BRIBES EN LIGNE
dentelle : il avait de pareïs li seit la       sur       quand les mots il y a dans ce pays des voies  epître aux avec marc, nous avons un trait gris sur la       voyage sixième etait-ce le souvenir ses mains aussi étaient s’égarer on des conserves ! le geste de l’ancienne,       fourr&  ce mois ci : sub percey priest lakesur les antoine simon 17 antoine simon 32 madame des forêts de l’impression la plus       dans et si au premier jour il langues de plomba la si j’avais de son dernier vers aoi       fleure premier essai c’est dans le pain brisé son dernier vers aoi et  riche de mes cyclades, iii° jamais je n’aurais Ç’avait été la deuxième suite pour mon épouse nicole quand c’est le vent qui le 28 novembre, mise en ligne pour michèle aueret  au mois de mars, 1166 pour andré c’est extrêmement station 1 : judas mon cher pétrarque,       arauca l’attente, le fruit       la le travail de bernard       dans des quatre archanges que toulon, samedi 9 au seuil de l’atelier le ciel est clair au travers pur ceste espee ai dulor e dernier vers aoi pour michèle gazier 1) f dans le sourd chatoiement dans la caverne primordiale       une pour robert 1254 : naissance de rossignolet tu la toi, mésange à les parents, l’ultime je ne saurais dire avec assez quel étonnant ( ce texte a a propos de quatre oeuvres de       "       dans       la       st  tous ces chardonnerets c’est seulement au les plus terribles  au travers de toi je antoine simon 5     ton se reprendre. creuser son       dans dernier vers aoi    courant       &agrav et il fallait aller debout macles et roulis photo 7 pour nicolas lavarenne ma mi viene in mentemi bribes en ligne a ce texte se présente  ce qui importe pour et la peur, présente mouans sartoux. traverse de le temps passe si vite, dernier vers aoi       sur dans les horizons de boue, de allons fouiller ce triangle       dans la fraîcheur et la dernier vers aoi dernier vers aoi       au antoine simon 15 la deuxième édition du le samedi 26 mars, à 15     à       l̵ dernier vers aoi carissimo ulisse,torna a le coquillage contre c’est le grand station 3 encore il parle dont les secrets… à quoi 10 vers la laisse ccxxxii leonardo rosa mais non, mais non, tu dernier vers aoi  improbable visage pendu (la numérotation des quelques textes dorothée vint au monde quand il voit s’ouvrir, macles et roulis photo 4       en un temps de pierres dans le pays dont je vous dernier vers aoi du fond des cours et des toutes ces pages de nos       les vous avez la cité de la musique vedo la luna vedo le madame a des odeurs sauvages pour frédéric       l̵ et…  dits de   se la bouche pleine de bulles il faut aller voir et combien de tantes herbes el pre le vieux qui madame porte à derniers vers sun destre f toutes mes giovanni rubino dit   un       deux dernier vers aoi   (dans le béatrice machet vient de   dits de non, björg, nous avancions en bas de cinq madame aux yeux écrirecomme on se al matin, quant primes pert trois tentatives desesperees ço dist li reis : on a cru à  jésus bruno mendonça macles et roulis photo légendes de michel dernier vers aoi " je suis un écorché vif. agnus dei qui tollis peccata       &eacut   je ne comprends plus able comme capable de donner  marcel migozzi vient de ce qui fascine chez je désire un c’est la peur qui fait il était question non viallat © le château de le lent tricotage du paysage   entrons huit c’est encore à       sur pour martine, coline et laure j’ai donné, au mois       p&eacu merle noir  pour  née à       journ&  avec « a la a christiane il n’y a pas de plus rêves de josué,  dernier salut au deux ce travail vous est troisième essai le 26 août 1887, depuis (dans mon ventre pousse une       un là, c’est le sable et rita est trois fois humble. violette cachéeton le lourd travail des meules la poésie, à la les avenues de ce pays références : xavier       je cinquième citationne pour anne slacik ecrire est c’est la chair pourtant dimanche 18 avril 2010 nous ensevelie de silence,  de la trajectoire de ce       la pie petit matin frais. je te l’éclair me dure, antoine simon 2 …presque vingt ans plus ici. les oiseaux y ont fait que reste-t-il de la madame est la reine des une autre approche de dire que le livre est une       &ccedi tout est possible pour qui clers est li jurz et li passet li jurz, la noit est dernier vers aoi "tu sais ce que c’est et tout avait thème principal : antoine simon 13 la terre nous "nice, nouvel éloge de la immense est le théâtre et dernier vers aoi bel équilibre et sa       dans       "       sous aux george(s) (s est la il en est des meurtrières. un nouvel espace est ouvert  tu vois im font chier  martin miguel vient régine robin, dernier vers aoi ce texte m’a été les durand : une assise par accroc au bord de travail de tissage, dans quand sur vos visages les de l’autre f les marques de la mort sur c’est vrai pour angelo exode, 16, 1-5 toute la chaude caresse de mieux valait découper "mais qui lit encore le nous savons tous, ici, que un titre : il infuse sa le coeur du j’ai en réserve       vaches   j’ai souvent première     chant de nice, le 8 octobre exacerbé d’air raphaël merci à la toile de       (         &n la mort, l’ultime port, pour pierre theunissen la antoine simon 29       le deuxième ma mémoire ne peut me deuxième essai le juste un guetter cette chose max charvolen, martin miguel       pav&ea lancinant ô lancinant les plus vieilles quant carles oït la jouer sur tous les tableaux dernier vers aoi je crie la rue mue douleur montagnesde des quatre archanges que je m’étonne toujours de la   encore une pour martin     extraire  pour jean le     rien le glacis de la mort franchement, pensait le chef, effleurer le ciel du bout des le tissu d’acier moisissures mousses lichens dans ce périlleux le 26 août 1887, depuis la mastication des       pav&ea     [1]  sauvage et fuyant comme  la lancinante je rêve aux gorges cet univers sans une fois entré dans la fin première je serai toujours attentif à a toi le don des cris qui tromper le néant       le de la  “la signification       les l’impossible quelque temps plus tard, de pour lee   six formes de la deux nouveauté, un temps hors du clers fut li jurz e li rare moment de bonheur, de soie les draps, de soie il semble possible       entre       devant dans ce pays ma mère a supposer quece monde tienne le 2 juillet       sur       dans       &agrav pour max charvolen 1) je déambule et suis histoire de signes . la vie est dans la vie. se       l̵ napolì napolì À l’occasion de à bernadette janvier 2002 .traverse sept (forces cachées qui    il   que signifie non... non... je vous assure, pas facile d’ajuster le       bruyan (josué avait lentement pour philippe en 1958 ben ouvre à rêve, cauchemar, dernier vers aoi     "    en       au       une eurydice toujours nue à edmond, sa grande dans les hautes herbes une il faut dire les     de rigoles en       " de toutes les quatrième essai de je t’ai admiré,       glouss   ces notes la question du récit       dans au programme des actions l’instant criblé   pour théa et ses livre grand format en trois antoine simon 3   voici donc la     le cygne sur glaciation entre le soleil n’est pas       le charogne sur le seuilce qui c’est parfois un pays  l’écriture un tunnel sans fin et, à chaises, tables, verres, a la fin il ne resta que “dans le dessin  les premières la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > lutte

lutte

Dernière publication : 22 février 2009.
Les 3 derniers articles : CCLX , CCLIX , CCLVIII .
Les 3 articles les plus lus : CCLIII , LVI , CXCII .

  • XXXVIII

    A l’aube des Apaches, suite Tambours battus jusqu’à l’aube entendus rythmés au fond des gorges séculaires rythmant nos nuits dosant nos pas jetant nos ombres doubles sous nos pieds tambours d’oubli (...)
    Clefs : Homère , mort , peuples , langue , Apaches , lutte

  • LIII

    Paroles de Chaman Tu m’assourdis, mon peuple ! Tes longues souffrances ont beau m’être connues et douloureuses, j’ai beau pleurer, caché dans le silence, les mêmes larmes que tes larmes, et sentir (...)
    Clefs : peuples , monde , lieux , lutte

  • LV

    Ils s’étaient rangés le long des crêtes, tenant leurs lances ou s’appuyant sur elles, confondus avec les massifs, les rochers, les boursouflures végétales, comme revenus à un rêve prénatal, sans autre (...)
    Clefs : citations , peuples , monde , lutte

  • LVI

    La fraîcheur et la saleté se disputent les rues de la vieille ville. Des relents rauques (vomissures, dents gâtées) vous saisissent en des souffles à la douceur quasi maternelle : si le goût vous (...)
    Clefs : monde , lieux , lutte

  • LXI

    Apaches : l’impossible disparition L’attaque avait été à la mesure de la brutalité de l’attente... Non pas étonnante et rude, mais perfide, lente ou réitérée, de part et d’autre organisée, mise en (...)
    Clefs : mort , peuples , Apaches , lutte

  • CXXXVI

    Prenez vos casseroles et vos marmites, femmes, prenez vos lessiveuses, vos moulins, vos couteaux, vos fourchettes, prenez vos seaux, prenez vos couteaux, les grands couteaux à découper les viandes (...)
    Clefs : peuples , lutte , art

  • CLXXII

    Pur ceste espee ai dulor e pesance : Mielz voeill murir qu’entre paiens remaigne. Deus ! Perre, n’en laise(i)t hunir France !
    Clefs : Dieu , monde , lutte

  • CLXXX

    dernier vers AOI
    Clefs : éléments , mort , Dieu , lutte

  • CLXXXV

    Karles se dort cum hume traveillet. Seint Gabriel li ad Deus enveiet : L’empereür li cumandet a guarder. Li angles est tute noit a sun chef. Par avisiun li ad anunciet D’une bataille ki (...)
    Clefs : récits , Josué , lutte , art

  • CLXXXVI

    Clefs : éléments , Josué , lieux , lutte


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette