BRIBES EN LIGNE
et…  dits de nous savons tous, ici, que comme un préliminaire la avant propos la peinture est station 1 : judas immense est le théâtre et       le  la toile couvre les un verre de vin pour tacher l’art n’existe       & charogne sur le seuilce qui       ( un soir à paris au antoine simon 33 à la bonne f j’ai voulu me pencher       nuage       aujour j’aime chez pierre d’un côté dernier vers aoi carmelo arden quin est une       allong       ...mai macles et roulis photo 7 cliquetis obscène des histoire de signes . il n’était qu’un  les œuvres de       au f le feu est venu,ardeur des       la je rêve aux gorges je crie la rue mue douleur     un mois sans madame est la reine des       deux       les ainsi alfred… pas sur coussin d’air mais le 2 juillet       &agrav       le vi.- les amicales aventures certains soirs, quand je  tu vois im font chier elle ose à peine l’une des dernières quand les mots     pluie du  “s’ouvre ce napolì napolì  née à glaciation entre  les premières mon travail est une pour mon épouse nicole tes chaussures au bas de les premières dernier vers aoi   se les installations souvent, on croit souvent que le but trois tentatives desesperees pour egidio fiorin des mots ce qui importe pour         or       &ccedi       sur le   maille 1 :que pour jean gautheronle cosmos sixième les dernières au matin du le corps encaisse comme il quatrième essai de carles li reis en ad prise sa comme ce mur blanc     pourquoi dernier vers aoi         la       parfoi       la   1) cette À peine jetés dans le antoine simon 9       merci à la toile de un homme dans la rue se prend       coude on peut croire que martine la galerie chave qui       un (À l’église  epître aux dans le train premier deuxième suite 1- c’est dans bel équilibre et sa nous avancions en bas de écrirecomme on se présentation du rita est trois fois humble. première       ( dernier vers aoi cyclades, iii° des voiles de longs cheveux dans les écroulements macles et roulis photo iv.- du livre d’artiste    en halt sunt li pui e mult halt vue à la villa tamaris il existe deux saints portant antoine simon 19 de l’autre l’illusion d’une madame est une torche. elle       l̵ et il fallait aller debout 1 au retour au moment les enseignants : un trait gris sur la et la peur, présente ici, les choses les plus (ma gorge est une     du faucon antoine simon 5 la deuxième édition du  pour jean le       sur mi viene in mentemi et encore  dits lorsque martine orsoni       reine il faut laisser venir madame granz est li calz, si se coupé en deux quand …presque vingt ans plus dernier vers aoi le géographe sait tout ce monde est semé la langue est intarissable en introduction à       au vedo la luna vedo le       apparu       va   anatomie du m et       pav&ea dans ce périlleux ma voix n’est plus que       en       grappe douze (se fait terre se assise par accroc au bord de cette machine entre mes       le deuxième essai le un jour, vous m’avez cet article est paru dans le macles et roulis photo 4 pour angelo deuxième approche de le pendu       sur       m̵ merci au printemps des cet article est paru tout mon petit univers en l’heure de la       dans   le texte suivant a de pa(i)smeisuns en est venuz       pav&ea la mort d’un oiseau.       en l’appel tonitruant du envoi du bulletin de bribes       j̵ pour m.b. quand je me heurte   en grec, morías       dans dernier vers aoi vous avez 1.- les rêves de le soleil n’est pas régine robin, À l’occasion de c’est la peur qui fait il y a dans ce pays des voies       montag rimbaud a donc     "       la raphaël chairs à vif paumes réponse de michel       voyage genre des motsmauvais genre    de femme liseuse dernier vers aoi   10 vers la laisse ccxxxii six de l’espace urbain, saluer d’abord les plus il souffle sur les collines  la lancinante je suis de prime abord, il       longte       la deuxième apparition dans ce pays ma mère mouans sartoux. traverse de pour michèle gazier 1) la musique est le parfum de de soie les draps, de soie à bernadette les oiseaux s’ouvrent o tendresses ô mes la cité de la musique "ces deux là se ses mains aussi étaient bribes en ligne a     hélas, et te voici humanité       "     chant de si grant dol ai que ne madame a des odeurs sauvages       " sainte marie, (la numérotation des essai de nécrologie,       les (ô fleur de courge...       ruelle tant pis pour eux. dix l’espace ouvert au d’un bout à ils s’étaient on cheval petit matin frais. je te  martin miguel vient dans les carnets des quatre archanges que qu’est-ce qui est en "je me tais. pour taire. 0 false 21 18       bruyan tout est prêt en moi pour       le bien sûrla station 4 : judas        arauca       nuage jouer sur tous les tableaux  dans toutes les rues   saint paul trois les routes de ce pays sont madame, vous débusquez et il parlait ainsi dans la je dors d’un sommeil de reflets et echosla salle a grant dulur tendrai puis pour michèle raphaËl libre de lever la tête au labyrinthe des pleursils que d’heures lentement, josué  les éditions de       glouss dernier vers aoi suite de la poésie, à la de profondes glaouis   je ne comprends plus grande lune pourpre dont les patrick joquel vient de toutefois je m’estimais j’ai donné, au mois paien sunt morz, alquant       fleur derniers c’est vrai non, björg, “le pinceau glisse sur du fond des cours et des comme c’est polenta toute une faune timide veille antoine simon 6       jonath 1) notre-dame au mur violet exacerbé d’air aux barrières des octrois j’entends sonner les le bulletin de "bribes si tu es étudiant en ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi on dit qu’agathe s’égarer on il ne sait rien qui ne va 1254 : naissance de rossignolet tu la madame est toute carissimo ulisse,torna a       le       vaches (en regardant un dessin de       quand générations     le cygne sur       pour tu le sais bien. luc ne quand nous rejoignons, en trois (mon souffle au matin à propos des grands le tissu d’acier       bonheu antoine simon 26 pas facile d’ajuster le       b&acir       l’éclair me dure,  hier, 17 la gaucherie à vivre,  il y a le attelage ii est une œuvre et si tu dois apprendre à pour pierre theunissen la dernier vers aoi clere est la noit e la       le dans un coin de nice, mougins. décembre madame des forêts de tous feux éteints. des antoine simon 10    si tout au long aux george(s) (s est la paysage de ta tombe  et       allong karles se dort cum hume percey priest lakesur les le proche et le lointain       pass&e   on n’est       d&eacu antoine simon 18  de la trajectoire de ce antoine simon 32 constellations et     surgi "et bien, voilà..." dit       embarq         qui sables mes parolesvous où l’on revient depuis ce jour, le site       soleil af : j’entends effleurer le ciel du bout des c’est parfois un pays   ces notes ensevelie de silence, ( ce texte a tromper le néant     faisant la j’ai changé le antoine simon 20       retour   jn 2,1-12 : quai des chargeurs de dans le monde de cette écoute, josué, les lettres ou les chiffres ajout de fichiers sons dans moi cocon moi momie fuseau les durand : une zacinto dove giacque il mio   3   

les pour alain borer le 26 etudiant à la parol

Accueil > Mots-clés > Domaines artistiques > photographie

photographie



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette