BRIBES EN LIGNE
   courant « amis rollant, de   que signifie antoine simon 28 af : j’entends les parents, l’ultime dernier vers aoi         les le tissu d’acier       je       deux sous la pression des  hors du corps pas       dans mult ben i fierent franceis e       le nous lirons deux extraits de       le un trait gris sur la poème pour zacinto dove giacque il mio       soleil sixième v.- les amicales aventures du dentelle : il avait  “comment dernier vers aoi pour marcel    de femme liseuse il ne reste plus que le       m̵ bal kanique c’est (elle entretenait et te voici humanité     &nbs je t’ai admiré, et…  dits de a toi le don des cris qui je suis celle qui trompe a propos de quatre oeuvres de       entre se reprendre. creuser son si, il y a longtemps, les     l’é saluer d’abord les plus inoubliables, les le travail de bernard  “... parler une       d&eacu       je me quel ennui, mortel pour m1       la pureté de la survie. nul  la toile couvre les accorde ton désir à ta madame est la reine des gardien de phare à vie, au       l̵ les premières   1) cette bientôt, aucune amarre j’ai en réserve pour daniel farioli poussant pour yves et pierre poher et     à diaphane est le mot (ou d’un côté       ...mai toujours les lettres : le pendu bien sûrla   je ne comprends plus « pouvez-vous       l̵ seins isabelle boizard 2005 tout le problème sur la toile de renoir, les tu le sais bien. luc ne de prime abord, il monde imaginal, je n’ai pas dit que le ma voix n’est plus que       apr&eg au programme des actions able comme capable de donner     rien nous savons tous, ici, que tes chaussures au bas de       pour 1-nous sommes dehors. tendresses ô mes envols comme ce mur blanc   six formes de la dernier vers aoi station 7 : as-tu vu judas se la chaude caresse de le bulletin de "bribes in the country normal 0 21 false fal mougins. décembre pour nicolas lavarenne ma       droite dernier vers aoi paysage de ta tombe  et       s̵ attention beau ce va et vient entre   le 10 décembre madame déchirée pour rimbaud a donc madame a des odeurs sauvages       cerisi       quand   (à c’est le grand sixième       apr&eg j’ai changé le  tu ne renonceras pas. À perte de vue, la houle des   pour le prochain régine robin,       dans d’ eurydice ou bien de six de l’espace urbain, la littérature de       magnol pour alain borer le 26 deux mille ans nous il en est des noms comme du au labyrinthe des pleursils douce est la terre aux yeux temps où les coeurs l’existence n’est       dans ce jour-là il lui   j’ai souvent le ciel de ce pays est tout 10 vers la laisse ccxxxii il ne sait rien qui ne va       sur       & bribes en ligne a       en un  je signerai mon       apparu       l̵    nous       au le 15 mai, à madame aux rumeurs    7 artistes et 1 autres litanies du saint nom deuxième i.- avaler l’art par à la bonne les étourneaux ! nous dirons donc    en avant propos la peinture est moi cocon moi momie fuseau         &n les grands       le le lourd travail des meules macles et roulis photo 6 toi, mésange à dernier vers aoi   encore une et que dire de la grâce  monde rassemblé quand c’est le vent qui les dieux s’effacent       les antoine simon 6 "ces deux là se dont les secrets… à quoi avec marc, nous avons       alla c’est pour moi le premier le coquillage contre pour m.b. quand je me heurte etait-ce le souvenir folie de josuétout est "tu sais ce que c’est i mes doigts se sont ouverts  de même que les  l’exposition  f le feu s’est       une c’est vrai       sur merle noir  pour c’est la peur qui fait  martin miguel vient j’ai donné, au mois pas de pluie pour venir nu(e), comme son nom  si, du nouveau       bruyan             &n lentement, josué ses mains aussi étaient   nous sommes si j’étais un À max charvolen et     du faucon quando me ne so itu pe bernard dejonghe... depuis dans un coin de nice,     chambre     son "pour tes des quatre archanges que de sorte que bientôt       le madame, c’est notre       la j’ai ajouté chairs à vif paumes     [1]  il souffle sur les collines vos estes proz e vostre marché ou souk ou clere est la noit e la pour helmut fragilité humaine.  au travers de toi je       les langues de plomba la j’ai donc ainsi fut pétrarque dans   au milieu de pour andrée  c’était vous n’avez je déambule et suis …presque vingt ans plus dernier vers aoi dernier vers aoi le 19 novembre 2013, à la pour egidio fiorin des mots derniers vers sun destre tandis que dans la grande       &n madame est une   voici donc la 1) la plupart de ces       " al matin, quant primes pert     nous f le feu s’est le géographe sait tout       dans légendes de michel il n’était qu’un pluies et bruines, dorothée vint au monde attendre. mot terrible. iv.- du livre d’artiste elle ose à peine ce texte m’a été pour max charvolen 1)       aux souvent je ne sais rien de préparation des lu le choeur des femmes de la prédication faite macles et roulis photo 7 dernier vers aoi iloec endreit remeint li os sables mes parolesvous temps de cendre de deuil de station 3 encore il parle nécrologie madame des forêts de dernier vers aoi       le  marcel migozzi vient de certains prétendent sainte marie,     vers le soir tout à fleur d’eaula danse il n’y a pas de plus "le renard connaît     &nbs je désire un c’est un peu comme si, « e ! malvais       juin raphaël ( ce texte a et combien antoine simon 16       " ce qui fait tableau : ce “dans le dessin rien n’est plus ardu c’est parfois un pays 1- c’est dans « 8° de première ouverture d’une vous avez « h&eacu pour maxime godard 1 haute       voyage je serai toujours attentif à dernier vers s’il ce jour là, je pouvais bernadette griot vient de pas facile d’ajuster le « voici dernier vers aoi antoine simon 31       la etudiant à autre essai d’un le numéro exceptionnel de noble folie de josué, exode, 16, 1-5 toute       ( antoine simon 30 l’évidence dernier vers aoi des conserves !       voyage pour andré villers 1) f toutes mes moisissures mousses lichens À l’occasion de       soleil et tout avait (ô fleur de courge... agnus dei qui tollis peccata après la lecture de la deuxième édition du à sylvie c’est seulement au       &n       le     pluie du       jonath deux ajouts ces derniers dans ce pays ma mère max charvolen, martin miguel coupé le sonà de toutes les   pour adèle et dix l’espace ouvert au si elle est belle ? je quand nous rejoignons, en     pourquoi     chant de très saintes litanies martin miguel art et il y a des objets qui ont la onze sous les cercles tous feux éteints. des l’homme est rossignolet tu la  les œuvres de granz fut li colps, li dux en j’ai parlé "nice, nouvel éloge de la le "patriote", dernier vers aoi       object descendre à pigalle, se   entrons antoine simon 33 premier vers aoi dernier  ce qui importe pour un titre : il infuse sa la force du corps, quelques textes pour mon épouse nicole dieu faisait silence, mais jouer sur tous les tableaux percey priest lakesur les non, björg, accoucher baragouiner clers fut li jurz e li       fourmi  avec « a la  dernier salut au que d’heures       baie sur l’erbe verte si est janvier 2002 .traverse       fleure la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > art

art

Dernière publication : 19 août 2014.
Les 3 derniers articles : CLXI , CLVIII , CLVII .
Les 3 articles les plus lus : CII , LXXXV , CXXXVI .

  • XLVII

    Dans les hautes herbes souples sous le vent, mon peuple s’alanguissait en des rêves sans fin. Etonné depuis toujours de son propre bonheur, il vivait sans crainte et sans haine. Amoureux des (...)
    Clefs : peuples , art

  • LVIII

    Napolì Napolì oui, comme ils disent et vous croyez que l’accent oui oui c’est très beau Napolì quelle ville quelle animation et toute cette vie ah vous devez voir çavous devez c’estsûr comment donc (...)

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • LXIII

    Deuxième essai d’autoportrait dit à l’incertitude Je ne sais pas, non, je ne sais pas... Est-ce par ignorance ou incertitude, ou inquiétude ? Non... Je ne sais pas... En tout cas, l’impression que (...)
    Clefs : monde , "Je" , langue , autobiographie , art

  • LXXIV

    DE PROFONDES glaouis athées, dominées, dominées pour l’exode vautrées mes âmes, fientes aurez très intendantes dans la voie dépréciante mémé Si l’inéquitation des observateurs dominait ; dominés ? qui (...)

  • LXXXII

    Pas même l’amplification du rythme cardiaque… Au niveau infrasonore, à peine une vibration que l’épiderme seul perçoit, et peut-être aussi les cellules, les structures les plus secrètes des nerfs, et le (...)

  • LXXXV

    Epuisement de la salle, silence. Par vagues. Dieu seul pouvait penser le contraire qui, s’il n’avait pas seulement su le plaisir de parler, s’il l’avait connu par la mesure des poumons, par les (...)

  • LXC

    Tout le problème consisterait à gonfler à tel point la poitrine que les petits cubes dans lesquels nous vivons éclatent Le conteur et son modèle Non son, non sono io quel che paio in viso Quel (...)

  • XCIII

    Ce jour là, je pouvais en compter quelques centaines ou quelques dizaines, et toutes différentes ; je les disposais dans de vastes vitrines aux éclairages feutrés ; la lumière trop vive les jaunit (...)
    Clefs : citations , récits , art , portraits

  • C

    Non... Non... je vous assure, vous vous trompez...Vous faites fausse route... Comment dire...Leur chant n’est pas beau, il est...d’une évidence insidieuse. Inutile de me demander de retrouver sa (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette