BRIBES EN LIGNE
titrer "claude viallat,       le antoine simon 20  “s’ouvre à la mémoire de depuis ce jour, le site       sur       deux pour andrée nous avancions en bas de de tantes herbes el pre       tourne ce monde est semé       dans tes chaussures au bas de fragilité humaine.     le en cet anniversaire, ce qui in the country et que dire de la grâce tendresses ô mes envols       embarq       le       sur c’est la distance entre       sabots i mes doigts se sont ouverts bribes en ligne a quel étonnant le 26 août 1887, depuis  les œuvres de       fleur noble folie de josué, j’ai travaillé       " lancinant ô lancinant dans les carnets béatrice machet vient de dans le pain brisé son sainte marie,     sur la pente si, il y a longtemps, les       chaque epuisement de la salle, les installations souvent,       au dans l’innocence des à sylvie a la fin il ne resta que dernier vers aoi beaucoup de merveilles je ne peins pas avec quoi, ce pays que je dis est       dans très malheureux...       su les textes mis en ligne   l’oeuvre vit son pour angelo       vaches 1. il se trouve que je suis     pourquoi madame, vous débusquez je suis celle qui trompe pour martine, coline et laure ecrire les couleurs du monde le scribe ne retient dernier vers aoi   d’un coté,       nuage antoine simon 9 la terre a souvent tremblé tout en travaillant sur les les dessins de martine orsoni 5) triptyque marocain mise en ligne d’un si j’avais de son       grimpa       & et voici maintenant quelques jusqu’à il y a du fond des cours et des je me souviens de       crabe- (josué avait       en antoine simon 18 douze (se fait terre se pour daniel farioli poussant     "   entrons nice, le 18 novembre 2004       au la poésie, à la   ces notes après la lecture de un jour nous avons     hélas,  improbable visage pendu la mastication des   pour olivier premier essai c’est       la (elle entretenait voile de nuità la on trouvera la video       la pie assise par accroc au bord de autres litanies du saint nom chaque automne les toutes sortes de papiers, sur carissimo ulisse,torna a preambule – ut pictura la lecture de sainte macles et roulis photo 4 il s’appelait sixième pour jean marie  je signerai mon     ton  avec « a la cette machine entre mes patrick joquel vient de       l̵       sur le macles et roulis photo vos estes proz e vostre ce n’est pas aux choses       dans non, björg, f le feu est venu,ardeur des       sur bernard dejonghe... depuis on dit qu’agathe j’ai parlé au seuil de l’atelier légendes de michel quatrième essai de il y a tant de saints sur a supposer quece monde tienne nécrologie  “... parler une si j’étais un     [1]  est-ce parce que, petit, on elle réalise des   le 10 décembre "moi, esclave" a il souffle sur les collines             un la fonction, au rayon des surgelés "je me tais. pour taire.   1) cette onze sous les cercles    si tout au long nous serons toujours ces vous deux, c’est joie et au matin du pour michèle aueret antoine simon 21 j’oublie souvent et dans les hautes herbes r.m.a toi le don des cris qui dernier vers aoi   certains soirs, quand je le 15 mai, à       apr&eg juste un mot pour annoncer poussées par les vagues   ces sec erv vre ile nous lirons deux extraits de pour andré tu le saiset je le vois bribes en ligne a     à  hier, 17 le geste de l’ancienne, j’ai perdu mon pour martine       dans comme c’est le texte qui suit est, bien morz est rollant, deus en ad Être tout entier la flamme "le renard connaît Éléments -    7 artistes et 1 madame déchirée c’est seulement au       fourr& moisissures mousses lichens la vie est ce bruissement dernier vers aoi toutefois je m’estimais  pour de antoine simon 22 encore la couleur, mais cette archipel shopping, la       la       que etait-ce le souvenir toute trace fait sens. que li emperere par sa grant montagnesde "la musique, c’est le raphaËl       la   se le corps encaisse comme il je rêve aux gorges le ciel est clair au travers   voici donc la  ce mois ci : sub rossignolet tu la (vois-tu, sancho, je suis la mort, l’ultime port, thème principal :       alla       object f les marques de la mort sur toute une faune timide veille et il fallait aller debout  monde rassemblé madame, on ne la voit jamais antoine simon 17  au mois de mars, 1166 (en regardant un dessin de que reste-t-il de la granz est li calz, si se pour jacqueline moretti, il y a dans ce pays des voies       devant       je me ] heureux l’homme dans le train premier le nécessaire non abstraction voir figuration le galop du poème me pour yves et pierre poher et f dans le sourd chatoiement       neige       banlie chairs à vif paumes ma chair n’est les routes de ce pays sont chaises, tables, verres, un temps hors du préparation des les lettres ou les chiffres       la antoine simon 13 écoute, josué,       le       un juste un buttati ! guarda&nbs dentelle : il avait     rien     longtemps sur antoine simon 16 dernier vers aoi       au si grant dol ai que ne       sur  si, du nouveau des voix percent, racontent       gentil li emperere s’est pour michèle gazier 1 temps de bitume en fusion sur les durand : une       et outre la poursuite de la mise       arauca la chaude caresse de et si au premier jour il lorsqu’on connaît une     cet arbre que  de la trajectoire de ce antoine simon 15 pas même de proche en proche tous pierre ciel s’égarer on deuxième apparition le soleil n’est pas le 19 novembre 2013, à la pour anne slacik ecrire est j’ai donné, au mois (de)lecta lucta   exode, 16, 1-5 toute jamais je n’aurais monde imaginal, pour andré villers 1) j’ai donc dans le monde de cette pour lee je désire un "si elle est l’erbe del camp, ki huit c’est encore à       dans  marcel migozzi vient de     son temps de pierres dans la   iv    vers       cette dernier vers que mort « 8° de         or de la siglent a fort e nagent e       droite  la lancinante quatrième essai rares 1-nous sommes dehors. a dix sept ans, je ne savais entr’els nen at ne pui vue à la villa tamaris je m’étonne toujours de la     de rigoles en       je dernier vers aoi       j̵  référencem derniers vers sun destre  “la signification si tu es étudiant en on peut croire que martine nous viendrons nous masser       "       le normal 0 21 false fal  dans toutes les rues   la production       m̵ madame, c’est notre   pour théa et ses ma voix n’est plus que carles li reis en ad prise sa il faut laisser venir madame dernier vers aoi   dernier vers aoi à cri et à raphaël À max charvolen et martin les avenues de ce pays face aux bronzes de miodrag ils s’étaient madame est la reine des rien n’est avez-vous vu l’attente, le fruit mougins. décembre     au couchant   ciel !!!! polenta tant pis pour eux.       reine       pass&e deuxième apparition de     m2 &nbs antoine simon 7 dernier vers aoi introibo ad altare ma mémoire ne peut me       montag le ciel de ce pays est tout       va antoine simon 2       aux "nice, nouvel éloge de la       sur le       neige       allong antoine simon 32 (ô fleur de courge... paien sunt morz, alquant des quatre archanges que antoine simon 11 antoine simon 33 il est le jongleur de lui dernier vers aoi  le "musée six de l’espace urbain,       six clers fut li jurz e li sculpter l’air : pour m.b. quand je me heurte etudiant à la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Apaches

Apaches

Dernière publication : 6 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : LXII , LXI , Chronographie .
Les 3 articles les plus lus : XXXVI , XXXIX , LXI .

  • XXXVI

    Torna a Sorrento Ulisse torna a Sorrento ....................................................... ( ) Aube des (...)

  • XXXVIII

    A l’aube des Apaches, suite Tambours battus jusqu’à l’aube entendus rythmés au fond des gorges séculaires rythmant nos nuits dosant nos pas jetant nos ombres doubles sous nos pieds tambours d’oubli (...)
    Clefs : Homère , mort , peuples , langue , Apaches , lutte

  • XXXIX

    Ils avaient si longtemps, si longtemps vécu sans autre souci que de vivre, épousant les rives du torrent, mage capricieux, aimant et redoutant ses débords pour leur fertilité tapageuse, pour le prix (...)
    Clefs : peuples , Apaches

  • LIV

    Et… dits de Josué le Sage J’aurais dû, depuis longtemps, distinguer l’ombre de la proie vaincre l’effroi qui vient des cimes Près de la mer la source ne peut produire qu’un ruisseau Si tu (...)
    Clefs : citations , Josué , Apaches

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • LXI

    Apaches : l’impossible disparition L’attaque avait été à la mesure de la brutalité de l’attente... Non pas étonnante et rude, mais perfide, lente ou réitérée, de part et d’autre organisée, mise en (...)
    Clefs : mort , peuples , Apaches , lutte

  • LXII

    L’impossible disparition, suite c’était cela rendre l’âme... au cours de leur lente et inéluctable mort, les Apaches avaient rendu leur âme aux arbres et aux rochers, aux monts et aux fleuves ; ils la (...)
    Clefs : mort , peuples , monde , Apaches


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette