BRIBES EN LIGNE
      dans   né le 7       dans pour michèle gazier 1) la bouche pleine de bulles depuis ce jour, le site       sur le dans les carnets dernier vers s’il cinquième citationne deuxième       le un titre : il infuse sa cher bernard clers est li jurz et li quand sur vos visages les       su ainsi alfred…       voyage pour jean marie pas de pluie pour venir hans freibach :       mouett de la des quatre archanges que       fourr&   un pour alain borer le 26 antoine simon 7 ils avaient si longtemps, si   voici donc la       le       pourqu       &agrav derniers vers sun destre       &n la pureté de la survie. nul fin première     une abeille de       un  c’était agnus dei qui tollis peccata       grimpa je t’enfourche ma   le 10 décembre se placer sous le signe de       l̵ attelage ii est une œuvre a dix sept ans, je ne savais       au       au       &agrav     son coupé en deux quand le 15 mai, à dix l’espace ouvert au le géographe sait tout li emperere par sa grant    si tout au long il avait accepté accorde ton désir à ta nous avons affaire à de paysage de ta tombe  et j’ai travaillé ço dist li reis :       au   si vous souhaitez       la       sur voudrais je vous huit c’est encore à se reprendre. creuser son paroles de chamantu quando me ne so itu pe frères et  avec « a la pour mireille et philippe       je me un verre de vin pour tacher générations       juin la galerie chave qui pour lee       au me  au mois de mars, 1166 à la bonne vous dites : "un  dans toutes les rues       st toutefois je m’estimais ici. les oiseaux y ont fait a propos de quatre oeuvres de le numéro exceptionnel de les installations souvent, le ciel est clair au travers 1) la plupart de ces       ( le lent déferlement     longtemps sur a grant dulur tendrai puis dans ce pays ma mère jamais je n’aurais 13) polynésie “dans le dessin   d’un coté, ma mémoire ne peut me le tissu d’acier       quinze et ma foi, à la mémoire de d’un bout à cet univers sans avant dernier vers aoi la gaucherie à vivre, "mais qui lit encore le je découvre avant toi l’heure de la comme c’est pour helmut 0 false 21 18 trois tentatives desesperees depuis le 20 juillet, bribes     surgi pour michèle gazier 1  les éditions de halt sunt li pui e mult halt station 3 encore il parle     un mois sans la tentation du survol, à "moi, esclave" a madame, vous débusquez montagnesde trois (mon souffle au matin       chaque ce texte se présente       o carcassonne, le 06 références : xavier tout le problème j’ai en réserve descendre à pigalle, se  epître aux l’homme est  il y a le assise par accroc au bord de       apr&eg bientôt, aucune amarre  si, du nouveau dans le pain brisé son       pav&ea ecrire sur une errance de pour yves et pierre poher et       ...mai  ce qui importe pour  le "musée mise en ligne d’un carmelo arden quin est une nos voix chaises, tables, verres, eurydice toujours nue à madame aux rumeurs toutes sortes de papiers, sur encore la couleur, mais cette journée de torna a sorrento ulisse torna dernier vers doel i avrat, antoine simon 21 juste un mot pour annoncer f le feu est venu,ardeur des nous avancions en bas de la musique est le parfum de un jour, vous m’avez dernier vers aoi       pass&e ma voix n’est plus que au seuil de l’atelier       cette j’ai perdu mon saluer d’abord les plus ce texte m’a été       ma le corps encaisse comme il la liberté de l’être le coquillage contre pour egidio fiorin des mots pas facile d’ajuster le démodocos... Ça a bien un pour robert des voix percent, racontent je t’ai admiré, deux mille ans nous pour ma il arriva que i mes doigts se sont ouverts       m̵ madame, on ne la voit jamais     pluie du macles et roulis photo 3 il ne reste plus que le  hier, 17       &agrav antoine simon 14 avec marc, nous avons dernier vers aoi       vaches le soleil n’est pas bal kanique c’est       voyage c’est un peu comme si, pluies et bruines, rossignolet tu la …presque vingt ans plus peinture de rimes. le texte arbre épanoui au ciel et voici maintenant quelques mouans sartoux. traverse de c’était une si, il y a longtemps, les       d&eacu quand c’est le vent qui gardien de phare à vie, au       aujour est-ce parce que, petit, on ajout de fichiers sons dans il souffle sur les collines jamais si entêtanteeurydice antoine simon 13 la vie est ce bruissement il s’appelait "pour tes dernier vers aoi cyclades, iii° mon travail est une toutes ces pages de nos temps de cendre de deuil de autre citation normal 0 21 false fal il faut aller voir pour frédéric avant propos la peinture est Ç’avait été la     chant de ce qui fait tableau : ce madame a des odeurs sauvages l’erbe del camp, ki dans un coin de nice, deuxième essai le preambule – ut pictura fontelucco, 6 juillet 2000 antoine simon 19 un soir à paris au  pour le dernier jour "l’art est-il    il       fleur         or viallat © le château de a christiane sur l’erbe verte si est deux ce travail vous est 1 la confusion des bel équilibre et sa pour jean gautheronle cosmos il ne sait rien qui ne va nu(e), comme son nom il tente de déchiffrer, "ces deux là se macles et roulis photo madame est toute siglent a fort e nagent e l’appel tonitruant du  zones gardées de       object À la loupe, il observa À peine jetés dans le       embarq l’art n’existe il en est des meurtrières. le 28 novembre, mise en ligne préparation des recleimet deu mult       l̵ aux george(s) (s est la       l̵ genre des motsmauvais genre on a cru à 1257 cleimet sa culpe, si dans l’innocence des le nécessaire non vertige. une distance r.m.a toi le don des cris qui si elle est belle ? je lorsque martine orsoni       vu les dernières portrait. 1255 : "ah ! mon doux pays, polenta la danse de c’est la chair pourtant   saint paul trois  tu ne renonceras pas. pour andrée je me souviens de equitable un besoin sonnerait giovanni rubino dit max charvolen, martin miguel   adagio   je du bibelot au babilencore une       sur pur ceste espee ai dulor e     cet arbre que il existe au moins deux attendre. mot terrible.  “ne pas nous serons toujours ces       quand       qui raphaËl neuf j’implore en vain de mes deux mains pour le prochain basilic, (la       " la liberté s’imprime à violette cachéeton dans le pays dont je vous   maille 1 :que temps de pierres       journ&       force les dieux s’effacent le 2 juillet tu le saiset je le vois pour michèle 1254 : naissance de « 8° de li emperere s’est dans le monde de cette       reine l’existence n’est       gentil  les trois ensembles       au c’est extrêmement constellations et moi cocon moi momie fuseau couleur qui ne masque pas  tous ces chardonnerets     le cygne sur macles et roulis photo 7 si tu es étudiant en f dans le sourd chatoiement il en est des noms comme du       les aucun hasard si se la force du corps, "nice, nouvel éloge de la premier vers aoi dernier j’ai parlé madame est une torche. elle mult ben i fierent franceis e ecrire les couleurs du monde antoine simon 30 il pleut. j’ai vu la "je me tais. pour taire. mi viene in mentemi pour pierre theunissen la c’est parfois un pays   pour théa et ses les petites fleurs des les textes mis en ligne villa arson, nice, du 17 "tu sais ce que c’est j’ai relu daniel biga, antoine simon 16 ce poème est tiré du À max charvolen et martin clere est la noit e la nécrologie antoine simon 10 mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 6     tout autour pour martin lentement, josué         &n l’instant criblé la poésie, à la       bonhe la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Domergue

Domergue

Dernière publication : 30 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : Giotto, décidément... .
Les 3 articles les plus lus : Giotto, décidément... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette