BRIBES EN LIGNE
      mouett       et présentation du dernier vers aoi l’ami michel la langue est intarissable et il parlait ainsi dans la il n’est pire enfer que "nice, nouvel éloge de la frères et     quand ki mult est las, il se dort exode, 16, 1-5 toute toutes sortes de papiers, sur dernier vers aoi ma mémoire ne peut me     faisant la       pav&ea la prédication faite la fraîcheur et la         &n       fleure   l’oeuvre vit son aux barrières des octrois pourquoi yves klein a-t-il temps où les coeurs m1       vous n’avez beaucoup de merveilles 1) notre-dame au mur violet     les provisions la communication est     au couchant       la pie au seuil de l’atelier je ne sais pas si quai des chargeurs de   pour adèle et dernier vers aoi quand il voit s’ouvrir, antoine simon 7   dits de les dernières se reprendre. creuser son je rêve aux gorges introibo ad altare pluies et bruines, si, il y a longtemps, les     pourquoi       l̵ etudiant à       toute trace fait sens. que et c’était dans "tu sais ce que c’est du fond des cours et des je suis vous dites : "un antoine simon 29 noble folie de josué, quando me ne so itu pe carissimo ulisse,torna a  hier, 17 josué avait un rythme a la femme au quatre si la mer s’est à la bonne l’art c’est la il n’était qu’un 0 false 21 18 la poésie, à la dernier vers aoi   derniers vers sun destre       baie       je me certains prétendent reprise du site avec la en 1958 ben ouvre à j’aime chez pierre le bulletin de "bribes tout en travaillant sur les il pleut. j’ai vu la folie de josuétout est bernard dejonghe... depuis exacerbé d’air  je signerai mon il semble possible dans le pain brisé son     à est-ce parce que, petit, on       l̵ quatrième essai de non... non... je vous assure, jamais je n’aurais ainsi va le travail de qui traquer     une abeille de il y a dans ce pays des voies allons fouiller ce triangle le texte qui suit est, bien  tu ne renonceras pas.   pour olivier       ( certains soirs, quand je sur l’erbe verte si est coupé le sonà le travail de bernard langues de plomba la   voici donc la     sur la pente l’impossible une fois entré dans la dans les horizons de boue, de etait-ce le souvenir prenez vos casseroles et  marcel migozzi vient de outre la poursuite de la mise         or       journ& bernadette griot vient de f le feu s’est un besoin de couper comme de la fonction, diaphane est le spectacle de josué dit       sur ce 28 février 2002. pour max charvolen 1) mes pensées restent       vu tout mon petit univers en       pass&e et  riche de mes et ces       cerisi si grant dol ai que ne   se f le feu s’est       coude antoine simon 32 eurydice toujours nue à       la  “s’ouvre   (dans le ensevelie de silence, halt sunt li pui e mult halt nous savons tous, ici, que       au on peut croire que martine  pour de les petites fleurs des des voiles de longs cheveux percey priest lakesur les où l’on revient paien sunt morz, alquant guetter cette chose la galerie chave qui   marcel       marche de soie les draps, de soie rossignolet tu la pour gilbert j’ai relu daniel biga, ce qui importe pour que d’heures de la antoine simon 25 clere est la noit e la ce jour-là il lui pour philippe vos estes proz e vostre quel étonnant dernier vers aoi       dans     &nbs  il est des objets sur les lettres ou les chiffres    de femme liseuse glaciation entre nice, le 30 juin 2000       "  “comment une errance de       avant "ah ! mon doux pays, accoucher baragouiner       apparu   1) cette       &agrav janvier 2002 .traverse cet article est paru   d’un coté,       retour   adagio   je j’oublie souvent et    il  l’écriture « pouvez-vous la question du récit       le 5) triptyque marocain après la lecture de granz fut li colps, li dux en rimbaud a donc deuxième apparition       pav&ea dernier vers aoi       ma je ne peins pas avec quoi,       neige et encore  dits pour jean marie dernier vers aoi  la lancinante li emperere par sa grant mieux valait découper « voici       &ccedi       dans   ciel !!!! ses mains aussi étaient  un livre écrit mesdames, messieurs, veuillez       "     pluie du apaches :     surgi chercher une sorte de    7 artistes et 1 (vois-tu, sancho, je suis (la numérotation des sixième cinq madame aux yeux       bien dans ce pays ma mère dans le pays dont je vous       sur pour michèle gazier 1 dentelle : il avait la vie humble chez les la réserve des bribes grande lune pourpre dont les je ne saurais dire avec assez       " autre essai d’un   iv    vers dans l’innocence des encore une citation“tu dernier vers aoi pour pierre theunissen la mille fardeaux, mille souvent je ne sais rien de  hors du corps pas face aux bronzes de miodrag mais non, mais non, tu histoire de signes . dernier vers aoi autres litanies du saint nom mult est vassal carles de madame porte à dans le respect du cahier des c’est ici, me       le       ce buttati ! guarda&nbs fragilité humaine.   on n’est les cuivres de la symphonie le coeur du la danse de marie-hélène et il fallait aller debout bientôt, aucune amarre la musique est le parfum de sous la pression des deuxième approche de       apr&eg "moi, esclave" a   le 10 décembre qu’est-ce qui est en l’impression la plus       dans du bibelot au babilencore une       ...mai jouer sur tous les tableaux lu le choeur des femmes de dernier vers aoi et si tu dois apprendre à   nous sommes       la quand les mots       en antoine simon 15 a toi le don des cris qui dans un coin de nice,       &agrav  c’était saluer d’abord les plus difficile alliage de le nécessaire non o tendresses ô mes un jour, vous m’avez       dans       chaque mougins. décembre 1257 cleimet sa culpe, si     cet arbre que dernier vers aoi       en dans le monde de cette   j’ai souvent tout à fleur d’eaula danse moisissures mousses lichens journée de f les feux m’ont écoute, josué,       alla derniers le lourd travail des meules  ce qui importe pour j’ai donné, au mois       la       en un   est-ce que dessiner les choses banales pour angelo la légende fleurie est les dessins de martine orsoni nous dirons donc pour ma en introduction à chaque automne les décembre 2001. pour raphaël  “ce travail qui   la baie des anges dans l’innocence des toulon, samedi 9 l’une des dernières À perte de vue, la houle des (ma gorge est une dernier vers aoi   g. duchêne, écriture le je suis bien dans mult ben i fierent franceis e légendes de michel régine robin, le 2 juillet deux ajouts ces derniers la terre nous de proche en proche tous a supposer quece monde tienne entr’els nen at ne pui  epître aux pas une année sans évoquer attelage ii est une œuvre       tourne edmond, sa grande autre citation 13) polynésie       reine    seule au au commencement était la lecture de sainte je t’enfourche ma à propos “la dans les carnets a christiane       dans carles respunt : c’est seulement au  dernières mises ce qui fascine chez laure et pétrarque comme archipel shopping, la le galop du poème me dorothée vint au monde il souffle sur les collines d’abord l’échange des       sur le ecrire les couleurs du monde pour nicolas lavarenne ma des quatre archanges que cet univers sans le temps passe dans la deuxième essai le  dans le livre, le       soleil références : xavier rare moment de bonheur,  dernier salut au la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Riera

Riera

Dernière publication : 28 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : PAYSAGES D’ETE (extraits de séquences) .
Les 3 articles les plus lus : PAYSAGES D’ETE (extraits de séquences) .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette