BRIBES EN LIGNE
nice, le 8 octobre       longte à bernadette   voici donc la tout mon petit univers en       dans       pass&e journée de       à …presque vingt ans plus ils sortent     double À la loupe, il observa       l̵ hans freibach : les cuivres de la symphonie et voici maintenant quelques       " les durand : une       pourqu pour alain borer le 26 il était question non dernier vers aoi marie-hélène il ne s’agit pas de premier essai c’est mise en ligne   je ne comprends plus f dans le sourd chatoiement j’ai donné, au mois se reprendre. creuser son       &agrav       &eacut antoine simon 10  ce qui importe pour le travail de bernard effleurer le ciel du bout des   iv    vers       sur vedo la luna vedo le     &nbs et tout avait je n’ai pas dit que le       je me       le       s̵ j’ai changé le       au   le 10 décembre  hors du corps pas ce paysage que tu contemplais on préparait    7 artistes et 1 le "patriote", comme un préliminaire la ce monde est semé il avait accepté cet univers sans viallat © le château de dernier vers aoi rm : nous sommes en grant est la plaigne e large vous n’avez raphaël Ç’avait été la jamais si entêtanteeurydice voudrais je vous       ce       &agrav même si f les marques de la mort sur antoine simon 32 errer est notre lot, madame, maintenant il connaît le très malheureux... générations nouvelles mises en ( ce texte a "ces deux là se pour martine, coline et laure recleimet deu mult pour m.b. quand je me heurte onze sous les cercles madame a des odeurs sauvages vi.- les amicales aventures le 15 mai, à       soleil toutes ces pages de nos madame aux rumeurs pour le prochain basilic, (la       alla rita est trois fois humble. d’un bout à je suis celle qui trompe imagine que, dans la     &nbs de tantes herbes el pre       les mougins. décembre f les feux m’ont       le       sur madame porte à       apparu on a cru à a la femme au       assis   né le 7 n’ayant pas et il parlait ainsi dans la un nouvel espace est ouvert antoine simon 25       allong antoine simon 19 pour jean marie il n’était qu’un c’est vrai antoine simon 5 art jonction semble enfin depuis le 20 juillet, bribes tandis que dans la grande dans le train premier accorde ton désir à ta  au mois de mars, 1166 bal kanique c’est je m’étonne toujours de la et si tu dois apprendre à paysage de ta tombe  et pour jacqueline moretti, pure forme, belle muette, madame des forêts de rêves de josué, bien sûrla allons fouiller ce triangle moisissures mousses lichens af : j’entends pour angelo 0 false 21 18 “le pinceau glisse sur attendre. mot terrible. assise par accroc au bord de       vaches coupé en deux quand    seule au la route de la soie, à pied, clers fut li jurz e li on cheval mais non, mais non, tu pour max charvolen 1) l’évidence pour yves et pierre poher et       dans encore la couleur, mais cette « voici l’attente, le fruit c’est pour moi le premier de l’autre le 19 novembre 2013, à la       crabe- l’une des dernières deuxième apparition pour mon épouse nicole       la ils avaient si longtemps, si rien n’est mult est vassal carles de antoine simon 22 diaphane est le       voyage comme une suite de quant carles oït la       sur       le une il faut dire les un jour nous avons genre des motsmauvais genre dans les hautes herbes douce est la terre aux yeux  “... parler une temps de pierres     " quatrième essai de les plus vieilles       vu       grappe la liberté s’imprime à       dans « e ! malvais le 28 novembre, mise en ligne sixième l’illusion d’une       sur       au "l’art est-il suite de monde imaginal,       " inoubliables, les on peut croire que martine       &n li emperere par sa grant     un mois sans nous serons toujours ces madame chrysalide fileuse pour qui veut se faire une il en est des noms comme du 10 vers la laisse ccxxxii ce qui fascine chez max charvolen, martin miguel toute trace fait sens. que un soir à paris au j’ai ajouté ço dist li reis : r.m.a toi le don des cris qui de prime abord, il       bruyan à propos “la des quatre archanges que dernier vers aoi       dans   d’un coté, aux barrières des octrois       je spectacle de josué dit       p&eacu rêve, cauchemar,  “s’ouvre l’impression la plus 1. il se trouve que je suis  zones gardées de a la libération, les avez-vous vu pour anne slacik ecrire est       fourr& je dors d’un sommeil de     de rigoles en pour jean-marie simon et sa       et antoine simon 17 dernier vers aoi       &n a la fin il ne resta que etait-ce le souvenir   que signifie 0 false 21 18   3   

les jouer sur tous les tableaux chaque automne les       descen ...et poème pour pour andrée je n’hésiterai merci à la toile de la terre a souvent tremblé mouans sartoux. traverse de la fraîcheur et la (de)lecta lucta   les petites fleurs des quando me ne so itu pe couleur qui ne masque pas le franchissement des j’ai parlé i en voyant la masse aux la question du récit     les provisions       neige depuis ce jour, le site dernier vers aoi antoine simon 3       rampan les plus terribles de sorte que bientôt       la histoire de signes . " je suis un écorché vif. pour maguy giraud et faisant dialoguer       pass&e nous lirons deux extraits de immense est le théâtre et exacerbé d’air la vie est ce bruissement  tu ne renonceras pas. a propos de quatre oeuvres de       je suis accoucher baragouiner là, c’est le sable et halt sunt li pui e mult halt avant propos la peinture est suite du blasphème de f le feu s’est   si vous souhaitez ….omme virginia par la       5) triptyque marocain   maille 1 :que ils s’étaient in the country dans le pays dont je vous pour helmut de soie les draps, de soie pour frédéric antoine simon 31 dernier vers aoi dans l’innocence des       il la danse de j’ai relu daniel biga,  le grand brassage des et il fallait aller debout seins isabelle boizard 2005 station 5 : comment première le 26 août 1887, depuis giovanni rubino dit       l̵ antoine simon 6 macles et roulis photo station 1 : judas et…  dits de jusqu’à il y a « h&eacu mesdames, messieurs, veuillez la réserve des bribes j’ai donc c’est seulement au  improbable visage pendu     dans la ruela quand sur vos visages les       la    regardant chaises, tables, verres, 1) notre-dame au mur violet pour s’ouvre la fragilité humaine. dans les rêves de la gardien de phare à vie, au il existe deux saints portant "si elle est rare moment de bonheur, temps de cendre de deuil de tromper le néant trois tentatives desesperees       la dernier vers aoi         or ecrire les couleurs du monde (la numérotation des normalement, la rubrique       je pour mes enfants laure et       au  le livre, avec la rencontre d’une tu le saiset je le vois dernier vers aoi est-ce parce que, petit, on quel ennui, mortel pour il s’appelait dernier vers que mort  le "musée j’entends sonner les      &       au dire que le livre est une       m̵ janvier 2002 .traverse neuf j’implore en vain sequence 6   le pour lee les textes mis en ligne introibo ad altare   l’oeuvre vit son mais jamais on ne le corps encaisse comme il       une l’erbe del camp, ki avec marc, nous avons je t’enlace gargouille     surgi dernier vers aoi a claude b.   comme noble folie de josué, comme c’est chercher une sorte de   anatomie du m et       le ce qui importe pour la vie est dans la vie. se bruno mendonça   dits de dans le patriote du 16 mars       deux il n’y a pas de plus la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Durand

Durand

Dernière publication : 1er octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Lettre à l’inconnue , LUI , ELLE .
Les 3 articles les plus lus : LUI , ELLE , Lettre à l’inconnue .

  • ELLE

    De soie les draps, de soie les coussins, de la plus fine, de la plus légère, comme une simple caresse de vent, un soir frais d’été. Elle a fermé les rideaux, de soie rouge qui tombent au sol. On (...)
    Clefs : Durand

  • RÉMY DURAND

    LUI

    L’homme est étendu sur le dos, jambes étendues jusqu’au pied du lit, les bras le long du corps, les paumes des mains vers le miroir du plafond. Il sait qu’aujourd’hui cela viendra. C’est le jour. (...)
    Clefs : Durand

  • RÉMY DURAND

    Lettre à l’inconnue

    Toulon, samedi 9 décembre 2006 Pour Z. Madame, Je vous observe. Je vous ai, dans un premier temps, regardée, dans la surprise d’une apparition imprévue mais d’un événement attendu. Il n’y a (...)
    Clefs : Durand


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette