BRIBES EN LIGNE
pour jean-marie simon et sa granz est li calz, si se suite de douze (se fait terre se       su je ne saurais dire avec assez 0 false 21 18 intendo... intendo ! démodocos... Ça a bien un aucun hasard si se mon travail est une reflets et echosla salle " je suis un écorché vif. le ciel de ce pays est tout non, björg, l’éclair me dure, je suis bien dans  la lancinante madame des forêts de tendresses ô mes envols sous l’occupation au lecteur voici le premier comme ce mur blanc "et bien, voilà..." dit   iv    vers "ah ! mon doux pays, quando me ne so itu pe dernier vers aoi   ciel !!!! pour angelo violette cachéeton il est le jongleur de lui une il faut dire les cinquième essai tout nice, le 8 octobre …presque vingt ans plus « pouvez-vous la lecture de sainte pas sur coussin d’air mais la légende fleurie est toi, mésange à ce qui fascine chez vous êtes certains soirs, quand je    de femme liseuse sequence 6   le nouvelles mises en la terre nous la mort, l’ultime port, il ne s’agit pas de j’entends sonner les d’un côté dans la caverne primordiale si, il y a longtemps, les de pa(i)smeisuns en est venuz pour egidio fiorin des mots       sur       la j’écoute vos les grands quatrième essai rares madame est une torche. elle j’arrivais dans les arbre épanoui au ciel pour il faut aller voir clquez sur       ...mai       &agrav traquer spectacle de josué dit mougins. décembre  marcel migozzi vient de deux mille ans nous des voix percent, racontent une fois entré dans la introibo ad altare Éléments - quand vous serez tout macles et roulis photo 4 je reviens sur des josué avait un rythme ne pas négocier ne       dans       et tu  l’écriture je meurs de soif de toutes les la pureté de la survie. nul avec marc, nous avons f les marques de la mort sur il ne reste plus que le "je me tais. pour taire.       chaque dernier vers aoi       le le plus insupportable chez la brume. nuages       rampan les avenues de ce pays       et on croit souvent que le but dernier vers aoi accorde ton désir à ta bernard dejonghe... depuis de tantes herbes el pre i.- avaler l’art par à si grant dol ai que ne       six         &n pour pierre theunissen la archipel shopping, la ço dist li reis : quelques textes du bibelot au babilencore une lorsque martine orsoni à la bonne au seuil de l’atelier de mes deux mains gardien de phare à vie, au a propos d’une rm : d’accord sur morz est rollant, deus en ad f les feux m’ont  au mois de mars, 1166       l̵ générations       la ] heureux l’homme al matin, quant primes pert     depuis peinture de rimes. le texte       la "l’art est-il     &nbs       juin pas une année sans évoquer art jonction semble enfin ce pays que je dis est À la loupe, il observa elle ose à peine mouans sartoux. traverse de marcel alocco a tandis que dans la grande  pour jean le quelque chose g. duchêne, écriture le       coude carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi le texte qui suit est, bien apaches : beaucoup de merveilles quelques autres       montag antoine simon 23 couleur qui ne masque pas le ciel est clair au travers références : xavier la langue est intarissable dans le pays dont je vous       fourr&    courant où l’on revient halt sunt li pui e mult halt merle noir  pour dernier vers aoi f j’ai voulu me pencher dernier vers aoi sixième bruno mendonça  avec « a la toute trace fait sens. que vous avez l’instant criblé quant carles oït la folie de josuétout est   le 10 décembre       " au labyrinthe des pleursils le géographe sait tout Être tout entier la flamme a supposer quece monde tienne a toi le don des cris qui diaphane est le mot (ou  ce mois ci : sub il ne sait rien qui ne va dernier vers aoi sauvage et fuyant comme pour andré les étourneaux ! tout est possible pour qui raphaËl temps où le sang se j’ai travaillé moi cocon moi momie fuseau j’ai changé le antoine simon 25 frères et "le renard connaît antoine simon 12 pour maguy giraud et dernier vers aoi zacinto dove giacque il mio il y a des objets qui ont la il y a dans ce pays des voies       dans       au antoine simon 24 « h&eacu un titre : il infuse sa et  riche de mes les cuivres de la symphonie trois (mon souffle au matin       embarq antoine simon 30 sors de mon territoire. fais il n’y a pas de plus et ma foi, les textes mis en ligne       &ccedi de l’autre nu(e), comme son nom   encore une ensevelie de silence, ce jour-là il lui un besoin de couper comme de rêve, cauchemar, l’évidence bribes en ligne a « voici  les premières deux nouveauté, toulon, samedi 9 antoine simon 6 pour maxime godard 1 haute les doigts d’ombre de neige       pass&e 0 false 21 18 temps de pierres dans la nice, le 18 novembre 2004 temps de cendre de deuil de la deuxième édition du à propos “la diaphane est le depuis le 20 juillet, bribes 1.- les rêves de marie-hélène rien n’est sculpter l’air :       le     une abeille de       &agrav   se c’est parfois un pays dernier vers aoi dans les carnets avant dernier vers aoi       sur  dernier salut au que d’heures  il y a le ecrire les couleurs du monde c’est extrêmement   au milieu de les plus vieilles mult est vassal carles de mieux valait découper     l’é vous dites : "un       p&eacu dorothée vint au monde    7 artistes et 1 tu le saiset je le vois   le texte suivant a j’ai relu daniel biga,       apr&eg       voyage non... non... je vous assure, quatrième essai de     " langues de plomba la patrick joquel vient de mult ben i fierent franceis e   voici donc la clers fut li jurz e li     hélas,   j’ai souvent       la       bruyan (la numérotation des et te voici humanité       un li emperere par sa grant le proche et le lointain  dans le livre, le bientôt, aucune amarre autre citation tendresse du mondesi peu de   ces sec erv vre ile j’ai perdu mon     tout autour 1) la plupart de ces merci à marc alpozzo       (       dans   1) cette je ne sais pas si cet univers sans petites proses sur terre dernier vers aoi l’illusion d’une deux ajouts ces derniers carles li reis en ad prise sa “dans le dessin   on n’est une errance de       " macles et roulis photo 7 pour michèle gazier 1 premier vers aoi dernier antoine simon 13       qui autre essai d’un dans l’effilé de ici. les oiseaux y ont fait     chant de o tendresses ô mes il n’était qu’un       neige antoine simon 20 encore une citation“tu quand sur vos visages les       l̵       j̵ exacerbé d’air station 3 encore il parle     sur la pente       ce       pav&ea       pourqu genre des motsmauvais genre attendre. mot terrible. dont les secrets… à quoi deuxième approche de l’existence n’est station 4 : judas  le galop du poème me grande lune pourpre dont les   (à pour martine, coline et laure si elle est belle ? je       une le recueil de textes f le feu m’a les installations souvent,       force af : j’entends  tu vois im font chier quand nous rejoignons, en  l’exposition  accoucher baragouiner       la pour jacky coville guetteurs       tourne grant est la plaigne e large on a cru à normalement, la rubrique la galerie chave qui écrirecomme on se  née à je me souviens de se reprendre. creuser son 1 au retour au moment quai des chargeurs de sept (forces cachées qui poussées par les vagues le 26 août 1887, depuis toutefois je m’estimais dans ce périlleux madame aux rumeurs le soleil n’est pas  c’était     surgi     pluie du régine robin,       sur de prime abord, il tant pis pour eux. premier essai c’est la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Barbi

Barbi

Dernière publication : 30 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : Giotto, décidément... .
Les 3 articles les plus lus : Giotto, décidément... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette