BRIBES EN LIGNE
    le cygne sur Ç’avait été la       devant       force  dernières mises travail de tissage, dans je rêve aux gorges je serai toujours attentif à  l’exposition  les durand : une mesdames, messieurs, veuillez     m2 &nbs       l̵ au commencement était le ciel est clair au travers     vers le soir mais non, mais non, tu  je signerai mon dans la caverne primordiale (la numérotation des envoi du bulletin de bribes       allong antoine simon 26 temps où le sang se       la       voyage nous avons affaire à de    7 artistes et 1  improbable visage pendu  les premières       m̵       droite granz fut li colps, li dux en       sur     tout autour "tu sais ce que c’est v.- les amicales aventures du du bibelot au babilencore une (en regardant un dessin de station 5 : comment dernier vers aoi ici, les choses les plus       bruyan bal kanique c’est chaises, tables, verres, maintenant il connaît le       o la rencontre d’une et nous n’avons rien  les éditions de en ceste tere ad estet ja il pleut. j’ai vu la rita est trois fois humble. apaches : dans le train premier tout mon petit univers en temps où les coeurs   né le 7 karles se dort cum hume quant carles oït la autre citation"voui antoine simon 14 vi.- les amicales aventures   je n’ai jamais ce qui fait tableau : ce autre essai d’un j’ai parlé moi cocon moi momie fuseau       entre equitable un besoin sonnerait       journ& dessiner les choses banales   il s’appelait       alla on croit souvent que le but ses mains aussi étaient pour michèle aueret       longte normal 0 21 false fal     faisant la elle disposait d’une       apr&eg  référencem   pour olivier s’ouvre la approche d’une la force du corps,       la       object comment entrer dans une f les feux m’ont "et bien, voilà..." dit les avenues de ce pays derniers       reine ne faut-il pas vivre comme antoine simon 11 nous dirons donc       midi   (à À perte de vue, la houle des nice, le 8 octobre je t’enfourche ma  epître aux       &eacut       au chaque jour est un appel, une       cette polenta  au travers de toi je   ciel !!!! les plus terribles la langue est intarissable dans le patriote du 16 mars     double  née à le 15 mai, à il avait accepté je meurs de soif lu le choeur des femmes de     ton       sur les étourneaux !  tu vois im font chier d’abord l’échange des       dans carissimo ulisse,torna a  “la signification     de rigoles en « h&eacu   pour théa et ses je ne saurais dire avec assez dans les hautes herbes j’aime chez pierre "mais qui lit encore le dernier vers aoi ce jour-là il lui macles et roulis photo 3 coupé en deux quand et si tu dois apprendre à si tu es étudiant en dans les carnets       nuage       d&eacu paien sunt morz, alquant     sur la comme ce mur blanc un temps hors du a propos de quatre oeuvres de "ah ! mon doux pays,       ce       le "le renard connaît au programme des actions       la dans le monde de cette a propos d’une dernier vers aoi bientôt, aucune amarre même si   d’un coté, 1257 cleimet sa culpe, si buttati ! guarda&nbs pour jean-marie simon et sa tandis que dans la grande démodocos... Ça a bien un   jn 2,1-12 : à cri et à les doigts d’ombre de neige temps de bitume en fusion sur f les marques de la mort sur trois tentatives desesperees     chant de le 26 août 1887, depuis le proche et le lointain ainsi fut pétrarque dans             je l’éclair me dure, un tunnel sans fin et, à clers fut li jurz e li encore une citation“tu l’appel tonitruant du c’est ici, me je dors d’un sommeil de quai des chargeurs de glaciation entre cet article est paru la vie est dans la vie. se toi, mésange à depuis le 20 juillet, bribes       "       il 7) porte-fenêtre 13) polynésie       j̵       à dernier vers aoi    en  pour jean le la poésie, à la il y a dans ce pays des voies jamais je n’aurais bruno mendonça       dans le numéro exceptionnel de pour m.b. quand je me heurte a la libération, les bribes en ligne a       sur le premier essai c’est il aurait voulu être temps de pierres dans la  le grand brassage des ki mult est las, il se dort       la dentelle : il avait il existe au moins deux reflets et echosla salle un soir à paris au macao grise  hors du corps pas moisissures mousses lichens guetter cette chose       entre (dans mon ventre pousse une       banlie À l’occasion de c’est un peu comme si,       vaches     à  au mois de mars, 1166 rm : nous sommes en je ne sais pas si « e ! malvais je suis celle qui trompe vedo la luna vedo le carles respunt : si j’étais un onzième diaphane est le mot (ou         &n       &n (ma gorge est une       juin les cuivres de la symphonie les installations souvent, bernadette griot vient de sixième f tous les feux se sont ma voix n’est plus que c’était une etudiant à       l̵ le 23 février 1988, il mise en ligne d’un ma mémoire ne peut me       va et que dire de la grâce où l’on revient       maquis     &nbs  le livre, avec 5) triptyque marocain epuisement de la salle, raphaël nous savons tous, ici, que gardien de phare à vie, au    courant juste un mot pour annoncer antoine simon 6 des quatre archanges que halt sunt li pui e mult halt tout est prêt en moi pour       le tout en travaillant sur les jouer sur tous les tableaux     hélas, se reprendre. creuser son dimanche 18 avril 2010 nous toute une faune timide veille  mise en ligne du texte pour 1. il se trouve que je suis si grant dol ai que ne dernier vers aoi antoine simon 18 c’est extrêmement clquez sur       st la galerie chave qui et voici maintenant quelques béatrice machet vient de       dans   je ne comprends plus     "  “ce travail qui       un c’est pour moi le premier le géographe sait tout l’instant criblé quelques autres ouverture de l’espace f le feu est venu,ardeur des le geste de l’ancienne, se placer sous le signe de six de l’espace urbain, lorsque martine orsoni ce poème est tiré du à bernadette       b&acir de soie les draps, de soie pour maxime godard 1 haute le bulletin de "bribes       les entr’els nen at ne pui le franchissement des martin miguel art et       la madame a des odeurs sauvages       crabe-     après peinture de rimes. le texte et tout avait mi viene in mentemi quelque temps plus tard, de       l̵ cyclades, iii°       les pour gilbert deux ajouts ces derniers       au antoine simon 9       dans toutes ces pages de nos       fourr& af : j’entends       sur dernier vers aoi raphaël       deux       au prenez vos casseroles et la lecture de sainte il faut aller voir avez-vous vu neuf j’implore en vain pour anne slacik ecrire est pour le prochain basilic, (la       sur arbre épanoui au ciel       &ccedi vous deux, c’est joie et 1.- les rêves de comme un préliminaire la religion de josué il rare moment de bonheur, toulon, samedi 9     chambre    il       pass&e avec marc, nous avons       ma       s̵ les premières introibo ad altare deuxième apparition de samuelchapitre 16, versets 1 le corps encaisse comme il depuis ce jour, le site ce qui importe pour       les       le journée de       la pie 1) notre-dame au mur violet À max charvolen et martin À la loupe, il observa       l̵ dix l’espace ouvert au       au À peine jetés dans le et encore  dits       mouett cet article est paru dans le antoine simon 3 frères et intendo... intendo !   la baie des anges couleur qui ne masque pas     depuis la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Desoubeaux

Desoubeaux

Dernière publication : 23 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : Boomerang B , Boomerang A , IV) "13 stations dans le tourbillon parisien" .
Les 3 articles les plus lus : I) Le thème égyptien dans "Transit" de Michel Butor , Boomerang A , Boomerang B .

info portfolio

Henri Desoubeaux

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette