BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi archipel shopping, la deuxième essai le morz est rollant, deus en ad la vie humble chez les une errance de vous deux, c’est joie et écoute, josué, deux nouveauté,   né le 7 aux barrières des octrois antoine simon 29 antoine simon 17       droite des voix percent, racontent f les feux m’ont nous viendrons nous masser la littérature de titrer "claude viallat,       baie f les rêves de clquez sur       dans       dans je m’étonne toujours de la à la bonne aux george(s) (s est la       reine  il y a le deux mille ans nous dernier vers aoi des quatre archanges que rien n’est deuxième apparition autre citation"voui et tout avait f toutes mes de prime abord, il   le 10 décembre c’est ici, me dans ce périlleux et la peur, présente       sous Ç’avait été la la liberté de l’être la langue est intarissable issent de mer, venent as elle réalise des equitable un besoin sonnerait etait-ce le souvenir exode, 16, 1-5 toute le 23 février 1988, il  “comment c’est parfois un pays exacerbé d’air       jonath       apparu dans le monde de cette       d&eacu entr’els nen at ne pui toute trace fait sens. que quand les eaux et les terres  de la trajectoire de ce       à     depuis     son il avait accepté nice, le 8 octobre tes chaussures au bas de dernier vers aoi       au bien sûrla karles se dort cum hume mieux valait découper antoine simon 31       six pour egidio fiorin des mots de profondes glaouis vos estes proz e vostre     après thème principal :    regardant antoine simon 27 tout à fleur d’eaula danse dernier vers doel i avrat, etudiant à si j’avais de son je me souviens de madame déchirée aucun hasard si se le nécessaire non 1) la plupart de ces pour martine, coline et laure dans le respect du cahier des   encore une le texte qui suit est, bien       dans derniers vers sun destre je suis occupé ces       je       é dernier vers aoi fragilité humaine. je t’ai admiré, clers fut li jurz e li un titre : il infuse sa   j’ai souvent le lent déferlement   le texte suivant a       &       &eacut    seule au dernier vers aoi (en regardant un dessin de antoine simon 19 “le pinceau glisse sur dernier vers aoi n’ayant pas       dans le grand combat : le travail de bernard introibo ad altare       enfant les grands mise en ligne l’impossible   en grec, morías rm : nous sommes en et ces dentelle : il avait moi cocon moi momie fuseau ecrire les couleurs du monde       rampan la galerie chave qui nous savons tous, ici, que pour philippe il arriva que     un mois sans le temps passe si vite, bribes en ligne a jamais si entêtanteeurydice normal 0 21 false fal       en       je peinture de rimes. le texte me dernier vers aoi le recueil de textes       sur cliquetis obscène des       je me présentation du       journ& et combien quand vous serez tout       retour       une on croit souvent que le but       l̵ (À l’église dans un coin de nice,       longte cinq madame aux yeux       sur abstraction voir figuration       reine chaises, tables, verres, pour jean marie j’ai changé le du bibelot au babilencore une pour marcel chercher une sorte de je t’enfourche ma       entre petites proses sur terre   maille 1 :que   ces notes toutefois je m’estimais     hélas,       o onzième       au d’abord l’échange des je serai toujours attentif à ecrire sur       m̵ reflets et echosla salle (dans mon ventre pousse une    tu sais cinquième citationne (vois-tu, sancho, je suis       aujour "moi, esclave" a viallat © le château de madame chrysalide fileuse la pureté de la survie. nul       juin dans les horizons de boue, de     du faucon heureuse ruine, pensait pour jean-louis cantin 1.- accorde ton désir à ta pas facile d’ajuster le j’oublie souvent et       &agrav troisième essai et j’ai perdu mon j’ai longtemps       ( granz fut li colps, li dux en l’une des dernières sur l’erbe verte si est non... non... je vous assure, le scribe ne retient même si       " 1- c’est dans "la musique, c’est le qu’est-ce qui est en il y a des objets qui ont la antoine simon 14  epître aux six de l’espace urbain, dernier vers aoi   un travail de tissage, dans « e ! malvais dans les écroulements ce qu’un paysage peut dernier vers aoi antoine simon 28 tant pis pour eux. station 4 : judas        b&acir mesdames, messieurs, veuillez       ce pour michèle jusqu’à il y a à propos “la À peine jetés dans le carcassonne, le 06 le soleil n’est pas       l̵ l’art n’existe  ce qui importe pour       fleur c’est la chair pourtant de la   saint paul trois        pour le dernier jour (de)lecta lucta   je ne peins pas avec quoi, démodocos... Ça a bien un je suis bien dans « voici attention beau ses mains aussi étaient j’arrivais dans les essai de nécrologie, constellations et passet li jurz, la noit est bernadette griot vient de pas une année sans évoquer       bonhe la poésie, à la dans la caverne primordiale au matin du passent .x. portes, madame dans l’ombre des pour mes enfants laure et (josué avait lentement toi, mésange à reprise du site avec la ce monde est semé vous avez f le feu m’a la rencontre d’une accoucher baragouiner madame des forêts de il ne s’agit pas de  les premières en ceste tere ad estet ja     m2 &nbs    il       la leonardo rosa pour angelo j’ai en réserve i.- avaler l’art par pour andrée s’égarer on       le  référencem       sur que reste-t-il de la sixième       les pour jacqueline moretti, arbre épanoui au ciel polenta       je me tendresses ô mes envols dans les rêves de la abu zayd me déplait. pas vous n’avez   pour théa et ses   1) cette le "patriote",   que signifie       ...mai et il parlait ainsi dans la la mastication des 1 la confusion des       pass&e antoine simon 21 carmelo arden quin est une (ma gorge est une       le   tout est toujours en  hier, 17       dans religion de josué il marcel alocco a     le cygne sur a la libération, les chairs à vif paumes   se c’était une       le sequence 6   le v.- les amicales aventures du et c’était dans antoine simon 5 dont les secrets… à quoi       grappe dix l’espace ouvert au intendo... intendo ! le samedi 26 mars, à 15 zacinto dove giacque il mio       sur le eurydice toujours nue à pas de pluie pour venir je n’hésiterai le pendu ce jour là, je pouvais souvent je ne sais rien de ainsi alfred… pour andré villers 1)  “... parler une le 19 novembre 2013, à la   marcel folie de josuétout est       les       dans pour anne slacik ecrire est       m̵ frères et   adagio   je preambule – ut pictura  au mois de mars, 1166 les amants se mougins. décembre mouans sartoux. traverse de la vie est dans la vie. se j’ai travaillé       allong       et     à le vieux qui une il faut dire les  dans toutes les rues mult ben i fierent franceis e pour raphaël la bouche pure souffrance pour andré béatrice machet vient de ] heureux l’homme       ton  “s’ouvre 1254 : naissance de       soleil il était question non assise par accroc au bord de errer est notre lot, madame, l’homme est l’instant criblé À max charvolen et la tentation du survol, à À l’occasion de dernier vers aoi       nuage pour la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > art

art

Dernière publication : 19 août 2014.
Les 3 derniers articles : CLXI , CLVIII , CLVII .
Les 3 articles les plus lus : CXLV , CLXXXVIII , CLXXXV .

  • XLVII

    Dans les hautes herbes souples sous le vent, mon peuple s’alanguissait en des rêves sans fin. Etonné depuis toujours de son propre bonheur, il vivait sans crainte et sans haine. Amoureux des (...)
    Clefs : peuples , art

  • LVIII

    Napolì Napolì oui, comme ils disent et vous croyez que l’accent oui oui c’est très beau Napolì quelle ville quelle animation et toute cette vie ah vous devez voir çavous devez c’estsûr comment donc (...)

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • LXIII

    Deuxième essai d’autoportrait dit à l’incertitude Je ne sais pas, non, je ne sais pas... Est-ce par ignorance ou incertitude, ou inquiétude ? Non... Je ne sais pas... En tout cas, l’impression que (...)
    Clefs : monde , "Je" , langue , autobiographie , art

  • LXXIV

    DE PROFONDES glaouis athées, dominées, dominées pour l’exode vautrées mes âmes, fientes aurez très intendantes dans la voie dépréciante mémé Si l’inéquitation des observateurs dominait ; dominés ? qui (...)

  • LXXXII

    Pas même l’amplification du rythme cardiaque… Au niveau infrasonore, à peine une vibration que l’épiderme seul perçoit, et peut-être aussi les cellules, les structures les plus secrètes des nerfs, et le (...)

  • LXXXV

    Epuisement de la salle, silence. Par vagues. Dieu seul pouvait penser le contraire qui, s’il n’avait pas seulement su le plaisir de parler, s’il l’avait connu par la mesure des poumons, par les (...)

  • LXC

    Tout le problème consisterait à gonfler à tel point la poitrine que les petits cubes dans lesquels nous vivons éclatent Le conteur et son modèle Non son, non sono io quel che paio in viso Quel (...)

  • XCIII

    Ce jour là, je pouvais en compter quelques centaines ou quelques dizaines, et toutes différentes ; je les disposais dans de vastes vitrines aux éclairages feutrés ; la lumière trop vive les jaunit (...)
    Clefs : citations , récits , art , portraits

  • C

    Non... Non... je vous assure, vous vous trompez...Vous faites fausse route... Comment dire...Leur chant n’est pas beau, il est...d’une évidence insidieuse. Inutile de me demander de retrouver sa (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette