BRIBES EN LIGNE
lu le choeur des femmes de madame aux rumeurs dernier vers aoi nos voix       bruyan     un mois sans je reviens sur des   au milieu de (en regardant un dessin de à bernadette des voix percent, racontent       &agrav station 3 encore il parle avec marc, nous avons       fourmi       sous  les éditions de   six formes de la       "  si, du nouveau vous êtes madame porte à  au travers de toi je temps de pierres dans la en ceste tere ad estet ja À max charvolen et Ç’avait été la on cheval le scribe ne retient exacerbé d’air je t’enfourche ma je suis occupé ces dernier vers s’il cinq madame aux yeux histoire de signes . quelque temps plus tard, de   je ne comprends plus pour marcel   en grec, morías "je me tais. pour taire. dernier vers aoi       sur f dans le sourd chatoiement o tendresses ô mes macao grise pour daniel farioli poussant     vers le soir pour maxime godard 1 haute le 2 juillet à sylvie station 4 : judas        au j’ai changé le pas de pluie pour venir martin miguel art et toujours les lettres : quai des chargeurs de antoine simon 30 pour martine avant propos la peinture est pour andrée   (à "tu sais ce que c’est la musique est le parfum de    de femme liseuse le vieux qui samuelchapitre 16, versets 1 aucun hasard si se nice, le 8 octobre    il dire que le livre est une paroles de chamantu pour jean marie coupé en deux quand       pass&e temps de cendre de deuil de antoine simon 5       apparu références : xavier   l’oeuvre vit son monde imaginal, vous n’avez nouvelles mises en nice, le 30 juin 2000 ço dist li reis : ainsi fut pétrarque dans vous dites : "un pour mes enfants laure et je ne saurais dire avec assez mesdames, messieurs, veuillez mise en ligne d’un errer est notre lot, madame,    courant un soir à paris au le geste de l’ancienne, livre grand format en trois allons fouiller ce triangle et…  dits de huit c’est encore à dernier vers aoi  c’était       va l’attente, le fruit carissimo ulisse,torna a     pluie du     double le passé n’est     "  “... parler une sequence 6   le vous avez       je me  “ce travail qui descendre à pigalle, se     nous       voyage écoute, josué,       " le travail de bernard       il aux barrières des octrois une fois entré dans la       voyage dernier vers aoi lorsqu’on connaît une  “ne pas  l’exposition  la lecture de sainte       longte       &eacut       allong comme un préliminaire la i.- avaler l’art par     oued coulant je désire un beaucoup de merveilles tous ces charlatans qui epuisement de la salle, dernier vers aoi a toi le don des cris qui le "patriote", le 26 août 1887, depuis  martin miguel vient carissimo ulisse,torna a       "    regardant  hier, 17       la j’ai en réserve "le renard connaît très saintes litanies  référencem deuxième essai diaphane est le antoine simon 14       pass&e madame chrysalide fileuse et ma foi, voudrais je vous je dors d’un sommeil de a claude b.   comme il avait accepté tant pis pour eux. lentement, josué les petites fleurs des       faisant dialoguer pour martin sors de mon territoire. fais l’art c’est la       les raphaËl reprise du site avec la station 1 : judas dernier vers aoi napolì napolì       b&acir "ces deux là se       longte 1257 cleimet sa culpe, si onzième il en est des meurtrières.  marcel migozzi vient de le bulletin de "bribes       que et que vous dire des raphaël onze sous les cercles dernier vers aoi la fonction, toi, mésange à   nous sommes madame a des odeurs sauvages  dernières mises     &nbs 1254 : naissance de li emperere s’est depuis le 20 juillet, bribes bruno mendonça quel étonnant   si vous souhaitez antoine simon 19 je t’enlace gargouille       le    en quelque chose dentelle : il avait c’était une les installations souvent,       o dans le train premier       &agrav difficile alliage de les plus terribles pour michèle quelques autres j’écoute vos antoine simon 17       montag mon travail est une toutes sortes de papiers, sur générations je ne sais pas si dernier vers aoi  dernier salut au sixième sur l’erbe verte si est madame déchirée     au couchant   tendresses ô mes envols pour jean-marie simon et sa du fond des cours et des       parfoi       au g. duchêne, écriture le       crabe- nécrologie       la ajout de fichiers sons dans       allong autre citation cinquième citationne sur la toile de renoir, les antoine simon 26       entre  pour de       cette    7 artistes et 1       dans         &n se reprendre. creuser son c’est seulement au ils s’étaient maintenant il connaît le       ce       le temps où les coeurs       qui       deux       un    seule au les durand : une madame des forêts de apaches : si j’avais de son que reste-t-il de la antoine simon 32     dans la ruela (dans mon ventre pousse une       s̵ deux mille ans nous 13) polynésie pur ceste espee ai dulor e à propos des grands les parents, l’ultime       la       pourqu ce À max charvolen et martin bien sûr, il y eut     quand la terre nous béatrice machet vient de       la     pourquoi       enfant mult est vassal carles de macles et roulis photo 3 rita est trois fois humble. carcassonne, le 06 pour jean gautheronle cosmos à cri et à quando me ne so itu pe nu(e), comme son nom exode, 16, 1-5 toute   le 10 décembre bribes en ligne a quatre si la mer s’est hans freibach :       les dans le patriote du 16 mars c’est pour moi le premier en introduction à il tente de déchiffrer, pour michèle gazier 1  zones gardées de de mes deux mains un titre : il infuse sa quand nous rejoignons, en il ne s’agit pas de attention beau    si tout au long la langue est intarissable la galerie chave qui il faut laisser venir madame       vu la mastication des bal kanique c’est dans un coin de nice, la liberté de l’être préparation des dernier vers aoi   né le 7 « h&eacu si grant dol ai que ne la vie est ce bruissement       m̵  le livre, avec pour helmut le galop du poème me intendo... intendo !  née à m1         (dans le le 28 novembre, mise en ligne À la loupe, il observa coupé le sonà ainsi va le travail de qui macles et roulis photo 4 f le feu s’est       sur       ruelle je ne peins pas avec quoi,       le la prédication faite passet li jurz, la noit est   entrons 1-nous sommes dehors. raphaël s’égarer on 1) notre-dame au mur violet la littérature de je serai toujours attentif à   ciel !!!! les plus vieilles temps de bitume en fusion sur able comme capable de donner dernier vers aoi le glacis de la mort  pour jean le dans l’effilé de mieux valait découper 10 vers la laisse ccxxxii cliquetis obscène des se placer sous le signe de   encore une autre petite voix tout est possible pour qui jamais je n’aurais l’heure de la encore une citation“tu dernier vers doel i avrat, dernier vers aoi du bibelot au babilencore une       soleil a supposer quece monde tienne de profondes glaouis ne faut-il pas vivre comme quand sur vos visages les et je vois dans vos li emperere par sa grant toutes ces pages de nos       jonath pour martine, coline et laure     après quant carles oït la chaises, tables, verres, dernier vers que mort pour ma  “s’ouvre et il fallait aller debout mi viene in mentemi je déambule et suis       cerisi in the country cet univers sans au commencement était reflets et echosla salle la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Bertrand

Bertrand



info portfolio

Reflet sur une oeuvre de JC Bertrand
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette