BRIBES EN LIGNE
pour raphaël       dans 10 vers la laisse ccxxxii rien n’est que reste-t-il de la on trouvera la video et si tu dois apprendre à station 3 encore il parle dernier vers aoi "la musique, c’est le granz fut li colps, li dux en la tentation du survol, à la bouche pleine de bulles certains prétendent r.m.a toi le don des cris qui l’une des dernières  les premières       pav&ea franchement, pensait le chef,       &ccedi       en un       voyage un jour, vous m’avez carissimo ulisse,torna a « amis rollant, de "l’art est-il thème principal : "mais qui lit encore le le travail de bernard les textes mis en ligne clquez sur il s’appelait béatrice machet vient de equitable un besoin sonnerait c’est extrêmement j’ai relu daniel biga, la mort, l’ultime port,       l̵ poème pour       reine inoubliables, les       &agrav diaphane est le a claude b.   comme au programme des actions la bouche pure souffrance       le la liberté s’imprime à f le feu est venu,ardeur des où l’on revient le coquillage contre je suis celle qui trompe       neige rare moment de bonheur,   anatomie du m et       jonath pour philippe tant pis pour eux. monde imaginal,       (       & si j’étais un tout en vérifiant antoine simon 23 dernier vers aoi pour jean-marie simon et sa       la       force gardien de phare à vie, au       assis « e ! malvais       pass&e       pourqu pour lee c’est le grand (À l’église l’erbe del camp, ki À peine jetés dans le pour egidio fiorin des mots la chaude caresse de a la fin il ne resta que elle disposait d’une nice, le 18 novembre 2004 hans freibach :  si, du nouveau à la bonne face aux bronzes de miodrag "ces deux là se constellations et tandis que dans la grande décembre 2001. comme un préliminaire la un titre : il infuse sa archipel shopping, la pour daniel farioli poussant ce paysage que tu contemplais       le buttati ! guarda&nbs charogne sur le seuilce qui       "   ces notes     extraire  tu ne renonceras pas. deux nouveauté, ouverture d’une je suis f les rêves de le 28 novembre, mise en ligne       un tout le problème dernier vers aoi je rêve aux gorges    tu sais       sous  il est des objets sur  dernières mises violette cachéeton       en     un mois sans les étourneaux ! il faut aller voir ce texte m’a été mougins. décembre  dans toutes les rues nouvelles mises en       magnol c’est la chair pourtant rêve, cauchemar, iloec endreit remeint li os si j’avais de son  tu vois im font chier  on peut passer une vie       deux 1.- les rêves de on croit souvent que le but       midi       longte nous dirons donc 1. il se trouve que je suis   jn 2,1-12 : f tous les feux se sont ecrire les couleurs du monde la terre nous "ah ! mon doux pays, livre grand format en trois pour jean gautheronle cosmos les oiseaux s’ouvrent     faisant la générations la légende fleurie est raphaËl mult ben i fierent franceis e bernadette griot vient de il aurait voulu être l’éclair me dure, station 4 : judas  j’entends sonner les josué avait un rythme       alla sixième de tantes herbes el pre le ciel est clair au travers raphaël percey priest lakesur les dernier vers aoi       en avec marc, nous avons   le texte suivant a station 7 : as-tu vu judas se seul dans la rue je ris la ils avaient si longtemps, si o tendresses ô mes apaches : dans le monde de cette madame, c’est notre     sur la mult est vassal carles de       bonhe 0 false 21 18   iv    vers madame porte à       la antoine simon 15       sur madame des forêts de ce qui importe pour dernier vers aoi ce poème est tiré du       le À max charvolen et martin les enseignants : et combien de proche en proche tous  les œuvres de le temps passe dans la dessiner les choses banales    7 artistes et 1 douze (se fait terre se démodocos... Ça a bien un       nuage la force du corps, il ne reste plus que le portrait. 1255 :       apr&eg       la temps où le sang se       coude quel ennui, mortel pour je ne peins pas avec quoi, là, c’est le sable et   je découvre avant toi montagnesde tous ces charlatans qui petit matin frais. je te tu le sais bien. luc ne le passé n’est     surgi preambule – ut pictura un temps hors du j’ai longtemps pour m.b. quand je me heurte la langue est intarissable pourquoi yves klein a-t-il       je me vous deux, c’est joie et mouans sartoux. traverse de       sur le sainte marie,       dans quatre si la mer s’est À l’occasion de       la pie pour max charvolen 1)  un livre écrit à propos “la       et tu troisième essai et (en regardant un dessin de       soleil a dix sept ans, je ne savais       s̵       grimpa "je me tais. pour taire. dorothée vint au monde       dans de la       une de toutes les 5) triptyque marocain     nous ( ce texte a ici, les choses les plus dernier vers aoi       rampan dans le patriote du 16 mars ce monde est semé quelque temps plus tard, de macles et roulis photo 3 cliquetis obscène des madame chrysalide fileuse antoine simon 2 carissimo ulisse,torna a l’instant criblé       grappe la musique est le parfum de       qui nous savons tous, ici, que et je vois dans vos coupé le sonà « h&eacu       montag       une en 1958 ben ouvre à dernier vers aoi       sur deux ajouts ces derniers l’impression la plus j’ai parlé antoine simon 29 ma chair n’est il arriva que     tout autour f qu’il vienne, le feu  née à jamais je n’aurais deuxième les doigts d’ombre de neige leonardo rosa       marche le géographe sait tout dans le train premier diaphane est le mot (ou deuxième approche de  l’exposition  il souffle sur les collines ouverture de l’espace certains soirs, quand je la gaucherie à vivre, raphaël l’homme est ce qu’un paysage peut       la pureté de la survie. nul       dans (josué avait lentement     chant de c’est pour moi le premier la route de la soie, à pied, dernier vers aoi derniers vers sun destre bribes en ligne a j’ai travaillé le 15 mai, à dernier vers aoi       gentil dans ce périlleux se reprendre. creuser son     à dans les hautes herbes alocco en patchworck © pas une année sans évoquer  dernier salut au   d’un coté, bruno mendonça à cri et à       "       sabots à la mémoire de je t’ai admiré, les dernières  dans le livre, le j’ai en réserve madame dans l’ombre des viallat © le château de toujours les lettres : toute une faune timide veille     quand « voici dans l’innocence des à sylvie de sorte que bientôt       ce       la en cet anniversaire, ce qui pas même des voix percent, racontent un verre de vin pour tacher antoine simon 5 les parents, l’ultime  hier, 17   ciel !!!! 7) porte-fenêtre et…  dits de       entre guetter cette chose       p&eacu ….omme virginia par la  ce qui importe pour i.- avaler l’art par  les trois ensembles antoine simon 9 après la lecture de   un 1257 cleimet sa culpe, si       " le "patriote", un soir à paris au    courant de profondes glaouis et que dire de la grâce    en       bonheu       sur cher bernard     dans la ruela vous avez  “ne pas       entre la vie est dans la vie. se j’oublie souvent et autre citation moisissures mousses lichens au rayon des surgelés       sur vous avez sequence 6   le les installations souvent, c’est la distance entre passent .x. portes,       un d’un côté j’ai perdu mon   pour adèle et suite de une autre approche de la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Barnaud

Barnaud

Dernière publication : 28 février 2011.
Les 3 derniers articles : Echos de bribes sur remue.net , Comme on tombe amoureux , Fragments d’un corps incertain .
Les 3 articles les plus lus : Echos de bribes sur remue.net , Comme on tombe amoureux , Fragments d’un corps incertain .

info portfolio

Jean-Marie Barnaud © M. Monticelli Jean-Marie Barnaud © M. Monticelli
  • JEAN-MARIE BARNAUD

    Fragments d’un corps incertain

    Jean-Marie Barnaud : Extrait d’un livre inédit à paraître aux éditions Cheyne
    Clefs : Barnaud , poésie

  • Comme on tombe amoureux

    à l’ami, à Jean-Marie Barnaud, à celui pour qui « échanger paroles est acte des amoureux », 1- On lit. C’est un poème ? Une prose ? On ne sait plus. Une présence, oui. On s’interrompt. On est (...)
    Clefs : Freixe , Barnaud , poésie

  • Echos de bribes sur remue.net

    Juste un mot... Jean Marie Barnaud vient de mettre en ligne sur Remue-net, l’annonce de l’exposition "L’écriture en bribes". Il enrichit l’annonce par le texte qu’il a donné pour le catalogue : (...)
    Clefs : Barnaud


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette