BRIBES EN LIGNE
7) porte-fenêtre percey priest lakesur les     nous nous viendrons nous masser   que signifie deux ce travail vous est la vie est ce bruissement       deux jamais je n’aurais dans l’innocence des ne faut-il pas vivre comme zacinto dove giacque il mio paien sunt morz, alquant comme un préliminaire la des voix percent, racontent       bonhe     faisant la  les premières les enseignants : alocco en patchworck © pour michèle gazier 1)     l’é quelques textes    seule au sous la pression des  dans le livre, le rossignolet tu la des conserves !       la       force et encore  dits ce pays que je dis est (elle entretenait     sur la pente de tantes herbes el pre deuxième apparition de martin miguel art et       dans eurydice toujours nue à       dans antoine simon 10     vers le soir le 2 juillet pour philippe le scribe ne retient m1       la route de la soie, à pied,       vaches c’était une hans freibach : merle noir  pour madame dans l’ombre des       un "si elle est ce qu’un paysage peut  un livre écrit aucun hasard si se     depuis jusqu’à il y a il en est des meurtrières.       l̵ 0 false 21 18       bien vi.- les amicales aventures cet article est paru dans le le plus insupportable chez dernier vers aoi  “la signification (ô fleur de courge... je suis bien dans (À l’église attendre. mot terrible. ici. les oiseaux y ont fait l’erbe del camp, ki       d&eacu       b&acir       retour chaises, tables, verres, je meurs de soif ils sortent   je n’ai jamais le temps passe si vite, temps où le sang se       le comme une suite de toi, mésange à antoine simon 30 tout à fleur d’eaula danse jamais si entêtanteeurydice antoine simon 17 recleimet deu mult le glacis de la mort quand sur vos visages les f j’ai voulu me pencher avant propos la peinture est ço dist li reis :       descen ce qui fait tableau : ce il n’était qu’un la deuxième édition du carissimo ulisse,torna a c’est la peur qui fait en ceste tere ad estet ja un trait gris sur la 1. il se trouve que je suis       dans a la libération, les       quinze glaciation entre       dans un coin de nice, coupé le sonà cyclades, iii°    regardant pour jean marie rare moment de bonheur, arbre épanoui au ciel temps de pierres dans la       pourqu       le       apr&eg le 23 février 1988, il rêve, cauchemar, pour jacky coville guetteurs temps de bitume en fusion sur pour michèle pas sur coussin d’air mais li emperere s’est le texte qui suit est, bien       magnol mes pensées restent en cet anniversaire, ce qui dieu faisait silence, mais dernier vers aoi À la loupe, il observa   d’un coté, à la bonne pour martin   j’ai souvent je n’ai pas dit que le       parfoi  tous ces chardonnerets derniers vers sun destre elle disposait d’une       la le 26 août 1887, depuis   un vendredi neuf j’implore en vain il n’est pire enfer que le travail de bernard écoute, josué,       six antoine simon 15 dans les carnets titrer "claude viallat,     oued coulant allons fouiller ce triangle pour gilbert  c’était antoine simon 24 au matin du tous ces charlatans qui je sais, un monde se dernier vers aoi ce qui importe pour j’arrivais dans les  “ce travail qui dernier vers aoi la chaude caresse de       ma la pureté de la survie. nul     chambre difficile alliage de madame a des odeurs sauvages marie-hélène l’ami michel vertige. une distance au seuil de l’atelier       les même si elle réalise des aux barrières des octrois cet univers sans dix l’espace ouvert au ce paysage que tu contemplais       &agrav je ne peins pas avec quoi, le 26 août 1887, depuis  avec « a la le ciel est clair au travers   encore une     tout autour il existe au moins deux aux george(s) (s est la preambule – ut pictura bal kanique c’est       journ&       &agrav       l̵ le tissu d’acier bien sûrla sculpter l’air : dernier vers que mort dessiner les choses banales apaches : il pleut. j’ai vu la pas une année sans évoquer rêves de josué,       au nouvelles mises en macles et roulis photo 4       reine intendo... intendo !    7 artistes et 1       devant ne pas négocier ne se placer sous le signe de derniers exacerbé d’air  le livre, avec       l̵ dernier vers aoi antoine simon 13 dernier vers doel i avrat, antoine simon 16 a ma mère, femme parmi cinquième citationne toutes ces pages de nos   voici donc la au rayon des surgelés   au milieu de traquer le lent déferlement dernier vers aoi   sauvage et fuyant comme sequence 6   le de soie les draps, de soie les doigts d’ombre de neige la terre a souvent tremblé       fourr& la communication est dernier vers aoi       fleure quand nous rejoignons, en chairs à vif paumes  de même que les   six formes de la sur la toile de renoir, les   marcel antoine simon 28 il y a des objets qui ont la tout est prêt en moi pour pour jean-louis cantin 1.- la force du corps,    courant       ( le corps encaisse comme il antoine simon 9 approche d’une "ah ! mon doux pays, les parents, l’ultime les étourneaux ! antoine simon 21 si tu es étudiant en  “comment spectacle de josué dit c’est extrêmement ma voix n’est plus que du fond des cours et des       entre à propos des grands  le "musée r.m.a toi le don des cris qui siglent a fort e nagent e ici, les choses les plus rm : nous sommes en       une madame est une torche. elle mesdames, messieurs, veuillez       deux il faut laisser venir madame À peine jetés dans le   ces notes   l’oeuvre vit son lentement, josué les routes de ce pays sont juste un     chant de  dernières mises j’écoute vos f qu’il vienne, le feu dernier vers aoi   réponse de michel béatrice machet vient de des quatre archanges que le recueil de textes     au couchant pour maxime godard 1 haute       en f le feu s’est les amants se       fourr& légendes de michel raphaël je m’étonne toujours de la pour marcel 1 la confusion des       un       la dernier vers aoi  l’écriture   (à  pour de des voiles de longs cheveux       le pour raphaël vue à la villa tamaris les textes mis en ligne granz est li calz, si se ainsi va le travail de qui giovanni rubino dit     son dans le pain brisé son    en       la macao grise il aurait voulu être       arauca toutes sortes de papiers, sur que d’heures dernier vers aoi c’est parfois un pays       longte très saintes litanies nous lirons deux extraits de       juin grant est la plaigne e large   pour olivier       object l’éclair me dure, printemps breton, printemps quand les eaux et les terres epuisement de la salle,       bruyan il est le jongleur de lui 1254 : naissance de dans ma gorge il existe deux saints portant temps de pierres le franchissement des       cette       midi       sur dernier vers aoi       pass&e et tout avait abu zayd me déplait. pas dans le train premier       sur franchement, pensait le chef,       vu le pendu quai des chargeurs de et…  dits de les installations souvent, dans le pays dont je vous il s’appelait douze (se fait terre se prenez vos casseroles et antoine simon 23 « pouvez-vous un titre : il infuse sa cliquetis obscène des     les provisions dont les secrets… à quoi vous dites : "un je suis celle qui trompe tendresse du mondesi peu de       dans qu’est-ce qui est en     rien la fraîcheur et la marché ou souk ou histoire de signes . une fois entré dans la dans ce pays ma mère j’entends sonner les passet li jurz, la noit est pour lee       longte tes chaussures au bas de sables mes parolesvous la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Gasc

Gasc

Dernière publication : 28 mars 2015.
Les 3 derniers articles : Odyssées furtives, 12 , Odyssées furtives, 11 , Odyssées furtives, 10 .
Les 3 articles les plus lus : Odyssées furtives, 1 , Odyssées furtives, 8 , Odyssées furtives, 5 .

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 1

    12 fictions pour Anne-Valérie Gasc

    UNE Il faut dire les rêves de Madame. Chargés de poudres. On pourrait les dire scintillants. Madame les poursuit, les traque, les retient. Ses doigts et ses lèvres en sont colorés. Et dans ses (...)
    Clefs : Gasc

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 2

    12 fictions pour Anne-Valérie Gasc

    / Monographies
    DEUX Ce travail vous est apparu d’abord –d’emblée- comme un questionnement de l’urbanité, des relations –ou des non-relations- dans la ville : vous avez vu Anne-Valérie Gasc investir tout un (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 3

    / Monographies
    TROIS (mon souffle au matin s’épr[ ] les ailes lèvent l’ombre creuse ailes mes yeux ouverts ma vie soleil allié aveugle le jour vient entre nuit et clarté le vent voix douces bronzées des femmes (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 4

    QUATRE Si la mer s’est arrêtée ici dans l’apaisement définitif de ce qui meurt dit Madame-des-voyages c’est que tu dois en préserver l’image au besoin avec des moyens de fortune fragiles et précaires. (...)
    Clefs : Gasc

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 5

    Première publication : 1er janvier 2005 / Monographies
    CINQ Madame aux yeux chargés des airs du large. Elle nage sur la crête au dessus des toits et soudain plonge. Elle recueille avec l’opiniâtreté lente des anges, des bribes de vie, des gestes (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 8

    Première publication : 1er janvier 2005 / Monographies
    HUIT C’est encore à Graz que vous l’avez entendue dire : « Sysiphe ne s’arrête pas »7… Elle non plus. Roulant son même discours, les mêmes mots, la même boule dans le même espace. Vous non plus vous (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 9

    Première publication : 1er janvier 2005 / Monographies
    NEUF J’implore en vain le retour de l’illusion des lendemains Ici c’est l’heure trop inquiète Le chemin aux mille détours La filature des insectes L’espace ouvert au fond des puits (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 10

    Première publication : 1er janvier 2005 / Monographies
    DIX L’espace ouvert au fond des puits Le frémissement des pales L’horizon sans cesse en chute Ses lunes vibrantes au sol Ce qui fuit et qui renaît Sous les cercles enchevêtrés (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 11

    Première publication : 1er janvier 2005 / Monographies
    ONZE Sous les cercles enchevêtré Ils sont venus de toutes parts Les anciens compagnons d’armes Il y avait à conquérir Tant de terres endeuillées Ils sont venus tenant aux dents La (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Odyssées furtives, 12

    Première publication : 1er janvier 2005 / Monographies
    DOUZE (se fait terre se sait vent et bruit [ ] tu sens filer hésiter se figer la chaleur air épaissi chants sourds air poudre tourne gorge sèche l e bruit l’air qui pousse expulse des (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette