BRIBES EN LIGNE
quand sur vos visages les       &agrav tendresses ô mes envols       la       reine bel équilibre et sa à cri et à a christiane c’est ici, me une il faut dire les (elle entretenait  marcel migozzi vient de madame des forêts de ma voix n’est plus que dans le monde de cette (vois-tu, sancho, je suis patrick joquel vient de       longte       au 1-nous sommes dehors.       dans on croit souvent que le but dernier vers aoi macles et roulis photo 1 la liberté de l’être je suis bien dans f les rêves de "moi, esclave" a dernier vers aoi   je crie la rue mue douleur les petites fleurs des la légende fleurie est  il y a le f dans le sourd chatoiement et la peur, présente le coeur du  pour de  la lancinante bientôt, aucune amarre       & tous ces charlatans qui au commencement était   maille 1 :que       cerisi outre la poursuite de la mise pour julius baltazar 1 le régine robin,       le li emperere par sa grant  l’exposition        au toute trace fait sens. que dentelle : il avait le lent tricotage du paysage avec marc, nous avons       dans de l’autre pour raphaël de prime abord, il vous êtes il faut aller voir ce ils s’étaient       bien depuis le 20 juillet, bribes       l̵       embarq pour michèle aueret légendes de michel     rien     le cygne sur inoubliables, les que reste-t-il de la préparation des j’ai ajouté les amants se       sur f toutes mes f j’ai voulu me pencher dernier vers aoi je découvre avant toi le ciel est clair au travers les cuivres de la symphonie       voyage pour nicolas lavarenne ma  le "musée antoine simon 3 ma voix n’est plus que (en regardant un dessin de nice, le 8 octobre je suis occupé ces   d’un coté,       s̵ giovanni rubino dit       parfoi les durand : une dernier vers aoi pour anne slacik ecrire est station 1 : judas j’oublie souvent et  “la signification       fourmi exode, 16, 1-5 toute       fourr&   ciel !!!!     double       sur le à propos des grands r.m.a toi le don des cris qui onze sous les cercles du fond des cours et des qu’est-ce qui est en paroles de chamantu       "       entre merci à la toile de vedo la luna vedo le     extraire il souffle sur les collines passent .x. portes,       retour v.- les amicales aventures du langues de plomba la       crabe-       alla la lecture de sainte       la pie       neige issent de mer, venent as la musique est le parfum de dernier vers aoi un verre de vin pour tacher décembre 2001. autre essai d’un pour andré pour le prochain basilic, (la dans l’innocence des c’est la chair pourtant   un clere est la noit e la 1 au retour au moment avant dernier vers aoi À l’occasion de de pa(i)smeisuns en est venuz dans le respect du cahier des jamais je n’aurais dernier vers aoi       "   un jour, vous m’avez f tous les feux se sont madame est une preambule – ut pictura le lourd travail des meules je me souviens de l’instant criblé printemps breton, printemps       l̵ la fonction, antoine simon 13 antoine simon 12 tant pis pour eux. présentation du encore une citation“tu les plus vieilles dernier vers aoi   1) cette les lettres ou les chiffres   iv    vers       il toulon, samedi 9 madame porte à pour lee ce n’est pas aux choses si tu es étudiant en j’entends sonner les antoine simon 23 "mais qui lit encore le la deuxième édition du le numéro exceptionnel de ils avaient si longtemps, si pour marcel       montag sous l’occupation "la musique, c’est le   né le 7 le lent déferlement       bonheu       d&eacu  au travers de toi je paysage de ta tombe  et attendre. mot terrible. madame déchirée     à       le quand les eaux et les terres macao grise tout en vérifiant       p&eacu grant est la plaigne e large       droite   ces notes les grands ne faut-il pas vivre comme la poésie, à la       voyage dans les carnets et nous n’avons rien antoine simon 18 (dans mon ventre pousse une la mort d’un oiseau.     ton moi cocon moi momie fuseau antoine simon 26 la pureté de la survie. nul un soir à paris au       la dernier vers aoi antoine simon 15 d’ eurydice ou bien de faisant dialoguer deuxième apparition 1) notre-dame au mur violet pour martin ma chair n’est     oued coulant     m2 &nbs antoine simon 32 la fraîcheur et la  il est des objets sur     chambre voile de nuità la pour martine la terre nous   pour olivier lorsque martine orsoni un homme dans la rue se prend       dans l’illusion d’une le passé n’est     les fleurs du et encore  dits       la recleimet deu mult pierre ciel tu le sais bien. luc ne sors de mon territoire. fais c’est le grand tout à fleur d’eaula danse un nouvel espace est ouvert un trait gris sur la       voyage le 26 août 1887, depuis dans les horizons de boue, de j’ai longtemps     depuis marie-hélène la mastication des dans les carnets i mes doigts se sont ouverts au labyrinthe des pleursils la terre a souvent tremblé toutes ces pages de nos dans le train premier monde imaginal, l’art n’existe       juin madame chrysalide fileuse à propos “la s’ouvre la ki mult est las, il se dort       assis ce jour là, je pouvais       &agrav quatrième essai de  l’écriture envoi du bulletin de bribes     du faucon       &agrav pour pierre theunissen la « 8° de tromper le néant depuis ce jour, le site une fois entré dans la       le       dans j’ai en réserve buttati ! guarda&nbs à sylvie   le texte suivant a errer est notre lot, madame, et te voici humanité si, il y a longtemps, les de pareïs li seit la et que dire de la grâce     une abeille de       journ&   j’ai souvent  “ne pas       je carcassonne, le 06     vers le soir juste un mot pour annoncer       dans mouans sartoux. traverse de quelques textes pour robert c’est un peu comme si,       apr&eg à madame est toute         or « pouvez-vous quelques autres madame est la reine des       maquis eurydice toujours nue à pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi  référencem "je me tais. pour taire.       un se reprendre. creuser son   3   

les pure forme, belle muette,       une « h&eacu des voix percent, racontent histoire de signes .       aux les dernières antoine simon 6 dernier vers aoi sur la toile de renoir, les bien sûr, il y eut rêve, cauchemar, je suis la mort, l’ultime port, (josué avait lentement huit c’est encore à       la on a cru à chercher une sorte de antoine simon 24 maintenant il connaît le où l’on revient bien sûrla       &n immense est le théâtre et passet li jurz, la noit est je rêve aux gorges à bernadette dix l’espace ouvert au       au       au a propos d’une "le renard connaît carles li reis en ad prise sa comme c’est c’est parfois un pays mais jamais on ne       "       quinze       ton la vie est ce bruissement       l̵ et…  dits de   ces sec erv vre ile     surgi frères et tout mon petit univers en nu(e), comme son nom aux barrières des octrois rita est trois fois humble.  pour le dernier jour sept (forces cachées qui trois tentatives desesperees pour andrée mougins. décembre 1- c’est dans troisième essai au matin du       grappe a l’aube des apaches, sainte marie,       tourne carles respunt : sables mes parolesvous       soleil essai de nécrologie, d’un côté (À l’église     sur la la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Boniface

Boniface



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette