BRIBES EN LIGNE
      cette diaphane est le le galop du poème me       bien madame est la reine des       le de l’autre dans ce pays ma mère dernier vers aoi tandis que dans la grande de toutes les cliquetis obscène des pour martine, coline et laure vi.- les amicales aventures     pourquoi antoine simon 13 les textes mis en ligne dans l’effilé de       longte si, il y a longtemps, les le lent déferlement  mise en ligne du texte f toutes mes       sur percey priest lakesur les aux barrières des octrois un titre : il infuse sa réponse de michel paroles de chamantu clers est li jurz et li ce poème est tiré du rm : nous sommes en pour anne slacik ecrire est ne pas négocier ne j’aime chez pierre       dans madame chrysalide fileuse dernier vers aoi bientôt, aucune amarre       gentil c’est parfois un pays toute une faune timide veille station 5 : comment “dans le dessin où l’on revient       rampan morz est rollant, deus en ad    regardant c’est seulement au antoine simon 9 descendre à pigalle, se       vu al matin, quant primes pert la vie est dans la vie. se       dans       cerisi raphaël       dans la littérature de (vois-tu, sancho, je suis deux mille ans nous       en essai de nécrologie,   pour théa et ses mon travail est une guetter cette chose pour michèle gazier 1 vous deux, c’est joie et je rêve aux gorges pour gilbert accoucher baragouiner  au travers de toi je la question du récit giovanni rubino dit halt sunt li pui e mult halt À la loupe, il observa martin miguel art et rêve, cauchemar, si j’avais de son   adagio   je jusqu’à il y a ma mémoire ne peut me se placer sous le signe de tout à fleur d’eaula danse un temps hors du carcassonne, le 06 etait-ce le souvenir ki mult est las, il se dort       dans légendes de michel jouer sur tous les tableaux de la vous avez il arriva que    si tout au long trois (mon souffle au matin on préparait raphaËl vous n’avez « pouvez-vous chaque jour est un appel, une       neige tout le problème ma voix n’est plus que pour andré villers 1) macles et roulis photo le texte qui suit est, bien constellations et       il le ciel de ce pays est tout allons fouiller ce triangle a grant dulur tendrai puis       longte mult ben i fierent franceis e lorsque martine orsoni cinq madame aux yeux torna a sorrento ulisse torna il faut laisser venir madame       reine au programme des actions douce est la terre aux yeux les lettres ou les chiffres libre de lever la tête comme un préliminaire la       sous rien n’est macles et roulis photo 6 merci au printemps des au rayon des surgelés ce qui fait tableau : ce       pass&e et…  dits de dimanche 18 avril 2010 nous ce qu’un paysage peut    au balcon antoine simon 32 depuis le 20 juillet, bribes rare moment de bonheur, saluer d’abord les plus reflets et echosla salle       il pas même dans les hautes herbes madame a des odeurs sauvages granz est li calz, si se       pourqu   anatomie du m et abu zayd me déplait. pas       six equitable un besoin sonnerait ce qui importe pour peinture de rimes. le texte     oued coulant macao grise     &nbs       l̵ et je vois dans vos Éléments - printemps breton, printemps l’homme est le lent tricotage du paysage ajout de fichiers sons dans   1) cette       dans toi, mésange à dernier vers aoi nous viendrons nous masser pas sur coussin d’air mais quai des chargeurs de dans le train premier pour daniel farioli poussant able comme capable de donner     surgi       s̵       fourr& merci à marc alpozzo onze sous les cercles       baie       au dernier vers aoi r.m.a toi le don des cris qui monde imaginal, dernier vers s’il bal kanique c’est       le dans les carnets dans les rêves de la il avait accepté l’éclair me dure, sauvage et fuyant comme       la f les marques de la mort sur rossignolet tu la mes pensées restent pour maguy giraud et la tentation du survol, à générations l’heure de la bribes en ligne a nous dirons donc c’est une sorte de ce texte se présente       maquis       dans       les ce jour-là il lui pour mireille et philippe seins isabelle boizard 2005       au  “ne pas sixième et combien des quatre archanges que deuxième approche de dernier vers aoi quel ennui, mortel pour  dernier salut au lu le choeur des femmes de       au       pav&ea    il       aux       la pourquoi yves klein a-t-il deuxième essai le dans la caverne primordiale station 4 : judas  après la lecture de   le vieux qui pour max charvolen 1) coupé le sonà traquer art jonction semble enfin références : xavier dernier vers aoi grande lune pourpre dont les les parents, l’ultime (À l’église mise en ligne d’un       avant mieux valait découper encore une citation“tu   3   

les       apr&eg un besoin de couper comme de moi cocon moi momie fuseau       ( deuxième apparition de ce va et vient entre carles respunt : le 26 août 1887, depuis       ma et te voici humanité       fourmi sur l’erbe verte si est   si vous souhaitez c’est pour moi le premier « h&eacu 1 la confusion des mon cher pétrarque, antoine simon 16 1.- les rêves de   jn 2,1-12 : quatrième essai de   né le 7  la toile couvre les       la       o douze (se fait terre se cet article est paru dans le il s’appelait la terre nous pour lee le 19 novembre 2013, à la d’un bout à madame est une quand il voit s’ouvrir, quand les mots antoine simon 26 il existe deux saints portant  epître aux se reprendre. creuser son ...et poème pour a propos d’une  improbable visage pendu des quatre archanges que  tu ne renonceras pas. ce monde est semé vous dites : "un les oiseaux s’ouvrent " je suis un écorché vif. f le feu s’est dernier vers aoi dernier vers aoi   13) polynésie "si elle est et il fallait aller debout   (dans le dans le respect du cahier des  de même que les madame est une torche. elle glaciation entre un homme dans la rue se prend ouverture de l’espace la galerie chave qui toutes ces pages de nos     le j’ai travaillé       sur je t’ai admiré,    en  “la signification l’une des dernières je sais, un monde se       m&eacu  “... parler une pour martine les étourneaux !       sur antoine simon 21 (la numérotation des carles li reis en ad prise sa les doigts d’ombre de neige (dans mon ventre pousse une       glouss les grands       pav&ea pour maxime godard 1 haute là, c’est le sable et "pour tes  les œuvres de       à bernadette abstraction voir figuration       "       force iv.- du livre d’artiste au lecteur voici le premier sables mes parolesvous       montag "l’art est-il tu le saiset je le vois       sur       chaque mais non, mais non, tu le passé n’est edmond, sa grande       quand et que vous dire des m1       quand c’est le vent qui À max charvolen et martin     à une fois entré dans la quelque chose au matin du    courant elle ose à peine   dits de station 7 : as-tu vu judas se   la production     son nos voix sequence 6   le journée de la deuxième édition du quatre si la mer s’est marcel alocco a       le jamais je n’aurais       assis   se "et bien, voilà..." dit  monde rassemblé écoute, josué, montagnesde autre citation dernier vers aoi la musique est le parfum de iloec endreit remeint li os de pareïs li seit la « voici bien sûr, il y eut tant pis pour eux. j’ai perdu mon le 26 août 1887, depuis       le l’évidence     double nous avancions en bas de la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Dom Juan

Dom Juan

Dernière publication : 18 juin 2014.
Les 3 derniers articles : CXLVII , CXXIX , CXXVIII .
Les 3 articles les plus lus : CXLVII , CXXVIII , CXXIX .

  • LXXXVII

    Douce est la terre aux yeux des naufragés Ed io vado all’osteria pe trovar padron miglior per trovar padron miglior ed io vad’all’osteria etc. Sua passion predominaante è la giovin (...)

  • LXXXIX

    Adagio Je suis mort il est vrai mais pas depuis longtemps Bruits... La salle ose remuer... Tout pourtant avait une autre qualité : chacun - en même temps- se tendait pour l’écoute, tentait de (...)

  • CVI

    QUANDO Me ne so itu pe l’Abbissina, Mannaggia ! Che cavoli ! la nave faceva cosí, cosí, e quanti ce n’erano che se vomivano pure le budella ! E pò, c’era chi n’se capiva ! I Napoletani, e va bè, più o (...)

  • CXXVII

    Je ne pense qu’à ça oui oui je ne pense qu’à ça c’est quand même la vie quoi la vie le ka kamasoutra je ne pense qu’à et y passer la vie pour étudier l’ultime position celle où oui mourir n’est rien mourir (...)
    Clefs : nécrologies , "Je" , Dom Juan

  • CXXVIII

    Encore une nécrologie Car je suis né à Charleville Et je suis chef d’escadrille Lieutenant de la grande guerre dans l’équipe des Cigognes O Guynemer ô Guynemer Et vive l’aéropostale ! Mais (...)

  • CXXIX

    Pluies et bruines, comment ces cellules, ces mollécules peuvent-elles ainsi faire... corps comment ? et suis assez prêt à me lancer à travers les corps tendus s’offrant ? Il était né le 1er avril (...)

  • CXLVII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    "Tu sais ce que c’est ce soir ?" - "Un type... " - "Tu as vu la crit ?" Elle entre sourire aux yeux flexion des bras sans cesse vêtue de blanc se mordillant le petit doigt ses cheveux auréole ou (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette