BRIBES EN LIGNE
coupé le sonà eurydice toujours nue à     quand     vers le soir la vie est ce bruissement les grands bribes en ligne a pour egidio fiorin des mots       sur depuis ce jour, le site    si tout au long pour jacqueline moretti, a dix sept ans, je ne savais  née à deux mille ans nous en 1958 ben ouvre à ils avaient si longtemps, si deux ajouts ces derniers la tentation du survol, à max charvolen, martin miguel moisissures mousses lichens pour andré j’ai relu daniel biga, autre citation"voui 0 false 21 18 que reste-t-il de la et voici maintenant quelques un homme dans la rue se prend et ces       les je crie la rue mue douleur spectacle de josué dit le proche et le lointain un temps hors du       la poussées par les vagues       il  au mois de mars, 1166 la brume. nuages la pureté de la survie. nul un tunnel sans fin et, à et ma foi, patrick joquel vient de exacerbé d’air dans l’effilé de au programme des actions       &agrav de proche en proche tous monde imaginal,       &ccedi "le renard connaît le 23 février 1988, il art jonction semble enfin       le       grimpa je suis celle qui trompe nice, le 8 octobre raphaËl comme c’est quelque temps plus tard, de le 26 août 1887, depuis quand vous serez tout d’un côté de profondes glaouis d’ eurydice ou bien de dans la caverne primordiale deuxième apparition générations aucun hasard si se  marcel migozzi vient de la route de la soie, à pied,       pourqu tromper le néant       gentil l’une des dernières   marcel nous viendrons nous masser ainsi alfred…  zones gardées de etudiant à l’art c’est la approche d’une toute une faune timide veille ce 28 février 2002.     pluie du journée de       cette       en dans les carnets toutes ces pages de nos       allong j’ai en réserve il n’est pire enfer que    7 artistes et 1 folie de josuétout est en cet anniversaire, ce qui ils sortent carissimo ulisse,torna a il ne reste plus que le chaque automne les la cité de la musique       o 10 vers la laisse ccxxxii rêve, cauchemar,       vu jusqu’à il y a passent .x. portes, josué avait un rythme tant pis pour eux. au lecteur voici le premier       neige    courant un nouvel espace est ouvert pourquoi yves klein a-t-il pour andré villers 1) passet li jurz, la noit est à propos des grands il aurait voulu être "moi, esclave" a f les rêves de  au travers de toi je bientôt, aucune amarre a grant dulur tendrai puis       je soudain un blanc fauche le pierre ciel certains prétendent leonardo rosa le lourd travail des meules et  riche de mes       deux vous dites : "un la terre a souvent tremblé (en regardant un dessin de       le dire que le livre est une là, c’est le sable et nous dirons donc pour jean-louis cantin 1.- antoine simon 17       force   le 10 décembre       montag   né le 7 pur ceste espee ai dulor e douze (se fait terre se thème principal : pour michèle aueret       l̵   pour théa et ses pour marcel       pass&e agnus dei qui tollis peccata le grand combat :  le livre, avec un jour nous avons     depuis o tendresses ô mes   voici donc la       va       sur dans le respect du cahier des la chaude caresse de réponse de michel imagine que, dans la "je me tais. pour taire.     une abeille de la mastication des vedo la luna vedo le  mise en ligne du texte c’est vrai f les feux m’ont pour jacky coville guetteurs cyclades, iii° dernier vers aoi attention beau c’est un peu comme si, "la musique, c’est le temps de pierres dans la dernier vers aoi "l’art est-il quelques autres mille fardeaux, mille des voix percent, racontent a claude b.   comme premier vers aoi dernier       que polenta   maille 1 :que ils s’étaient       au fragilité humaine.       rampan pour daniel farioli poussant zacinto dove giacque il mio  pour de encore une citation“tu dernier vers aoi macles et roulis photo 4   (à pour mes enfants laure et j’entends sonner les   la baie des anges station 3 encore il parle lu le choeur des femmes de dessiner les choses banales sept (forces cachées qui dernier vers aoi     son       marche       ma reprise du site avec la       apr&eg premier essai c’est antoine simon 5   pour le prochain li quens oger cuardise à cri et à il avait accepté   adagio   je iv.- du livre d’artiste huit c’est encore à essai de nécrologie,     hélas, je déambule et suis il s’appelait le "patriote", il en est des meurtrières. trois (mon souffle au matin quand il voit s’ouvrir,       &n       je me couleur qui ne masque pas et combien nous lirons deux extraits de deuxième essai le voici des œuvres qui, le       avant dont les secrets… à quoi       " il est le jongleur de lui diaphane est le mot (ou l’existence n’est  pour le dernier jour  la toile couvre les chaises, tables, verres, laure et pétrarque comme       é seul dans la rue je ris la pour angelo mise en ligne equitable un besoin sonnerait et c’était dans vous avez ce qui fait tableau : ce le 26 août 1887, depuis si j’avais de son     pourquoi apaches : l’erbe del camp, ki je me souviens de   jn 2,1-12 : introibo ad altare s’ouvre la « amis rollant, de  epître aux       fleure À l’occasion de je suis occupé ces (ô fleur de courge... j’ai changé le À max charvolen et martin       m̵ si elle est belle ? je les étourneaux !       alla       sur il existe au moins deux cet article est paru dans le dernier vers aoi lancinant ô lancinant       ton       retour pour alain borer le 26 quel étonnant c’est la peur qui fait torna a sorrento ulisse torna normal 0 21 false fal c’est parfois un pays constellations et       parfoi    tu sais écoute, josué, j’écoute vos vous n’avez suite de …presque vingt ans plus rimbaud a donc difficile alliage de  dans toutes les rues inoubliables, les       m̵ du fond des cours et des mi viene in mentemi il pleut. j’ai vu la assise par accroc au bord de       quand   le texte suivant a les plus terribles errer est notre lot, madame, dernier vers aoi     longtemps sur  hors du corps pas       aux       chaque       le       droite quant carles oït la maintenant il connaît le ici. les oiseaux y ont fait       en j’ai parlé la deuxième édition du   six formes de la paroles de chamantu légendes de michel quatre si la mer s’est pas même moi cocon moi momie fuseau heureuse ruine, pensait c’est extrêmement  “comment nos voix ne faut-il pas vivre comme antoine simon 14 dernier vers doel i avrat,  si, du nouveau "ces deux là se       l̵ et te voici humanité à bernadette dernier vers aoi "ah ! mon doux pays,       la fontelucco, 6 juillet 2000 deuxième essai voudrais je vous mais jamais on ne pour maguy giraud et  “... parler une dernier vers aoi temps de bitume en fusion sur   pour olivier madame porte à station 4 : judas        je       le la langue est intarissable "nice, nouvel éloge de la       sur Éléments - quand nous rejoignons, en       &n       dans les plus vieilles l’instant criblé sors de mon territoire. fais reflets et echosla salle est-ce parce que, petit, on ce  on peut passer une vie 0 false 21 18   entrons       jonath encore la couleur, mais cette et il parlait ainsi dans la       reine       la hans freibach :  “s’ouvre f dans le sourd chatoiement pour yves et pierre poher et       jardin f le feu m’a le ciel de ce pays est tout ses mains aussi étaient la galerie chave qui antoine simon 29   la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 1994-1998

1994-1998

Dernière publication : 5 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Seuils , Oeuvres , Mythes .
Les 3 articles les plus lus : FATA 10 , Me voici , FATA 9 .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette