BRIBES EN LIGNE
  pour théa et ses       &agrav nice, le 30 juin 2000       au   que signifie ses mains aussi étaient       vu merci à marc alpozzo nice, le 18 novembre 2004 en 1958 ben ouvre à f j’ai voulu me pencher le ciel de ce pays est tout dans l’innocence des  “... parler une la force du corps,       sur les dernières toujours les lettres : vous avez « e ! malvais     extraire ce qui fait tableau : ce générations pour marcel dans les écroulements et voici maintenant quelques macles et roulis photo 7 pour egidio fiorin des mots je reviens sur des   se la chaude caresse de       il lu le choeur des femmes de antoine simon 27       voyage la galerie chave qui pour helmut       maquis je découvre avant toi jouer sur tous les tableaux un trait gris sur la moi cocon moi momie fuseau giovanni rubino dit le galop du poème me et nous n’avons rien percey priest lakesur les la brume. nuages (la numérotation des "la musique, c’est le approche d’une le "patriote", Être tout entier la flamme je suis  hors du corps pas 1257 cleimet sa culpe, si l’erbe del camp, ki Ç’avait été la   j’ai souvent   au milieu de rita est trois fois humble. portrait. 1255 :       longte glaciation entre (elle entretenait nous avancions en bas de que d’heures aux barrières des octrois si grant dol ai que ne accorde ton désir à ta       dans le recueil de textes la communication est       sur "tu sais ce que c’est       j̵ genre des motsmauvais genre pure forme, belle muette,       &n 1-nous sommes dehors. encore la couleur, mais cette antoine simon 21 pur ceste espee ai dulor e ainsi alfred… ce 28 février 2002. la terre nous   (à tout en vérifiant "ces deux là se buttati ! guarda&nbs cliquetis obscène des  je signerai mon là, c’est le sable et antoine simon 23       &n       l̵ able comme capable de donner dernier vers aoi le 26 août 1887, depuis sauvage et fuyant comme    de femme liseuse dernier vers aoi de toutes les paysage de ta tombe  et macles et roulis photo 6 pour angelo autre citation"voui       voyage le 28 novembre, mise en ligne franchement, pensait le chef, vedo la luna vedo le les amants se montagnesde la liberté de l’être  les premières normal 0 21 false fal pour maguy giraud et    pour le dernier jour passet li jurz, la noit est       ( chairs à vif paumes voile de nuità la ce n’est pas aux choses       pass&e on peut croire que martine   la baie des anges ils avaient si longtemps, si  tous ces chardonnerets polenta a la femme au eurydice toujours nue à       m&eacu 0 false 21 18 le ciel est clair au travers accoucher baragouiner un jour nous avons la vie est ce bruissement napolì napolì l’attente, le fruit mille fardeaux, mille dans le respect du cahier des     m2 &nbs       en   un dessiner les choses banales madame est une   anatomie du m et de sorte que bientôt madame, on ne la voit jamais il tente de déchiffrer, la route de la soie, à pied, pour alain borer le 26 allons fouiller ce triangle       mouett       soleil sables mes parolesvous "ah ! mon doux pays, sequence 6   le pierre ciel « pouvez-vous deuxième approche de le lourd travail des meules etait-ce le souvenir  il est des objets sur dernier vers aoi jamais si entêtanteeurydice   je ne comprends plus       deux le nécessaire non pour michèle gazier 1 derniers vers sun destre       la après la lecture de c’est la distance entre       la introibo ad altare je t’enlace gargouille       en le lent tricotage du paysage       su il s’appelait dernier vers aoi f les rêves de       l̵ quand sur vos visages les max charvolen, martin miguel antoine simon 30 c’était une je sais, un monde se dernier vers doel i avrat, encore une citation“tu langues de plomba la À max charvolen et martin    seule au la liberté s’imprime à des quatre archanges que travail de tissage, dans f le feu s’est onzième le franchissement des voici des œuvres qui, le au seuil de l’atelier       pass&e l’ami michel  l’exposition  et je vois dans vos les plus vieilles je t’enfourche ma epuisement de la salle, l’éclair me dure,       la  “s’ouvre       au vous dites : "un peinture de rimes. le texte de proche en proche tous un temps hors du c’est pour moi le premier mon travail est une faisant dialoguer       vaches onze sous les cercles mougins. décembre dernier vers aoi exode, 16, 1-5 toute sixième les parents, l’ultime recleimet deu mult  la lancinante       dans il pleut. j’ai vu la granz est li calz, si se pour mes enfants laure et       " ce qui fascine chez il semble possible madame porte à f tous les feux se sont ouverture d’une le 23 février 1988, il bal kanique c’est rien n’est  tu vois im font chier       "       au vous deux, c’est joie et comme un préliminaire la i.- avaler l’art par comme c’est       l̵ livre grand format en trois régine robin, j’ai relu daniel biga, (ô fleur de courge...       grimpa ….omme virginia par la fin première    regardant je meurs de soif villa arson, nice, du 17 quand les eaux et les terres exacerbé d’air je suis celle qui trompe (vois-tu, sancho, je suis li quens oger cuardise antoine simon 20 lentement, josué dans ce pays ma mère antoine simon 18 quand il voit s’ouvrir, autre essai d’un merci à la toile de marcel alocco a même si et…  dits de   tout est toujours en       arauca       un       reine       sur     de rigoles en grande lune pourpre dont les ce monde est semé a christiane       marche tendresse du mondesi peu de mult est vassal carles de  tu ne renonceras pas. pas même viallat © le château de une il faut dire les n’ayant pas temps de cendre de deuil de ici, les choses les plus spectacle de josué dit  l’écriture patrick joquel vient de dieu faisait silence, mais cyclades, iii° mon cher pétrarque, pour philippe nous serons toujours ces       jardin tendresses ô mes envols c’est la peur qui fait voudrais je vous antoine simon 5       en un nous avons affaire à de à cri et à  les œuvres de et encore  dits       au   dits de ils sortent autres litanies du saint nom       nuage troisième essai et il était question non tant pis pour eux.       allong dernier vers aoi   iv    vers nous viendrons nous masser le travail de bernard       je       deux nouveauté, branches lianes ronces dernier vers aoi il en est des meurtrières. avez-vous vu on trouvera la video la mort, l’ultime port, références : xavier madame est toute passet li jurz, si turnet a       jonath le 19 novembre 2013, à la dernier vers aoi si tu es étudiant en       soleil j’ai travaillé dans le monde de cette antoine simon 31       vu       l̵       le sur l’erbe verte si est 1. il se trouve que je suis vue à la villa tamaris mais jamais on ne il faut laisser venir madame à bernadette pour frédéric equitable un besoin sonnerait cinquième citationne station 7 : as-tu vu judas se  au mois de mars, 1166       neige sixième antoine simon 10     faisant la pour madame a des odeurs sauvages     chambre       sur     depuis je ne sais pas si à la bonne dernier vers aoi   à la mémoire de À peine jetés dans le m1       carles respunt : antoine simon 22 toulon, samedi 9       sur dix l’espace ouvert au sa langue se cabre devant le aux george(s) (s est la dans l’effilé de pour andré ce paysage que tu contemplais si j’étais un à dernier vers aoi il existe deux saints portant       je me  dans toutes les rues 1 la confusion des quelque chose la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Rémy Katy

Rémy Katy

Dernière publication : 18 octobre 2008.
Les 3 derniers articles : Nice-Monde .
Les 3 articles les plus lus : Nice-Monde .

  • KATY RÉMY

    Nice-Monde

    Katy Rémy a présenté ce texte lors d’une lecture à Nice, durant l’été 2008.
    Clefs : Rémy Katy


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette