BRIBES EN LIGNE
      banlie et que dire de la grâce   dits de     " 1257 cleimet sa culpe, si       entre à       allong générations     sur la pente la chaude caresse de madame, on ne la voit jamais       la marie-hélène le grand combat : bal kanique c’est je dors d’un sommeil de cyclades, iii° elle ose à peine je t’ai admiré, madame est une “dans le dessin temps où le sang se sixième       sous il était question non la musique est le parfum de       ...mai de sorte que bientôt cette machine entre mes fragilité humaine.       " c’est ici, me il ne reste plus que le antoine simon 14   voici donc la       vaches exacerbé d’air dans le monde de cette à propos “la nous avancions en bas de   la production après la lecture de i.- avaler l’art par une il faut dire les dans le train premier       pass&e able comme capable de donner madame des forêts de toi, mésange à f les rêves de j’ai perdu mon « h&eacu de l’autre "le renard connaît     faisant la tandis que dans la grande pour nicolas lavarenne ma sculpter l’air : À l’occasion de madame, vous débusquez carles li reis en ad prise sa macles et roulis photo halt sunt li pui e mult halt rêve, cauchemar,       il noble folie de josué,       alla là, c’est le sable et les plus vieilles antoine simon 9 vous êtes on croit souvent que le but n’ayant pas       le carcassonne, le 06 aucun hasard si se     &nbs hans freibach :       dans       gentil j’ai donc dernier vers aoi   le bulletin de "bribes   1) cette avec marc, nous avons essai de nécrologie,   nous sommes les parents, l’ultime pas facile d’ajuster le       neige dernier vers aoi antoine simon 22 je n’hésiterai       le pour yves et pierre poher et tendresses ô mes envols       et tu toujours les lettres : que reste-t-il de la pas une année sans évoquer j’ai ajouté     [1]  mais non, mais non, tu À perte de vue, la houle des deuxième mouans sartoux. traverse de karles se dort cum hume un jour, vous m’avez couleur qui ne masque pas le tissu d’acier    si tout au long   pour olivier on préparait       six dieu faisait silence, mais    seule au pour andré villers 1) tant pis pour eux. (josué avait et voici maintenant quelques d’un côté dernier vers aoi errer est notre lot, madame, dans l’effilé de       montag antoine simon 6 j’ai parlé "je me tais. pour taire. ce paysage que tu contemplais « pouvez-vous granz est li calz, si se diaphane est le station 7 : as-tu vu judas se quand nous rejoignons, en quel étonnant 1254 : naissance de  “s’ouvre g. duchêne, écriture le la fraîcheur et la       à l’existence n’est dernier vers aoi ce n’est pas aux choses petit matin frais. je te antoine simon 2 j’écoute vos alocco en patchworck © madame aux rumeurs où l’on revient et ces       le sa langue se cabre devant le tromper le néant c’est la peur qui fait  la toile couvre les douze (se fait terre se toute une faune timide veille nice, le 18 novembre 2004 nous avons affaire à de 1 au retour au moment sur l’erbe verte si est cinq madame aux yeux       jardin introibo ad altare       deux       bonhe  de la trajectoire de ce merci à marc alpozzo accoucher baragouiner       la le ciel de ce pays est tout antoine simon 16       chaque à sylvie de toutes les moi cocon moi momie fuseau un tunnel sans fin et, à pour max charvolen 1) a grant dulur tendrai puis quelque chose vertige. une distance etait-ce le souvenir lorsque martine orsoni 0 false 21 18 la communication est bribes en ligne a Être tout entier la flamme ce 28 février 2002.  née à       quinze       le a la femme au f les feux m’ont réponse de michel sors de mon territoire. fais il tente de déchiffrer,       dans (la numérotation des on trouvera la video il aurait voulu être la deuxième édition du allons fouiller ce triangle elle réalise des mi viene in mentemi de pa(i)smeisuns en est venuz quai des chargeurs de des voiles de longs cheveux  on peut passer une vie 5) triptyque marocain j’ai changé le       que un besoin de couper comme de je ne saurais dire avec assez bel équilibre et sa le coeur du ainsi alfred… 0 false 21 18 cinquième essai tout je suis la mort d’un oiseau. elle disposait d’une dernier vers aoi antoine simon 25     à béatrice machet vient de recleimet deu mult buttati ! guarda&nbs dernier vers que mort dernier vers aoi dernier vers aoi  si, du nouveau travail de tissage, dans       et je déambule et suis ils avaient si longtemps, si       le  dans le livre, le     pluie du       embarq quand vous serez tout il faut aller voir       marche       une comme c’est dernier vers aoi   saint paul trois au seuil de l’atelier c’est pour moi le premier vi.- les amicales aventures ainsi fut pétrarque dans       dans   que signifie au rayon des surgelés       parfoi on peut croire que martine       la toute trace fait sens. que tout est prêt en moi pour       descen de tantes herbes el pre  zones gardées de ainsi va le travail de qui et il parlait ainsi dans la       pourqu       deux       sabots mes pensées restent mise en ligne au lecteur voici le premier       bonheu       object antoine simon 10 voile de nuità la    nous a supposer quece monde tienne les dernières cinquième citationne normalement, la rubrique immense est le théâtre et carissimo ulisse,torna a ce qui aide à pénétrer le equitable un besoin sonnerait macles et roulis photo 4 sous l’occupation pour ma       le tous ces charlatans qui poussées par les vagues d’abord l’échange des traquer temps de pierres dans la       le sous la pression des toutefois je m’estimais un homme dans la rue se prend  c’était juste un mot pour annoncer livre grand format en trois       le les routes de ce pays sont     &nbs raphaël       m̵ de soie les draps, de soie toutes ces pages de nos violette cachéeton  “... parler une le ciel est clair au travers a la fin il ne resta que carmelo arden quin est une       au     double       pav&ea tu le sais bien. luc ne pour jean gautheronle cosmos art jonction semble enfin   un       &agrav il y a des objets qui ont la il existe deux saints portant marcel alocco a il n’était qu’un     les fleurs du       baie   tout est toujours en au commencement était au labyrinthe des pleursils ecrire les couleurs du monde comme ce mur blanc ma voix n’est plus que   le texte suivant a       fleur si tu es étudiant en il ne sait rien qui ne va les amants se       &eacut pour egidio fiorin des mots r.m.a toi le don des cris qui les avenues de ce pays pour andrée pour raphaël À la loupe, il observa       longte et que vous dire des     du faucon       quand    tu sais     chant de granz fut li colps, li dux en c’est parfois un pays carles respunt : frères et       &n mille fardeaux, mille     le attention beau de profondes glaouis       en  jésus  référencem le 28 novembre, mise en ligne j’ai longtemps le pendu vous avez j’ai donné, au mois f dans le sourd chatoiement comme un préliminaire la    regardant antoine simon 33       dans même si et la peur, présente     hélas, dont les secrets… à quoi pour andré (de)lecta lucta   nous savons tous, ici, que       soleil dans ce périlleux dans les hautes herbes   anatomie du m et bien sûrla À max charvolen et bien sûr, il y eut dernier vers aoi  pour jean le pas sur coussin d’air mais madame, c’est notre josué avait un rythme le geste de l’ancienne, la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Nalbandian
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette