BRIBES EN LIGNE
raphaël toute trace fait sens. que pour maxime godard 1 haute la terre a souvent tremblé 1) la plupart de ces et tout avait que reste-t-il de la peinture de rimes. le texte abstraction voir figuration la force du corps, tu le saiset je le vois les doigts d’ombre de neige dernier vers aoi temps où le sang se   adagio   je  tu ne renonceras pas. bientôt, aucune amarre giovanni rubino dit       la autre essai d’un couleur qui ne masque pas  née à       montag et…  dits de       apr&eg tes chaussures au bas de quelque temps plus tard, de prenez vos casseroles et en introduction à dernier vers aoi pour martin il était question non       &n vous avez   un vendredi dernier vers aoi     au couchant d’ eurydice ou bien de c’est seulement au dans le train premier  le "musée encore la couleur, mais cette poème pour je sais, un monde se     un mois sans     &nbs i mes doigts se sont ouverts la langue est intarissable a la libération, les dernier vers aoi macles et roulis photo elle ose à peine mon travail est une edmond, sa grande vous dites : "un bribes en ligne a pour michèle       ruelle  “comment les oiseaux s’ouvrent       je me  ce mois ci : sub dernier vers aoi la vie humble chez les la pureté de la survie. nul       la toute une faune timide veille   se la fonction, issent de mer, venent as derniers station 1 : judas j’ai donc dans les hautes herbes carissimo ulisse,torna a je désire un       pav&ea tout le problème (dans mon ventre pousse une       rampan ne pas négocier ne chercher une sorte de antoine simon 9 madame déchirée     "       fleur coupé en deux quand deuxième suite deux ce travail vous est o tendresses ô mes pour raphaël antoine simon 18 antoine simon 27 antoine simon 5 madame, vous débusquez  la lancinante seins isabelle boizard 2005     du faucon       l̵ les enseignants :       journ& il n’y a pas de plus dans l’innocence des (en regardant un dessin de       la la terre nous macles et roulis photo 4 intendo... intendo !  l’exposition  josué avait un rythme la deuxième édition du passent .x. portes,  hier, 17 premier vers aoi dernier dans les rêves de la fin première histoire de signes . à propos “la    il il en est des noms comme du deuxième temps de pierres dans la deuxième apparition décembre 2001. mouans sartoux. traverse de arbre épanoui au ciel je ne saurais dire avec assez onzième madame des forêts de le temps passe dans la antoine simon 16 le grand combat : pour       le    en références : xavier "ces deux là se je reviens sur des   entrons quelques autres tout mon petit univers en dans les carnets   pour le prochain  hors du corps pas preambule – ut pictura             bien « e ! malvais l’art n’existe pour nicolas lavarenne ma  pour de pour jacky coville guetteurs des quatre archanges que les durand : une       ton  les œuvres de       la       l̵      de femme liseuse ma mémoire ne peut me antoine simon 17  pour jean le able comme capable de donner dorothée vint au monde       dans jamais je n’aurais nice, le 30 juin 2000 passet li jurz, si turnet a       au en cet anniversaire, ce qui nice, le 8 octobre "je me tais. pour taire.       dans dans ce pays ma mère et ma foi, dernier vers aoi       bruyan l’existence n’est les cuivres de la symphonie j’écoute vos dernier vers aoi on cheval c’était une jusqu’à il y a siglent a fort e nagent e v.- les amicales aventures du même si « 8° de antoine simon 7       le la danse de  c’était et il parlait ainsi dans la temps de pierres       grimpa sept (forces cachées qui    7 artistes et 1       soleil  “s’ouvre polenta  un livre écrit vi.- les amicales aventures difficile alliage de       " dans les carnets vous n’avez elle réalise des pluies et bruines, le ciel de ce pays est tout iloec endreit remeint li os la mastication des       je       la une il faut dire les il n’était qu’un et il fallait aller debout dans l’effilé de ecrire sur les amants se  le grand brassage des   ciel !!!!     les provisions       l̵  avec « a la ne faut-il pas vivre comme       retour       l̵ il tente de déchiffrer, l’éclair me dure,       le de toutes les les dernières       coude     son       vu poussées par les vagues beaucoup de merveilles ma voix n’est plus que mise en ligne d’un     tout autour       st et encore  dits    tu sais     cet arbre que dernier vers aoi       les morz est rollant, deus en ad rimbaud a donc nouvelles mises en nous avons affaire à de       sur samuelchapitre 16, versets 1      &       en un  de la trajectoire de ce iv.- du livre d’artiste antoine simon 14 nu(e), comme son nom les plus vieilles       l̵ dernier vers aoi pour gilbert pour jacqueline moretti, quel ennui, mortel pour pour anne slacik ecrire est  pour le dernier jour       au sables mes parolesvous       le     sur la et que dire de la grâce       mouett une autre approche de chairs à vif paumes nous serons toujours ces ainsi alfred… vous avez en 1958 ben ouvre à dernier vers aoi       à 5) triptyque marocain onze sous les cercles     le générations qu’est-ce qui est en diaphane est le mot (ou ce va et vient entre       soleil pour martine, coline et laure libre de lever la tête pour andré antoine simon 21 voudrais je vous les dieux s’effacent li emperere par sa grant lorsque martine orsoni 0 false 21 18 quatre si la mer s’est printemps breton, printemps       voyage dernier vers aoi 1 au retour au moment       parfoi quatrième essai de       embarq il n’est pire enfer que       (       nuage       allong la liberté s’imprime à nos voix le glacis de la mort si elle est belle ? je       je     le cygne sur charogne sur le seuilce qui pour qui veut se faire une    courant j’ai longtemps comme une suite de  il est des objets sur cyclades, iii° sculpter l’air : mult ben i fierent franceis e on dit qu’agathe c’est parfois un pays  dans toutes les rues violette cachéeton pour angelo       au       au quelque chose   on n’est torna a sorrento ulisse torna madame est toute 1 la confusion des  dernier salut au sixième  zones gardées de encore une citation“tu       fourr&       0 false 21 18 quelques textes aucun hasard si se face aux bronzes de miodrag ….omme virginia par la       bonheu       l̵       "   j’ai souvent       &agrav pas sur coussin d’air mais merci au printemps des entr’els nen at ne pui petit matin frais. je te   tout est toujours en carcassonne, le 06 assise par accroc au bord de les étourneaux ! dernier vers aoi errer est notre lot, madame, et c’était dans rien n’est plus ardu ma voix n’est plus que langues de plomba la bernadette griot vient de tous feux éteints. des huit c’est encore à       j̵ bien sûr, il y eut ce qui importe pour À la loupe, il observa noble folie de josué, le 19 novembre 2013, à la la mort d’un oiseau. (josué avait lentement antoine simon 32 sur l’erbe verte si est 1254 : naissance de j’aime chez pierre tout à fleur d’eaula danse   le texte suivant a tous ces charlatans qui constellations et ce qu’un paysage peut ...et poème pour la lecture de sainte cette machine entre mes "tu sais ce que c’est "si elle est grant est la plaigne e large       deux avant dernier vers aoi la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Trem

Trem

Dernière publication : 20 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Les banalités de nos conversations .
Les 3 articles les plus lus : Les banalités de nos conversations .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette