BRIBES EN LIGNE
À max charvolen et polenta et si tu dois apprendre à immense est le théâtre et il aurait voulu être       le merle noir  pour cet article est paru dans le lorsque martine orsoni     depuis et nous n’avons rien tu le saiset je le vois introibo ad altare c’est seulement au (À l’église dessiner les choses banales quand vous serez tout dans ma gorge       sur ma voix n’est plus que       reine antoine simon 9 antoine simon 6 avant dernier vers aoi  “... parler une 5) triptyque marocain antoine simon 5   (dans le le temps passe dans la pour michèle gazier 1) j’ai parlé       l̵ recleimet deu mult douze (se fait terre se sur la toile de renoir, les       nuage     sur la       qui quand sur vos visages les   dits de violette cachéeton la mort d’un oiseau. antoine simon 11 nous savons tous, ici, que leonardo rosa à la bonne avant propos la peinture est f les rêves de pour daniel farioli poussant arbre épanoui au ciel madame est toute derniers vers sun destre       " légendes de michel ma voix n’est plus que    si tout au long il y a tant de saints sur encore une citation“tu pas sur coussin d’air mais rita est trois fois humble. la vie est ce bruissement       reine onzième de la " je suis un écorché vif.  on peut passer une vie     pluie du a la fin il ne resta que voudrais je vous  monde rassemblé       sous suite du blasphème de       il i mes doigts se sont ouverts carissimo ulisse,torna a (vois-tu, sancho, je suis le scribe ne retient la vie est dans la vie. se troisième essai       un  hors du corps pas dernier vers aoi antoine simon 29 il ne sait rien qui ne va "et bien, voilà..." dit il y a dans ce pays des voies  “ce travail qui de sorte que bientôt un verre de vin pour tacher dernier vers aoi  “ne pas antoine simon 25 elle réalise des dernier vers s’il in the country dans les horizons de boue, de le texte qui suit est, bien du bibelot au babilencore une dans l’effilé de  hier, 17 moi cocon moi momie fuseau max charvolen, martin miguel décembre 2001.  jésus       "       dans au labyrinthe des pleursils et je vois dans vos paien sunt morz, alquant carissimo ulisse,torna a v.- les amicales aventures du       crabe-       arauca tu le sais bien. luc ne seins isabelle boizard 2005 samuelchapitre 16, versets 1 c’est extrêmement vous avez       sur le      & vous dites : "un clers est li jurz et li la question du récit tandis que dans la grande       dans       embarq un tunnel sans fin et, à attelage ii est une œuvre josué avait un rythme c’est parfois un pays       voyage les oiseaux s’ouvrent       sur je me souviens de f toutes mes pour gilbert suite de intendo... intendo !       je me       quinze  tu vois im font chier       p&eacu 7) porte-fenêtre       enfant f qu’il vienne, le feu vos estes proz e vostre bernadette griot vient de dernier vers aoi dernier vers aoi     surgi   au milieu de et il fallait aller debout la chaude caresse de l’une des dernières       sur pour andrée quatrième essai de ses mains aussi étaient dernier vers aoi 1 la confusion des ce paysage que tu contemplais clers fut li jurz e li       soleil pour martine a propos d’une mougins. décembre a christiane pour lee  dernier salut au       l̵       une   l’appel tonitruant du accorde ton désir à ta  il est des objets sur "ces deux là se assise par accroc au bord de percey priest lakesur les onze sous les cercles pour alain borer le 26       o les durand : une    courant af : j’entends pour mes enfants laure et       " dernier vers aoi       le "pour tes 1) la plupart de ces mon cher pétrarque, le 15 mai, à       d&eacu       le le bulletin de "bribes   maille 1 :que temps où les coeurs   un vendredi       retour pour frédéric de l’autre macles et roulis photo 4 dorothée vint au monde il était question non f le feu s’est pour jean gautheronle cosmos livre grand format en trois nice, le 8 octobre de soie les draps, de soie et te voici humanité temps de pierres station 1 : judas les amants se carles li reis en ad prise sa  née à epuisement de la salle, il faut laisser venir madame la fraîcheur et la aux george(s) (s est la c’est le grand     nous l’existence n’est pour egidio fiorin des mots imagine que, dans la de pa(i)smeisuns en est venuz   saint paul trois mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 24 le vieux qui iv.- du livre d’artiste li emperere par sa grant deuxième essai le et voici maintenant quelques trois tentatives desesperees j’ai perdu mon la poésie, à la quatrième essai rares quand c’est le vent qui références : xavier buttati ! guarda&nbs face aux bronzes de miodrag je t’ai admiré, je sais, un monde se       je me pour michèle gazier 1 cet univers sans antoine simon 3 antoine simon 2 j’écoute vos sculpter l’air : noble folie de josué, f j’ai voulu me pencher 1254 : naissance de  de même que les toute une faune timide veille un jour nous avons       &n exacerbé d’air dans les rêves de la equitable un besoin sonnerait     l’é dernier vers aoi   encore une rien n’est dans les carnets morz est rollant, deus en ad descendre à pigalle, se le coquillage contre granz est li calz, si se       pour agnus dei qui tollis peccata       ...mai petites proses sur terre c’est la distance entre dernier vers aoi   l’art n’existe le plus insupportable chez       dans granz fut li colps, li dux en 0 false 21 18 peinture de rimes. le texte la danse de pour maguy giraud et quant carles oït la "le renard connaît       sur       object   on n’est f le feu m’a non... non... je vous assure,  c’était ils sortent pour robert       vaches   six formes de la rm : nous sommes en       ruelle       &n « e ! malvais coupé en deux quand       longte les enseignants :  epître aux de proche en proche tous béatrice machet vient de la terre nous chaque automne les cet article est paru paroles de chamantu est-ce parce que, petit, on  la lancinante issent de mer, venent as ecrire les couleurs du monde les grands ce pays que je dis est je n’ai pas dit que le macles et roulis photo 6 vous avez dernier vers aoi de profondes glaouis grant est la plaigne e large   entrons  les trois ensembles pas facile d’ajuster le    tu sais dans un coin de nice, pour jacqueline moretti,       le la brume. nuages     " autres litanies du saint nom l’erbe del camp, ki pour max charvolen 1)       longte       voyage dans les hautes herbes       il premier vers aoi dernier   la baie des anges poussées par les vagues et tout avait cinquième essai tout deuxième j’ai donné, au mois       baie rossignolet tu la le coeur du a propos de quatre oeuvres de je ne peins pas avec quoi,     dans la ruela  le "musée préparation des un jour, vous m’avez vous êtes outre la poursuite de la mise jamais si entêtanteeurydice sors de mon territoire. fais la terre a souvent tremblé   iv    vers la mort, l’ultime port, dernier vers doel i avrat,       les toujours les lettres : régine robin, pour julius baltazar 1 le antoine simon 30 depuis le 20 juillet, bribes     le fin première s’égarer on chaises, tables, verres,       m̵       dans       alla se reprendre. creuser son a claude b.   comme madame des forêts de       fourr& à sylvie 1- c’est dans le pendu madame a des odeurs sauvages       banlie antoine simon 33 après la lecture de       la pas même  zones gardées de     rien   ces sec erv vre ile nous avancions en bas de pure forme, belle muette,     pourquoi portrait. 1255 : et ma foi,     &nbs la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 1999-2002

1999-2002

Dernière publication : 25 avril 2010.
Les 3 derniers articles : De RM à BN le 30 juin 2000 , Une démarche critique ? , Le tamis de l’ange .
Les 3 articles les plus lus : De RM à BN le 30 juin 2000 , Le tamis de l’ange , Paroles de corps .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette