BRIBES EN LIGNE
temps où le sang se dans ce périlleux ce qui aide à pénétrer le       nuage il y a dans ce pays des voies le 28 novembre, mise en ligne       sur   (à 0 false 21 18       o l’illusion d’une       gentil la vie est ce bruissement pur ceste espee ai dulor e       sur   iv    vers dernier vers aoi       je antoine simon 30       deuxième essai la poésie, à la la cité de la musique       st ce n’est pas aux choses granz est li calz, si se la mort, l’ultime port,     &nbs il ne s’agit pas de       midi quatre si la mer s’est pour michèle  de la trajectoire de ce tendresses ô mes envols  martin miguel vient       la la bouche pure souffrance le coeur du morz est rollant, deus en ad couleur qui ne masque pas       retour       dans du bibelot au babilencore une     au couchant station 3 encore il parle  il y a le     les provisions je rêve aux gorges générations on trouvera la video bal kanique c’est       deux       vu pour maguy giraud et     pluie du quand les mots ce qui fascine chez dimanche 18 avril 2010 nous (la numérotation des antoine simon 11 rêve, cauchemar, autres litanies du saint nom bernadette griot vient de       en mouans sartoux. traverse de  on peut passer une vie trois tentatives desesperees les plus vieilles             pav&ea       reine       entre j’ai ajouté c’était une       l̵ bribes en ligne a exacerbé d’air  l’exposition  ici, les choses les plus prenez vos casseroles et À perte de vue, la houle des       le       m&eacu ...et poème pour  marcel migozzi vient de attendre. mot terrible. elle réalise des nos voix       l̵ première même si reflets et echosla salle       le dernier vers aoi carmelo arden quin est une madame, vous débusquez le 26 août 1887, depuis cette machine entre mes pour lee faisant dialoguer “le pinceau glisse sur  epître aux comment entrer dans une la terre nous  “la signification il ne reste plus que le   né le 7 pour andré la prédication faite on cheval glaciation entre dans l’innocence des       au reprise du site avec la à propos des grands       voyage une il faut dire les est-ce parce que, petit, on lorsqu’on connaît une    au balcon pour yves et pierre poher et pour daniel farioli poussant       s̵       allong la force du corps, dans le monde de cette envoi du bulletin de bribes quatrième essai de    seule au hans freibach : béatrice machet vient de     vers le soir ce jour-là il lui vue à la villa tamaris à la mémoire de de pareïs li seit la mille fardeaux, mille  c’était temps où les coeurs pour philippe Éléments - li quens oger cuardise quando me ne so itu pe avant propos la peinture est j’oublie souvent et la tentation du survol, à toulon, samedi 9 dernier vers aoi  “ce travail qui de profondes glaouis     longtemps sur au lecteur voici le premier       aujour       maquis se reprendre. creuser son bruno mendonça       ton f tous les feux se sont À max charvolen et vous n’avez grant est la plaigne e large f le feu est venu,ardeur des       " ce qui fait tableau : ce ecrire les couleurs du monde       au       fourmi pour jacqueline moretti, station 1 : judas des conserves !     une abeille de coupé en deux quand avez-vous vu chercher une sorte de       banlie       montag merle noir  pour  de même que les genre des motsmauvais genre c’est pour moi le premier  “s’ouvre autre petite voix dieu faisait silence, mais folie de josuétout est je n’ai pas dit que le attention beau douze (se fait terre se antoine simon 21     chant de pour m.b. quand je me heurte dernier vers aoi beaucoup de merveilles       object       sur le nécessaire non lu le choeur des femmes de       les tout en vérifiant     quand madame chrysalide fileuse la fraîcheur et la dernier vers aoi madame déchirée rimbaud a donc ensevelie de silence, madame est une torche. elle ils s’étaient pour ma derniers vers sun destre antoine simon 7  au travers de toi je dernier vers aoi rien n’est la gaucherie à vivre, nous serons toujours ces antoine simon 32     pourquoi le ciel est clair au travers archipel shopping, la   d’un coté, l’évidence “dans le dessin mais jamais on ne       cette c’est parfois un pays rare moment de bonheur,       les pour michèle gazier 1 pour pierre theunissen la       ce       la    nous comme une suite de les petites fleurs des si j’étais un un temps hors du juste un l’heure de la le lent tricotage du paysage poème pour assise par accroc au bord de que reste-t-il de la       une la galerie chave qui ce qu’un paysage peut journée de pour mireille et philippe   adagio   je     m2 &nbs le lent déferlement le 15 mai, à  un livre écrit 1254 : naissance de marie-hélène diaphane est le mot (ou un titre : il infuse sa       coude c’est seulement au sequence 6   le pour alain borer le 26 pour maxime godard 1 haute j’ai changé le nécrologie pour mon épouse nicole toute une faune timide veille antoine simon 3 sauvage et fuyant comme de la toutefois je m’estimais   le texte suivant a       m̵ les grands f qu’il vienne, le feu tendresse du mondesi peu de clere est la noit e la       qui   saint paul trois   le 10 décembre samuelchapitre 16, versets 1 madame, on ne la voit jamais raphaël petites proses sur terre abu zayd me déplait. pas janvier 2002 .traverse et ces   si vous souhaitez   ciel !!!!       six "tu sais ce que c’est       &eacut ici. les oiseaux y ont fait paien sunt morz, alquant       voyage       & depuis ce jour, le site quand sur vos visages les ouverture de l’espace il y a des objets qui ont la antoine simon 28 f le feu m’a    il  le grand brassage des pour julius baltazar 1 le sculpter l’air : on croit souvent que le but les parents, l’ultime un nouvel espace est ouvert pour robert ce paysage que tu contemplais fin première   on n’est   entrons « voici   est-ce que       le al matin, quant primes pert       &agrav spectacle de josué dit   la production c’est vrai  jésus  pour le dernier jour carissimo ulisse,torna a dans ma gorge le grand combat : pure forme, belle muette, tu le sais bien. luc ne si grant dol ai que ne       sur     sur la pente "ces deux là se dernier vers aoi ce texte m’a été les cuivres de la symphonie au seuil de l’atelier antoine simon 18       neige c’est la chair pourtant (ô fleur de courge... quand vous serez tout sous la pression des       rampan quand nous rejoignons, en       en un  il est des objets sur "ah ! mon doux pays,       la a propos d’une cinquième citationne       tourne libre de lever la tête le recueil de textes       vu le soleil n’est pas   maille 1 :que et ma foi, la vie est dans la vie. se 0 false 21 18 pour qui veut se faire une mes pensées restent nous lirons deux extraits de a la fin il ne resta que la bouche pleine de bulles       et tu douce est la terre aux yeux   nous sommes bel équilibre et sa " je suis un écorché vif. Ç’avait été la  référencem le proche et le lointain j’ai en réserve sous l’occupation travail de tissage, dans décembre 2001.       " qu’est-ce qui est en      & 1-nous sommes dehors. station 7 : as-tu vu judas se le 19 novembre 2013, à la la fraîcheur et la les premières et  riche de mes pierre ciel dans les rêves de la   au milieu de     les fleurs du vous avez ainsi va le travail de qui dernier vers aoi la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Apaches

Apaches

Dernière publication : 6 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : LXII , LXI , Chronographie .
Les 3 articles les plus lus : LIV , XXXVI , XXXVIII .

  • XXXVI

    Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento ....................................................... ( ) Aube des (...)

  • XXXVIII

    A l’aube des Apaches, suite Tambours battus jusqu’à l’aube entendus rythmés au fond des gorges séculaires rythmant nos nuits dosant nos pas jetant nos ombres doubles sous nos pieds tambours d’oubli (...)
    Clefs : Homère , mort , peuples , langue , Apaches , lutte

  • XXXIX

    Ils avaient si longtemps, si longtemps vécu sans autre souci que de vivre, épousant les rives du torrent, mage capricieux, aimant et redoutant ses débords pour leur fertilité tapageuse, pour le prix (...)
    Clefs : peuples , Apaches

  • LIV

    Et… dits de Josué le Sage J’aurais dû, depuis longtemps, distinguer l’ombre de la proie vaincre l’effroi qui vient des cimes Près de la mer la source ne peut produire qu’un ruisseau Si tu (...)
    Clefs : citations , Josué , Apaches

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • LXI

    Apaches : l’impossible disparition L’attaque avait été à la mesure de la brutalité de l’attente... Non pas étonnante et rude, mais perfide, lente ou réitérée, de part et d’autre organisée, mise en (...)
    Clefs : mort , peuples , Apaches , lutte

  • LXII

    L’impossible disparition, suite c’était cela rendre l’âme... au cours de leur lente et inéluctable mort, les Apaches avaient rendu leur âme aux arbres et aux rochers, aux monts et aux fleuves ; ils la (...)
    Clefs : mort , peuples , monde , Apaches


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette