BRIBES EN LIGNE
langues de plomba la elle réalise des me régine robin, temps où le sang se deux mille ans nous   six formes de la nous viendrons nous masser ne faut-il pas vivre comme      & "je me tais. pour taire. f le feu m’a   ces notes les textes mis en ligne   un vendredi juste un mot pour annoncer pour jean gautheronle cosmos       jardin assise par accroc au bord de antoine simon 20 ce qui fascine chez       la le proche et le lointain   iv    vers   on n’est macao grise       au madame a des odeurs sauvages onze sous les cercles l’impossible le corps encaisse comme il et nous n’avons rien sables mes parolesvous la cité de la musique   un archipel shopping, la antoine simon 22 antoine simon 30 on dit qu’agathe       dans noble folie de josué, au seuil de l’atelier de soie les draps, de soie l’une des dernières démodocos... Ça a bien un les dernières au matin du   la baie des anges c’est un peu comme si, tendresses ô mes envols j’entends sonner les       il dernier vers aoi et il parlait ainsi dans la       la       ...mai   pour adèle et c’est la distance entre j’ai longtemps       la aux barrières des octrois     double cet univers sans   d’un coté, pas de pluie pour venir du fond des cours et des antoine simon 2 pour mon épouse nicole in the country tout est possible pour qui sixième “dans le dessin pour nicolas lavarenne ma trois (mon souffle au matin saluer d’abord les plus  on peut passer une vie    seule au "ces deux là se dernier vers s’il dernier vers aoi lu le choeur des femmes de sous l’occupation     tout autour  epître aux 0 false 21 18 "tu sais ce que c’est et si tu dois apprendre à le lent déferlement antoine simon 16 mille fardeaux, mille ensevelie de silence,       l̵ carles respunt :       sur       l̵ des quatre archanges que  les éditions de ce va et vient entre       glouss la chaude caresse de antoine simon 24       l̵ dessiner les choses banales    tu sais antoine simon 13 et combien     rien je suis occupé ces       &eacut       le voudrais je vous le vieux qui attendre. mot terrible. (ô fleur de courge... il ne sait rien qui ne va les parents, l’ultime bel équilibre et sa       une       force allons fouiller ce triangle halt sunt li pui e mult halt clers est li jurz et li       dans       le nu(e), comme son nom exacerbé d’air sculpter l’air : le 26 août 1887, depuis troisième essai et       sur pour frédéric al matin, quant primes pert entr’els nen at ne pui merci à marc alpozzo accorde ton désir à ta       fourmi dernier vers aoi dernier vers aoi       et on a cru à dans les hautes herbes "nice, nouvel éloge de la pour philippe et je vois dans vos       ton dans l’effilé de dans les carnets générations quelque chose 1) notre-dame au mur violet charogne sur le seuilce qui douce est la terre aux yeux dans la caverne primordiale    de femme liseuse diaphane est le f les feux m’ont pour michèle gazier 1 pour martine, coline et laure ce  improbable visage pendu   est-ce que f le feu est venu,ardeur des  “ce travail qui "moi, esclave" a jouer sur tous les tableaux mieux valait découper   ciel !!!! j’écoute vos       crabe-  le livre, avec vi.- les amicales aventures inoubliables, les je sais, un monde se dernier vers aoi avant propos la peinture est frères et   nous sommes sur la toile de renoir, les l’art n’existe  “comment pour andré deuxième apaches :       sur on cheval pour martin       en de sorte que bientôt quatre si la mer s’est dernier vers aoi   né le 7  “s’ouvre elle disposait d’une quand vous serez tout       deux dans ce pays ma mère ….omme virginia par la  hors du corps pas       le bien sûr, il y eut sequence 6   le clere est la noit e la "ah ! mon doux pays,       embarq peinture de rimes. le texte encore la couleur, mais cette       " qu’est-ce qui est en portrait. 1255 :     &nbs     pluie du madame déchirée on croit souvent que le but villa arson, nice, du 17 une il faut dire les à bernadette     m2 &nbs pour andré toutes ces pages de nos dernier vers aoi a propos d’une   au milieu de que reste-t-il de la le travail de bernard  martin miguel vient toujours les lettres : béatrice machet vient de c’est parfois un pays ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi   pour théa et ses diaphane est le mot (ou prenez vos casseroles et neuf j’implore en vain etait-ce le souvenir       b&acir  “la signification travail de tissage, dans a la femme au temps de cendre de deuil de temps de pierres dans la       en même si à propos “la dans le respect du cahier des (la numérotation des f tous les feux se sont huit c’est encore à pas même mon cher pétrarque, nous avons affaire à de le scribe ne retient       dans toi, mésange à   1) cette       ( giovanni rubino dit nous avancions en bas de       dans  jésus       pass&e les plus terribles branches lianes ronces       jonath rita est trois fois humble.       tourne 13) polynésie antoine simon 7 la prédication faite       que pour max charvolen 1)       montag       ce la terre a souvent tremblé c’est le grand raphaël je serai toujours attentif à ce qu’un paysage peut dentelle : il avait nice, le 8 octobre  les trois ensembles       un dernier vers aoi la lecture de sainte un soir à paris au       la       la 0 false 21 18       coude       &agrav o tendresses ô mes les grands v.- les amicales aventures du siglent a fort e nagent e i.- avaler l’art par  pour de poussées par les vagues antoine simon 29 et encore  dits       soleil comme une suite de       la il est le jongleur de lui guetter cette chose c’est seulement au       vu antoine simon 5 de pareïs li seit la       allong dans le pays dont je vous douze (se fait terre se       d&eacu de toutes les vous êtes dieu faisait silence, mais le lent tricotage du paysage la tentation du survol, à    si tout au long tu le sais bien. luc ne il n’y a pas de plus       "       le six de l’espace urbain,       bruyan 1- c’est dans le 23 février 1988, il le 2 juillet  mise en ligne du texte madame des forêts de       la j’ai parlé tous feux éteints. des À max charvolen et       " soudain un blanc fauche le "la musique, c’est le introibo ad altare le samedi 26 mars, à 15     à       cette   je ne comprends plus   ces sec erv vre ile depuis ce jour, le site fin première able comme capable de donner le 19 novembre 2013, à la la réserve des bribes franchement, pensait le chef,       midi au labyrinthe des pleursils nous lirons deux extraits de       &agrav     cet arbre que Ç’avait été la   anatomie du m et paroles de chamantu À max charvolen et martin dernier vers aoi quand sur vos visages les certains prétendent dernier vers aoi À l’occasion de     (à a la libération, les napolì napolì       la     chant de macles et roulis photo 6       rampan       reine (josué avait lentement chaises, tables, verres,       l̵ f j’ai voulu me pencher bruno mendonça c’est la chair pourtant buttati ! guarda&nbs l’impression la plus       entre       apr&eg       sabots antoine simon 3       dans le galop du poème me la liberté de l’être face aux bronzes de miodrag légendes de michel chaque automne les epuisement de la salle, la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Barjol

Barjol

Dernière publication : 30 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : Giotto, décidément... .
Les 3 articles les plus lus : Giotto, décidément... .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette