BRIBES EN LIGNE
f le feu s’est intendo... intendo !       longte le ciel est clair au travers       sur dernier vers aoi noble folie de josué, l’erbe del camp, ki merci au printemps des la force du corps,       deux ce j’entends sonner les le texte qui suit est, bien onzième « 8° de et ma foi,          regardant "ah ! mon doux pays,   si vous souhaitez si j’avais de son mes pensées restent    tu sais je n’hésiterai pour   l’oeuvre vit son de mes deux mains rossignolet tu la quelque temps plus tard, de   je n’ai jamais le franchissement des chaque automne les     le un soir à paris au bernard dejonghe... depuis  improbable visage pendu si, il y a longtemps, les c’est extrêmement  l’exposition        sur       la cet univers sans où l’on revient pour maguy giraud et bribes en ligne a 1) la plupart de ces diaphane est le mot (ou station 3 encore il parle printemps breton, printemps f le feu m’a il aurait voulu être dans les horizons de boue, de bal kanique c’est       au     quand un titre : il infuse sa nous savons tous, ici, que ecrire sur je n’ai pas dit que le inoubliables, les       la       dans   marcel pour michèle gazier 1 ainsi alfred…   3   

les   le 10 décembre "ces deux là se antoine simon 33  de la trajectoire de ce    si tout au long paroles de chamantu soudain un blanc fauche le avant propos la peinture est dans l’innocence des madame est une « voici ce texte se présente  dans le livre, le ce paysage que tu contemplais     dans la ruela il est le jongleur de lui f qu’il vienne, le feu "mais qui lit encore le marcel alocco a      &    en       au pour jean-marie simon et sa mon travail est une       marche       sur     après petit matin frais. je te à propos “la l’appel tonitruant du antoine simon 18 hans freibach : preambule – ut pictura dernier vers aoi outre la poursuite de la mise madame déchirée clers fut li jurz e li et que vous dire des station 5 : comment       l̵  ce qui importe pour dernier vers aoi ici. les oiseaux y ont fait  je signerai mon antoine simon 15 en 1958 ben ouvre à       ce nous dirons donc des voiles de longs cheveux     du faucon napolì napolì  pour jean le tendresse du mondesi peu de   la baie des anges       la carles li reis en ad prise sa merci à la toile de cher bernard la chaude caresse de        pour le dernier jour   maille 1 :que il n’y a pas de plus  de même que les     &nbs       qui j’ai en réserve derniers       la pie dans l’innocence des       arauca deuxième approche de bel équilibre et sa deux mille ans nous       sur "nice, nouvel éloge de la m1             le       dans d’un côté on préparait dernier vers aoi pur ceste espee ai dulor e jusqu’à il y a li emperere par sa grant antoine simon 20 lu le choeur des femmes de deuxième apparition c’est le grand de prime abord, il un verre de vin pour tacher     [1]  dernier vers aoi       quand (josué avait vous n’avez "moi, esclave" a c’est la chair pourtant dernier vers aoi raphaël       vu       &ccedi ço dist li reis : je désire un pour jacky coville guetteurs temps où le sang se tout en travaillant sur les       longte pour jacqueline moretti, la légende fleurie est alocco en patchworck © arbre épanoui au ciel 1254 : naissance de       montag raphaël dernier vers aoi saluer d’abord les plus    au balcon la tentation du survol, à des quatre archanges que   un vendredi       le la littérature de rêves de josué, c’est la peur qui fait lorsque martine orsoni       voyage c’est ici, me   anatomie du m et (de)lecta lucta   je suis celle qui trompe béatrice machet vient de       reine dans la caverne primordiale comment entrer dans une le 26 août 1887, depuis       alla       object dernier vers aoi   générations       " le coquillage contre antoine simon 19 granz est li calz, si se antoine simon 5 douze (se fait terre se rêve, cauchemar,       sur j’ai donné, au mois   j’ai souvent le temps passe dans la pour michèle gazier 1) tout est possible pour qui pour julius baltazar 1 le       m̵ troisième essai       fourr&       pour       l̵       pav&ea archipel shopping, la       p&eacu je reviens sur des autre citation station 7 : as-tu vu judas se       il d’abord l’échange des "pour tes pour andré       ma       "       gentil       apr&eg 1-nous sommes dehors.       le les oiseaux s’ouvrent voici des œuvres qui, le nous lirons deux extraits de troisième essai et a la fin il ne resta que une errance de bientôt, aucune amarre suite de j’ai changé le       sur le lorsqu’on connaît une le tissu d’acier sur la toile de renoir, les  les œuvres de rien n’est sainte marie, pour egidio fiorin des mots À l’occasion de       aujour nous avancions en bas de a dix sept ans, je ne savais le geste de l’ancienne,       entre granz fut li colps, li dux en il y a tant de saints sur martin miguel art et   iv    vers temps de pierres dans la et voici maintenant quelques premier vers aoi dernier     pluie du pour frédéric  hier, 17 siglent a fort e nagent e la fraîcheur et la j’aime chez pierre  “... parler une comme un préliminaire la Ç’avait été la   au milieu de       en un   que signifie deux ce travail vous est la mort d’un oiseau. c’est pour moi le premier au rayon des surgelés pour helmut sors de mon territoire. fais pour martine f les feux m’ont   né le 7 quand sur vos visages les       entre bien sûr, il y eut dernier vers s’il il en est des noms comme du et je vois dans vos il avait accepté antoine simon 27 le galop du poème me reprise du site avec la       chaque       aux epuisement de la salle, dernier vers aoi il ne reste plus que le vertige. une distance a ma mère, femme parmi Être tout entier la flamme  marcel migozzi vient de pour philippe jouer sur tous les tableaux chaque jour est un appel, une       la bien sûrla accorde ton désir à ta tout le problème   encore une       ( l’impossible et tout avait les étourneaux ! ici, les choses les plus     &nbs     cet arbre que  il est des objets sur       la la bouche pleine de bulles la mastication des et il parlait ainsi dans la pour andré rimbaud a donc le 2 juillet autre petite voix passent .x. portes, réponse de michel       la une fois entré dans la   (à pour maxime godard 1 haute       sur       " dans les écroulements antoine simon 21     depuis       retour à la bonne dernier vers aoi mon cher pétrarque, j’ai parlé je déambule et suis j’ai travaillé deux nouveauté, il existe deux saints portant       dans nous viendrons nous masser tromper le néant mieux valait découper ne faut-il pas vivre comme antoine simon 17 a christiane j’ai ajouté f le feu est venu,ardeur des a grant dulur tendrai puis seul dans la rue je ris la l’art c’est la moisissures mousses lichens il ne s’agit pas de branches lianes ronces       dans    seule au madame aux rumeurs la terre a souvent tremblé antoine simon 6 halt sunt li pui e mult halt dernier vers aoi quand vous serez tout     hélas, les petites fleurs des que d’heures       pav&ea mi viene in mentemi de toutes les aucun hasard si se la bouche pure souffrance comme une suite de les dessins de martine orsoni sixième   voici donc la pour yves et pierre poher et (ô fleur de courge...     oued coulant la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Durand

Durand

Dernière publication : 1er octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Lettre à l’inconnue , LUI , ELLE .
Les 3 articles les plus lus : LUI , ELLE , Lettre à l’inconnue .

  • ELLE

    De soie les draps, de soie les coussins, de la plus fine, de la plus légère, comme une simple caresse de vent, un soir frais d’été. Elle a fermé les rideaux, de soie rouge qui tombent au sol. On (...)
    Clefs : Durand

  • RÉMY DURAND

    LUI

    L’homme est étendu sur le dos, jambes étendues jusqu’au pied du lit, les bras le long du corps, les paumes des mains vers le miroir du plafond. Il sait qu’aujourd’hui cela viendra. C’est le jour. (...)
    Clefs : Durand

  • RÉMY DURAND

    Lettre à l’inconnue

    Toulon, samedi 9 décembre 2006 Pour Z. Madame, Je vous observe. Je vous ai, dans un premier temps, regardée, dans la surprise d’une apparition imprévue mais d’un événement attendu. Il n’y a (...)
    Clefs : Durand


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette