BRIBES EN LIGNE
      l̵ antoine simon 9       descen l’impossible dans les carnets quelques textes jouer sur tous les tableaux a propos de quatre oeuvres de se reprendre. creuser son madame déchirée     après pour le prochain basilic, (la       journ&     chambre mult est vassal carles de rien n’est plus ardu       la   ciel !!!! ecrire sur si tu es étudiant en       dans chaque jour est un appel, une rimbaud a donc à propos des grands madame, on ne la voit jamais antoine simon 6 et je vois dans vos le pendu quand nous rejoignons, en       deux présentation du depuis le 20 juillet, bribes normalement, la rubrique tu le sais bien. luc ne pour yves et pierre poher et torna a sorrento ulisse torna       bien encore la couleur, mais cette     &nbs j’ai changé le j’entends sonner les j’ai relu daniel biga, carcassonne, le 06 pour michèle gazier 1 rêves de josué,  la toile couvre les patrick joquel vient de     faisant la le 28 novembre, mise en ligne où l’on revient 0 false 21 18 f qu’il vienne, le feu raphaËl temps de pierres     [1]  1-nous sommes dehors. la vie est ce bruissement vous avez       ( et tout avait toute trace fait sens. que       les sous l’occupation       &agrav dans la caverne primordiale     les fleurs du est-ce parce que, petit, on     quand antoine simon 30 dernier vers aoi   marcel zacinto dove giacque il mio sainte marie, grant est la plaigne e large       assis cinq madame aux yeux la mort, l’ultime port, la danse de       deux nous avons affaire à de dire que le livre est une le bulletin de "bribes       " attendre. mot terrible. charogne sur le seuilce qui       arauca tout à fleur d’eaula danse pas même       retour antoine simon 14 couleur qui ne masque pas ki mult est las, il se dort cher bernard j’ai donc nous savons tous, ici, que       ...mai       je meurs de soif la fonction, dernier vers aoi ajout de fichiers sons dans des voix percent, racontent laure et pétrarque comme 1. il se trouve que je suis ma voix n’est plus que       qui       alla ce qu’un paysage peut lancinant ô lancinant je serai toujours attentif à deuxième       "     de rigoles en voile de nuità la ouverture d’une hans freibach : de pareïs li seit la le corps encaisse comme il       &agrav pluies et bruines, l’heure de la station 4 : judas  lorsqu’on connaît une        marcel migozzi vient de un besoin de couper comme de       le un jour nous avons       le antoine simon 33   si vous souhaitez dernier vers aoi intendo... intendo ! dernier vers aoi       &ccedi       quand chaises, tables, verres, macles et roulis photo macles et roulis photo 7 le coquillage contre mise en ligne paien sunt morz, alquant je suis occupé ces     chant de genre des motsmauvais genre 1.- les rêves de quant carles oït la la prédication faite  “ne pas etait-ce le souvenir la légende fleurie est antoine simon 27 dans ma gorge recleimet deu mult en ceste tere ad estet ja dans le patriote du 16 mars       le li emperere s’est le lourd travail des meules passet li jurz, la noit est dessiner les choses banales un homme dans la rue se prend Être tout entier la flamme 0 false 21 18 tout le problème pour qui veut se faire une les dessins de martine orsoni pas sur coussin d’air mais       s̵       tourne quelques autres pour martin l’homme est merci au printemps des tes chaussures au bas de pourquoi yves klein a-t-il elle ose à peine sous la pression des ...et poème pour     dans la ruela dans le monde de cette   ces notes gardien de phare à vie, au macles et roulis photo 4 à cri et à       object pour jean gautheronle cosmos villa arson, nice, du 17  au travers de toi je pour michèle gazier 1) la terre a souvent tremblé       jonath aucun hasard si se les avenues de ce pays antoine simon 31       la quand sur vos visages les on dit qu’agathe cet univers sans       pav&ea li emperere par sa grant deux ajouts ces derniers pour mes enfants laure et au programme des actions temps où le sang se       sur  improbable visage pendu ce qui importe pour ils avaient si longtemps, si       les  un livre écrit outre la poursuite de la mise bernadette griot vient de polenta af : j’entends quand les mots dans les horizons de boue, de       sabots je déambule et suis exode, 16, 1-5 toute un verre de vin pour tacher histoire de signes .       la antoine simon 13 madame est toute toutes sortes de papiers, sur le franchissement des aux barrières des octrois « h&eacu apaches : pour tout en travaillant sur les la fraîcheur et la écoute, josué,       à dernier vers aoi saluer d’abord les plus ensevelie de silence, carles respunt :  hier, 17 tous feux éteints. des       le "tu sais ce que c’est béatrice machet vient de la bouche pleine de bulles " je suis un écorché vif. pour jean-louis cantin 1.- l’impression la plus dernier vers aoi a christiane       p&eacu antoine simon 7       allong       quinze références : xavier macles et roulis photo 3 alocco en patchworck © f dans le sourd chatoiement "l’art est-il       il ( ce texte a l’une des dernières avant dernier vers aoi     l’é sur l’erbe verte si est       la dans les carnets l’éclair me dure, attendre. mot terrible. j’ai parlé et nous n’avons rien chairs à vif paumes comme c’est  dans le livre, le et combien toulon, samedi 9 madame porte à printemps breton, printemps dentelle : il avait a grant dulur tendrai puis prenez vos casseroles et   né le 7       ma j’ai longtemps (en regardant un dessin de (josué avait lentement       dans derniers vers sun destre mieux valait découper     extraire langues de plomba la libre de lever la tête merci à marc alpozzo antoine simon 22 du fond des cours et des   la production r.m.a toi le don des cris qui qu’est-ce qui est en je crie la rue mue douleur   3   

les merci à la toile de       &agrav edmond, sa grande vos estes proz e vostre 1) notre-dame au mur violet madame est une rossignolet tu la dans l’innocence des max charvolen, martin miguel je suis bien dans pour andré dernier vers aoi les dernières mise en ligne d’un pour jacky coville guetteurs sequence 6   le macles et roulis photo 1 dernier vers aoi   ces sec erv vre ile  pour jean le la gaucherie à vivre, f tous les feux se sont ce n’est pas aux choses toujours les lettres :       le nous lirons deux extraits de       pass&e de mes deux mains petit matin frais. je te       au au rayon des surgelés       apr&eg  le grand brassage des beaucoup de merveilles le plus insupportable chez je suis       neige rare moment de bonheur,  “... parler une dans les rêves de la c’est une sorte de la pureté de la survie. nul 1254 : naissance de mais jamais on ne monde imaginal, avec marc, nous avons l’existence n’est   un bien sûr, il y eut       d&eacu al matin, quant primes pert ainsi va le travail de qui fontelucco, 6 juillet 2000 comme une suite de       voyage  les éditions de    au balcon  il y a le 0 false 21 18 pas de pluie pour venir       aux carmelo arden quin est une       droite le ciel est clair au travers dernier vers aoi dernier vers s’il leonardo rosa antoine simon 15 passet li jurz, si turnet a « 8° de avant propos la peinture est ma voix n’est plus que pour jean marie       il f le feu m’a m1        zones gardées de clers fut li jurz e li ma mémoire ne peut me dernier vers aoi c’est la peur qui fait       fourr& je ne peins pas avec quoi, l’art c’est la  l’écriture  tous ces chardonnerets à dont les secrets… à quoi l’appel tonitruant du ce qui aide à pénétrer le la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > enfances

enfances

Dernière publication : 20 août 2014.
Les 3 derniers articles : CLXII , CLII , CXXIV .
Les 3 articles les plus lus : CLXII , XLIX , XLVIII .

  • XLVIII

    tandis que dans la grande salle il parlait ainsi Reprise des tentatives d’autobiographie dite “la théorie de l’intrusion” J’ai toujours senti que -plus ou moins- je me trouvais souvent dans (...)

  • XLIX

    Très malheureux... Peut-il être très malheureux ? Ou même triste ? En tout cas, il n’est pas méchant… 7 - 14 - 21 - 28 Torre torino torone torotto mia moglie è cascata da letto Vous connaissez la (...)

  • L

    vedo la luna vedo le stelle vedo Caino che fa le fritelle Je vois la lune Et les étoiles Je vois Caïn qui cuisine à la poêle Dix huitième citation Akoulina lâcha son fuseau et partit sans (...)

  • LI

    Une autre approche de l’autobiographie Carissimi tutti In risposta alla vostra gradita dell’undici corrente nella quale vedo con piacere che la vostra salute è buona, così è di noi. Io a scuola (...)

  • CXIV

    Et voici maintenant quelques indications sur les dernières cotations Une autre folie, dite Enfance de Roland La colère, la rage pour être plus précis, m’était d’une étrange et amère douceur ... Il (...)

  • CXXIV

    Marché ou souk ou galerie ouverte aux odeurs marines, frémissant de murmures, de cris, aux débordements contrôlés, comme pulsant, et mêlant tapis et nattes, chèvres et chameaux, légers étalages d’un (...)

  • CLII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    Zacinto dove giacque il mio corpo fanciulletto. Deux promontoires escarpés s’inclinent vers le havre et l’abritent de la grande houle que soulève la violence des vents ; posés sans présence légers ou (...)

  • CLXII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    "Je me tais. Pour taire. Tout ce que je fais taire en moi. Tout ce que je tais de moi. Je suis tu". Je n’ai pas vu mourir mon arrière grand-mère. Elle avait été mon Jacques de Varazze, bien qu’elle (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette