BRIBES EN LIGNE
bribes en ligne a la prédication faite à le grand combat : les oiseaux s’ouvrent la lecture de sainte f le feu est venu,ardeur des       m̵ les avenues de ce pays couleur qui ne masque pas       arauca effleurer le ciel du bout des le 19 novembre 2013, à la mi viene in mentemi du bibelot au babilencore une antoine simon 26 toute une faune timide veille     à     les fleurs du bel équilibre et sa tous ces charlatans qui et…  dits de in the country la fraîcheur et la antoine simon 2 titrer "claude viallat, il arriva que suite de antoine simon 6 "tu sais ce que c’est  mise en ligne du texte me pour michèle c’était une c’est la distance entre       les    7 artistes et 1       pav&ea monde imaginal, ils avaient si longtemps, si même si       ( ici, les choses les plus li emperere par sa grant "la musique, c’est le       gentil voile de nuità la portrait. 1255 : quelque temps plus tard, de violette cachéeton temps où les coeurs et c’était dans et ma foi, torna a sorrento ulisse torna     au couchant il s’appelait antoine simon 33 ainsi alfred… la deuxième édition du dans les écroulements j’écoute vos mesdames, messieurs, veuillez i mes doigts se sont ouverts   3   

les c’est la chair pourtant dernier vers aoi diaphane est le la bouche pure souffrance sous l’occupation       maquis chercher une sorte de       fourmi  monde rassemblé  “la signification si grant dol ai que ne pour mireille et philippe (en regardant un dessin de générations le 23 février 1988, il vertige. une distance       longte chaque jour est un appel, une 5) triptyque marocain antoine simon 7 al matin, quant primes pert  au mois de mars, 1166 imagine que, dans la eurydice toujours nue à viallat © le château de normalement, la rubrique mon cher pétrarque, ouverture de l’espace je n’hésiterai       p&eacu 1. il se trouve que je suis j’ai relu daniel biga, vous avez antoine simon 25  improbable visage pendu le plus insupportable chez pour pierre theunissen la station 3 encore il parle  il est des objets sur ce qui aide à pénétrer le pour jean gautheronle cosmos langues de plomba la       l̵ c’est extrêmement      &       nuage       les       dans la terre a souvent tremblé tout mon petit univers en a claude b.   comme       pour dire que le livre est une nice, le 8 octobre béatrice machet vient de       la dernier vers aoi dernier vers aoi madame aux rumeurs       l’une des dernières et  riche de mes dernier vers aoi         sur le  de même que les     son dernier vers aoi et il parlait ainsi dans la le 26 août 1887, depuis rimbaud a donc si, il y a longtemps, les       dans ma mémoire ne peut me démodocos... Ça a bien un 0 false 21 18 1257 cleimet sa culpe, si       deux clquez sur       "       antoine simon 16 merle noir  pour madame, c’est notre dans les hautes herbes on a cru à pour michèle gazier 1 ço dist li reis :   un besoin de couper comme de     cet arbre que clers est li jurz et li  il y a le       sur       quinze maintenant il connaît le et combien  si, du nouveau la mort, l’ultime port, le texte qui suit est, bien 7) porte-fenêtre mougins. décembre au labyrinthe des pleursils je ne peins pas avec quoi,     m2 &nbs       soleil le corps encaisse comme il bien sûr, il y eut arbre épanoui au ciel merci au printemps des il n’était qu’un dernier vers aoi madame chrysalide fileuse bribes en ligne a pour jacqueline moretti, madame est une torche. elle       au mult est vassal carles de quatrième essai de o tendresses ô mes outre la poursuite de la mise s’ouvre la dans l’effilé de     chambre (ma gorge est une bien sûrla       fourr&   anatomie du m et ainsi fut pétrarque dans l’homme est gardien de phare à vie, au     [1]  souvent je ne sais rien de       o les amants se ce qui importe pour   la baie des anges     vers le soir ils sortent mouans sartoux. traverse de références : xavier sables mes parolesvous le pendu encore la couleur, mais cette percey priest lakesur les prenez vos casseroles et et voici maintenant quelques       crabe- le "patriote",       ma d’un bout à face aux bronzes de miodrag le travail de bernard ce qu’un paysage peut       entre nos voix rare moment de bonheur, les lettres ou les chiffres dernier vers aoi il y a dans ce pays des voies a la libération, les       bruyan sous la pression des sixième moi cocon moi momie fuseau       aux le tissu d’acier dont les secrets… à quoi à bernadette       " le soleil n’est pas   on n’est je dors d’un sommeil de les plus vieilles et que vous dire des la vie humble chez les madame, on ne la voit jamais 1 au retour au moment   un d’un côté pour angelo juste un mot pour annoncer dernier vers aoi pas facile d’ajuster le       rampan       journ&       deux dernier vers aoi josué avait un rythme des quatre archanges que l’existence n’est des voiles de longs cheveux antoine simon 28 je déambule et suis « voici tout est possible pour qui       l̵ a supposer quece monde tienne antoine simon 13 ce qui fascine chez  marcel migozzi vient de  hier, 17       & antoine simon 24 trois (mon souffle au matin       une       mouett dans le train premier  au travers de toi je quai des chargeurs de au programme des actions       une ils s’étaient douze (se fait terre se “dans le dessin       la       l̵     depuis approche d’une diaphane est le mot (ou       b&acir   six formes de la dernier vers aoi  le grand brassage des le coeur du   adagio   je madame, vous débusquez       la la pureté de la survie. nul trois tentatives desesperees       pav&ea   pour olivier le temps passe dans la d’ eurydice ou bien de sixième « pouvez-vous dans l’innocence des autres litanies du saint nom une il faut dire les    regardant le passé n’est dans ma gorge de la       entre       ce pierre ciel       &agrav après la lecture de marie-hélène vos estes proz e vostre la mort d’un oiseau. tout à fleur d’eaula danse       st pour michèle gazier 1)       le journée de nice, le 18 novembre 2004       aujour la langue est intarissable       un agnus dei qui tollis peccata art jonction semble enfin tant pis pour eux. frères et avez-vous vu  “s’ouvre dernier vers que mort je t’ai admiré,     faisant la de soie les draps, de soie quant carles oït la       &n j’ai changé le sors de mon territoire. fais f toutes mes rien n’est quando me ne so itu pe antoine simon 32       dans j’ai ajouté nous viendrons nous masser (la numérotation des antoine simon 9       allong l’appel tonitruant du certains soirs, quand je     extraire       les     le il ne s’agit pas de "moi, esclave" a antoine simon 29  les œuvres de       neige r.m.a toi le don des cris qui    courant       je villa arson, nice, du 17 dernier vers aoi 0 false 21 18 la poésie, à la À perte de vue, la houle des paroles de chamantu je ne saurais dire avec assez ainsi va le travail de qui des conserves ! il ne sait rien qui ne va       s̵ comme un préliminaire la guetter cette chose quelques autres       force recleimet deu mult dernier vers aoi pour raphaël comme c’est m1         tout est toujours en  on peut passer une vie quatre si la mer s’est bernadette griot vient de antoine simon 5 je sais, un monde se en introduction à cinquième citationne un soir à paris au  epître aux       fourr& madame porte à accorde ton désir à ta les plus terribles au seuil de l’atelier la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Barnaud

Barnaud

Dernière publication : 28 février 2011.
Les 3 derniers articles : Echos de bribes sur remue.net , Comme on tombe amoureux , Fragments d’un corps incertain .
Les 3 articles les plus lus : Fragments d’un corps incertain , Comme on tombe amoureux , Echos de bribes sur remue.net .

info portfolio

Jean-Marie Barnaud © M. Monticelli Jean-Marie Barnaud © M. Monticelli
  • JEAN-MARIE BARNAUD

    Fragments d’un corps incertain

    Jean-Marie Barnaud : Extrait d’un livre inédit à paraître aux éditions Cheyne
    Clefs : Barnaud , poésie

  • Comme on tombe amoureux

    à l’ami, à Jean-Marie Barnaud, à celui pour qui « échanger paroles est acte des amoureux », 1- On lit. C’est un poème ? Une prose ? On ne sait plus. Une présence, oui. On s’interrompt. On est (...)
    Clefs : Freixe , Barnaud , poésie

  • Echos de bribes sur remue.net

    Juste un mot... Jean Marie Barnaud vient de mettre en ligne sur Remue-net, l’annonce de l’exposition "L’écriture en bribes". Il enrichit l’annonce par le texte qu’il a donné pour le catalogue : (...)
    Clefs : Barnaud


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette