BRIBES EN LIGNE
reflets et echosla salle ajout de fichiers sons dans lentement, josué dire que le livre est une       la li emperere s’est encore la couleur, mais cette la rencontre d’une  tous ces chardonnerets non, björg, tout est prêt en moi pour la mastication des       la antoine simon 31 décembre 2001. jamais je n’aurais dernier vers aoi       nuage f le feu s’est a toi le don des cris qui pour pierre theunissen la   voici donc la grande lune pourpre dont les ce poème est tiré du les amants se ce 28 février 2002. dix l’espace ouvert au de soie les draps, de soie ce n’est pas aux choses dernier vers aoi l’art c’est la premier vers aoi dernier approche d’une ecrire les couleurs du monde je t’enlace gargouille       sur le pas sur coussin d’air mais un besoin de couper comme de       au sculpter l’air : l’existence n’est agnus dei qui tollis peccata antoine simon 7 fin première       apr&eg merci à marc alpozzo carcassonne, le 06 bien sûrla etait-ce le souvenir dernier vers doel i avrat, et voici maintenant quelques le ciel de ce pays est tout antoine simon 24 pour m.b. quand je me heurte pour daniel farioli poussant pour gilbert il aurait voulu être on a cru à  zones gardées de langues de plomba la ils s’étaient pour angelo   encore une       le chaises, tables, verres, de la je déambule et suis       sur     chambre envoi du bulletin de bribes     un mois sans c’est la chair pourtant il n’est pire enfer que le travail de bernard exode, 16, 1-5 toute un temps hors du       le soleil n’est pas le galop du poème me pluies et bruines, je serai toujours attentif à    au balcon quelque temps plus tard, de À perte de vue, la houle des de pa(i)smeisuns en est venuz pour martine, coline et laure       sur       un dans les écroulements able comme capable de donner les avenues de ce pays       sur un soir à paris au archipel shopping, la temps de bitume en fusion sur il ne s’agit pas de antoine simon 3 edmond, sa grande       s̵       fourr& la communication est       sabots à propos “la vous avez  de même que les ne pas négocier ne  mise en ligne du texte       "       deux prenez vos casseroles et dernier vers aoi (la numérotation des toulon, samedi 9   pour théa et ses al matin, quant primes pert libre de lever la tête difficile alliage de  “ce travail qui     extraire "le renard connaît quant carles oït la j’ai donc hans freibach : ainsi fut pétrarque dans et nous n’avons rien antoine simon 18 c’est ici, me pour jacqueline moretti,       descen la poésie, à la les parents, l’ultime viallat © le château de le coeur du       juin douce est la terre aux yeux   je ne comprends plus je t’ai admiré,       un       &agrav       au  pour le dernier jour au programme des actions     cet arbre que macles et roulis photo 6 quand c’est le vent qui f le feu m’a carissimo ulisse,torna a bernadette griot vient de   1) cette       gentil il ne reste plus que le       six deuxième approche de villa arson, nice, du 17 de l’autre       la       &eacut du bibelot au babilencore une       b&acir   la production certains prétendent je suis occupé ces quai des chargeurs de il y a tant de saints sur on croit souvent que le but paien sunt morz, alquant   d’un coté, il pleut. j’ai vu la deuxième temps de pierres dans la la lecture de sainte   tout est toujours en bruno mendonça je suis celle qui trompe   un vendredi neuf j’implore en vain et tout avait vous n’avez bribes en ligne a antoine simon 14       dans jamais si entêtanteeurydice cinq madame aux yeux dernier vers aoi clquez sur 13) polynésie c’est pour moi le premier  il est des objets sur j’ai perdu mon au seuil de l’atelier la prédication faite dernier vers aoi pour nicolas lavarenne ma autres litanies du saint nom le recueil de textes la fraîcheur et la normalement, la rubrique ce qui aide à pénétrer le  “s’ouvre c’est une sorte de "pour tes chairs à vif paumes autre citation et que dire de la grâce onzième  “... parler une l’illusion d’une pour andré villers 1) leonardo rosa madame est la reine des ki mult est las, il se dort exacerbé d’air cinquième essai tout pour jacky coville guetteurs       longte dernier vers aoi       double juste un   se descendre à pigalle, se  un livre écrit et si tu dois apprendre à dans les rêves de la branches lianes ronces petites proses sur terre l’erbe del camp, ki  si, du nouveau dernier vers aoi  l’exposition  la mort d’un oiseau. antoine simon 30 ici. les oiseaux y ont fait suite du blasphème de  epître aux       su clers fut li jurz e li       les     au couchant religion de josué il dernier vers aoi  le grand brassage des rêves de josué,       la       object antoine simon 16 écoute, josué, de toutes les    il pour lee dieu faisait silence, mais qu’est-ce qui est en madame, vous débusquez       au antoine simon 28 f toutes mes le corps encaisse comme il les lettres ou les chiffres   iv    vers et je vois dans vos a l’aube des apaches, sixième tous ces charlatans qui chaque jour est un appel, une nous dirons donc deux ajouts ces derniers ecrire sur rossignolet tu la dernier vers aoi ce monde est semé       entre pour michèle gazier 1     faisant la       neige "nice, nouvel éloge de la       é 0 false 21 18       la on cheval ils sortent martin miguel art et i.- avaler l’art par tout à fleur d’eaula danse suite de equitable un besoin sonnerait charogne sur le seuilce qui buttati ! guarda&nbs tendresse du mondesi peu de la bouche pure souffrance       dans quatrième essai de ce jour-là il lui       j̵   je n’ai jamais nice, le 8 octobre l’homme est à cri et à f j’ai voulu me pencher madame a des odeurs sauvages       p&eacu sous l’occupation       enfant le scribe ne retient             le madame des forêts de merci au printemps des tandis que dans la grande madame est une torche. elle tant pis pour eux. le glacis de la mort madame dans l’ombre des tes chaussures au bas de  pour jean le la fonction, l’éclair me dure,       &agrav tout est possible pour qui l’heure de la a christiane dans les horizons de boue, de en ceste tere ad estet ja je ne peins pas avec quoi,       le       pass&e ce qui importe pour c’est parfois un pays dernier vers aoi   le 10 décembre clers est li jurz et li       le trois (mon souffle au matin face aux bronzes de miodrag quelques textes   maille 1 :que       apr&eg en 1958 ben ouvre à pour philippe pur ceste espee ai dulor e ainsi va le travail de qui pour alain borer le 26 ne faut-il pas vivre comme pour raphaël le texte qui suit est, bien       &       longte frères et       fourmi "moi, esclave" a attendre. mot terrible. inoubliables, les si elle est belle ? je carissimo ulisse,torna a       une certains soirs, quand je les doigts d’ombre de neige       aujour pas une année sans évoquer       et tu mi viene in mentemi les durand : une zacinto dove giacque il mio un nouvel espace est ouvert max charvolen, martin miguel la brume. nuages cet univers sans À peine jetés dans le je sais, un monde se       la démodocos... Ça a bien un       sur   en grec, morías j’aime chez pierre temps où le sang se est-ce parce que, petit, on  “ne pas la terre a souvent tremblé Ç’avait été la       sous dernier vers aoi       d&eacu       maquis "ces deux là se  la lancinante    regardant 5) triptyque marocain i en voyant la masse aux deuxième apparition antoine simon 17 0 false 21 18 (dans mon ventre pousse une "la musique, c’est le la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 1986-1993

1986-1993

Dernière publication : 8 mars 2009.
Les 3 derniers articles : Villanelle pour Albert Chubac , Les déferlantes , Final .
Les 3 articles les plus lus : Sainte Marguerite , Sainte Agathe , III .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette