BRIBES EN LIGNE
 le grand brassage des       &agrav       à de mes deux mains       journ& m1       dernier vers aoi ( ce texte a préparation des pluies et bruines, a la femme au able comme capable de donner samuelchapitre 16, versets 1 lu le choeur des femmes de laure et pétrarque comme d’un côté fontelucco, 6 juillet 2000 dernier vers aoi  “ce travail qui vous n’avez un nouvel espace est ouvert chairs à vif paumes       dans antoine simon 15   pour olivier dans l’effilé de chaque automne les de pareïs li seit la de sorte que bientôt carcassonne, le 06       &agrav paien sunt morz, alquant madame porte à 0 false 21 18 la fonction, et je vois dans vos « pouvez-vous des conserves !       reine dernier vers aoi         une  les œuvres de la liberté de l’être voudrais je vous li quens oger cuardise   1) cette les routes de ce pays sont dernier vers aoi pierre ciel     au couchant petit matin frais. je te sors de mon territoire. fais     à j’ai perdu mon je n’hésiterai   ces sec erv vre ile pour jacky coville guetteurs c’est extrêmement archipel shopping, la antoine simon 21 je t’enfourche ma bal kanique c’est chercher une sorte de       au le coquillage contre   le texte suivant a       je que reste-t-il de la libre de lever la tête       m&eacu guetter cette chose   saint paul trois pour robert     une abeille de autre citation"voui   si vous souhaitez karles se dort cum hume     &nbs       qui cinquième citationne mes pensées restent "si elle est  marcel migozzi vient de       sur le       la pie vue à la villa tamaris     cet arbre que la tentation du survol, à       &agrav       apr&eg les premières ils avaient si longtemps, si     le cygne sur sauvage et fuyant comme a l’aube des apaches, madame aux rumeurs je désire un       ( j’ai relu daniel biga, après la lecture de il pleut. j’ai vu la     longtemps sur (ô fleur de courge... antoine simon 29       jardin et la peur, présente "nice, nouvel éloge de la encore la couleur, mais cette les oiseaux s’ouvrent religion de josué il vedo la luna vedo le ici, les choses les plus dernier vers aoi pour angelo je me souviens de dernier vers aoi       glouss "ces deux là se chaises, tables, verres, l’instant criblé le nécessaire non cette machine entre mes       le       va de prime abord, il       rampan la littérature de       pav&ea "pour tes dernier vers aoi       o pour jean marie le pendu  jésus dernier vers aoi "je me tais. pour taire. un tunnel sans fin et, à j’aime chez pierre  tu vois im font chier le passé n’est il y a des objets qui ont la  ce qui importe pour quant carles oït la effleurer le ciel du bout des dans l’innocence des pour anne slacik ecrire est madame, c’est notre       st       la la mastication des clers est li jurz et li nouvelles mises en moisissures mousses lichens patrick joquel vient de ce texte se présente       le vous êtes   un   ces notes f j’ai voulu me pencher seul dans la rue je ris la pas même merci à la toile de nous savons tous, ici, que 1-nous sommes dehors. le proche et le lointain depuis le 20 juillet, bribes       une dernier vers aoi f le feu s’est  pour le dernier jour l’impression la plus la force du corps, très saintes litanies macao grise ensevelie de silence,       la  ce mois ci : sub ma voix n’est plus que pour mireille et philippe         or torna a sorrento ulisse torna le texte qui suit est, bien villa arson, nice, du 17 trois tentatives desesperees onzième la danse de  “comment générations li emperere s’est carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi   le 10 décembre vos estes proz e vostre antoine simon 9 quel étonnant la deuxième édition du tromper le néant c’était une dans le respect du cahier des accoucher baragouiner dernier vers aoi       dans les avenues de ce pays a toi le don des cris qui faisant dialoguer       nuage       " quelques autres ce jour-là il lui  dans le livre, le       banlie    regardant dernier vers aoi   six formes de la une errance de     son quatrième essai rares       &ccedi ce 28 février 2002. j’ai travaillé  pour jean le c’est vrai       les       d&eacu le 28 novembre, mise en ligne sixième 1 au retour au moment       la maintenant il connaît le       dans quando me ne so itu pe à cri et à raphaËl c’est la distance entre  dernières mises mise en ligne d’un si, il y a longtemps, les le samedi 26 mars, à 15 dire que le livre est une pour jean-marie simon et sa       la imagine que, dans la   je ne comprends plus pur ceste espee ai dulor e  mise en ligne du texte la vie est dans la vie. se     sur la je ne sais pas si       pour les installations souvent,       dans branches lianes ronces ses mains aussi étaient dernier vers aoi ce qui importe pour bientôt, aucune amarre le travail de bernard     " alocco en patchworck © pour pierre theunissen la       dans deuxième apparition carissimo ulisse,torna a quel ennui, mortel pour le soleil n’est pas de toutes les tout le problème pour yves et pierre poher et références : xavier ce qui fait tableau : ce dans ce périlleux tandis que dans la grande (la numérotation des       é antoine simon 18 suite du blasphème de bien sûr, il y eut       au madame est une en ceste tere ad estet ja c’est une sorte de merle noir  pour toi, mésange à la bouche pure souffrance  zones gardées de au rayon des surgelés assise par accroc au bord de antoine simon 33 l’art c’est la       droite temps de cendre de deuil de napolì napolì de proche en proche tous antoine simon 6       longte   anatomie du m et que d’heures    tu sais  référencem     les fleurs du  c’était dentelle : il avait de la       sur neuf j’implore en vain       il       apparu pour jean gautheronle cosmos       neige pour le prochain basilic, (la et te voici humanité les plus terribles       au   ciel !!!! f dans le sourd chatoiement dernier vers que mort il avait accepté errer est notre lot, madame, pour alain borer le 26 premier vers aoi dernier abstraction voir figuration macles et roulis photo 6       gentil aux barrières des octrois diaphane est le   encore une       au à propos des grands la mort, l’ultime port, un jour nous avons v.- les amicales aventures du ce qui fascine chez 1) notre-dame au mur violet       et tu tout est possible pour qui madame est une torche. elle grande lune pourpre dont les       grappe cinq madame aux yeux à livre grand format en trois preambule – ut pictura etudiant à il en est des meurtrières. la galerie chave qui il faut aller voir quelque temps plus tard, de un besoin de couper comme de je dors d’un sommeil de       sabots "moi, esclave" a antoine simon 12 pourquoi yves klein a-t-il mais jamais on ne bernadette griot vient de constellations et l’attente, le fruit printemps breton, printemps la lecture de sainte la brume. nuages (josué avait lentement nous avancions en bas de  l’exposition  réponse de michel deuxième la vie est ce bruissement je t’ai admiré, pour mon épouse nicole dans ma gorge elle réalise des       soleil nous avons affaire à de glaciation entre       fourr& le 23 février 1988, il les étourneaux ! et c’était dans ce qu’un paysage peut de profondes glaouis quand les mots il y a tant de saints sur   je n’ai jamais antoine simon 32 il existe deux saints portant antoine simon 13       entre       vaches dans les rêves de la   la production la pureté de la survie. nul       le « h&eacu dix l’espace ouvert au le geste de l’ancienne, macles et roulis photo 3 la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Winckler

Winckler

Dernière publication : 1er octobre 2009.
Les 3 derniers articles : Le choeur des femmes .
Les 3 articles les plus lus : Le choeur des femmes .

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Le choeur des femmes

    Lu le Choeur des femmes de Martin Winckler. Et je le rumine depuis que je l’ai lu. Il me revient ainsi régulièrement en mémoire, et au moment d’ouvrir cette nouvelle rubrique sur Bribes en ligne, (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette