BRIBES EN LIGNE
monde imaginal, tu le sais bien. luc ne trois tentatives desesperees pas sur coussin d’air mais madame, on ne la voit jamais chaises, tables, verres, merci au printemps des equitable un besoin sonnerait giovanni rubino dit le ciel est clair au travers cliquetis obscène des       &n       la deuxième 1254 : naissance de douze (se fait terre se béatrice machet vient de la communication est       force autre citation"voui ecrire les couleurs du monde il en est des meurtrières. grant est la plaigne e large carissimo ulisse,torna a il faut aller voir dentelle : il avait un nouvel espace est ouvert station 5 : comment clquez sur au lecteur voici le premier       " très malheureux... antoine simon 11 la brume. nuages       le un besoin de couper comme de       &agrav la liberté de l’être  le "musée dernier vers aoi elle ose à peine       pour tromper le néant toutefois je m’estimais ] heureux l’homme  la lancinante en 1958 ben ouvre à   on n’est   encore une       journ& les dernières in the country le lent tricotage du paysage deux mille ans nous macles et roulis photo 1  pour de le samedi 26 mars, à 15 dernier vers aoi   anatomie du m et diaphane est le mot (ou madame est une       fourmi     tout autour bribes en ligne a       sur ainsi alfred… “le pinceau glisse sur a la libération, les f tous les feux se sont dans l’effilé de   voici donc la       marche   je n’ai jamais reflets et echosla salle thème principal : antoine simon 27       p&eacu il ne sait rien qui ne va       coude sequence 6   le f le feu est venu,ardeur des rêves de josué,       soleil       ce       sur dans l’innocence des je n’hésiterai toute une faune timide veille et te voici humanité torna a sorrento ulisse torna clers est li jurz et li   que signifie   la production dernier vers s’il les parents, l’ultime       fleur tous feux éteints. des il semble possible       l̵ on cheval antoine simon 21       " pour andré villers 1) le coquillage contre la galerie chave qui       object bernadette griot vient de       l̵ fragilité humaine.       quand petit matin frais. je te dix l’espace ouvert au       sabots antoine simon 23 c’est pour moi le premier antoine simon 2 je n’ai pas dit que le tant pis pour eux.    au balcon     sur la encore la couleur, mais cette certains soirs, quand je           surgi les oiseaux s’ouvrent antoine simon 25 deuxième suite quatrième essai rares références : xavier sixième       d&eacu a christiane et voici maintenant quelques voudrais je vous passet li jurz, la noit est effleurer le ciel du bout des   un l’une des dernières  la toile couvre les si, il y a longtemps, les ( ce texte a accorde ton désir à ta intendo... intendo ! arbre épanoui au ciel portrait. 1255 : abu zayd me déplait. pas   l’oeuvre vit son       le la rencontre d’une lorsque martine orsoni  tous ces chardonnerets         droite       au   entrons       il la mort, l’ultime port, macles et roulis photo 7   iv    vers mise en ligne et la peur, présente tout mon petit univers en nice, le 30 juin 2000       dans temps de pierres dans la a propos d’une       la pie   tout est toujours en les routes de ce pays sont   est-ce que couleur qui ne masque pas       dans a l’aube des apaches, dernier vers aoi     longtemps sur  je signerai mon je suis celle qui trompe cet article est paru dans le on trouvera la video attendre. mot terrible. l’impression la plus sept (forces cachées qui mult ben i fierent franceis e premier essai c’est pour jean-marie simon et sa vous avez si tu es étudiant en au seuil de l’atelier montagnesde dernier vers aoi f le feu m’a j’ai travaillé pour mon épouse nicole  ce mois ci : sub       &n   le 10 décembre Être tout entier la flamme elle disposait d’une les dieux s’effacent elle réalise des avez-vous vu avant dernier vers aoi j’oublie souvent et 0 false 21 18   jn 2,1-12 : aux george(s) (s est la vue à la villa tamaris un jour, vous m’avez paysage de ta tombe  et la légende fleurie est       nuage …presque vingt ans plus ce jour-là il lui madame, vous débusquez après la lecture de  pour jean le quand il voit s’ouvrir, quando me ne so itu pe et  riche de mes on peut croire que martine quai des chargeurs de ce monde est semé pour anne slacik ecrire est   adagio   je antoine simon 12   marcel quelque temps plus tard, de première le travail de bernard (josué avait lentement dernier vers aoi la lecture de sainte allons fouiller ce triangle dans les écroulements    de femme liseuse       ma   j’ai souvent raphaël j’ai donné, au mois       fleure       pass&e descendre à pigalle, se du fond des cours et des li quens oger cuardise « e ! malvais j’aime chez pierre et si au premier jour il À l’occasion de pour julius baltazar 1 le mon cher pétrarque, pour andrée encore une citation“tu dernier vers aoi j’entends sonner les 5) triptyque marocain " je suis un écorché vif. franchement, pensait le chef, dernier vers aoi lentement, josué       fourr&  l’exposition   il est des objets sur epuisement de la salle, cet article est paru la liberté s’imprime à mes pensées restent dernier vers aoi il est le jongleur de lui genre des motsmauvais genre quand vous serez tout dernier vers aoi et combien   si vous souhaitez les premières pour michèle aueret       fourr&       pourqu       rampan ma chair n’est macles et roulis photo 6       descen  dernier salut au sous l’occupation sixième il n’y a pas de plus (dans mon ventre pousse une la terre a souvent tremblé « 8° de je t’ai admiré, dans le pain brisé son pour frédéric quand c’est le vent qui       st poème pour la fonction, le 19 novembre 2013, à la approche d’une maintenant il connaît le antoine simon 30 (josué avait  si, du nouveau   (à traquer nous lirons deux extraits de       baie       la « voici tous ces charlatans qui très saintes litanies       sur qu’est-ce qui est en  au travers de toi je carles respunt :       en       le 1257 cleimet sa culpe, si ki mult est las, il se dort de proche en proche tous             cette f dans le sourd chatoiement derniers       la je suis je t’enfourche ma antoine simon 22 les installations souvent, chaque automne les chaque jour est un appel, une       dans       avant     chambre  il y a le aux barrières des octrois il existe deux saints portant neuf j’implore en vain il était question non pour lee des voix percent, racontent       sur   le texte suivant a nice, le 18 novembre 2004 douce est la terre aux yeux le scribe ne retient "pour tes 1) la plupart de ces      & laure et pétrarque comme toutes ces pages de nos on a cru à "moi, esclave" a marcel alocco a antoine simon 15 dernier vers aoi patrick joquel vient de       l̵       je me la poésie, à la       je    tu sais la cité de la musique pour philippe le 15 mai, à dernier vers aoi       à pour martine, coline et laure     une abeille de       "       sur   ces notes violette cachéeton       &agrav       les       é       gentil       qui ...et poème pour tout en travaillant sur les c’est la peur qui fait nous dirons donc macles et roulis photo 3 pour jean gautheronle cosmos  “... parler une  monde rassemblé quelques textes premier vers aoi dernier la force du corps, même si mieux valait découper il n’est pire enfer que la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > voyages

voyages

Dernière publication : 23 juin 2014.
Les 3 derniers articles : CLII , CXLIV , CXLIII .
Les 3 articles les plus lus : CLII , CXXX , CCI .

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Bribe XXXI

    Il souffle sur les collines de Toscane, quand viennent les soirs d’août, un vent léger qui vivifie ; dans les rues de Paris les boutiques s’enflamment et le long de quais on sait la Seine sans la (...)
    Clefs : lieux , voyages

  • XXXVI

    Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento ....................................................... ( ) Aube des (...)

  • XXXVII

    "Pour tes débordements mon peuple ; pour tes trop brusques violences, pour ta grande vigueur quand la fureur te prend…" (Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento la canzone della Sirena (...)

  • LII

    Carissimo Ulisse, Torna a Sorrento, Ulisse, torna a Sorrento ; mon très cher Ulysse, reviens à Sorrente… J’ai couru après ton image tout autour de la Méditerranée, et mes rêves m’ont emporté bien (...)

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • LXXV

    ET ENCORE Dits barbares de Josué le Sage Sans savonnette Nous parcourons les marécages miserere nobis Nous sommes partis au matin le ciel à peine bleuissait miserere nobis (...)

  • LXVI

    Noble folie de Josué, dite du Blasphème Je parlent… tais-toi ! Où va ma langue, je vais, et je vais où vont mes pieds. Et si je ne sais pas où ils vont, où elle va, je sais toujours où je les mets. (...)
    Clefs : Josué , "Je" , langue , voyages

  • CVIII

    Non, Björg, s’il avait pu saisir ce qui l’attirait chez Alfred, en eût été atterré... Le capitaine en était resté perplexe : Björg parlait habituellement si peu et ses sujets de conversation étaient si (...)

  • CIX

    Au matin du quarantième jour, Björg, de quart, ne pensait à rien d’autre qu’à sa route, empli seulement du bruit sourd des machines et du froissement de l’eau sur la coque. Un mégot humide et jaune (...)

  • CXIII

    Ainsi Alfred… Dois-je dire… ton Alfred… Moins navigateur que fuyard, moins explorateur qu’orgueilleux, se donnant des raisons pour Fausses raisons ou non, disait Josué, le voyage est vrai. Ou (...)
    Clefs : Dieu , Josué , monde , "Je" , langue , voyages


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette