BRIBES EN LIGNE
pour gilbert dernier vers aoi   moi cocon moi momie fuseau les dieux s’effacent       l̵       assis       sur   je ne comprends plus la mort, l’ultime port, accorde ton désir à ta j’entends sonner les halt sunt li pui e mult halt dernier vers aoi il n’était qu’un il arriva que tendresses ô mes envols c’est seulement au et combien       montag       l̵   la production cliquetis obscène des eurydice toujours nue à à la mémoire de madame porte à       &n vous dites : "un troisième essai la bouche pure souffrance "si elle est si j’étais un  “la signification 5) triptyque marocain deux mille ans nous dernier vers aoi la liberté de l’être pas même je ne sais pas si     oued coulant       dans où l’on revient mesdames, messieurs, veuillez     le cygne sur "ces deux là se encore la couleur, mais cette  je signerai mon       le le 15 mai, à deuxième apparition       pav&ea des quatre archanges que à sylvie  tu vois im font chier "la musique, c’est le quel étonnant   né le 7     du faucon pour michèle gazier 1) pour michèle gazier 1 journée de  ce qui importe pour les parents, l’ultime et je vois dans vos   maille 1 :que le coeur du       la sur l’erbe verte si est       "  un livre écrit pour qui veut se faire une     l’é       p&eacu antoine simon 10 quatrième essai rares  “comment de toutes les le geste de l’ancienne, alocco en patchworck © cinquième essai tout je découvre avant toi j’ai longtemps régine robin, et tout avait il existe deux saints portant   (dans le tout en vérifiant       pass&e       vu       au macles et roulis photo 3 dernier vers aoi madame aux rumeurs       m̵ pour alain borer le 26       sur       que ainsi va le travail de qui  née à antoine simon 32 le soleil n’est pas       la sept (forces cachées qui "le renard connaît nice, le 8 octobre il avait accepté       un    courant essai de nécrologie, edmond, sa grande g. duchêne, écriture le en 1958 ben ouvre à le temps passe dans la       &n 0 false 21 18 de pareïs li seit la allons fouiller ce triangle mise en ligne nous lirons deux extraits de l’illusion d’une sculpter l’air :   encore une ce qu’un paysage peut le coquillage contre       dans napolì napolì  les trois ensembles       ton   ces notes af : j’entends le lourd travail des meules hans freibach : pour le prochain basilic, (la dans l’effilé de paien sunt morz, alquant me     depuis vertige. une distance pour jean-louis cantin 1.- suite du blasphème de     les fleurs du       la   se la tentation du survol, à à       &     au couchant j’ai relu daniel biga, je t’enlace gargouille   adagio   je pour ma nouvelles mises en       pav&ea fin première       o       ce dans le pain brisé son l’art c’est la de pa(i)smeisuns en est venuz 7) porte-fenêtre d’un côté mon cher pétrarque, dernier vers aoi (josué avait sixième tous feux éteints. des exacerbé d’air     chambre       quinze       maquis dix l’espace ouvert au attendre. mot terrible. bien sûrla       neige (la numérotation des   un       é       soleil marché ou souk ou       le antoine simon 25 vous n’avez dernier vers aoi       le intendo... intendo !       alla       cette ce effleurer le ciel du bout des poussées par les vagues       dans le 26 août 1887, depuis       force       le       sur     surgi       retour la poésie, à la bernard dejonghe... depuis       les pour julius baltazar 1 le       b&acir dans l’innocence des s’ouvre la lancinant ô lancinant       le       sabots mais non, mais non, tu torna a sorrento ulisse torna À max charvolen et l’erbe del camp, ki j’ai perdu mon d’ eurydice ou bien de la force du corps, première  on peut passer une vie toi, mésange à     pluie du "et bien, voilà..." dit pour marcel       au se placer sous le signe de pour pierre theunissen la elle disposait d’une nice, le 18 novembre 2004       le       fleur    en i mes doigts se sont ouverts mille fardeaux, mille       bruyan nous savons tous, ici, que carcassonne, le 06 un jour nous avons nice, le 30 juin 2000     après "nice, nouvel éloge de la le glacis de la mort voici des œuvres qui, le       &agrav attelage ii est une œuvre 1 au retour au moment vue à la villa tamaris   l’oeuvre vit son       le deux nouveauté, on peut croire que martine       dans  mise en ligne du texte   un vendredi       juin constellations et les premières dernier vers aoi madame déchirée li emperere par sa grant seul dans la rue je ris la et encore  dits abu zayd me déplait. pas on a cru à cher bernard arbre épanoui au ciel f le feu m’a antoine simon 20 petit matin frais. je te     son toutefois je m’estimais "je me tais. pour taire. a toi le don des cris qui mieux valait découper   voici donc la antoine simon 17 le bulletin de "bribes À la loupe, il observa passet li jurz, la noit est       en un c’est pour moi le premier c’est parfois un pays       voyage       jardin aucun hasard si se À peine jetés dans le   au milieu de langues de plomba la   saint paul trois antoine simon 21 je rêve aux gorges       le le franchissement des a la fin il ne resta que vos estes proz e vostre « pouvez-vous ce qui fait tableau : ce la fraîcheur et la antoine simon 30 une errance de  dernier salut au     &nbs rien n’est plus ardu j’aime chez pierre pluies et bruines, a propos d’une  “s’ouvre je n’ai pas dit que le introibo ad altare  monde rassemblé on préparait rare moment de bonheur,       reine dernier vers aoi marcel alocco a réponse de michel  “ce travail qui       fourr& samuelchapitre 16, versets 1 ( ce texte a d’abord l’échange des ce qui aide à pénétrer le     &nbs  référencem antoine simon 2 souvent je ne sais rien de       bonhe pour helmut       descen station 3 encore il parle  dans le livre, le f tous les feux se sont saluer d’abord les plus polenta rêve, cauchemar, il y a tant de saints sur   on n’est pour max charvolen 1)  marcel migozzi vient de       deux les doigts d’ombre de neige     de rigoles en       st rien n’est deuxième essai deux ajouts ces derniers   dits de quand les eaux et les terres autre essai d’un le temps passe si vite, le "patriote", station 1 : judas la réserve des bribes pour robert difficile alliage de pour m.b. quand je me heurte pour jacqueline moretti, certains prétendent ce va et vient entre dernier vers aoi  il est des objets sur la fonction, les amants se       les exode, 16, 1-5 toute j’ai ajouté f toutes mes tout le problème nous avancions en bas de chaque automne les le scribe ne retient a propos de quatre oeuvres de et que dire de la grâce antoine simon 19       dans un tunnel sans fin et, à approche d’une rita est trois fois humble. o tendresses ô mes       qui accoucher baragouiner antoine simon 26 dernier vers aoi comment entrer dans une j’écoute vos si elle est belle ? je pur ceste espee ai dulor e en introduction à   iv    vers raphaËl       sur le béatrice machet vient de     les provisions pour egidio fiorin des mots pour raphaël si grant dol ai que ne  le grand brassage des josué avait un rythme jamais je n’aurais la parol

Accueil > Mots-clés > Type de zone > Accès restreint
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette