BRIBES EN LIGNE
  3   

les je rêve aux gorges d’ eurydice ou bien de pour angelo antoine simon 2 je t’enfourche ma les avenues de ce pays       les et si au premier jour il pas même "la musique, c’est le 1.- les rêves de dernier vers aoi mieux valait découper seins isabelle boizard 2005 le samedi 26 mars, à 15 0 false 21 18 ne pas négocier ne franchement, pensait le chef, antoine simon 9 merle noir  pour       une  le "musée il semble possible effleurer le ciel du bout des de pareïs li seit la je n’ai pas dit que le tant pis pour eux. inoubliables, les   saint paul trois       sur station 7 : as-tu vu judas se rossignolet tu la quai des chargeurs de on peut croire que martine passet li jurz, si turnet a je serai toujours attentif à outre la poursuite de la mise jusqu’à il y a le vieux qui mult ben i fierent franceis e station 1 : judas       dans lorsqu’on connaît une raphaël (la numérotation des       sur le eurydice toujours nue à le numéro exceptionnel de dernier vers que mort       embarq edmond, sa grande    7 artistes et 1 j’oublie souvent et ] heureux l’homme si j’avais de son de l’autre violette cachéeton pour frédéric       un dans ce pays ma mère mais jamais on ne l’existence n’est       sur  au mois de mars, 1166 jamais je n’aurais madame est une torche. elle         &n vous dites : "un dimanche 18 avril 2010 nous       descen vi.- les amicales aventures tendresse du mondesi peu de il souffle sur les collines et  riche de mes depuis le 20 juillet, bribes       mouett les enseignants : toutefois je m’estimais ce n’est pas aux choses exacerbé d’air rm : d’accord sur ses mains aussi étaient       reine "nice, nouvel éloge de la de la    de femme liseuse si elle est belle ? je ce qui fait tableau : ce       la pie  “ne pas vous avez carcassonne, le 06 antoine simon 3 ...et poème pour     sur la pente       au pour jacqueline moretti, à la bonne       "       o pour nicolas lavarenne ma nous avons affaire à de cet article est paru dans le dans la caverne primordiale dernier vers aoi pour mes enfants laure et       la le 19 novembre 2013, à la chaque automne les pour martine, coline et laure       apparu     après beaucoup de merveilles       dans le 28 novembre, mise en ligne pour egidio fiorin des mots f le feu est venu,ardeur des antoine simon 6 autre essai d’un pourquoi yves klein a-t-il  dernier salut au bel équilibre et sa       apr&eg je déambule et suis       bonheu       au dernier vers aoi   ciel !!!!     longtemps sur     de rigoles en a propos d’une (vois-tu, sancho, je suis là, c’est le sable et préparation des madame, vous débusquez toutes ces pages de nos mesdames, messieurs, veuillez de soie les draps, de soie  si, du nouveau couleur qui ne masque pas antoine simon 16 dans le monde de cette m1       f les rêves de   ces notes clere est la noit e la des voiles de longs cheveux fontelucco, 6 juillet 2000 0 false 21 18 le pendu dernier vers aoi j’ai parlé       fourmi la légende fleurie est pour andré pour robert pour michèle merci à marc alpozzo entr’els nen at ne pui et…  dits de antoine simon 20 ce qu’un paysage peut etudiant à on préparait       longte    nous j’ai en réserve nécrologie le recueil de textes tromper le néant ainsi alfred… la brume. nuages     ton c’est la peur qui fait temps de cendre de deuil de ouverture d’une   tout est toujours en  mise en ligne du texte assise par accroc au bord de f qu’il vienne, le feu À l’occasion de derniers vers sun destre le lent déferlement traquer       ruelle       le la force du corps, et il parlait ainsi dans la titrer "claude viallat, pour maxime godard 1 haute j’aime chez pierre dernier vers aoi je crie la rue mue douleur dans ce périlleux quatre si la mer s’est f toutes mes  “la signification       au   pour adèle et mouans sartoux. traverse de autres litanies du saint nom dernier vers aoi     oued coulant attention beau au lecteur voici le premier       fourr& (elle entretenait       grimpa giovanni rubino dit saluer d’abord les plus je ne peins pas avec quoi, branches lianes ronces il ne reste plus que le       que merci à la toile de       dans       allong dans les horizons de boue, de "ah ! mon doux pays, la bouche pleine de bulles peinture de rimes. le texte deux nouveauté, madame, on ne la voit jamais pour m.b. quand je me heurte a supposer quece monde tienne       l̵ 1 au retour au moment À perte de vue, la houle des deuxième essai able comme capable de donner (ma gorge est une au rayon des surgelés       fourr& 7) porte-fenêtre       le  “... parler une a la fin il ne resta que       le dernier vers aoi       d&eacu dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va ce qui fascine chez il aurait voulu être   jn 2,1-12 : maintenant il connaît le mille fardeaux, mille dans les carnets abu zayd me déplait. pas juste un accorde ton désir à ta la réserve des bribes martin miguel art et   ces sec erv vre ile monde imaginal, guetter cette chose dans les écroulements comme c’est Ç’avait été la « voici dernier vers aoi normalement, la rubrique allons fouiller ce triangle générations     sur la la chaude caresse de c’est le grand dans un coin de nice,       longte       parfoi  dans le livre, le poussées par les vagues pour julius baltazar 1 le la musique est le parfum de       "       ...mai pour jean gautheronle cosmos pour lee  martin miguel vient     du faucon À peine jetés dans le apaches : dernier vers doel i avrat, normal 0 21 false fal       &agrav juste un mot pour annoncer recleimet deu mult une fois entré dans la où l’on revient       s̵     extraire en 1958 ben ouvre à ici, les choses les plus f tous les feux se sont décembre 2001. antoine simon 33 quel étonnant       un les grands le lourd travail des meules       je me pour martin il est le jongleur de lui madame est une toi, mésange à tout est possible pour qui madame est toute le "patriote", au matin du la terre a souvent tremblé l’heure de la un nouvel espace est ouvert bribes en ligne a       sur le       object Être tout entier la flamme je n’hésiterai     le si j’étais un cet article est paru       m̵ « 8° de deuxième apparition de mougins. décembre envoi du bulletin de bribes       vu un soir à paris au dans le patriote du 16 mars o tendresses ô mes dessiner les choses banales carmelo arden quin est une pierre ciel dernier vers aoi dont les secrets… à quoi le plus insupportable chez il y a des objets qui ont la pour grant est la plaigne e large six de l’espace urbain, aux barrières des octrois soudain un blanc fauche le       juin     dans la ruela l’appel tonitruant du   (à       reine il avait accepté       aux la fraîcheur et la descendre à pigalle, se ce va et vient entre ma chair n’est écoute, josué, une autre approche de c’est pour moi le premier    au balcon       dans etait-ce le souvenir pour philippe  de même que les vertige. une distance pour jean-louis cantin 1.- nous lirons deux extraits de j’ai donné, au mois       l̵ rêves de josué,   la baie des anges le geste de l’ancienne,  jésus deuxième approche de un verre de vin pour tacher pour gilbert       sur       sur la rencontre d’une trois tentatives desesperees un jour, vous m’avez je ne saurais dire avec assez le bulletin de "bribes antoine simon 14     &nbs       l̵ les durand : une       dans  un livre écrit et voici maintenant quelques on cheval       dans merci au printemps des la fraîcheur et la nu(e), comme son nom les doigts d’ombre de neige paroles de chamantu la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Joquel

Joquel

Dernière publication : 28 mars 2010.
Les 3 derniers articles : 17 mars 10 , Viande hâchée à tous les étages , Attention beau mammifère ! .
Les 3 articles les plus lus : 17 mars 10 , Viande hâchée à tous les étages , Un rocking-chair grince l’écriture .

info portfolio

Patrick Joquel © R. Thélème
  • PATRICK JOQUEL

    Pouvez-vous définir...

    Déambulation 1

    « Pouvez-vous définir ce que signifie pour vous écrire ? » me demande-t-on souvent… Je ne sais pas : j’écris. Monologue ? Peut-on vraiment être seul dans l’écriture ? Dialogue alors ? (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    Bien sûr, bien sûr

    Déambulation 2

    Bien sûr La communication bien sûr La convivialité bien sûr Le collectif budgétaire bien sûr La mondialisation bien sûr La pensée unique bien sûr Bien sûr Il faut gérer les intervalles (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    Au lever

    Déambulation 3

    Janvier 2002 .Traverse de l’orée du bois. Au lever. J’entends la radio colporter avec son habituel entrain le triste état du monde. Je bois du thé. Un mélange british. Avec un nuage de lait. En (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    Premier soir au balcon

    Déambulation 4

    Ce 28 février 2002. Traverse de l’orée du bois. Premier soir au balcon. Aussi pressés que les crocus quelques crapauds interrogent la rumeur des bitumes. Le silence ici ne connaît plus l’épaisseur (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    À propos de caméras

    Déambulation 5

    Dans le monde de cette première semaine d’été 09 , le Maire de Meaux se félicitait que sa ville était bien filmée. Il précisait cependant que les fenêtres étaient floutées… Cela m’a rappelé deux textes (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    Lille

    Déambulation 6

    Tous feux éteints. Des autos somnolent. Paupières baissées. Des appartements dorment. Pas un chat dans la rue. Pas un chien sous les réverbères. Nul ne me voit marcher. Personne. Changement d’heure (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    Un rocking-chair grince l’écriture

    Déambulation 7

    Décembre 2001. Mouans-Sartoux. Traverse de l’orée du bois. Derrière la vitre. Un rocking-chair grince l’écriture. Va et vient des mots. De l’esprit au papier. Du palpable à l’impalpable. Simple trace (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    Dans ce grand silence de fin de nuit

    Déaambulation 8

    Mouans Sartoux. traverse de l’orée du bois. 1 Août 2002. Dans ce grand silence de fin de nuit, l’aube est encore loin. Aucun signe n’éclaire à l’est au-dessus du lampadaire. Je m’installe. Sur la (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    Attention beau mammifère !

    Déaambulation 9

    Saint Paul trois Châteaux. Février 2004 Attention beau mammifère ! Ceci est un livre ! Objet dangereux. Objet fragile. À manier avec précaution. À consommer sans modération, avec ou sans lunettes, (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • PATRICK JOQUEL

    Viande hâchée à tous les étages

    Déambulation 10

    Mougins. Décembre 2005. * Plus haut Plus loin Plus gros Plus gras Viande hachée à tous les étages Plus haut dinde hachée à tous les étages Fromage au balcon (...)
    Clefs : poésie , Joquel


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette