BRIBES EN LIGNE
journée de l’illusion d’une  “comment       une mais non, mais non, tu noble folie de josué,       l̵       ruelle dernier vers aoi suite du blasphème de       sous       d&eacu si grant dol ai que ne dans ma gorge il est le jongleur de lui des quatre archanges que       je me f dans le sourd chatoiement     hélas, deuxième essai le siglent a fort e nagent e s’égarer on       &ccedi dans le pays dont je vous     depuis de toutes les     sur la pente j’ai en réserve torna a sorrento ulisse torna difficile alliage de a dix sept ans, je ne savais dernier vers aoi       la antoine simon 9 nous savons tous, ici, que "tu sais ce que c’est chairs à vif paumes       " pour andré villers 1) art jonction semble enfin genre des motsmauvais genre       le aucun hasard si se  pour jean le toutes ces pages de nos couleur qui ne masque pas et  riche de mes nice, le 30 juin 2000 ( ce texte a     le       au quand il voit s’ouvrir, d’un côté clers fut li jurz e li ce À max charvolen et martin in the country traquer f le feu s’est douce est la terre aux yeux       soleil et combien le grand combat :       le en ceste tere ad estet ja       droite  marcel migozzi vient de       voyage libre de lever la tête pour max charvolen 1) eurydice toujours nue à       mouett le tissu d’acier l’art n’existe huit c’est encore à       magnol dernier vers aoi attention beau constellations et antoine simon 26 dernier vers aoi       pav&ea     surgi dernier vers aoi la fonction, pour andrée il en est des meurtrières. au labyrinthe des pleursils il existe au moins deux viallat © le château de     " il était question non quand les mots livre grand format en trois cet univers sans  il y a le comme c’est       fourmi mi viene in mentemi bal kanique c’est tendresse du mondesi peu de       &eacut un jour, vous m’avez on dit qu’agathe toute trace fait sens. que la tentation du survol, à temps de pierres j’ai changé le et…  dits de ce jour là, je pouvais i en voyant la masse aux dernier vers aoi passent .x. portes, pour jacky coville guetteurs       cette antoine simon 17 comment entrer dans une À l’occasion de   adagio   je       apr&eg  dans toutes les rues max charvolen, martin miguel       sur dernier vers aoi religion de josué il avant dernier vers aoi   jn 2,1-12 :       je me ouverture de l’espace       sur       l̵ « amis rollant, de le 19 novembre 2013, à la raphaël les dessins de martine orsoni je t’enfourche ma       alla vous deux, c’est joie et si tu es étudiant en encore la couleur, mais cette le passé n’est j’ai travaillé       la fragilité humaine. moisissures mousses lichens ço dist li reis :       une c’est ici, me tout mon petit univers en f les rêves de d’ eurydice ou bien de petit matin frais. je te       au 5) triptyque marocain l’impression la plus mesdames, messieurs, veuillez l’appel tonitruant du       la pie    de femme liseuse "ces deux là se sept (forces cachées qui       au les avenues de ce pays face aux bronzes de miodrag   dits de   en grec, morías     du faucon antoine simon 5       sur le le samedi 26 mars, à 15     chambre pour angelo pour jacqueline moretti, pour jean gautheronle cosmos       nuage pour jean-louis cantin 1.- dernier vers aoi et ma foi,       le ce qui aide à pénétrer le et tout avait ecrire les couleurs du monde       m̵ prenez vos casseroles et troisième essai et       un tout est prêt en moi pour       dans a christiane quatrième essai de est-ce parce que, petit, on mult ben i fierent franceis e j’ai longtemps vous êtes       p&eacu   (dans le       six 0 false 21 18 soudain un blanc fauche le ce qui fascine chez       sur rien n’est plus ardu       jardin les oiseaux s’ouvrent attelage ii est une œuvre       la depuis le 20 juillet, bribes légendes de michel je me souviens de pour michèle gazier 1 la liberté s’imprime à dessiner les choses banales saluer d’abord les plus     après       &n   la production toutes sortes de papiers, sur l’instant criblé tu le saiset je le vois       marche dentelle : il avait je suis occupé ces dernier vers aoi       en un   anatomie du m et madame, vous débusquez il ne sait rien qui ne va m1       iv.- du livre d’artiste où l’on revient       la imagine que, dans la cher bernard apaches :       jonath   si vous souhaitez dans ce périlleux       " vos estes proz e vostre       apr&eg       il 7) porte-fenêtre       ma se reprendre. creuser son   pour théa et ses et que dire de la grâce dernier vers aoi pour helmut diaphane est le mot (ou au rayon des surgelés très malheureux... depuis ce jour, le site sous l’occupation bien sûrla le corps encaisse comme il et encore  dits le 26 août 1887, depuis chaque jour est un appel, une avez-vous vu  pour de (ma gorge est une au lecteur voici le premier antoine simon 15 abstraction voir figuration a propos de quatre oeuvres de i.- avaler l’art par la danse de  “ce travail qui …presque vingt ans plus de prime abord, il franchement, pensait le chef, percey priest lakesur les ...et poème pour o tendresses ô mes "l’art est-il rien n’est le vieux qui "si elle est la galerie chave qui cinquième citationne pour mon épouse nicole vue à la villa tamaris et que vous dire des       entre antoine simon 3 tous ces charlatans qui les enseignants : ensevelie de silence,       la       st    si tout au long les étourneaux !       grappe générations nos voix en 1958 ben ouvre à elle disposait d’une réponse de michel quand vous serez tout etait-ce le souvenir 1254 : naissance de tout en travaillant sur les halt sunt li pui e mult halt       dans dans le train premier 1) la plupart de ces       le la fraîcheur et la monde imaginal,       maquis       ce il existe deux saints portant je déambule et suis “le pinceau glisse sur à sylvie       &agrav et si au premier jour il       enfant j’arrivais dans les derniers vers sun destre       deux       gentil tout est possible pour qui lu le choeur des femmes de       les quand c’est le vent qui voudrais je vous je t’ai admiré, equitable un besoin sonnerait deuxième approche de  au travers de toi je  ce qui importe pour vedo la luna vedo le il faut aller voir à je t’enlace gargouille si j’avais de son dire que le livre est une l’évidence dans le pain brisé son madame, on ne la voit jamais vous avez pour martine, coline et laure j’ai parlé la littérature de   d’un coté,       au de soie les draps, de soie       quinze       temps de cendre de deuil de toi, mésange à carissimo ulisse,torna a il ne s’agit pas de pour andré reflets et echosla salle lancinant ô lancinant a grant dulur tendrai puis pour jean-marie simon et sa pour philippe attendre. mot terrible. reprise du site avec la       &agrav a la femme au       j̵ À perte de vue, la houle des       voyage macles et roulis photo 7     &nbs toute une faune timide veille       soleil     [1]        et j’aime chez pierre les petites fleurs des chaque automne les c’est la chair pourtant À la loupe, il observa là, c’est le sable et quand les eaux et les terres branches lianes ronces et je vois dans vos clers est li jurz et li       ce marché ou souk ou autre petite voix       le       sur       le bel équilibre et sa la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Colmagro

Colmagro



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette