BRIBES EN LIGNE
on dit qu’agathe j’ai longtemps seul dans la rue je ris la deuxième suite       la première À max charvolen et martin giovanni rubino dit   pour le prochain ses mains aussi étaient       jonath très saintes litanies rm : nous sommes en le glacis de la mort une errance de comme un préliminaire la me la chaude caresse de       allong cher bernard a toi le don des cris qui le 23 février 1988, il non... non... je vous assure,       dans   maille 1 :que le tissu d’acier f le feu est venu,ardeur des je meurs de soif       sur le li quens oger cuardise la communication est dernier vers aoi et il fallait aller debout antoine simon 28 paysage de ta tombe  et       &n  “... parler une       fleur f les feux m’ont       retour de pa(i)smeisuns en est venuz le passé n’est   ces notes  “la signification derniers la bouche pleine de bulles et je vois dans vos  “ce travail qui dans le patriote du 16 mars station 7 : as-tu vu judas se certains prétendent       longte antoine simon 32 n’ayant pas folie de josuétout est ouverture d’une pour raphaël  on peut passer une vie après la lecture de d’ eurydice ou bien de     &nbs petit matin frais. je te pour maxime godard 1 haute « h&eacu  “comment  epître aux elle réalise des antoine simon 14 c’est une sorte de antoine simon 5       st "moi, esclave" a       sabots (ma gorge est une à la mémoire de a ma mère, femme parmi       droite f toutes mes la langue est intarissable merle noir  pour pour martin    nous zacinto dove giacque il mio dernier vers doel i avrat,       bruyan l’illusion d’une ainsi fut pétrarque dans pierre ciel a la femme au  “ne pas       il réponse de michel “le pinceau glisse sur normalement, la rubrique  tous ces chardonnerets avez-vous vu mais non, mais non, tu    en ce 28 février 2002. au labyrinthe des pleursils une il faut dire les allons fouiller ce triangle inoubliables, les effleurer le ciel du bout des  c’était de soie les draps, de soie (josué avait pour jean-louis cantin 1.-    tu sais       la   pour théa et ses sculpter l’air : les étourneaux !       object le soleil n’est pas       le un homme dans la rue se prend       sur 5) triptyque marocain       sur le nécessaire non dernier vers aoi il existe au moins deux cet article est paru deux nouveauté, "ah ! mon doux pays, on trouvera la video c’est la chair pourtant       un toi, mésange à j’oublie souvent et références : xavier station 4 : judas  le ciel de ce pays est tout autre petite voix traquer violette cachéeton patrick joquel vient de ce jour-là il lui il tente de déchiffrer,   je ne comprends plus       sur       bonheu pour jean marie c’est le grand temps de pierres pure forme, belle muette, des quatre archanges que tout en vérifiant À max charvolen et       la i.- avaler l’art par       & (la numérotation des dernier vers aoi       voyage comme ce mur blanc       entre a propos de quatre oeuvres de j’ai donné, au mois       l̵ le texte qui suit est, bien  le grand brassage des livre grand format en trois  la toile couvre les       dans chairs à vif paumes       pass&e       quinze en introduction à       au karles se dort cum hume premier vers aoi dernier écoute, josué,       &n prenez vos casseroles et       sur   un  le livre, avec ce écrirecomme on se josué avait un rythme le plus insupportable chez dix l’espace ouvert au antoine simon 24 de toutes les madame dans l’ombre des le travail de bernard     au couchant "je me tais. pour taire.       j̵ quatrième essai de fontelucco, 6 juillet 2000 leonardo rosa       " dernier vers aoi il arriva que   ciel !!!! l’existence n’est       fleure comment entrer dans une passet li jurz, si turnet a la légende fleurie est sixième se placer sous le signe de régine robin, l’éclair me dure, pour robert pour marcel 1. il se trouve que je suis madame, on ne la voit jamais siglent a fort e nagent e il ne reste plus que le d’abord l’échange des       dans       cerisi un trait gris sur la al matin, quant primes pert       glouss sables mes parolesvous  jésus abu zayd me déplait. pas   l’oeuvre vit son pour nicolas lavarenne ma antoine simon 33  au travers de toi je bruno mendonça du bibelot au babilencore une les avenues de ce pays soudain un blanc fauche le temps de cendre de deuil de je désire un dernier vers que mort qu’est-ce qui est en       au je n’ai pas dit que le   le texte suivant a juste un       l̵ il n’est pire enfer que guetter cette chose     le cygne sur antoine simon 31 rimbaud a donc antoine simon 18 très malheureux... je rêve aux gorges     double j’écoute vos travail de tissage, dans   encore une  pour le dernier jour dernier vers aoi     un mois sans (vois-tu, sancho, je suis sous l’occupation Être tout entier la flamme       sous on peut croire que martine       le       je     rien   au milieu de   jn 2,1-12 :       en j’ai relu daniel biga, jamais je n’aurais comme c’est       apparu glaciation entre pour egidio fiorin des mots       les       o ce qui fait tableau : ce deux ajouts ces derniers sa langue se cabre devant le merci à la toile de À la loupe, il observa     du faucon petites proses sur terre (de)lecta lucta   je suis celle qui trompe les cuivres de la symphonie tandis que dans la grande le pendu "le renard connaît halt sunt li pui e mult halt au rayon des surgelés    de femme liseuse mais jamais on ne et il parlait ainsi dans la       coude charogne sur le seuilce qui la liberté s’imprime à dernier vers aoi pour une fois entré dans la madame est toute    il la force du corps, la mort d’un oiseau.     faisant la elle disposait d’une       va nouvelles mises en       aux pour max charvolen 1) à dernier vers s’il dernier vers aoi pour lee etudiant à des quatre archanges que paroles de chamantu clers fut li jurz e li       le art jonction semble enfin un jour, vous m’avez langues de plomba la edmond, sa grande deuxième apparition le numéro exceptionnel de       &ccedi « e ! malvais bel équilibre et sa macles et roulis photo   si vous souhaitez printemps breton, printemps le 26 août 1887, depuis pur ceste espee ai dulor e un besoin de couper comme de il n’y a pas de plus       su   1) cette  l’exposition    marcel     hélas, que d’heures les lettres ou les chiffres       apr&eg je ne saurais dire avec assez 1) la plupart de ces  les éditions de cinquième citationne un jour nous avons pour jacky coville guetteurs lorsqu’on connaît une carmelo arden quin est une grande lune pourpre dont les madame est une 1 la confusion des À l’occasion de       un   adagio   je au matin du       b&acir quand vous serez tout  pour jean le difficile alliage de       le les petites fleurs des il semble possible vedo la luna vedo le que reste-t-il de la rien n’est plus ardu attention beau présentation du macles et roulis photo 3       dans diaphane est le antoine simon 17   né le 7 lentement, josué       ce       montag c’est seulement au rm : d’accord sur nos voix religion de josué il pour anne slacik ecrire est rêves de josué, eurydice toujours nue à l’évidence dans les hautes herbes et nous n’avons rien torna a sorrento ulisse torna c’est vrai       et tu   tout est toujours en dernier vers aoi c’est la distance entre nu(e), comme son nom la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > préfaces

préfaces

Dernière publication : 30 septembre 2008.
Les 3 derniers articles : Préface .
Les 3 articles les plus lus : Préface .

  • Préface

    Au lecteur Voici le premier des quatre recueils de bribes composés entre 1972 et 1982, années pendant lesquelles j’ai réuni ces 132 approches tâtonnantes du monde ; ou, en tout cas, de ce par quoi (...)
    Clefs : préfaces


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette