BRIBES EN LIGNE
"si elle est si, il y a longtemps, les essai de nécrologie, rêve, cauchemar, ce qui importe pour         &n ils sortent approche d’une dernier vers aoi ce monde est semé vedo la luna vedo le       coude (elle entretenait       parfoi dernier vers que mort il aurait voulu être vous n’avez 0 false 21 18     une abeille de après la lecture de li quens oger cuardise et combien "nice, nouvel éloge de la ici, les choses les plus pas une année sans évoquer   au milieu de patrick joquel vient de       soleil    7 artistes et 1 nous lirons deux extraits de       l̵ encore une citation“tu f le feu s’est 1254 : naissance de       o dans la caverne primordiale sainte marie,   ces sec erv vre ile les dessins de martine orsoni       grimpa       alla très saintes litanies pour raphaël dernier vers aoi avec marc, nous avons    nous     longtemps sur madame, vous débusquez intendo... intendo ! pour yves et pierre poher et rita est trois fois humble. "mais qui lit encore le   le texte suivant a m1       max charvolen, martin miguel pour angelo v.- les amicales aventures du  “comment       &agrav       apr&eg  pour jean le le passé n’est       qui livre grand format en trois deux ajouts ces derniers ce texte se présente voici des œuvres qui, le petit matin frais. je te la légende fleurie est comme c’est g. duchêne, écriture le bien sûr, il y eut       au seins isabelle boizard 2005 autres litanies du saint nom jamais si entêtanteeurydice pour michèle gazier 1) l’une des dernières "l’art est-il i.- avaler l’art par attelage ii est une œuvre       &ccedi f le feu m’a un tunnel sans fin et, à       &eacut       quand "je me tais. pour taire. on trouvera la video écoute, josué, dans le train premier c’est la chair pourtant "pour tes josué avait un rythme antoine simon 24 poème pour       grappe 5) triptyque marocain avez-vous vu les dernières j’entends sonner les la question du récit     m2 &nbs marcel alocco a       reine carmelo arden quin est une il souffle sur les collines c’est la distance entre le lent déferlement un titre : il infuse sa quatre si la mer s’est recleimet deu mult chaque automne les       pass&e il ne s’agit pas de chaises, tables, verres, travail de tissage, dans  monde rassemblé les petites fleurs des c’est une sorte de lorsqu’on connaît une madame est toute   anatomie du m et ensevelie de silence,       pour je t’enfourche ma bribes en ligne a ecrire les couleurs du monde lorsque martine orsoni autre essai d’un j’aime chez pierre antoine simon 20 f les rêves de       le a ma mère, femme parmi attendre. mot terrible. le nécessaire non   je n’ai jamais ce qu’un paysage peut entr’els nen at ne pui       pav&ea deux nouveauté, écrirecomme on se     faisant la       allong une il faut dire les quel étonnant la bouche pure souffrance dix l’espace ouvert au       je antoine simon 28 premier essai c’est     " non, björg, "et bien, voilà..." dit se placer sous le signe de madame porte à dernier vers aoi au seuil de l’atelier  la toile couvre les   (dans le ils avaient si longtemps, si ] heureux l’homme j’ai ajouté  dernières mises j’ai changé le pour jacky coville guetteurs       au troisième essai  hors du corps pas dernier vers s’il que d’heures et c’était dans quand nous rejoignons, en f les feux m’ont présentation du li emperere s’est       dans c’est ici, me       jonath quelques textes   entrons le recueil de textes i en voyant la masse aux il existe deux saints portant pour lee pour mireille et philippe a la femme au cinq madame aux yeux trois tentatives desesperees “le pinceau glisse sur monde imaginal, la rencontre d’une       embarq sors de mon territoire. fais   l’oeuvre vit son       montag à bernadette juste un mot pour annoncer pour maxime godard 1 haute       fourmi le 26 août 1887, depuis il tente de déchiffrer, antoine simon 17     de rigoles en journée de en cet anniversaire, ce qui       l̵ dernier vers aoi antoine simon 19 premier vers aoi dernier c’est pour moi le premier   j’ai souvent et il parlait ainsi dans la       ( dans les carnets la vie est ce bruissement non... non... je vous assure, le coquillage contre a propos de quatre oeuvres de pour marcel       au c’est la peur qui fait À la loupe, il observa tous ces charlatans qui il n’était qu’un vue à la villa tamaris à propos des grands       &n a propos d’une       une rare moment de bonheur, le geste de l’ancienne, quant carles oït la 0 false 21 18       fourr& bien sûrla dernier vers aoi dans les écroulements   iv    vers alocco en patchworck © tout à fleur d’eaula danse       le pas sur coussin d’air mais af : j’entends       cerisi       arauca station 1 : judas macles et roulis photo 3 pour martine dernier vers aoi       l̵ 13) polynésie       que poussées par les vagues pour daniel farioli poussant temps où le sang se régine robin, me dans ce pays ma mère il y a tant de saints sur ma voix n’est plus que temps de cendre de deuil de tant pis pour eux. encore la couleur, mais cette       en pour pierre theunissen la outre la poursuite de la mise rimbaud a donc j’arrivais dans les les plus vieilles et si au premier jour il en 1958 ben ouvre à ouverture de l’espace       la merci à marc alpozzo le 26 août 1887, depuis juste un ce pays que je dis est dernier vers aoi       il semble possible ses mains aussi étaient exacerbé d’air       la on dit qu’agathe deux ce travail vous est       une       é   voici donc la  de même que les "tu sais ce que c’est pour helmut derniers  de la trajectoire de ce du fond des cours et des       enfant torna a sorrento ulisse torna le lourd travail des meules le tissu d’acier    seule au antoine simon 21 preambule – ut pictura  les œuvres de       la dernier vers aoi   adagio   je et ces carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi macles et roulis photo 6 en introduction à       les madame, on ne la voit jamais polenta       m̵ je n’ai pas dit que le je t’enlace gargouille je découvre avant toi macles et roulis photo   jn 2,1-12 : le numéro exceptionnel de vous avez le vieux qui nice, le 8 octobre légendes de michel       sur le  zones gardées de       object ainsi alfred… moisissures mousses lichens diaphane est le mot (ou samuelchapitre 16, versets 1       entre ne faut-il pas vivre comme ne pas négocier ne    courant un jour nous avons clere est la noit e la la littérature de  les trois ensembles able comme capable de donner arbre épanoui au ciel (en regardant un dessin de 1- c’est dans les textes mis en ligne si j’avais de son mais jamais on ne rien n’est plus ardu a la libération, les “dans le dessin       la       deux       reine …presque vingt ans plus sur l’erbe verte si est passet li jurz, si turnet a aux george(s) (s est la l’impression la plus quatrième essai de       " iv.- du livre d’artiste   pour théa et ses marie-hélène dernier vers aoi     rien   la production     les provisions allons fouiller ce triangle béatrice machet vient de difficile alliage de le temps passe si vite, antoine simon 25 antoine simon 3       glouss aucun hasard si se « pouvez-vous jamais je n’aurais l’illusion d’une archipel shopping, la il ne sait rien qui ne va dont les secrets… à quoi le 28 novembre, mise en ligne ( ce texte a petites proses sur terre ce dans un coin de nice,       fleur "ah ! mon doux pays, c’est seulement au derniers vers sun destre in the country (josué avait lentement la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Brecht

Brecht



info portfolio

Brecht, 1964
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette