BRIBES EN LIGNE
le pendu o tendresses ô mes       je mille fardeaux, mille pour ma       jardin de la “dans le dessin       force chercher une sorte de deux mille ans nous       dans j’aime chez pierre (ma gorge est une       la dans le respect du cahier des lu le choeur des femmes de neuf j’implore en vain deuxième approche de "si elle est quai des chargeurs de un jour nous avons pour jean gautheronle cosmos  hier, 17 tendresse du mondesi peu de normal 0 21 false fal un nouvel espace est ouvert apaches : la mastication des samuelchapitre 16, versets 1 depuis ce jour, le site pour pierre theunissen la mon travail est une l’une des dernières c’est une sorte de il faut laisser venir madame au commencement était passet li jurz, la noit est       l̵ dernier vers aoi  l’écriture et encore  dits       pourqu le glacis de la mort quand il voit s’ouvrir,       temps de bitume en fusion sur  dernières mises quelques textes       entre et si tu dois apprendre à la cité de la musique  si, du nouveau quand sur vos visages les c’est la peur qui fait       la pas de pluie pour venir merci au printemps des en introduction à je rêve aux gorges et je vois dans vos franchement, pensait le chef, cinquième citationne       apparu       deux       &n fin première tu le sais bien. luc ne antoine simon 27 l’illusion d’une attention beau pour angelo     les fleurs du       je station 3 encore il parle  les trois ensembles   adagio   je toutes sortes de papiers, sur premier vers aoi dernier temps de cendre de deuil de cinquième essai tout pour julius baltazar 1 le j’ai longtemps ajout de fichiers sons dans     rien       les des voiles de longs cheveux pour m.b. quand je me heurte  pour de       ...mai  les premières       descen ce qui fait tableau : ce       va et voici maintenant quelques la force du corps,  il est des objets sur tes chaussures au bas de ma voix n’est plus que janvier 2002 .traverse arbre épanoui au ciel antoine simon 3 deuxième apparition       la 1- c’est dans vous avez quand les mots     sur la pour qui veut se faire une (en regardant un dessin de       vaches avant dernier vers aoi a ma mère, femme parmi  marcel migozzi vient de le coquillage contre où l’on revient le 26 août 1887, depuis pour gilbert pour andré       marche après la lecture de       sabots pluies et bruines, i en voyant la masse aux       grappe       &agrav j’ai travaillé l’impossible immense est le théâtre et nous viendrons nous masser    7 artistes et 1 af : j’entends       un tant pis pour eux. rimbaud a donc dernier vers aoi a claude b.   comme       la       apr&eg des quatre archanges que madame est la reine des une fois entré dans la on trouvera la video mult est vassal carles de il y a des objets qui ont la si, il y a longtemps, les coupé en deux quand ils avaient si longtemps, si il n’est pire enfer que macles et roulis photo 6 À max charvolen et martin du fond des cours et des    seule au m1       le 19 novembre 2013, à la dernier vers aoi       reine  “comment       mouett travail de tissage, dans merle noir  pour qu’est-ce qui est en ce texte m’a été dernier vers aoi le galop du poème me si tu es étudiant en madame, vous débusquez il pleut. j’ai vu la villa arson, nice, du 17 faisant dialoguer je n’ai pas dit que le que reste-t-il de la toujours les lettres : dans le monde de cette tout en vérifiant       la       parfoi le passé n’est petit matin frais. je te       ruelle la vie est dans la vie. se fontelucco, 6 juillet 2000    en de pa(i)smeisuns en est venuz les plus vieilles huit c’est encore à le 2 juillet       le intendo... intendo ! polenta       bonheu les cuivres de la symphonie       l̵ pour yves et pierre poher et   est-ce que la rencontre d’une une il faut dire les je suis celle qui trompe  tous ces chardonnerets diaphane est le très saintes litanies       fourr&       object la chaude caresse de       le  ce qui importe pour ils s’étaient carles li reis en ad prise sa     du faucon etudiant à a christiane quand nous rejoignons, en   le 10 décembre la question du récit cette machine entre mes carissimo ulisse,torna a l’ami michel toi, mésange à pour michèle       coude       &agrav une errance de ils sortent f le feu s’est mise en ligne d’un ( ce texte a si j’avais de son ço dist li reis : c’est la distance entre pour anne slacik ecrire est rien n’est plus ardu on a cru à       sur recleimet deu mult antoine simon 6  zones gardées de       le de proche en proche tous       p&eacu antoine simon 15 démodocos... Ça a bien un dans le pain brisé son       un 1) la plupart de ces dernier vers aoi       la pie   pour olivier pourquoi yves klein a-t-il je t’ai admiré, d’ eurydice ou bien de 0 false 21 18   pour adèle et À perte de vue, la houle des al matin, quant primes pert       "       vu ce monde est semé  dernier salut au ce 28 février 2002. (la numérotation des le vieux qui de prime abord, il nous lirons deux extraits de thème principal : ici. les oiseaux y ont fait et que dire de la grâce (vois-tu, sancho, je suis antoine simon 23 marcel alocco a (elle entretenait     le quel ennui, mortel pour       pass&e sous la pression des la fraîcheur et la tous ces charlatans qui  on peut passer une vie légendes de michel a la libération, les antoine simon 26 deuxième essai le derniers c’était une bernadette griot vient de premier essai c’est c’est extrêmement on croit souvent que le but    courant "et bien, voilà..." dit mouans sartoux. traverse de deuxième suite entr’els nen at ne pui préparation des antoine simon 30 equitable un besoin sonnerait   six formes de la cyclades, iii° approche d’une   1) cette f qu’il vienne, le feu  le "musée       dans (de)lecta lucta    dans le livre, le ne faut-il pas vivre comme 5) triptyque marocain mais non, mais non, tu d’un bout à les doigts d’ombre de neige clers est li jurz et li et combien       dans 1254 : naissance de       aujour à propos des grands pour frédéric antoine simon 18       au       sur dans l’effilé de       et       ton       entre dernier vers aoi art jonction semble enfin et c’était dans le temps passe dans la « voici tout le problème À l’occasion de dernier vers aoi j’entends sonner les epuisement de la salle,     les provisions   iv    vers l’heure de la antoine simon 14 pur ceste espee ai dulor e       quand g. duchêne, écriture le       une  de même que les je serai toujours attentif à       sur le histoire de signes . mise en ligne quatre si la mer s’est merci à la toile de jamais je n’aurais ce pays que je dis est et ces dernier vers aoi   autres litanies du saint nom tout est possible pour qui dernier vers aoi granz fut li colps, li dux en   l’oeuvre vit son sors de mon territoire. fais (josué avait lentement vos estes proz e vostre très malheureux... max charvolen, martin miguel un temps hors du c’est vrai       gentil diaphane est le mot (ou    nous       la lorsque martine orsoni ses mains aussi étaient       dans errer est notre lot, madame, ouverture de l’espace rêve, cauchemar, suite de       nuage       montag dans les carnets       enfant la réserve des bribes que d’heures la prédication faite sous l’occupation       alla rien n’est       le   d’un coté, marché ou souk ou ce n’est pas aux choses dans le pays dont je vous     hélas, pour alain borer le 26 quelques autres la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > enfances

enfances

Dernière publication : 20 août 2014.
Les 3 derniers articles : CLXII , CLII , CXXIV .
Les 3 articles les plus lus : CLII , LI , L .

  • XLVIII

    tandis que dans la grande salle il parlait ainsi Reprise des tentatives d’autobiographie dite “la théorie de l’intrusion” J’ai toujours senti que -plus ou moins- je me trouvais souvent dans (...)

  • XLIX

    Très malheureux... Peut-il être très malheureux ? Ou même triste ? En tout cas, il n’est pas méchant… 7 - 14 - 21 - 28 Torre torino torone torotto mia moglie è cascata da letto Vous connaissez la (...)

  • L

    vedo la luna vedo le stelle vedo Caino che fa le fritelle Je vois la lune Et les étoiles Je vois Caïn qui cuisine à la poêle Dix huitième citation Akoulina lâcha son fuseau et partit sans (...)

  • LI

    Une autre approche de l’autobiographie Carissimi tutti In risposta alla vostra gradita dell’undici corrente nella quale vedo con piacere che la vostra salute è buona, così è di noi. Io a scuola (...)

  • CXIV

    Et voici maintenant quelques indications sur les dernières cotations Une autre folie, dite Enfance de Roland La colère, la rage pour être plus précis, m’était d’une étrange et amère douceur ... Il (...)

  • CXXIV

    Marché ou souk ou galerie ouverte aux odeurs marines, frémissant de murmures, de cris, aux débordements contrôlés, comme pulsant, et mêlant tapis et nattes, chèvres et chameaux, légers étalages d’un (...)

  • CLII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    Zacinto dove giacque il mio corpo fanciulletto. Deux promontoires escarpés s’inclinent vers le havre et l’abritent de la grande houle que soulève la violence des vents ; posés sans présence légers ou (...)

  • CLXII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    "Je me tais. Pour taire. Tout ce que je fais taire en moi. Tout ce que je tais de moi. Je suis tu". Je n’ai pas vu mourir mon arrière grand-mère. Elle avait été mon Jacques de Varazze, bien qu’elle (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette