BRIBES EN LIGNE
      apparu saluer d’abord les plus dernier vers aoi       assis suite de moi cocon moi momie fuseau j’écoute vos       sabots nous viendrons nous masser les grands madame aux rumeurs  hier, 17 "mais qui lit encore le tout à fleur d’eaula danse sequence 6   le …presque vingt ans plus    courant d’un côté       au violette cachéeton antoine simon 10 certains prétendent Éléments -       et       la eurydice toujours nue à et tout avait madame, on ne la voit jamais les étourneaux ! pour jacky coville guetteurs ce qui fait tableau : ce non, björg, dernier vers aoi dernier vers aoi de profondes glaouis antoine simon 28 madame, c’est notre station 3 encore il parle       vu lu le choeur des femmes de le 19 novembre 2013, à la madame chrysalide fileuse       la karles se dort cum hume marché ou souk ou inoubliables, les le soleil n’est pas pour marcel il arriva que de sorte que bientôt rêve, cauchemar, heureuse ruine, pensait pour helmut à bernadette les parents, l’ultime       sur pour ma la chaude caresse de   je n’ai jamais vous avez si elle est belle ? je       le de prime abord, il       ton quand sur vos visages les madame est toute pour gilbert       dans vedo la luna vedo le attendre. mot terrible. errer est notre lot, madame, À max charvolen et sous la pression des le géographe sait tout       l̵ ce jour-là il lui nice, le 8 octobre       un troisième essai et depuis le 20 juillet, bribes pour michèle gazier 1) abstraction voir figuration  l’écriture dernier vers aoi issent de mer, venent as le ciel de ce pays est tout bel équilibre et sa il semble possible ma chair n’est allons fouiller ce triangle elle disposait d’une aux barrières des octrois bernard dejonghe... depuis       l̵ quelques autres on croit souvent que le but je serai toujours attentif à   pour le prochain carissimo ulisse,torna a tu le saiset je le vois il en est des noms comme du       un       sur le j’ai travaillé    en s’égarer on reflets et echosla salle (la numérotation des c’est pour moi le premier à propos des grands iloec endreit remeint li os dans le respect du cahier des       grimpa       que je suis bien dans intendo... intendo ! elle réalise des la littérature de     vers le soir cinq madame aux yeux elle ose à peine très saintes litanies je n’ai pas dit que le       la  dernier salut au toute une faune timide veille encore la couleur, mais cette le scribe ne retient merci à marc alpozzo li quens oger cuardise souvent je ne sais rien de madame déchirée clquez sur c’est seulement au un titre : il infuse sa  au travers de toi je       montag   en grec, morías             le       sur a grant dulur tendrai puis autre citation"voui       un la terre nous si grant dol ai que ne       au l’une des dernières       dans       la       jonath       l̵  les trois ensembles vi.- les amicales aventures comme c’est ce jour là, je pouvais arbre épanoui au ciel quelques textes sables mes parolesvous attelage ii est une œuvre       p&eacu (ô fleur de courge... aux george(s) (s est la c’est un peu comme si, neuf j’implore en vain antoine simon 18 autre essai d’un  mise en ligne du texte deux ajouts ces derniers ….omme virginia par la trois tentatives desesperees j’ai relu daniel biga, le 15 mai, à j’aime chez pierre antoine simon 27 au rayon des surgelés pour Être tout entier la flamme dans le monde de cette 1- c’est dans bernadette griot vient de du bibelot au babilencore une les amants se in the country le franchissement des pour le prochain basilic, (la dans les hautes herbes la langue est intarissable en 1958 ben ouvre à comme un préliminaire la « pouvez-vous ainsi va le travail de qui antoine simon 29 dernier vers aoi la liberté de l’être toutes ces pages de nos       longte rossignolet tu la imagine que, dans la     nous 1257 cleimet sa culpe, si       l̵       à       entre antoine simon 15       dans 10 vers la laisse ccxxxii     tout autour   pour adèle et deuxième apparition de journée de une fois entré dans la       le       s̵ ce monde est semé se reprendre. creuser son   né le 7       voyage à cri et à que reste-t-il de la normal 0 21 false fal c’est la peur qui fait madame dans l’ombre des ...et poème pour  il est des objets sur la terre a souvent tremblé     m2 &nbs       sur régine robin,       marche sous l’occupation       deux la cité de la musique de mes deux mains       bruyan ce poème est tiré du       reine       dans    regardant       dans antoine simon 32 aucun hasard si se       la f le feu s’est pour michèle gazier 1 autre petite voix le plus insupportable chez les enseignants : marcel alocco a sur la toile de renoir, les trois (mon souffle au matin il ne reste plus que le on trouvera la video macles et roulis photo 7 nos voix ne faut-il pas vivre comme et nous n’avons rien apaches : la route de la soie, à pied, béatrice machet vient de       object est-ce parce que, petit, on    de femme liseuse   la production       au giovanni rubino dit ensevelie de silence, quand les mots   jn 2,1-12 : le temps passe si vite, avec marc, nous avons dernier vers aoi janvier 2002 .traverse 0 false 21 18   saint paul trois à f le feu est venu,ardeur des       je antoine simon 11             fleure   adagio   je       bonhe nécrologie j’arrivais dans les dieu faisait silence, mais très malheureux... il est le jongleur de lui mes pensées restent m1       bien sûr, il y eut dans les horizons de boue, de dans le pain brisé son nous avancions en bas de certains soirs, quand je la prédication faite     depuis à la bonne     de rigoles en d’abord l’échange des pour egidio fiorin des mots c’est une sorte de preambule – ut pictura  jésus les dessins de martine orsoni       ce "ah ! mon doux pays, fragilité humaine. si, il y a longtemps, les voudrais je vous 13) polynésie  avec « a la quand vous serez tout il aurait voulu être       je me tout en vérifiant pour yves et pierre poher et à sylvie cliquetis obscène des temps de pierres si j’avais de son  le grand brassage des n’ayant pas un nouvel espace est ouvert ce n’est pas aux choses là, c’est le sable et       rampan dernier vers aoi (ma gorge est une pour andrée     les fleurs du l’ami michel       les       &n "pour tes  les éditions de ce pays que je dis est À la loupe, il observa a l’aube des apaches, dans l’innocence des   voici donc la si tu es étudiant en temps de cendre de deuil de genre des motsmauvais genre      & À perte de vue, la houle des la deuxième édition du paien sunt morz, alquant       le tous ces charlatans qui chaque automne les laure et pétrarque comme pour jean gautheronle cosmos mise en ligne d’un et la peur, présente       ...mai un tunnel sans fin et, à de soie les draps, de soie gardien de phare à vie, au la mort, l’ultime port, toutefois je m’estimais   l’oeuvre vit son (josué avait       pass&e antoine simon 19 les premières et ces je t’enfourche ma vertige. une distance ce dernier vers aoi  “ce travail qui prenez vos casseroles et 0 false 21 18 un trait gris sur la cinquième citationne tendresses ô mes envols dernier vers aoi f toutes mes introibo ad altare       soleil que d’heures c’est la distance entre     le cygne sur     après les textes mis en ligne il avait accepté mise en ligne douce est la terre aux yeux       quel ennui, mortel pour la mort d’un oiseau. ce qui aide à pénétrer le de toutes les archipel shopping, la pour robert la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > César

César

Dernière publication : 29 avril 2010.
Les 3 derniers articles : Une vie de château .
Les 3 articles les plus lus : Une vie de château .

info portfolio

César, 1959
  • MARCEL ALOCCO

    Une vie de château

    Arman, César, un air de famille

    D’un côté le Marseillais César, (qui se flattait d’avoir été à Paris le plus ancien étudiant des Beaux-Arts, pour profiter du Resto. U’ : misère ! lui qui plus tard se piquerait de faire bonne cuisine (...)
    Clefs : Arman , César , Alocco


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette