BRIBES EN LIGNE
antoine simon 10    si tout au long cinq madame aux yeux quand nous rejoignons, en recleimet deu mult   je ne comprends plus  l’écriture carles respunt :       voyage       alla nice, le 8 octobre  martin miguel vient     une abeille de deux nouveauté,  il est des objets sur je sais, un monde se quatrième essai de madame est toute       apr&eg   pour adèle et au matin du       pour temps de pierres dans la    tu sais démodocos... Ça a bien un       ( jamais si entêtanteeurydice       nuage deuxième suite sept (forces cachées qui vous avez d’ eurydice ou bien de "l’art est-il première  référencem elle réalise des j’oublie souvent et juste un    au balcon     "       au lentement, josué   que signifie c’est parfois un pays l’existence n’est non, björg, "tu sais ce que c’est  si, du nouveau À max charvolen et martin able comme capable de donner au commencement était   pour théa et ses grande lune pourpre dont les pour max charvolen 1) antoine simon 20 ce qu’un paysage peut un temps hors du c’est ici, me la langue est intarissable     après pour michèle aueret il est le jongleur de lui m1       religion de josué il rossignolet tu la       sur a l’aube des apaches,       fleur ici, les choses les plus       descen la communication est       ...mai       " edmond, sa grande se reprendre. creuser son       embarq au rayon des surgelés ma mémoire ne peut me inoubliables, les le "patriote", “le pinceau glisse sur outre la poursuite de la mise agnus dei qui tollis peccata chaque automne les à cri et à pour anne slacik ecrire est art jonction semble enfin ils avaient si longtemps, si la galerie chave qui moi cocon moi momie fuseau ce jour là, je pouvais rm : d’accord sur lorsque martine orsoni pour helmut n’ayant pas quand c’est le vent qui quatre si la mer s’est       soleil poussées par les vagues napolì napolì       avant toutes ces pages de nos j’ai donné, au mois le 15 mai, à diaphane est le mot (ou pour ma le recueil de textes tout mon petit univers en petites proses sur terre la fonction, et je vois dans vos (vois-tu, sancho, je suis tout est possible pour qui       m̵ pour andré   ciel !!!!       sur     nous est-ce parce que, petit, on cet univers sans         &n Être tout entier la flamme un soir à paris au cinquième essai tout ce va et vient entre guetter cette chose deuxième approche de le plus insupportable chez arbre épanoui au ciel nice, le 30 juin 2000       é face aux bronzes de miodrag clers est li jurz et li     double f le feu s’est iloec endreit remeint li os la vie humble chez les poème pour antoine simon 7 le travail de bernard c’était une       pass&e dorothée vint au monde f qu’il vienne, le feu le ciel est clair au travers       dans un coin de nice, tandis que dans la grande f j’ai voulu me pencher saluer d’abord les plus  on peut passer une vie       l̵ trois (mon souffle au matin deuxième essai le le texte qui suit est, bien       le ajout de fichiers sons dans carcassonne, le 06       dans il n’était qu’un suite de les textes mis en ligne une autre approche de tes chaussures au bas de g. duchêne, écriture le in the country dernier vers aoi il en est des meurtrières. au labyrinthe des pleursils rien n’est ils s’étaient ecrire les couleurs du monde de prime abord, il     pourquoi       l̵ ce qui aide à pénétrer le antoine simon 6 c’est vrai vertige. une distance bal kanique c’est ne faut-il pas vivre comme ce poème est tiré du à la mémoire de la prédication faite     du faucon l’homme est sixième dernier vers aoi à la bonne dans la caverne primordiale la bouche pleine de bulles       coude       quand dans les écroulements       sur station 3 encore il parle       en un (elle entretenait cet article est paru dans le vous avez       force (dans mon ventre pousse une "nice, nouvel éloge de la dernier vers aoi sauvage et fuyant comme       sur ce texte se présente si j’étais un la bouche pure souffrance pour jacky coville guetteurs maintenant il connaît le écoute, josué, et ma foi, petit matin frais. je te ço dist li reis : cinquième citationne Ç’avait été la       six       marche pour julius baltazar 1 le       allong     les fleurs du il y a des objets qui ont la mougins. décembre pour mireille et philippe le geste de l’ancienne, quatrième essai rares dans l’innocence des  monde rassemblé et il parlait ainsi dans la et combien l’impression la plus       deux       "    de femme liseuse spectacle de josué dit avant dernier vers aoi effleurer le ciel du bout des antoine simon 16     faisant la       &agrav       la f le feu est venu,ardeur des charogne sur le seuilce qui le pendu bel équilibre et sa mieux valait découper polenta « h&eacu  tu ne renonceras pas. ainsi fut pétrarque dans comme ce mur blanc du bibelot au babilencore une il en est des noms comme du f les marques de la mort sur douce est la terre aux yeux dans les carnets dans le pain brisé son       en 0 false 21 18       tourne       voyage lorsqu’on connaît une epuisement de la salle, accorde ton désir à ta pas même régine robin,       je et  riche de mes j’écoute vos     les provisions     l’é onzième la musique est le parfum de l’impossible       la buttati ! guarda&nbs 1 au retour au moment cher bernard       je me ….omme virginia par la     son antoine simon 12 les petites fleurs des le glacis de la mort dernier vers aoi soudain un blanc fauche le       ma pour qui veut se faire une travail de tissage, dans  un livre écrit clers fut li jurz e li       deux etudiant à il s’appelait un jour, vous m’avez         trois tentatives desesperees il faut aller voir       vu     au couchant un nouvel espace est ouvert       & dernier vers que mort pour michèle  “comment marcel alocco a       nuage dessiner les choses banales       parfoi des quatre archanges que madame, on ne la voit jamais j’ai travaillé       apparu la route de la soie, à pied, vous dites : "un le géographe sait tout pas de pluie pour venir       la pie    il       au ainsi alfred… pour daniel farioli poussant       la madame, c’est notre tout à fleur d’eaula danse pour lee dernier vers aoi gardien de phare à vie, au l’appel tonitruant du dernier vers aoi heureuse ruine, pensait mais non, mais non, tu siglent a fort e nagent e vous deux, c’est joie et toujours les lettres : on dit qu’agathe la vie est ce bruissement max charvolen, martin miguel       l̵ villa arson, nice, du 17 nous avancions en bas de je rêve aux gorges  avec « a la     chambre   si vous souhaitez ce qui fait tableau : ce  je signerai mon dernier vers aoi  c’était    seule au le lourd travail des meules sur l’erbe verte si est ce 28 février 2002.       magnol il souffle sur les collines   né le 7 "je me tais. pour taire. branches lianes ronces     de rigoles en temps de pierres al matin, quant primes pert en introduction à je dors d’un sommeil de deux ajouts ces derniers       les des voix percent, racontent       l̵       au cliquetis obscène des les avenues de ce pays       crabe- r.m.a toi le don des cris qui       &agrav       je       jonath   pour olivier  “... parler une le soleil n’est pas antoine simon 24 je t’enlace gargouille on trouvera la video   marcel la deuxième édition du granz est li calz, si se       au       dans on a cru à me       fourr& ne pas négocier ne temps de cendre de deuil de la parol

Accueil > Mots-clés > Date de publication > 2003-2008

2003-2008

Dernière publication : 28 mars 2015.
Les 3 derniers articles : Odyssées furtives, 12 , Odyssées furtives, 11 , Odyssées furtives, 10 .
Les 3 articles les plus lus : À l’écoute du vent , Odyssées furtives, 2 , Moi, Esclave .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette