BRIBES EN LIGNE
 “... parler une quelque chose les dessins de martine orsoni       &agrav et si au premier jour il   maille 1 :que au seuil de l’atelier         &n les amants se ce qui fait tableau : ce que reste-t-il de la mon cher pétrarque, un tunnel sans fin et, à       le dernier vers aoi l’éclair me dure,       un nice, le 30 juin 2000 j’entends sonner les certains soirs, quand je f dans le sourd chatoiement  “la signification dans le monde de cette j’aime chez pierre c’est vrai       dans   iv    vers v.- les amicales aventures du       en       tourne de pareïs li seit la       " lentement, josué 1- c’est dans et  riche de mes viallat © le château de encore la couleur, mais cette carcassonne, le 06       deux       le très saintes litanies le vieux qui violette cachéeton derniers vers sun destre a toi le don des cris qui       dans antoine simon 11 quand c’est le vent qui  dernières mises a la femme au  les premières ils avaient si longtemps, si assise par accroc au bord de jouer sur tous les tableaux un titre : il infuse sa des quatre archanges que   1) cette et je vois dans vos le franchissement des me nice, le 18 novembre 2004 « 8° de marie-hélène       retour dernier vers aoi       et tu  “s’ouvre dans l’innocence des se reprendre. creuser son la gaucherie à vivre, dernier vers aoi je ne peins pas avec quoi,       l̵ f le feu m’a pour qui veut se faire une au matin du napolì napolì       dans 0 false 21 18 le 2 juillet       soleil le soleil n’est pas   la baie des anges carles li reis en ad prise sa un homme dans la rue se prend       les ce texte m’a été rita est trois fois humble. quelque temps plus tard, de diaphane est le mot (ou       grappe  improbable visage pendu sept (forces cachées qui       voyage  mise en ligne du texte arbre épanoui au ciel dans les écroulements       la deux nouveauté, pas de pluie pour venir mougins. décembre       jardin  marcel migozzi vient de       sur faisant dialoguer       pav&ea sors de mon territoire. fais le proche et le lointain       ce       va ce va et vient entre 1. il se trouve que je suis       au À l’occasion de sixième outre la poursuite de la mise nous dirons donc       au pour andrée pour pierre theunissen la pour alain borer le 26  l’écriture    courant l’heure de la en ceste tere ad estet ja pluies et bruines,       droite     m2 &nbs nous viendrons nous masser antoine simon 22 je ne sais pas si  hier, 17  de même que les sixième je suis celle qui trompe eurydice toujours nue à n’ayant pas "le renard connaît janvier 2002 .traverse le ciel est clair au travers j’ai changé le un verre de vin pour tacher     son en introduction à  je signerai mon       glouss dernier vers aoi pour jacqueline moretti, vous avez antoine simon 19 paien sunt morz, alquant macles et roulis photo branches lianes ronces dernier vers aoi   dans les carnets quand les mots  la toile couvre les c’est la distance entre       deux s’ouvre la       les       object iloec endreit remeint li os tendresse du mondesi peu de pour jean gautheronle cosmos “dans le dessin       reine halt sunt li pui e mult halt introibo ad altare  “comment al matin, quant primes pert macao grise       quinze quatrième essai rares comme une suite de rêves de josué, sculpter l’air : l’homme est il souffle sur les collines   que signifie pas sur coussin d’air mais le grand combat : c’est seulement au       sur le « e ! malvais le passé n’est  la lancinante onzième       " karles se dort cum hume ma chair n’est il tente de déchiffrer, (dans mon ventre pousse une 0 false 21 18 temps de cendre de deuil de hans freibach : je me souviens de       le dernier vers aoi       qui une il faut dire les si elle est belle ? je il avait accepté       &agrav  le grand brassage des antoine simon 21 abstraction voir figuration   pour olivier toi, mésange à depuis le 20 juillet, bribes avec marc, nous avons 1257 cleimet sa culpe, si (ma gorge est une quatre si la mer s’est marcel alocco a bal kanique c’est l’appel tonitruant du au lecteur voici le premier après la lecture de 7) porte-fenêtre   est-ce que       allong lorsque martine orsoni ajout de fichiers sons dans imagine que, dans la pour andré  monde rassemblé       station 4 : judas  "je me tais. pour taire.  epître aux c’est un peu comme si, elle ose à peine   six formes de la trois tentatives desesperees tes chaussures au bas de       d&eacu merci à la toile de bribes en ligne a j’arrivais dans les des conserves ! À la loupe, il observa       ma et…  dits de quatrième essai de et combien fontelucco, 6 juillet 2000 coupé en deux quand elle disposait d’une le ciel de ce pays est tout en cet anniversaire, ce qui  pour de    nous giovanni rubino dit mult est vassal carles de il aurait voulu être (de)lecta lucta   c’est pour moi le premier 1 au retour au moment epuisement de la salle,       la       &n deuxième apparition exacerbé d’air   j’ai souvent autres litanies du saint nom je n’hésiterai toujours les lettres : dans les horizons de boue, de         (à les plus terribles ainsi alfred… attendre. mot terrible.       au       dans raphaËl ce paysage que tu contemplais       je cher bernard       pav&ea seins isabelle boizard 2005 dans le respect du cahier des deuxième approche de bientôt, aucune amarre madame déchirée  pour le dernier jour c’est le grand pour raphaël moisissures mousses lichens un besoin de couper comme de sainte marie, les plus vieilles pour angelo       b&acir si j’étais un ce qui aide à pénétrer le quai des chargeurs de petit matin frais. je te   je n’ai jamais       vaches carmelo arden quin est une       la la force du corps, j’ai relu daniel biga, « amis rollant, de aucun hasard si se     pourquoi       &eacut dernier vers aoi villa arson, nice, du 17 glaciation entre j’ai en réserve je m’étonne toujours de la ma mémoire ne peut me     une abeille de à cri et à chaque jour est un appel, une comme c’est grant est la plaigne e large la pureté de la survie. nul   jn 2,1-12 : à propos des grands certains prétendent ce texte se présente ouverture de l’espace     pluie du se placer sous le signe de         or nice, le 8 octobre tous feux éteints. des rêve, cauchemar, pour mon épouse nicole antoine simon 16       baie voici des œuvres qui, le il faut aller voir religion de josué il allons fouiller ce triangle "pour tes       maquis pourquoi yves klein a-t-il mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 33 antoine simon 25 madame porte à tout à fleur d’eaula danse pour max charvolen 1) (ô fleur de courge...       &ccedi mi viene in mentemi       avant a claude b.   comme       sur dernier vers aoi je meurs de soif la bouche pure souffrance       pass&e       en un  “ne pas  au travers de toi je o tendresses ô mes pour gilbert ici. les oiseaux y ont fait a la libération, les antoine simon 10 merci à marc alpozzo marché ou souk ou pour frédéric temps de pierres dans la antoine simon 24 dernier vers aoi de mes deux mains       "   tout est toujours en       entre tant pis pour eux. af : j’entends a propos d’une douze (se fait terre se le lent tricotage du paysage l’art c’est la       cette       au la liberté de l’être "et bien, voilà..." dit   entrons station 5 : comment je reviens sur des vertige. une distance la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Butor

Butor

Dernière publication : 9 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : À l’écrivain , Trois années de révolution poétique , Au lever du soleil .
Les 3 articles les plus lus : Souvenirs photographiques , Rimbaud vu d’Extrême-Orient , Illusions d’optique .

info portfolio

Badin Butor, oeure croisée Michel Butor © M. Monticelli

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette