BRIBES EN LIGNE
en cet anniversaire, ce qui antoine simon 32   pour le prochain       &agrav antoine simon 18 quand il voit s’ouvrir,  de même que les 1254 : naissance de karles se dort cum hume       devant f toutes mes     &nbs dernier vers aoi dans le respect du cahier des     le cygne sur dans les carnets la tentation du survol, à vous avez on a cru à un nouvel espace est ouvert a claude b.   comme un trait gris sur la il pleut. j’ai vu la carles li reis en ad prise sa antoine simon 21 dans les écroulements pas de pluie pour venir vous avez pour helmut     &nbs     l’é jamais si entêtanteeurydice       et tu 1) la plupart de ces  il y a le       dans       je ce va et vient entre dernier vers aoi le recueil de textes madame déchirée a la femme au on peut croire que martine « voici les cuivres de la symphonie       la le lent tricotage du paysage  les œuvres de m1             sur titrer "claude viallat, l’appel tonitruant du a la libération, les chercher une sorte de  le "musée       sur le dessiner les choses banales passent .x. portes, ce n’est pas aux choses pour yves et pierre poher et vous deux, c’est joie et   iv    vers       dans vous dites : "un genre des motsmauvais genre preambule – ut pictura leonardo rosa juste un mot pour annoncer toutes sortes de papiers, sur me et il parlait ainsi dans la ce qui importe pour       dans j’ai travaillé cet article est paru dans le li emperere par sa grant zacinto dove giacque il mio ma chair n’est face aux bronzes de miodrag       la pie pour mes enfants laure et les routes de ce pays sont un verre de vin pour tacher attelage ii est une œuvre       reine tous feux éteints. des est-ce parce que, petit, on fontelucco, 6 juillet 2000 clere est la noit e la de profondes glaouis toute une faune timide veille paien sunt morz, alquant       la       je me entr’els nen at ne pui un jour nous avons merci à marc alpozzo poussées par les vagues c’était une  on peut passer une vie deuxième je n’hésiterai mi viene in mentemi ouverture de l’espace pour lee essai de nécrologie, 1257 cleimet sa culpe, si   1) cette cinq madame aux yeux       dans sept (forces cachées qui mise en ligne d’un tout le problème Ç’avait été la       apparu  pour jean le bal kanique c’est À la loupe, il observa et si tu dois apprendre à       crabe- et je vois dans vos ce monde est semé il ne reste plus que le À max charvolen et où l’on revient madame, vous débusquez voile de nuità la (À l’église “le pinceau glisse sur pour andrée clers est li jurz et li la mort, l’ultime port, dans ce périlleux mon cher pétrarque, allons fouiller ce triangle     [1]  mesdames, messieurs, veuillez …presque vingt ans plus pour mireille et philippe       droite       les coupé le sonà       en dernier vers aoi de toutes les se reprendre. creuser son    en madame est une torche. elle       magnol       voyage dernier vers aoi sixième (elle entretenait il n’y a pas de plus rita est trois fois humble. la communication est       b&acir le texte qui suit est, bien       le sous la pression des je suis occupé ces       midi       soleil ensevelie de silence, à bernadette       &ccedi le pendu carcassonne, le 06 mougins. décembre c’est le grand la terre a souvent tremblé       six j’aime chez pierre tendresses ô mes envols carmelo arden quin est une à la mémoire de       dans   né le 7 dans le pays dont je vous le galop du poème me       sur toutefois je m’estimais je découvre avant toi  la toile couvre les antoine simon 27 cet univers sans l’une des dernières chaque automne les     son j’oublie souvent et       jonath la fraîcheur et la   ciel !!!! madame porte à il y a dans ce pays des voies       deux dans le pain brisé son a toi le don des cris qui     m2 &nbs je désire un f les feux m’ont  pour le dernier jour paroles de chamantu deuxième apparition de (vois-tu, sancho, je suis  au mois de mars, 1166 si, il y a longtemps, les je dors d’un sommeil de  de la trajectoire de ce au lecteur voici le premier et…  dits de station 1 : judas comme ce mur blanc lorsque martine orsoni       deux diaphane est le " je suis un écorché vif.       pass&e elle réalise des dernier vers que mort       apr&eg       (    regardant je reviens sur des antoine simon 33 immense est le théâtre et       au et combien       le quatre si la mer s’est 0 false 21 18 antoine simon 24 a propos d’une attendre. mot terrible.       nuage dernier vers aoi       enfant 1. il se trouve que je suis ce pays que je dis est que reste-t-il de la       l̵       dans         &n descendre à pigalle, se       au       " (en regardant un dessin de dernier vers aoi    tu sais       sur pour pierre theunissen la quand les mots dire que le livre est une tendresse du mondesi peu de tout en vérifiant tout mon petit univers en       le pour frédéric josué avait un rythme nous avons affaire à de alocco en patchworck ©  je signerai mon pour jean marie il souffle sur les collines à propos “la sixième et voici maintenant quelques le glacis de la mort laure et pétrarque comme "tu sais ce que c’est autre citation"voui comme une suite de ce texte m’a été art jonction semble enfin je t’enlace gargouille       bruyan pour philippe     hélas, cinquième citationne dernier vers aoi "si elle est quel ennui, mortel pour des voiles de longs cheveux à la bonne on croit souvent que le but branches lianes ronces « e ! malvais le numéro exceptionnel de les grands voudrais je vous antoine simon 6 à       la écrirecomme on se et nous n’avons rien sors de mon territoire. fais c’est un peu comme si, autre citation franchement, pensait le chef, poème pour "nice, nouvel éloge de la deux ajouts ces derniers deuxième essai     nous ils sortent une fois entré dans la spectacle de josué dit ço dist li reis :  au travers de toi je pluies et bruines, on préparait    si tout au long       sur l’erbe del camp, ki à cri et à abu zayd me déplait. pas i.- avaler l’art par   six formes de la   maille 1 :que madame aux rumeurs       soleil       le 13) polynésie mieux valait découper       fourr& seul dans la rue je ris la nu(e), comme son nom troisième essai       l̵ j’ai en réserve a l’aube des apaches,       ton toute trace fait sens. que merle noir  pour l’éclair me dure, exode, 16, 1-5 toute morz est rollant, deus en ad      & le temps passe si vite, vous n’avez avec marc, nous avons les avenues de ce pays       montag un temps hors du       voyage encore une citation“tu d’un côté le passé n’est qu’est-ce qui est en       les       je me la prédication faite pour michèle reflets et echosla salle aucun hasard si se     les provisions       le effleurer le ciel du bout des       aujour religion de josué il les enseignants : pour andré viallat © le château de     le dentelle : il avait le nécessaire non ils avaient si longtemps, si pour angelo       &agrav l’évidence avant dernier vers aoi seins isabelle boizard 2005   nous sommes le tissu d’acier     " f le feu s’est etait-ce le souvenir       bonhe thème principal : à propos des grands au rayon des surgelés les lettres ou les chiffres la mort d’un oiseau.     chant de encore la couleur, mais cette certains soirs, quand je       retour et te voici humanité     oued coulant macles et roulis photo 6 ne faut-il pas vivre comme       gentil   la baie des anges la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Boudet

Boudet



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette