BRIBES EN LIGNE
      " ce jour là, je pouvais     les fleurs du très saintes litanies mise en ligne d’un des quatre archanges que nécrologie merci au printemps des des quatre archanges que même si       au l’impression la plus f le feu m’a       ma mieux valait découper       jonath villa arson, nice, du 17     pluie du antoine simon 24 je déambule et suis la fonction, d’ eurydice ou bien de  il est des objets sur pour marcel je suis occupé ces les routes de ce pays sont       fourr&       en       midi antoine simon 33   pour olivier mouans sartoux. traverse de       le l’art c’est la       il elle disposait d’une j’ai en réserve peinture de rimes. le texte (dans mon ventre pousse une la langue est intarissable 1257 cleimet sa culpe, si seins isabelle boizard 2005 madame est une torche. elle d’un bout à une fois entré dans la religion de josué il dieu faisait silence, mais vedo la luna vedo le aux george(s) (s est la  le grand brassage des et encore  dits j’ai travaillé       chaque al matin, quant primes pert antoine simon 6 vous dites : "un une il faut dire les  dans toutes les rues antoine simon 3 dernier vers aoi       sous pierre ciel       allong dimanche 18 avril 2010 nous       en un journée de je t’enfourche ma douze (se fait terre se mult ben i fierent franceis e tendresse du mondesi peu de   ces sec erv vre ile     faisant la l’homme est antoine simon 31 le ciel de ce pays est tout archipel shopping, la macles et roulis photo 3 toute trace fait sens. que abu zayd me déplait. pas juste un tout est prêt en moi pour pour anne slacik ecrire est dernier vers aoi j’ai perdu mon       marche  ce qui importe pour viallat © le château de       assis de sorte que bientôt       deux i mes doigts se sont ouverts il existe au moins deux Être tout entier la flamme  jésus     l’é légendes de michel jamais si entêtanteeurydice l’attente, le fruit   ces notes eurydice toujours nue à       retour (josué avait lentement cette machine entre mes f j’ai voulu me pencher et que vous dire des pour max charvolen 1) quelques autres je t’enlace gargouille laure et pétrarque comme "l’art est-il la chaude caresse de   d’un coté, maintenant il connaît le pour angelo antoine simon 22  “s’ouvre la poésie, à la béatrice machet vient de le passé n’est au programme des actions présentation du c’est parfois un pays au labyrinthe des pleursils autre citation"voui recleimet deu mult       cette le 23 février 1988, il je ne peins pas avec quoi,       la mastication des       la onze sous les cercles c’est pour moi le premier voile de nuità la   que signifie noble folie de josué, il existe deux saints portant       dans dernier vers aoi tout le problème antoine simon 21 le corps encaisse comme il 1-nous sommes dehors. pour michèle aueret sainte marie, pour egidio fiorin des mots il en est des noms comme du le "patriote",       sur  hier, 17 pour andré     dans la ruela les petites fleurs des "et bien, voilà..." dit l’erbe del camp, ki       dans quelque chose       pav&ea ma mémoire ne peut me mais jamais on ne  epître aux   on n’est avant propos la peinture est l’illusion d’une f les marques de la mort sur pas de pluie pour venir       l̵       le sauvage et fuyant comme raphaël de la       ( pour qui veut se faire une       reine il s’appelait le 2 juillet avant dernier vers aoi à dernier vers aoi libre de lever la tête depuis ce jour, le site dans le respect du cahier des dans les rêves de la je serai toujours attentif à chaque jour est un appel, une franchement, pensait le chef, "mais qui lit encore le ouverture d’une pas sur coussin d’air mais     chant de     double torna a sorrento ulisse torna dans le train premier face aux bronzes de miodrag pour daniel farioli poussant mes pensées restent un titre : il infuse sa une autre approche de on a cru à pure forme, belle muette, trois (mon souffle au matin  au mois de mars, 1166     &nbs       & halt sunt li pui e mult halt antoine simon 14 elle ose à peine le 26 août 1887, depuis   nous sommes       dans d’un côté chaises, tables, verres, l’existence n’est petit matin frais. je te etudiant à pour jacky coville guetteurs nice, le 8 octobre       grimpa       le avez-vous vu       le la tentation du survol, à ecrire les couleurs du monde là, c’est le sable et   pour adèle et       crabe-    7 artistes et 1 lu le choeur des femmes de un besoin de couper comme de  pour le dernier jour diaphane est le la réserve des bribes elle réalise des certains prétendent       vaches j’aime chez pierre À peine jetés dans le fragilité humaine. langues de plomba la ce qui importe pour temps où le sang se (ô fleur de courge...       object jusqu’à il y a       au mais non, mais non, tu       longte       arauca  tu ne renonceras pas. en cet anniversaire, ce qui quatre si la mer s’est avec marc, nous avons pour michèle pour m.b. quand je me heurte si grant dol ai que ne f les feux m’ont  improbable visage pendu glaciation entre josué avait un rythme pour philippe bribes en ligne a l’appel tonitruant du effleurer le ciel du bout des (josué avait dans ma gorge toutefois je m’estimais quel étonnant il n’y a pas de plus des voix percent, racontent  marcel migozzi vient de et…  dits de toutes sortes de papiers, sur l’évidence quelque temps plus tard, de les cuivres de la symphonie printemps breton, printemps tromper le néant ma chair n’est folie de josuétout est nous dirons donc  tous ces chardonnerets pour alain borer le 26 vous deux, c’est joie et pour martine       le c’est la chair pourtant suite du blasphème de dans les carnets un tunnel sans fin et, à rien n’est plus ardu tout est possible pour qui a propos d’une entr’els nen at ne pui pour robert en introduction à antoine simon 27 on dit qu’agathe a supposer quece monde tienne       dans  les premières normal 0 21 false fal  la toile couvre les la terre a souvent tremblé       il dans ce périlleux références : xavier   encore une     sur la pente le 28 novembre, mise en ligne     cet arbre que tandis que dans la grande       pav&ea je suis celle qui trompe     son il arriva que les grands pour martine, coline et laure 1) la plupart de ces gardien de phare à vie, au       la       vu       la introibo ad altare la brume. nuages encore la couleur, mais cette essai de nécrologie, madame chrysalide fileuse cyclades, iii°       descen dernier vers aoi dans les horizons de boue, de dentelle : il avait à propos “la dessiner les choses banales ce qu’un paysage peut antoine simon 10       cerisi       ce       sur de prime abord, il       " “le pinceau glisse sur ce paysage que tu contemplais       les       ( quand vous serez tout bernadette griot vient de dernier vers aoi souvent je ne sais rien de frères et       la pie de proche en proche tous       m̵ deuxième  zones gardées de       voyage je reviens sur des       pass&e a l’aube des apaches, s’égarer on le samedi 26 mars, à 15  au travers de toi je  monde rassemblé li emperere s’est dernier vers aoi abstraction voir figuration une errance de la fraîcheur et la       l̵  dans le livre, le dans les hautes herbes       je deux mille ans nous le scribe ne retient et si tu dois apprendre à antoine simon 11       " pour lee merle noir  pour       tourne 0 false 21 18 le pendu  ce mois ci : sub rimbaud a donc petites proses sur terre       dans ajout de fichiers sons dans       avant       la s’ouvre la antoine simon 30 autre citation la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > lutte

lutte

Dernière publication : 22 février 2009.
Les 3 derniers articles : CCLX , CCLIX , CCLVIII .
Les 3 articles les plus lus : CLXXX , CCLVIII , LXI .

  • XXXVIII

    A l’aube des Apaches, suite Tambours battus jusqu’à l’aube entendus rythmés au fond des gorges séculaires rythmant nos nuits dosant nos pas jetant nos ombres doubles sous nos pieds tambours d’oubli (...)
    Clefs : Homère , mort , peuples , langue , Apaches , lutte

  • LIII

    Paroles de Chaman Tu m’assourdis, mon peuple ! Tes longues souffrances ont beau m’être connues et douloureuses, j’ai beau pleurer, caché dans le silence, les mêmes larmes que tes larmes, et sentir (...)
    Clefs : peuples , monde , lieux , lutte

  • LV

    Ils s’étaient rangés le long des crêtes, tenant leurs lances ou s’appuyant sur elles, confondus avec les massifs, les rochers, les boursouflures végétales, comme revenus à un rêve prénatal, sans autre (...)
    Clefs : citations , peuples , monde , lutte

  • LVI

    La fraîcheur et la saleté se disputent les rues de la vieille ville. Des relents rauques (vomissures, dents gâtées) vous saisissent en des souffles à la douceur quasi maternelle : si le goût vous (...)
    Clefs : monde , lieux , lutte

  • LXI

    Apaches : l’impossible disparition L’attaque avait été à la mesure de la brutalité de l’attente... Non pas étonnante et rude, mais perfide, lente ou réitérée, de part et d’autre organisée, mise en (...)
    Clefs : mort , peuples , Apaches , lutte

  • CXXXVI

    Prenez vos casseroles et vos marmites, femmes, prenez vos lessiveuses, vos moulins, vos couteaux, vos fourchettes, prenez vos seaux, prenez vos couteaux, les grands couteaux à découper les viandes (...)
    Clefs : peuples , lutte , art

  • CLXXII

    Pur ceste espee ai dulor e pesance : Mielz voeill murir qu’entre paiens remaigne. Deus ! Perre, n’en laise(i)t hunir France !
    Clefs : Dieu , monde , lutte

  • CLXXX

    dernier vers AOI
    Clefs : éléments , mort , Dieu , lutte

  • CLXXXV

    Karles se dort cum hume traveillet. Seint Gabriel li ad Deus enveiet : L’empereür li cumandet a guarder. Li angles est tute noit a sun chef. Par avisiun li ad anunciet D’une bataille ki (...)
    Clefs : récits , Josué , lutte , art

  • CLXXXVI

    Clefs : éléments , Josué , lieux , lutte


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette