BRIBES EN LIGNE
j’ai changé le       j̵ l’existence n’est d’un côté  c’était dernier vers aoi bien sûr, il y eut       bonhe cet article est paru etudiant à portrait. 1255 : dans l’effilé de deuxième essai le       alla seul dans la rue je ris la il pleut. j’ai vu la dont les secrets… à quoi (de)lecta lucta   de sorte que bientôt tant pis pour eux. j’ai longtemps fin première       force c’est ici, me À la loupe, il observa j’arrivais dans les écoute, josué, vous avez une errance de f les marques de la mort sur       six qu’est-ce qui est en genre des motsmauvais genre       grappe antoine simon 23  au travers de toi je la deuxième édition du douze (se fait terre se neuf j’implore en vain epuisement de la salle, josué avait un rythme  pour de comme une suite de dernier vers aoi et nous n’avons rien il avait accepté approche d’une la fonction, me i.- avaler l’art par       deux dernier vers aoi eurydice toujours nue à dernier vers s’il tous feux éteints. des et ces bruno mendonça gardien de phare à vie, au station 1 : judas   voici donc la       retour un titre : il infuse sa carcassonne, le 06       devant       rampan tout en vérifiant pour jean-louis cantin 1.- immense est le théâtre et le geste de l’ancienne, dernier vers aoi       et dans les rêves de la dans le respect du cahier des       & pour anne slacik ecrire est quelques autres       d&eacu  “... parler une il n’est pire enfer que au rayon des surgelés 1254 : naissance de       vu  les éditions de     dans la ruela       pour tout le problème       pass&e béatrice machet vient de   le lent déferlement sainte marie, en cet anniversaire, ce qui maintenant il connaît le     son le grand combat : madame chrysalide fileuse la poésie, à la       crabe- l’évidence avec marc, nous avons le 15 mai, à les amants se    7 artistes et 1 où l’on revient ce n’est pas aux choses madame déchirée toutefois je m’estimais       les       une       fourmi "ah ! mon doux pays, la terre a souvent tremblé paysage de ta tombe  et c’est le grand il souffle sur les collines  de la trajectoire de ce       que quand sur vos visages les antoine simon 12 la liberté s’imprime à sors de mon territoire. fais quatrième essai de histoire de signes . constellations et       &n un homme dans la rue se prend  marcel migozzi vient de deux nouveauté, aux george(s) (s est la antoine simon 19 temps de pierres dans la souvent je ne sais rien de la prédication faite jouer sur tous les tableaux quatre si la mer s’est les petites fleurs des  tu ne renonceras pas. ce paysage que tu contemplais    en les enseignants : pour jacky coville guetteurs    de femme liseuse ne pas négocier ne quand c’est le vent qui madame a des odeurs sauvages ço dist li reis :     chant de       sous f qu’il vienne, le feu …presque vingt ans plus     les fleurs du  référencem j’ai ajouté ma mémoire ne peut me premier vers aoi dernier giovanni rubino dit derniers       bonheu le 23 février 1988, il dernier vers aoi (ô fleur de courge... je dors d’un sommeil de       pourqu l’éclair me dure, ma voix n’est plus que     ton pour philippe bien sûrla m1       diaphane est le mot (ou légendes de michel    si tout au long 5) triptyque marocain les grands vous dites : "un et que vous dire des pour mon épouse nicole pas sur coussin d’air mais       voyage station 4 : judas   de même que les (josué avait quel ennui, mortel pour il est le jongleur de lui pour marcel je ne peins pas avec quoi,         or entr’els nen at ne pui a propos de quatre oeuvres de la vie est ce bruissement les durand : une l’art n’existe ici. les oiseaux y ont fait rien n’est plus ardu la terre nous dans le patriote du 16 mars 0 false 21 18 ce texte se présente     oued coulant (ma gorge est une la force du corps, toutes ces pages de nos de la aucun hasard si se tandis que dans la grande nos voix je suis occupé ces       le seins isabelle boizard 2005 7) porte-fenêtre  le grand brassage des madame des forêts de à propos “la et voici maintenant quelques nous savons tous, ici, que les étourneaux ! ecrire sur le soleil n’est pas       midi j’ai parlé pour martine le nécessaire non ici, les choses les plus comme un préliminaire la grande lune pourpre dont les les dessins de martine orsoni marché ou souk ou       dans 0 false 21 18 pour mireille et philippe la liberté de l’être preambule – ut pictura il faut aller voir macles et roulis photo 6 ce poème est tiré du  “ne pas 1) la plupart de ces la chaude caresse de montagnesde       le "tu sais ce que c’est       dans chercher une sorte de       nuage tendresse du mondesi peu de       le temps où le sang se  on peut passer une vie l’illusion d’une    il petites proses sur terre toute une faune timide veille violette cachéeton dimanche 18 avril 2010 nous ce qui importe pour tout mon petit univers en (en regardant un dessin de religion de josué il pour maxime godard 1 haute dernier vers aoi journée de vue à la villa tamaris le "patriote",     de rigoles en       les       &ccedi     un mois sans les plus terribles deuxième apparition à cri et à les parents, l’ultime ce       (       au la gaucherie à vivre, j’ai travaillé       " quel étonnant je ne saurais dire avec assez si j’avais de son       dans il ne sait rien qui ne va ce pays que je dis est       baie f le feu m’a (À l’église à propos des grands antoine simon 21       "  jésus et la peur, présente reflets et echosla salle       l̵ g. duchêne, écriture le deux mille ans nous ( ce texte a antoine simon 16     &nbs le 2 juillet       je       " dans le pain brisé son       o       bien c’est la chair pourtant ...et poème pour al matin, quant primes pert pour michèle gazier 1) le proche et le lointain (josué avait lentement les cuivres de la symphonie après la lecture de le vieux qui tout à fleur d’eaula danse a claude b.   comme       au réponse de michel sur la toile de renoir, les       grimpa       magnol fragilité humaine.       m̵ autre citation bernard dejonghe... depuis percey priest lakesur les pour max charvolen 1) ki mult est las, il se dort       la à la mémoire de   pour olivier régine robin, frères et décembre 2001.   pour adèle et  il est des objets sur       la pour robert temps où les coeurs je déambule et suis de toutes les la danse de mise en ligne d’un dernier vers aoi il arriva que antoine simon 29 la légende fleurie est       maquis     double       dans marie-hélène clers est li jurz et li       qui ses mains aussi étaient  hier, 17 nous lirons deux extraits de il ne s’agit pas de ma chair n’est buttati ! guarda&nbs ajout de fichiers sons dans issent de mer, venent as       &n cet univers sans  l’exposition  de pa(i)smeisuns en est venuz avant propos la peinture est dernier vers aoi faisant dialoguer  le "musée libre de lever la tête pour helmut 1257 cleimet sa culpe, si      & de profondes glaouis écrirecomme on se chairs à vif paumes nous serons toujours ces chaque jour est un appel, une reprise du site avec la "et bien, voilà..." dit trois tentatives desesperees ce 28 février 2002. je rêve aux gorges un jour, vous m’avez  zones gardées de une fois entré dans la       sur nous avons affaire à de la langue est intarissable       la       le dernier vers aoi la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > Dessin

Dessin

Dernière publication : 10 mars 2014.
Les 3 derniers articles : À propos des grands calques , L’âme du marin , Le paradoxe du lutteur .
Les 3 articles les plus lus : L’âme du marin , Le feu du meunier , Le doute de l’arpenteur .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette