BRIBES EN LIGNE
avant propos la peinture est ma voix n’est plus que vous avez dernier vers aoi ainsi va le travail de qui l’heure de la les dessins de martine orsoni troisième essai a l’aube des apaches,       " si, il y a longtemps, les preambule – ut pictura antoine simon 16 pour mireille et philippe tes chaussures au bas de quatrième essai de au labyrinthe des pleursils dentelle : il avait "moi, esclave" a sequence 6   le       longte je désire un ce errer est notre lot, madame, spectacle de josué dit vedo la luna vedo le dans la caverne primordiale autre essai d’un pierre ciel     double   adagio   je     l’é comme ce mur blanc tout à fleur d’eaula danse chairs à vif paumes pas facile d’ajuster le attendre. mot terrible.       la langues de plomba la dernier vers aoi un nouvel espace est ouvert  l’écriture iloec endreit remeint li os qu’est-ce qui est en saluer d’abord les plus             en       pav&ea       il   si vous souhaitez deuxième essai le geste de l’ancienne, mesdames, messieurs, veuillez le scribe ne retient    nous onzième       l̵ merci à la toile de cet univers sans lorsque martine orsoni       cette les dernières j’ai longtemps       sur il ne sait rien qui ne va       apparu   en grec, morías     m2 &nbs c’était une ce qu’un paysage peut tout en travaillant sur les rm : d’accord sur dans les carnets antoine simon 2       o depuis le 20 juillet, bribes poème pour antoine simon 14 j’écoute vos f le feu est venu,ardeur des   un le vieux qui       force les plus terribles vertige. une distance n’ayant pas la terre a souvent tremblé aux barrières des octrois  hier, 17    tu sais       qui le 23 février 1988, il deuxième suite dernier vers aoi de sorte que bientôt       m̵  ce qui importe pour pour ma pour mes enfants laure et un jour nous avons "si elle est   iv    vers       sous       sur dernier vers doel i avrat,       en un petit matin frais. je te “le pinceau glisse sur pas une année sans évoquer toutes sortes de papiers, sur     nous fragilité humaine.       cerisi pour mon épouse nicole pour helmut  tous ces chardonnerets attelage ii est une œuvre       juin antoine simon 31  la lancinante et encore  dits       le       journ& paien sunt morz, alquant     dans la ruela       &       p&eacu je m’étonne toujours de la pour anne slacik ecrire est pour julius baltazar 1 le du fond des cours et des o tendresses ô mes pour marcel j’aime chez pierre       dans j’oublie souvent et j’ai ajouté ce pays que je dis est apaches : pas de pluie pour venir dernier vers aoi       fourmi cinq madame aux yeux pour raphaël si elle est belle ? je  le livre, avec clers est li jurz et li la bouche pleine de bulles madame des forêts de torna a sorrento ulisse torna vous avez       devant nous viendrons nous masser se placer sous le signe de       pass&e       et       pour       allong       arauca toulon, samedi 9 viallat © le château de madame, on ne la voit jamais soudain un blanc fauche le deuxième approche de religion de josué il pour maxime godard 1 haute       au les textes mis en ligne mais jamais on ne le texte qui suit est, bien mi viene in mentemi       je ki mult est las, il se dort à   tout est toujours en il n’y a pas de plus agnus dei qui tollis peccata   3   

les dont les secrets… à quoi dernier vers aoi dans le pays dont je vous       bien la deuxième édition du  martin miguel vient ecrire les couleurs du monde jamais si entêtanteeurydice       " la tentation du survol, à « pouvez-vous dernier vers aoi   max charvolen, martin miguel coupé en deux quand deux ajouts ces derniers ce texte se présente les étourneaux !       le douce est la terre aux yeux  au mois de mars, 1166 ma voix n’est plus que       midi dernier vers aoi “dans le dessin antoine simon 25 dernier vers aoi …presque vingt ans plus deuxième apparition     les fleurs du sixième       fleur le tissu d’acier       une       vu  dernier salut au  avec « a la  ce mois ci : sub tout en vérifiant l’art c’est la (ô fleur de courge...     extraire premier vers aoi dernier je sais, un monde se le travail de bernard       le à bernadette approche d’une       le  pour le dernier jour   pour olivier hans freibach : (en regardant un dessin de       je me dernier vers aoi pour gilbert un tunnel sans fin et, à un homme dans la rue se prend l’ami michel  pour de       &n pour martine de prime abord, il  jésus écrirecomme on se  c’était immense est le théâtre et nouvelles mises en art jonction semble enfin la liberté s’imprime à dernier vers aoi   aucun hasard si se a propos d’une dernier vers aoi mon cher pétrarque,       la nous dirons donc   la production la bouche pure souffrance premier essai c’est normal 0 21 false fal maintenant il connaît le je suis occupé ces     de rigoles en       droite f le feu m’a clquez sur   ciel !!!! sous l’occupation on peut croire que martine la mort, l’ultime port, in the country le lent tricotage du paysage dessiner les choses banales       &n epuisement de la salle, dernier vers aoi la fraîcheur et la buttati ! guarda&nbs je meurs de soif     un mois sans       sur poussées par les vagues villa arson, nice, du 17 j’ai relu daniel biga, quando me ne so itu pe inoubliables, les rêve, cauchemar, Être tout entier la flamme "tu sais ce que c’est et que vous dire des antoine simon 30 ils avaient si longtemps, si mult ben i fierent franceis e de proche en proche tous   marcel       maquis       la al matin, quant primes pert une fois entré dans la un trait gris sur la des voix percent, racontent la mastication des pour jacqueline moretti, outre la poursuite de la mise charogne sur le seuilce qui temps où les coeurs branches lianes ronces antoine simon 17 pur ceste espee ai dulor e madame a des odeurs sauvages     sur la et ma foi, au rayon des surgelés dans les rêves de la  je signerai mon au lecteur voici le premier genre des motsmauvais genre  epître aux pour andrée  le grand brassage des printemps breton, printemps       une       neige tout est prêt en moi pour le grand combat :       ( madame est une       retour       au   je ne comprends plus arbre épanoui au ciel granz fut li colps, li dux en des quatre archanges que les premières descendre à pigalle, se j’ai parlé c’est parfois un pays de soie les draps, de soie on a cru à une errance de essai de nécrologie,       je c’est la distance entre les dieux s’effacent (ma gorge est une dans un coin de nice, À peine jetés dans le 10 vers la laisse ccxxxii   maille 1 :que vue à la villa tamaris dans les hautes herbes pour m.b. quand je me heurte       le j’ai donné, au mois les parents, l’ultime bruno mendonça       apr&eg   on n’est quand sur vos visages les macles et roulis photo 4       sabots    au balcon       quinze clere est la noit e la "pour tes leonardo rosa     oued coulant tous ces charlatans qui douze (se fait terre se le 28 novembre, mise en ligne       su l’évidence pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi tromper le néant en 1958 ben ouvre à souvent je ne sais rien de       grappe a dix sept ans, je ne savais     &nbs est-ce parce que, petit, on le 26 août 1887, depuis       &agrav encore une citation“tu       jardin la poésie, à la deux nouveauté,       quand 0 false 21 18 pour qui veut se faire une pour yves et pierre poher et jouer sur tous les tableaux       v.- les amicales aventures du franchement, pensait le chef, il tente de déchiffrer,       tourne après la lecture de     une abeille de la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Cosculluela

Cosculluela

Dernière publication : 18 février 2009.
Les 3 derniers articles : Un mot s’esseule .
Les 3 articles les plus lus : Un mot s’esseule .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette