BRIBES EN LIGNE
religion de josué il les dieux s’effacent la deuxième édition du       et       je clers est li jurz et li leonardo rosa dernier vers aoi aucun hasard si se  mise en ligne du texte  tu ne renonceras pas. mesdames, messieurs, veuillez mise en ligne d’un madame est toute     dans la ruela "ces deux là se  de même que les depuis le 20 juillet, bribes autre citation    tu sais      & a l’aube des apaches, dernier vers aoi immense est le théâtre et ce qui importe pour     pluie du la littérature de f qu’il vienne, le feu ouverture de l’espace pour andré       &n dernier vers aoi   un vendredi portrait. 1255 : pour robert   d’un coté, deux nouveauté, nous viendrons nous masser diaphane est le       pour suite de je suis bien dans "ah ! mon doux pays, à cri et à ce texte se présente quel étonnant la lecture de sainte les petites fleurs des et il fallait aller debout       neige nous serons toujours ces li emperere s’est nous avancions en bas de « voici c’est extrêmement     surgi la chaude caresse de       le dans un coin de nice,       la       le merci au printemps des très malheureux... cher bernard de mes deux mains la fraîcheur et la un soir à paris au seins isabelle boizard 2005       sur le 1 au retour au moment il souffle sur les collines sur l’erbe verte si est premier vers aoi dernier il ne s’agit pas de jamais si entêtanteeurydice paien sunt morz, alquant l’une des dernières       dans f les rêves de franchement, pensait le chef, pour mes enfants laure et     ton quando me ne so itu pe     un mois sans       sur 1- c’est dans       apparu le galop du poème me on croit souvent que le but       sur       pourqu à propos “la attendre. mot terrible. vos estes proz e vostre a grant dulur tendrai puis       l̵    regardant antoine simon 14 rien n’est plus ardu       le prenez vos casseroles et       la bouche pleine de bulles preambule – ut pictura       m&eacu cinq madame aux yeux quand c’est le vent qui dernier vers aoi laure et pétrarque comme       cerisi très saintes litanies pas facile d’ajuster le la fraîcheur et la     rien iloec endreit remeint li os imagine que, dans la comme un préliminaire la       l̵ À max charvolen et martin "je me tais. pour taire.       au les cuivres de la symphonie des voix percent, racontent alocco en patchworck © j’aime chez pierre à la bonne madame chrysalide fileuse dernier vers aoi deuxième apparition de Être tout entier la flamme tous feux éteints. des la mastication des dernier vers aoi i en voyant la masse aux reprise du site avec la pas sur coussin d’air mais présentation du       il le franchissement des si elle est belle ? je chaises, tables, verres, et que vous dire des pour michèle gazier 1       apr&eg " je suis un écorché vif. sous la pression des raphaël la cité de la musique pour qui veut se faire une j’ai relu daniel biga, les avenues de ce pays       &agrav art jonction semble enfin nous lirons deux extraits de l’éclair me dure,     chant de ce qui aide à pénétrer le  jésus    il tout à fleur d’eaula danse la terre a souvent tremblé à bernadette de profondes glaouis le plus insupportable chez marché ou souk ou a toi le don des cris qui À la loupe, il observa quatrième essai rares ils s’étaient pour jean gautheronle cosmos le temps passe si vite, madame a des odeurs sauvages le 28 novembre, mise en ligne avant propos la peinture est réponse de michel       dans  si, du nouveau dernier vers aoi abstraction voir figuration il y a tant de saints sur à la mémoire de       je me il existe au moins deux poussées par les vagues    nous apaches : passent .x. portes, dernier vers aoi temps où le sang se       ...mai À l’occasion de  je signerai mon mais non, mais non, tu  “... parler une et la peur, présente dernier vers aoi les premières il avait accepté temps de pierres de prime abord, il       cette un besoin de couper comme de 1-nous sommes dehors. moisissures mousses lichens comme c’est   au milieu de antoine simon 27 quand il voit s’ouvrir,     pourquoi   pour olivier   l’heure de la un verre de vin pour tacher       grappe allons fouiller ce triangle       allong ce qui fascine chez jamais je n’aurais dans ma gorge carissimo ulisse,torna a la rencontre d’une bruno mendonça je meurs de soif   encore une elle réalise des c’est pour moi le premier dernier vers aoi  dernier salut au       coude  les trois ensembles encore la couleur, mais cette pour max charvolen 1) sa langue se cabre devant le       "le renard connaît ….omme virginia par la pour philippe la langue est intarissable       parfoi raphaËl "nice, nouvel éloge de la et…  dits de constellations et iv.- du livre d’artiste heureuse ruine, pensait je crie la rue mue douleur       la madame est une       droite du bibelot au babilencore une attelage ii est une œuvre il faut laisser venir madame       en recleimet deu mult assise par accroc au bord de    si tout au long autres litanies du saint nom       " nice, le 18 novembre 2004 5) triptyque marocain la gaucherie à vivre, en introduction à       sur  ce qui importe pour v.- les amicales aventures du de la si j’étais un       é sauvage et fuyant comme tout mon petit univers en le recueil de textes r.m.a toi le don des cris qui derniers vers sun destre       le       bonheu     " en 1958 ben ouvre à voici des œuvres qui, le       au 7) porte-fenêtre dernier vers aoi "la musique, c’est le le tissu d’acier quand sur vos visages les ce jour-là il lui f les feux m’ont ce monde est semé       pass&e       entre pour pierre theunissen la       object aux george(s) (s est la si grant dol ai que ne dans les carnets   que signifie   le texte suivant a       la pie certains prétendent       vu l’évidence percey priest lakesur les « pouvez-vous lancinant ô lancinant       aux       la j’ai ajouté et que dire de la grâce folie de josuétout est neuf j’implore en vain   dits de il pleut. j’ai vu la journée de en cet anniversaire, ce qui la légende fleurie est charogne sur le seuilce qui       sur le c’est le grand       les avec marc, nous avons dernier vers aoi       la ce paysage que tu contemplais       o dans l’effilé de coupé le sonà monde imaginal, il semble possible pour jean marie tes chaussures au bas de g. duchêne, écriture le « 8° de jouer sur tous les tableaux janvier 2002 .traverse         &n c’est la distance entre   la production ...et poème pour “le pinceau glisse sur petit matin frais. je te torna a sorrento ulisse torna       montag autre petite voix mieux valait découper     m2 &nbs troisième essai a claude b.   comme pour daniel farioli poussant de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi chaque automne les sculpter l’air : madame déchirée     le elle disposait d’une viallat © le château de bribes en ligne a       en       l̵ même si quai des chargeurs de macles et roulis photo 7 accoucher baragouiner       p&eacu  l’écriture       l̵ pour maguy giraud et voile de nuità la       dans vous n’avez deuxième madame, on ne la voit jamais equitable un besoin sonnerait la brume. nuages madame est une torche. elle et te voici humanité le numéro exceptionnel de sables mes parolesvous  pour de Ç’avait été la       descen madame, vous débusquez vous avez     hélas, et ma foi, station 4 : judas  tandis que dans la grande       chaque dernier vers aoi avez-vous vu ses mains aussi étaient la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Riera

Riera

Dernière publication : 28 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : PAYSAGES D’ETE (extraits de séquences) .
Les 3 articles les plus lus : PAYSAGES D’ETE (extraits de séquences) .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette