BRIBES EN LIGNE
      midi antoine simon 29 pour andrée       jonath la deuxième édition du       grappe lancinant ô lancinant rafale       bruyan     quand si c’est ça,     au couchant chaque jour est un appel, une troisième essai et nu(e), comme son nom clers fut li jurz e li  “... parler une qu’est-ce qui est en À peine jetés dans le ce va et vient entre temps où le sang se    nous sainte marie, "l’art est-il  zones gardées de j’ai en réserve 0 false 21 18       aux voici le texte qui ouvre macles et roulis photo 6 on trouvera la video de toutes les f le feu s’est   je ne comprends plus       &agrav       apparu si, il y a longtemps, les  je signerai mon montagnesde tout mon petit univers en    regardant pour jacqueline moretti, un temps hors du     sur la pente ce qui aide à pénétrer le pour martin chercher une sorte de       ce la nuit un verre de vin pour tacher dernier vers aoi normal 0 21 false fal zacinto dove giacque il mio ce qui fascine chez le passé n’est l’eau s’infiltre accorde ton désir à ta première dernier vers aoi beaucoup de merveilles nous avancions en bas de carissimo ulisse,torna a j’ai relu daniel biga, abstraction voir figuration  on peut passer une vie noble folie de josué, de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi iv.- du livre d’artiste le bulletin de "bribes À max charvolen et martin libre de lever la tête il y a tant de saints sur tout est possible pour qui il pleut. j’ai vu la edmond, sa grande il en est des noms comme du    si tout au long       je       ton ajout de fichiers sons dans les dessins de martine orsoni napolì napolì       bonheu la chaude caresse de antoine simon 5 dans un coin de nice, “le pinceau glisse sur       en rafale n° 5 un quelques textes tendresse du mondesi peu de on cheval   nous sommes seins isabelle boizard 2005 à la mémoire de madame des forêts de exode, 16, 1-5 toute deuxième essai tromper le néant quand les eaux et les terres attelage ii est une œuvre station 5 : comment dernier vers aoi tu le sais bien. luc ne       que   un pour mon épouse nicole       le (en regardant un dessin de les cuivres de la symphonie  marcel migozzi vient de j’entends sonner les essai de nécrologie, les premières madame chrysalide fileuse "ah ! mon doux pays, antoine simon 13 il n’y a pas de plus feuilleton d’un travail quant carles oït la comme ce mur blanc       entre       la     pluie du dernier vers aoi       vaches ainsi fut pétrarque dans et ma foi, merle noir  pour n’ayant pas iloec endreit remeint li os  dans toutes les rues rafale n° 10 ici max charvolen, martin miguel    au balcon ma mémoire ne peut me       l̵       sur les dernières le géographe sait tout à propos “la prenez vos casseroles et nos voix       "   anatomie du m et       jardin in the country antoine simon 18 a toi le don des cris qui tout en travaillant sur les       neige ce qui importe pour 1.- les rêves de pour andré i en voyant la masse aux dernier vers aoi       le le 23 février 1988, il       ruelle antoine simon 7 les durand : une cet article est paru dans le sur la toile de renoir, les la terre a souvent tremblé autre petite voix un soir à paris au fin première je rêve aux gorges dans le pays dont je vous et la peur, présente       &n  martin miguel vient f le feu s’est ici, les choses les plus       &agrav je n’ai pas dit que le a l’aube des apaches, quando me ne so itu pe apaches : ki mult est las, il se dort tes chaussures au bas de dernier vers aoi   maille 1 :que martin miguel il va falloir voudrais je vous carles respunt : alocco en patchworck ©       dans     tout autour que reste-t-il de la   ces notes     pourquoi pour michèle gazier 1) présentation du pour jean-marie simon et sa une errance de   3   

les  tu vois im font chier on peut croire que martine suite de     le macles et roulis photo 3 je suis deuxième ço dist li reis : pur ceste espee ai dulor e coupé le sonà rafale n° 3 des a grant dulur tendrai puis 1) la plupart de ces pour frédéric la vie est dans la vie. se ] heureux l’homme ils avaient si longtemps, si envoi du bulletin de bribes autre citation"voui       au  les premières 1-nous sommes dehors. 13) polynésie onze sous les cercles outre la poursuite de la mise générations j’ai donc       sur jouer sur tous les tableaux station 3 encore il parle couleur qui ne masque pas la gaucherie à vivre, d’abord l’échange des  il est des objets sur       fourmi rossignolet tu la attendre. mot terrible. l’illusion d’une quand il voit s’ouvrir, passet li jurz, la noit est   ces sec erv vre ile 1- c’est dans li quens oger cuardise       sabots tous feux éteints. des   pour olivier je découvre avant toi je crie la rue mue douleur jamais je n’aurais macles et roulis photo de l’autre (ma gorge est une la communication est dans l’innocence des au programme des actions difficile alliage de     cet arbre que ce qui fait tableau : ce me cet univers sans recleimet deu mult l’art c’est la neuf j’implore en vain dans le train premier samuelchapitre 16, versets 1 les parents, l’ultime       et tu il en est des meurtrières. deuxième apparition de  pour le dernier jour       je     après est-ce parce que, petit, on f les rêves de       les je déambule et suis     un mois sans j’ai donné, au mois       le o tendresses ô mes       pourqu la bouche pure souffrance et encore  dits pas sur coussin d’air mais   pour adèle et toutes ces pages de nos introibo ad altare       montag ce texte m’a été quel ennui, mortel pour     ton les enseignants : la liberté s’imprime à       dans toutes sortes de papiers, sur premier vers aoi dernier  les trois ensembles et nous n’avons rien       rampan martin miguel art et la question du récit <img852|left> forest  tous ces chardonnerets À l’occasion de josué avait un rythme       "    tu sais toute trace fait sens. que pour angelo l’erbe del camp, ki mise en ligne une image surgit et derrière six de l’espace urbain, c’est le grand dorothée vint au monde avez-vous vu deuxième essai le et tout avait       &agrav rafale n° 9 un       le rafale n° 6 just do       au       cerisi le plus insupportable chez   pour théa et ses de proche en proche tous mon travail est une       la pie on préparait mes pensées restent       la le 10 décembre 2013, a propos de quatre oeuvres de non... non... je vous assure, cinquième citationne   au milieu de antoine simon 32 antoine simon 28 bernadette griot vient de       journ&       &eacut chairs à vif paumes dans ce pays ma mère il n’était qu’un pour le prochain basilic, (la   né le 7 l’homme est     &nbs       un ma chair n’est nous savons tous, ici, que  “ne pas       glouss pour yves et pierre poher et tandis que dans la grande art jonction semble enfin   d’un coté, la tentation du survol, à pour helmut poussées par les vagues immense est le théâtre et nous viendrons nous masser si vous entendez le lac       neige de soie les draps, de soie dernier vers aoi lorsque martine orsoni journée de le désir de faire avec       o « 8° de le glacis de la mort       l̵ la route de la soie, à pied, saluer d’abord les plus les plus terribles       dans ….omme virginia par la très saintes litanies able comme capable de donner       le dès l’origine de son     chambre     faisant la que d’heures la lecture de sainte (de)lecta lucta   pour nicolas lavarenne ma macles et roulis photo 1 et je vois dans vos madame, on ne la voit jamais     rien marie-hélène bel équilibre et sa       retour la parol

Accueil > Mots-clés > Sujets et problèmes > diversité linguistique

diversité linguistique

Dernière publication : 12 mars 2009.
Les 3 derniers articles : L’aéroport de Babel .
Les 3 articles les plus lus : L’aéroport de Babel .

  • L’aéroport de Babel

    1 La confusion des langues Lorsque nous voyageons nous sommes souvent arrêtés par des barrières linguistiques. Un Français arrivant au Japon y rencontre d’énormes difficultés à cause de la différence (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette