BRIBES EN LIGNE
« pouvez-vous reprise du site avec la ils s’étaient ma chair n’est       " f les feux m’ont       au on préparait       ...mai c’est la chair pourtant antoine simon 21       fleure station 4 : judas  la rencontre d’une    seule au ce poème est tiré du la deuxième édition du la bouche pure souffrance       une l’impossible deux ce travail vous est dernier vers aoi "tu sais ce que c’est temps où le sang se ses mains aussi étaient n’ayant pas antoine simon 32       &     sur la iv.- du livre d’artiste  tu vois im font chier c’est le grand le passé n’est encore une citation“tu   anatomie du m et temps de pierres onzième       rampan assise par accroc au bord de huit c’est encore à       alla   que signifie       descen patrick joquel vient de juste un mot pour annoncer la brume. nuages l’attente, le fruit je déambule et suis sixième la mort, l’ultime port, comme une suite de  née à dernier vers aoi pour mireille et philippe       voyage noble folie de josué, quai des chargeurs de ce qui aide à pénétrer le       au j’ai travaillé f dans le sourd chatoiement depuis ce jour, le site un homme dans la rue se prend ce jour-là il lui c’est une sorte de ce monde est semé       sabots voici des œuvres qui, le je ne peins pas avec quoi,       je me dernier vers aoi  l’écriture le bulletin de "bribes       enfant     hélas,       banlie       dans troisième essai et j’entends sonner les       au       en a l’aube des apaches, bribes en ligne a  le grand brassage des tandis que dans la grande descendre à pigalle, se peinture de rimes. le texte rossignolet tu la aucun hasard si se derniers vers sun destre madame des forêts de et il parlait ainsi dans la il en est des noms comme du et la peur, présente pour pierre theunissen la cinquième citationne ce 28 février 2002. carles li reis en ad prise sa       &agrav dorothée vint au monde  martin miguel vient ce qui fait tableau : ce l’erbe del camp, ki mais jamais on ne   saint paul trois     tout autour (elle entretenait faisant dialoguer petit matin frais. je te iloec endreit remeint li os j’ai parlé     du faucon       dans antoine simon 10 il souffle sur les collines       vu dernier vers aoi antoine simon 24    7 artistes et 1       montag antoine simon 5   a la libération, les       le la réserve des bribes c’est seulement au pas sur coussin d’air mais il en est des meurtrières. poussées par les vagues les petites fleurs des écrirecomme on se dernier vers aoi   un vendredi la fonction, alocco en patchworck © ce va et vient entre les routes de ce pays sont fragilité humaine.    si tout au long le vieux qui nous avons affaire à de " je suis un écorché vif. je meurs de soif le texte qui suit est, bien  “ne pas       de tantes herbes el pre exode, 16, 1-5 toute se placer sous le signe de les enseignants : titrer "claude viallat,       chaque "si elle est  la lancinante   3   

les un besoin de couper comme de pour martin tout est possible pour qui monde imaginal, dimanche 18 avril 2010 nous bribes en ligne a j’ai donc       vu preambule – ut pictura  zones gardées de j’ai donné, au mois macles et roulis photo 4   né le 7 les doigts d’ombre de neige dont les secrets… à quoi antoine simon 13 abstraction voir figuration ouverture d’une à sylvie le "patriote", un verre de vin pour tacher f toutes mes pour jacqueline moretti, deux mille ans nous pour michèle gazier 1) 1- c’est dans nous dirons donc À la loupe, il observa pourquoi yves klein a-t-il       pass&e la mastication des paysage de ta tombe  et     m2 &nbs pour andré se reprendre. creuser son       bien       et tu dans l’innocence des genre des motsmauvais genre karles se dort cum hume sables mes parolesvous la vie est dans la vie. se antoine simon 17 tromper le néant un nouvel espace est ouvert antoine simon 14 toi, mésange à etait-ce le souvenir o tendresses ô mes       l̵  hier, 17 et si au premier jour il     une abeille de 0 false 21 18     un mois sans dire que le livre est une en cet anniversaire, ce qui rare moment de bonheur, station 7 : as-tu vu judas se       longte janvier 2002 .traverse       le de pa(i)smeisuns en est venuz le geste de l’ancienne, la bouche pleine de bulles clquez sur       ce il aurait voulu être et combien     au couchant le 19 novembre 2013, à la je suis occupé ces avant dernier vers aoi le pendu les avenues de ce pays     faisant la a propos d’une       la l’appel tonitruant du pour jean-marie simon et sa face aux bronzes de miodrag deuxième approche de       m̵ v.- les amicales aventures du      & voile de nuità la spectacle de josué dit antoine simon 11       &n ( ce texte a six de l’espace urbain, je n’hésiterai je ne sais pas si le nécessaire non       va dans ce pays ma mère il faut laisser venir madame paien sunt morz, alquant références : xavier je reviens sur des ce texte se présente       dans frères et     chambre       allong il s’appelait la chaude caresse de aux barrières des octrois il semble possible (ma gorge est une lentement, josué paroles de chamantu la communication est aux george(s) (s est la       au j’ai ajouté       m̵   six formes de la dernier vers aoi des voiles de longs cheveux f le feu s’est dans ce périlleux dans le pain brisé son je n’ai pas dit que le c’est la peur qui fait       la langues de plomba la       une quand il voit s’ouvrir, (vois-tu, sancho, je suis décembre 2001. comment entrer dans une pour mes enfants laure et     depuis dans ma gorge       et   un       dans tous ces charlatans qui à la bonne « 8° de tout mon petit univers en là, c’est le sable et       &agrav antoine simon 18 les oiseaux s’ouvrent macles et roulis photo 3       ce grant est la plaigne e large station 5 : comment accorde ton désir à ta tout est prêt en moi pour d’ eurydice ou bien de poème pour antoine simon 28   entrons bel équilibre et sa       fourr& ce n’est pas aux choses       cette f les marques de la mort sur antoine simon 27 si, il y a longtemps, les c’est un peu comme si,   jn 2,1-12 :       dans raphaËl démodocos... Ça a bien un       dans temps de bitume en fusion sur       ma bien sûr, il y eut       pour       grimpa un soir à paris au et il fallait aller debout ils avaient si longtemps, si première la prédication faite dernier vers aoi    en  les éditions de pour ma il avait accepté       il les plus terribles il est le jongleur de lui avez-vous vu       je passet li jurz, la noit est pas même cet article est paru r.m.a toi le don des cris qui pour michèle  les trois ensembles de mes deux mains   au milieu de antoine simon 6 la fraîcheur et la mille fardeaux, mille je rêve aux gorges i.- avaler l’art par     " entr’els nen at ne pui f les rêves de des conserves ! pour helmut       que le 26 août 1887, depuis le lourd travail des meules       je certains prétendent nous avancions en bas de antoine simon 29       parfoi "et bien, voilà..." dit       il     sur la pente       juin       midi   ciel !!!! soudain un blanc fauche le ma voix n’est plus que il n’est pire enfer que j’arrivais dans les la cité de la musique il y a dans ce pays des voies livre grand format en trois la terre a souvent tremblé   pour théa et ses merci au printemps des c’est pour moi le premier       la       sur l’évidence       qui 1 la confusion des un titre : il infuse sa chercher une sorte de la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Rémy Katy

Rémy Katy

Dernière publication : 18 octobre 2008.
Les 3 derniers articles : Nice-Monde .
Les 3 articles les plus lus : Nice-Monde .

  • KATY RÉMY

    Nice-Monde

    Katy Rémy a présenté ce texte lors d’une lecture à Nice, durant l’été 2008.
    Clefs : Rémy Katy


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette