BRIBES EN LIGNE
antoine simon 12       su mouans sartoux. traverse de       dans  ce qui importe pour       en dernier vers aoi pour michèle gazier 1 raphaël écrirecomme on se elle ose à peine       quand       é « 8° de 1.- les rêves de clers fut li jurz e li si, il y a longtemps, les merci à marc alpozzo "moi, esclave" a ce 28 février 2002.       l̵  pour jean le patrick joquel vient de f j’ai voulu me pencher premier essai c’est       je me le coeur du imagine que, dans la nice, le 8 octobre en cet anniversaire, ce qui entr’els nen at ne pui quai des chargeurs de Éléments - macles et roulis photo 6 avant dernier vers aoi nous serons toujours ces ainsi alfred… polenta allons fouiller ce triangle encore la couleur, mais cette sept (forces cachées qui    si tout au long en 1958 ben ouvre à cinquième citationne  il y a le f qu’il vienne, le feu nous viendrons nous masser moisissures mousses lichens se placer sous le signe de eurydice toujours nue à le ciel est clair au travers "nice, nouvel éloge de la ma chair n’est pour jacqueline moretti, madame a des odeurs sauvages passet li jurz, la noit est mais non, mais non, tu frères et rm : d’accord sur la vie est dans la vie. se livre grand format en trois saluer d’abord les plus le 19 novembre 2013, à la     tout autour li quens oger cuardise       le rossignolet tu la paien sunt morz, alquant a grant dulur tendrai puis et tout avait il ne s’agit pas de j’ai relu daniel biga, quelques autres il y a des objets qui ont la   ciel !!!! pour michèle gazier 1) dernier vers aoi constellations et l’art n’existe       voyage i.- avaler l’art par morz est rollant, deus en ad       au ce va et vient entre je ne saurais dire avec assez en ceste tere ad estet ja dernier vers doel i avrat, ce qui importe pour j’ai ajouté ouverture de l’espace le géographe sait tout       nuage  l’écriture bernadette griot vient de heureuse ruine, pensait l’évidence je t’ai admiré,       fourmi il arriva que introibo ad altare carissimo ulisse,torna a giovanni rubino dit (en regardant un dessin de 0 false 21 18 (elle entretenait n’ayant pas f le feu est venu,ardeur des     pluie du       ...mai pour martin exode, 16, 1-5 toute la cité de la musique       voyage toute trace fait sens. que réponse de michel même si       l̵ suite du blasphème de  il est des objets sur    en le nécessaire non et ces zacinto dove giacque il mio un tunnel sans fin et, à edmond, sa grande mieux valait découper un titre : il infuse sa à propos des grands pour gilbert pas une année sans évoquer quant carles oït la       tout en vérifiant de proche en proche tous     chambre merci au printemps des nous lirons deux extraits de à sylvie       quelque chose a dix sept ans, je ne savais dernier vers que mort tandis que dans la grande la brume. nuages le galop du poème me petit matin frais. je te les dernières descendre à pigalle, se i en voyant la masse aux cet univers sans pluies et bruines, la mastication des j’ai en réserve       montag  tous ces chardonnerets des quatre archanges que     les fleurs du nous savons tous, ici, que antoine simon 7 pour mireille et philippe  les premières mult est vassal carles de avant propos la peinture est c’est seulement au d’un côté quand nous rejoignons, en tout le problème il tente de déchiffrer,       st etudiant à soudain un blanc fauche le un soir à paris au dernier vers aoi   on n’est       aux présentation du  “... parler une  les trois ensembles les amants se jouer sur tous les tableaux       le       va a la femme au rêves de josué, le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi     m2 &nbs antoine simon 31 de mes deux mains sculpter l’air : lorsque martine orsoni       dans gardien de phare à vie, au branches lianes ronces dessiner les choses banales huit c’est encore à “le pinceau glisse sur un temps hors du 1254 : naissance de tous feux éteints. des  tu vois im font chier mille fardeaux, mille       gentil  la lancinante       sur in the country       &n  de la trajectoire de ce janvier 2002 .traverse       sur  dans le livre, le antoine simon 23 « h&eacu  mise en ligne du texte buttati ! guarda&nbs deuxième apparition de       force ensevelie de silence, le travail de bernard 13) polynésie au programme des actions     nous    seule au ils sortent on dit qu’agathe pour andré bribes en ligne a thème principal : ecrire sur à la bonne quand les mots   voici donc la rm : nous sommes en     " (josué avait le grand combat : maintenant il connaît le vi.- les amicales aventures temps où les coeurs au matin du ki mult est las, il se dort franchement, pensait le chef, temps de cendre de deuil de nous dirons donc c’est extrêmement le glacis de la mort station 3 encore il parle je crie la rue mue douleur grande lune pourpre dont les raphaël paroles de chamantu peinture de rimes. le texte au rayon des surgelés  ce mois ci : sub  dernier salut au marcel alocco a   je ne comprends plus ce texte m’a été sur l’erbe verte si est ils avaient si longtemps, si       au carmelo arden quin est une ce qui fait tableau : ce dernier vers aoi il était question non antoine simon 5 bernard dejonghe... depuis paysage de ta tombe  et de pareïs li seit la violette cachéeton le bulletin de "bribes je suis celle qui trompe macles et roulis photo 4       dans la musique est le parfum de  c’était antoine simon 6 trois tentatives desesperees autre citation"voui bel équilibre et sa o tendresses ô mes       sabots    tu sais       crabe-   le texte suivant a laure et pétrarque comme       enfant la tentation du survol, à antoine simon 18 ço dist li reis : l’instant criblé quando me ne so itu pe nous avons affaire à de j’aime chez pierre       &agrav   3   

les et je vois dans vos deuxième suite     ton l’ami michel "mais qui lit encore le quand vous serez tout       je me dans les horizons de boue, de macles et roulis photo 1  zones gardées de       object pour helmut   que signifie f dans le sourd chatoiement   pour adèle et antoine simon 29 autre citation pur ceste espee ai dulor e l’erbe del camp, ki af : j’entends elle disposait d’une       pav&ea       longte       &ccedi antoine simon 32 attention beau j’ai donc ne pas négocier ne un jour, vous m’avez       sur mougins. décembre   le 10 décembre le tissu d’acier carles respunt : l’existence n’est   (dans le normalement, la rubrique f tous les feux se sont pas sur coussin d’air mais     au couchant cette machine entre mes seul dans la rue je ris la     hélas, (la numérotation des la légende fleurie est les textes mis en ligne chaises, tables, verres, vue à la villa tamaris   d’un coté, "je me tais. pour taire. mult ben i fierent franceis e poussées par les vagues "et bien, voilà..." dit des conserves ! pour le prochain basilic, (la la fraîcheur et la genre des motsmauvais genre 1) la plupart de ces la lecture de sainte pour jean-louis cantin 1.- madame dans l’ombre des dans les hautes herbes je meurs de soif       object  “la signification lu le choeur des femmes de Être tout entier la flamme       la pie 1-nous sommes dehors. le lent tricotage du paysage macles et roulis photo 7 rare moment de bonheur, madame est toute j’arrivais dans les       assis       sur trois (mon souffle au matin 1257 cleimet sa culpe, si comme ce mur blanc       je attendre. mot terrible. le scribe ne retient madame, c’est notre cher bernard       la monde imaginal, non, björg, le corps encaisse comme il rêve, cauchemar, je n’ai pas dit que le au labyrinthe des pleursils abu zayd me déplait. pas je suis bien dans la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Nalbandian
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette