine jetés dans le entr’els nen at ne pui       coude et la peur, présente elle réalise des lu le choeur des femmes de antoine simon 6 "nice, nouvel éloge de la       su 1 au retour au moment f qu’il vienne, le feu     vers le soir   ciel !!!!   dits de je m’étonne toujours de la "je me tais. pour taire. antoine simon 24 c’est un peu comme si, très malheureux... livre grand format en trois       pav&ea     ton       bonhe sixième dernier vers aoi   maille 1 :que que reste-t-il de la pour jacky coville guetteurs un temps hors du j’ai parlé       vaches       retour dernier vers s’il j’ai donc la bouche pure souffrance voudrais je vous dentelle : il avait la question du récit dorothée vint au monde     l’é f les rêves de  “comment il semble possible genre des motsmauvais genre martin miguel art et 7) porte-fenêtre depuis ce jour, le site je t’ai admiré, dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots chaises, tables, verres, "ces deux là se premier vers aoi dernier jusqu’à il y a il tente de déchiffrer, (ma gorge est une onze sous les cercles sainte marie, on préparait vous n’avez mouans sartoux. traverse de       le deuxième essai dans les carnets 1.- les rêves de la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > préfaces

préfaces

Dernière publication : 30 septembre 2008.
Les 3 derniers articles : Préface .
Les 3 articles les plus lus : Préface .

  • Préface

    Au lecteur Voici le premier des quatre recueils de bribes composés entre 1972 et 1982, années pendant lesquelles j’ai réuni ces 132 approches tâtonnantes du monde ; ou, en tout cas, de ce par quoi (...)
    Clefs : préfaces


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette