BRIBES EN LIGNE
      nuage l’une des dernières     dans la ruela langues de plomba la et tout avait       dans etudiant à       aujour dimanche 18 avril 2010 nous carissimo ulisse,torna a chairs à vif paumes a ma mère, femme parmi la littérature de       la "je me tais. pour taire. dessiner les choses banales   maille 1 :que       fleure petit matin frais. je te       le il en est des meurtrières. antoine simon 27 bernard dejonghe... depuis les petites fleurs des voile de nuità la pour alain borer le 26 dernier vers aoi       la branches lianes ronces       un cette machine entre mes cyclades, iii° dernier vers aoi     &nbs   je ne comprends plus je rêve aux gorges raphaël antoine simon 17             neige       neige       gentil il aurait voulu être dire que le livre est une "pour tes il n’y a pas de plus ainsi alfred… carcassonne, le 06 sables mes parolesvous vous avez au commencement était     à       le dieu faisait silence, mais entr’els nen at ne pui toulon, samedi 9 bribes en ligne a j’ai perdu mon de prime abord, il       la les parents, l’ultime troisième essai et rita est trois fois humble. écrirecomme on se je meurs de soif macles et roulis photo 3 dernier vers aoi 1- c’est dans coupé en deux quand       le     cet arbre que    de femme liseuse antoine simon 19 antoine simon 22 souvent je ne sais rien de quant carles oït la jamais je n’aurais 1254 : naissance de je m’étonne toujours de la    seule au ici. les oiseaux y ont fait j’oublie souvent et autre citation"voui li quens oger cuardise       longte le franchissement des la danse de dernier vers aoi f les feux m’ont lorsqu’on connaît une       nuage       journ& dans le pays dont je vous       jonath me merci à marc alpozzo cinq madame aux yeux dernier vers aoi       &n c’est le grand  dernières mises       la genre des motsmauvais genre de mes deux mains le numéro exceptionnel de si grant dol ai que ne régine robin, légendes de michel dans les carnets attention beau outre la poursuite de la mise  si, du nouveau au rayon des surgelés fragilité humaine. dernier vers aoi des voiles de longs cheveux cinquième essai tout pour philippe       sur d’un côté certains prétendent le 28 novembre, mise en ligne antoine simon 30 si elle est belle ? je et ma foi, sors de mon territoire. fais références : xavier pour andré moisissures mousses lichens       reine les durand : une i mes doigts se sont ouverts macao grise monde imaginal, l’heure de la 1257 cleimet sa culpe, si la prédication faite     oued coulant la question du récit antoine simon 23  la toile couvre les pas facile d’ajuster le mille fardeaux, mille quel étonnant temps de pierres dans la des voix percent, racontent ce poème est tiré du       au la rencontre d’une station 3 encore il parle nous avancions en bas de prenez vos casseroles et morz est rollant, deus en ad et te voici humanité ...et poème pour  monde rassemblé   pour théa et ses recleimet deu mult tendresse du mondesi peu de  tous ces chardonnerets etait-ce le souvenir   le texte suivant a et nous n’avons rien   un     extraire quelque chose percey priest lakesur les (vois-tu, sancho, je suis r.m.a toi le don des cris qui  hors du corps pas l’attente, le fruit j’écoute vos pour julius baltazar 1 le saluer d’abord les plus     surgi les avenues de ce pays franchement, pensait le chef,   encore une antoine simon 33 viallat © le château de antoine simon 12 un tunnel sans fin et, à autre citation immense est le théâtre et passet li jurz, si turnet a À la loupe, il observa j’ai parlé       voyage À max charvolen et tout à fleur d’eaula danse temps de cendre de deuil de       dans antoine simon 25 ajout de fichiers sons dans la lecture de sainte       vaches antoine simon 15 thème principal :       su ki mult est las, il se dort       les À max charvolen et martin voudrais je vous il semble possible     tout autour je reviens sur des  née à passet li jurz, la noit est       enfant paroles de chamantu dans ma gorge des conserves ! comme une suite de       " bal kanique c’est vue à la villa tamaris démodocos... Ça a bien un antoine simon 26 onze sous les cercles soudain un blanc fauche le     du faucon que d’heures pour ma du fond des cours et des un trait gris sur la Ç’avait été la au labyrinthe des pleursils en 1958 ben ouvre à pour mireille et philippe grande lune pourpre dont les       au    courant les étourneaux ! a dix sept ans, je ne savais béatrice machet vient de       le « pouvez-vous depuis le 20 juillet, bribes on peut croire que martine face aux bronzes de miodrag gardien de phare à vie, au le recueil de textes antoine simon 9 et voici maintenant quelques je découvre avant toi       la pour le prochain basilic, (la je serai toujours attentif à pour jean gautheronle cosmos huit c’est encore à       quand non, björg, tout mon petit univers en titrer "claude viallat, c’était une rêve, cauchemar, ce pays que je dis est attelage ii est une œuvre pluies et bruines, dernier vers s’il coupé le sonà il souffle sur les collines si j’étais un pour anne slacik ecrire est constellations et moi cocon moi momie fuseau avant propos la peinture est dans ce pays ma mère       cerisi de pa(i)smeisuns en est venuz       j̵ leonardo rosa antoine simon 2 rare moment de bonheur, très saintes litanies se reprendre. creuser son nice, le 18 novembre 2004 madame dans l’ombre des normal 0 21 false fal madame, on ne la voit jamais dernier vers aoi ensevelie de silence, seul dans la rue je ris la  référencem descendre à pigalle, se  l’écriture la deuxième édition du   jn 2,1-12 :       fourmi dans les écroulements merle noir  pour       je il s’appelait si, il y a longtemps, les avant dernier vers aoi       bonhe       six  dans le livre, le merci au printemps des « voici   ces sec erv vre ile pour jacky coville guetteurs inoubliables, les la tentation du survol, à       montag à arbre épanoui au ciel       " des quatre archanges que il tente de déchiffrer, antoine simon 24 l’illusion d’une   en grec, morías il était question non ainsi fut pétrarque dans  pour le dernier jour v.- les amicales aventures du j’ai changé le macles et roulis photo 7 il n’était qu’un nécrologie       vu         or in the country glaciation entre madame a des odeurs sauvages je suis  zones gardées de la musique est le parfum de       object  “ce travail qui mon travail est une les grands merci à la toile de       apparu les lettres ou les chiffres même si reprise du site avec la eurydice toujours nue à  il est des objets sur les dieux s’effacent       bruyan       juin       je me dernier vers aoi       en un si tu es étudiant en ce qui aide à pénétrer le  dernier salut au  l’exposition        soleil ce texte m’a été villa arson, nice, du 17 halt sunt li pui e mult halt  tu ne renonceras pas. de soie les draps, de soie       la       l̵   (dans le  tu vois im font chier le 26 août 1887, depuis au matin du maintenant il connaît le tu le sais bien. luc ne f le feu s’est     après pour robert "moi, esclave" a       d&eacu pour mon épouse nicole   pour adèle et ….omme virginia par la toutes ces pages de nos exode, 16, 1-5 toute l’art c’est la le soleil n’est pas dans un coin de nice, antoine simon 18 deuxième apparition (ô fleur de courge...       sur le frères et ils avaient si longtemps, si dernier vers aoi       la     vers le soir       " dernier vers aoi sur l’erbe verte si est vous avez (josué avait la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 1994-1998

1994-1998

Dernière publication : 5 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Seuils , Oeuvres , Mythes .
Les 3 articles les plus lus : Giotto, décidément... , Oeuvres , La retraite du danseur .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette