BRIBES EN LIGNE
      entre chaque jour est un appel, une       la   je n’ai jamais intendo... intendo ! 0 false 21 18       alla il tente de déchiffrer,  dans le livre, le de proche en proche tous pas même autre citation  la toile couvre les printemps breton, printemps antoine simon 30 pour alain borer le 26 mi viene in mentemi pour gilbert alocco en patchworck ©       parfoi mille fardeaux, mille bientôt, aucune amarre les avenues de ce pays libre de lever la tête et combien à propos des grands       la juste un mot pour annoncer       b&acir ce 28 février 2002.       j̵       &             aujour     &nbs "je me tais. pour taire. je crie la rue mue douleur que d’heures les dernières « e ! malvais face aux bronzes de miodrag       ( des voiles de longs cheveux dans le respect du cahier des hans freibach : 5) triptyque marocain       dans le glacis de la mort ma voix n’est plus que mougins. décembre dernier vers aoi constellations et       voyage un jour nous avons d’abord l’échange des dernier vers aoi       grimpa sables mes parolesvous antoine simon 23     hélas, 1254 : naissance de la brume. nuages voudrais je vous       sur générations     tout autour tes chaussures au bas de "la musique, c’est le       &agrav la pureté de la survie. nul  c’était de l’autre       fourr& nous avancions en bas de dans l’effilé de   le 10 décembre le soleil n’est pas cinq madame aux yeux « voici       sur la bouche pure souffrance       sur le et ces depuis le 20 juillet, bribes ce qui fascine chez des conserves ! il est le jongleur de lui macles et roulis photo 6 f j’ai voulu me pencher    de femme liseuse     oued coulant passet li jurz, si turnet a très malheureux... journée de       la   anatomie du m et  les trois ensembles       st petites proses sur terre la question du récit       aux tout à fleur d’eaula danse antoine simon 21  le livre, avec elle réalise des poussées par les vagues ce pays que je dis est coupé en deux quand À max charvolen et quand vous serez tout essai de nécrologie,       qui tromper le néant       reine effleurer le ciel du bout des nice, le 30 juin 2000 il souffle sur les collines tous feux éteints. des a christiane max charvolen, martin miguel   pour le prochain on dit qu’agathe dans le monde de cette Éléments - tout est possible pour qui l’instant criblé  dans toutes les rues dentelle : il avait mieux valait découper suite de       l̵ (vois-tu, sancho, je suis le temps passe dans la antoine simon 22 ( ce texte a       deux un temps hors du     quand       au passent .x. portes, dimanche 18 avril 2010 nous madame, vous débusquez       au       m&eacu dernier vers aoi moi cocon moi momie fuseau reflets et echosla salle pour anne slacik ecrire est dans les carnets vertige. une distance       &n abstraction voir figuration le scribe ne retient prenez vos casseroles et  de la trajectoire de ce dans un coin de nice,       le antoine simon 7 certains prétendent       quand sous la pression des       pass&e     nous       ruelle carissimo ulisse,torna a décembre 2001.       sur (de)lecta lucta         vaches il arriva que l’une des dernières   se       les en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi       juin antoine simon 14 ainsi va le travail de qui  les éditions de station 7 : as-tu vu judas se tout est prêt en moi pour madame, c’est notre pour max charvolen 1) attelage ii est une œuvre toutes ces pages de nos       bien l’appel tonitruant du archipel shopping, la marie-hélène le 26 août 1887, depuis À la loupe, il observa franchement, pensait le chef,       dans paroles de chamantu (dans mon ventre pousse une       et tu       l̵  hier, 17 ço dist li reis : clers est li jurz et li toulon, samedi 9       fleur bribes en ligne a f toutes mes la mort d’un oiseau.       &agrav quel ennui, mortel pour pour pierre theunissen la et encore  dits       " langues de plomba la il y a tant de saints sur la liberté s’imprime à la liberté de l’être pour andrée dans les horizons de boue, de tout le problème madame est une torche. elle raphaël  improbable visage pendu antoine simon 10 peinture de rimes. le texte       ...mai en introduction à je rêve aux gorges ici. les oiseaux y ont fait pour andré halt sunt li pui e mult halt   dits de       p&eacu       la douze (se fait terre se merci au printemps des si elle est belle ? je dernier vers aoi madame chrysalide fileuse pour michèle       dans le 2 juillet nécrologie jouer sur tous les tableaux etait-ce le souvenir préparation des bien sûrla  dernières mises   au milieu de       deux je suis celle qui trompe la musique est le parfum de v.- les amicales aventures du  au travers de toi je iv.- du livre d’artiste       allong       coude il semble possible cette machine entre mes equitable un besoin sonnerait f les rêves de les doigts d’ombre de neige       arauca  “comment traquer quand nous rejoignons, en des quatre archanges que à la mémoire de premier vers aoi dernier la fraîcheur et la ki mult est las, il se dort   d’un coté, dernier vers aoi je m’étonne toujours de la ma chair n’est premier essai c’est janvier 2002 .traverse la bouche pleine de bulles dernier vers aoi paien sunt morz, alquant   que signifie très saintes litanies   3   

les nice, le 18 novembre 2004 après la lecture de a claude b.   comme       &n sur l’erbe verte si est (elle entretenait si, il y a longtemps, les je meurs de soif …presque vingt ans plus f dans le sourd chatoiement au commencement était    7 artistes et 1 exacerbé d’air immense est le théâtre et travail de tissage, dans dernier vers aoi   " je suis un écorché vif. antoine simon 2  “ne pas "tu sais ce que c’est il faut aller voir f le feu est venu,ardeur des et si au premier jour il le temps passe si vite, « amis rollant, de tu le saiset je le vois issent de mer, venent as la réserve des bribes       ce     un mois sans les premières l’impossible       voyage       pav&ea il existe au moins deux grant est la plaigne e large       apr&eg  tous ces chardonnerets apaches : raphaël       pass&e  tu vois im font chier dernier vers aoi       bonheu a grant dulur tendrai puis ce qui fait tableau : ce ce qui aide à pénétrer le « h&eacu       dans chercher une sorte de le samedi 26 mars, à 15 troisième essai et attention beau pour martine, coline et laure       force comme une suite de il ne reste plus que le       " le numéro exceptionnel de aucun hasard si se sauvage et fuyant comme mesdames, messieurs, veuillez       la         &n dans les carnets “dans le dessin       à af : j’entends j’entends sonner les mult ben i fierent franceis e       le       neige je n’ai pas dit que le  un livre écrit antoine simon 12   je ne comprends plus "le renard connaît 1) notre-dame au mur violet  les œuvres de dire que le livre est une       il histoire de signes .    seule au     extraire     cet arbre que antoine simon 17 aux barrières des octrois le "patriote", les plus terribles le grand combat : dans ce périlleux c’est extrêmement ne faut-il pas vivre comme diaphane est le les enseignants : nouvelles mises en sors de mon territoire. fais un verre de vin pour tacher les routes de ce pays sont réponse de michel au matin du       &ccedi  l’écriture     depuis       au "l’art est-il noble folie de josué, r.m.a toi le don des cris qui pas facile d’ajuster le rossignolet tu la pour le prochain basilic, (la eurydice toujours nue à i.- avaler l’art par la langue est intarissable la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Matisse

Matisse



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette