BRIBES EN LIGNE
la communication est ce n’est pas aux choses grande lune pourpre dont les       dans toute trace fait sens. que le 28 novembre, mise en ligne antoine simon 11 temps de bitume en fusion sur       soudain un blanc fauche le on peut croire que martine et tout avait deuxième approche de     double     une abeille de j’ai longtemps la mort d’un oiseau.     rien       le  “comment folie de josuétout est dernier vers aoi le 19 novembre 2013, à la issent de mer, venent as antoine simon 22   je suis occupé ces comme un préliminaire la je ne saurais dire avec assez       sur pour m.b. quand je me heurte maintenant il connaît le ecrire sur assise par accroc au bord de cette machine entre mes dont les secrets… à quoi mouans sartoux. traverse de       grimpa thème principal :       vu       dans antoine simon 24 cet univers sans au labyrinthe des pleursils on a cru à   on n’est    au balcon     depuis       m̵ antoine simon 32 dernier vers aoi un temps hors du lentement, josué rita est trois fois humble. madame, vous débusquez premier essai c’est derniers vers sun destre sauvage et fuyant comme au commencement était le bulletin de "bribes aux barrières des octrois pour mon épouse nicole   pour théa et ses charogne sur le seuilce qui  de la trajectoire de ce     le autres litanies du saint nom lorsque martine orsoni in the country de la je suis bien dans pluies et bruines, dernier vers doel i avrat, pour andrée       la ce texte se présente faisant dialoguer vous n’avez   d’un coté, à exode, 16, 1-5 toute accorde ton désir à ta le corps encaisse comme il préparation des nice, le 8 octobre able comme capable de donner on dit qu’agathe   le 10 décembre       deux coupé le sonà le travail de bernard mise en ligne il pleut. j’ai vu la  de même que les des quatre archanges que       maquis f qu’il vienne, le feu des conserves ! où l’on revient       &eacut dernier vers aoi pour robert dans le respect du cahier des ecrire les couleurs du monde dernier vers aoi   un besoin de couper comme de       " j’arrivais dans les le geste de l’ancienne, ils avaient si longtemps, si pas de pluie pour venir sainte marie, quatre si la mer s’est rossignolet tu la pas même fragilité humaine. passet li jurz, si turnet a ce pays que je dis est antoine simon 6 écrirecomme on se outre la poursuite de la mise autre citation"voui dans un coin de nice,       magnol epuisement de la salle, macles et roulis photo 3 encore une citation“tu je me souviens de  hors du corps pas       fleur c’est un peu comme si, bernard dejonghe... depuis dieu faisait silence, mais c’est extrêmement montagnesde dernier vers que mort quelque chose juste un bientôt, aucune amarre pour raphaël       l̵ À la loupe, il observa 5) triptyque marocain Être tout entier la flamme dernier vers aoi   voici donc la non, björg, les dernières quando me ne so itu pe mille fardeaux, mille sequence 6   le  dans toutes les rues       sur merci à marc alpozzo li emperere s’est a grant dulur tendrai puis la rencontre d’une et il parlait ainsi dans la voudrais je vous alocco en patchworck © l’homme est je ne sais pas si       reine station 1 : judas       entre la liberté s’imprime à dans le train premier dans l’effilé de       s̵ ici. les oiseaux y ont fait approche d’une la poésie, à la sept (forces cachées qui   maille 1 :que  hier, 17 régine robin,   je n’ai jamais le temps passe dans la pas sur coussin d’air mais       sur       "  pour le dernier jour mi viene in mentemi madame porte à quelques autres deux nouveauté, antoine simon 33       apr&eg si j’avais de son attention beau dernier vers aoi antoine simon 26 dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va nous savons tous, ici, que art jonction semble enfin       &n les parents, l’ultime       " titrer "claude viallat, d’un côté       &agrav bribes en ligne a et voici maintenant quelques li emperere par sa grant       fourr& vous avez       le quand c’est le vent qui       le agnus dei qui tollis peccata     chant de r.m.a toi le don des cris qui je désire un  les premières granz fut li colps, li dux en       la les étourneaux !     &nbs dans le pays dont je vous en 1958 ben ouvre à il n’était qu’un     les provisions  ce mois ci : sub nous avancions en bas de 13) polynésie     son suite du blasphème de       ce j’ai donné, au mois elle ose à peine (la numérotation des il ne reste plus que le décembre 2001. nécrologie si, il y a longtemps, les             le antoine simon 23 pour helmut la bouche pleine de bulles       dans là, c’est le sable et mon travail est une il était question non       le rare moment de bonheur, autre essai d’un le ciel est clair au travers le passé n’est       je ma voix n’est plus que     à ouverture de l’espace         &n merci à la toile de       fleure   est-ce que après la lecture de   anatomie du m et       bruyan 1-nous sommes dehors. les grands la fonction,       ce       va quelques textes et si au premier jour il juste un mot pour annoncer  il y a le       allong       chaque   adagio   je samuelchapitre 16, versets 1 lancinant ô lancinant un jour nous avons  marcel migozzi vient de dans les écroulements antoine simon 13 ki mult est las, il se dort max charvolen, martin miguel     surgi li quens oger cuardise dessiner les choses banales petites proses sur terre 1 la confusion des petit matin frais. je te ouverture d’une antoine simon 3  dernières mises la vie est ce bruissement       sur quand sur vos visages les dans les carnets  “... parler une pour mes enfants laure et aucun hasard si se je déambule et suis       " percey priest lakesur les à propos “la la musique est le parfum de deuxième apparition g. duchêne, écriture le et que vous dire des madame est toute       nuage   dits de des quatre archanges que tant pis pour eux.       au …presque vingt ans plus       le pour martine       fourmi   le texte suivant a macles et roulis photo 7 la terre a souvent tremblé       le       il allons fouiller ce triangle  je signerai mon de tantes herbes el pre  monde rassemblé       et tu    regardant les amants se bal kanique c’est dernier vers aoi       les deux ce travail vous est       apparu    seule au on préparait la mort, l’ultime port, j’ai parlé antoine simon 21 la réserve des bribes       glouss ce texte m’a été       la passent .x. portes, moi cocon moi momie fuseau       les janvier 2002 .traverse     cet arbre que    si tout au long rien n’est plus ardu       dans  la lancinante se placer sous le signe de  l’écriture chaises, tables, verres,     extraire antoine simon 2     longtemps sur a la libération, les branches lianes ronces souvent je ne sais rien de ma voix n’est plus que pour le prochain basilic, (la « voici le 23 février 1988, il     après j’écoute vos les dieux s’effacent et c’était dans tous ces charlatans qui  au travers de toi je pour pierre theunissen la on croit souvent que le but et…  dits de       tourne       le       assis       st sculpter l’air : le lourd travail des meules       vaches  référencem une il faut dire les       &agrav     sur la pente autre citation       droite "moi, esclave" a il est le jongleur de lui pour alain borer le 26       au errer est notre lot, madame, je t’enlace gargouille le grand combat : la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Aliotta

Aliotta

Dernière publication : 17 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : Le paradoxe du corail .
Les 3 articles les plus lus : Le paradoxe du corail .

info portfolio

Angelo Aliotta, Vallauris, 7 mars 2009

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette