BRIBES EN LIGNE
ensevelie de silence, peinture de rimes. le texte il ne reste plus que le on croit souvent que le but a ma mère, femme parmi       force       entre au commencement était       la antoine simon 15 antoine simon 20 se placer sous le signe de de soie les draps, de soie  tu ne renonceras pas. antoine simon 28 du bibelot au babilencore une       entre glaciation entre vi.- les amicales aventures a supposer quece monde tienne toute trace fait sens. que suite du blasphème de ecrire sur comment entrer dans une sables mes parolesvous l’une des dernières huit c’est encore à f toutes mes certains soirs, quand je a toi le don des cris qui Ç’avait été la je dors d’un sommeil de ….omme virginia par la   la baie des anges on peut croire que martine toutes ces pages de nos lancinant ô lancinant       nuage en 1958 ben ouvre à lentement, josué carles li reis en ad prise sa       sabots antoine simon 24       longte l’impression la plus si elle est belle ? je       je me vous dites : "un nice, le 8 octobre    tu sais raphaël dernier vers aoi on préparait "je me tais. pour taire. pour martine, coline et laure nice, le 18 novembre 2004   si vous souhaitez pour michèle aueret       sur le r.m.a toi le don des cris qui quand les mots et que vous dire des les lettres ou les chiffres première   saint paul trois le texte qui suit est, bien antoine simon 10       voyage ce qui fascine chez de prime abord, il sa langue se cabre devant le (josué avait lentement la réserve des bribes (vois-tu, sancho, je suis attendre. mot terrible. marché ou souk ou bientôt, aucune amarre tout en vérifiant la cité de la musique   tout est toujours en ici. les oiseaux y ont fait je découvre avant toi il y a tant de saints sur       sur bal kanique c’est le galop du poème me heureuse ruine, pensait non... non... je vous assure, pour robert       apparu les plus terribles le ciel est clair au travers 1257 cleimet sa culpe, si reflets et echosla salle equitable un besoin sonnerait dans l’effilé de     [1]  madame porte à la gaucherie à vivre, al matin, quant primes pert dernier vers que mort je me souviens de jouer sur tous les tableaux   on n’est (dans mon ventre pousse une antoine simon 3 a la libération, les dans le respect du cahier des madame aux rumeurs  tu vois im font chier des voiles de longs cheveux introibo ad altare  au mois de mars, 1166 dernier vers s’il ce poème est tiré du dans les écroulements dernier vers aoi       baie abu zayd me déplait. pas villa arson, nice, du 17 j’ai donné, au mois       neige dernier vers aoi une errance de       au dans les carnets temps de pierres dans la cinquième citationne les installations souvent,     nous   pour adèle et c’est pour moi le premier     surgi ma chair n’est       sous que d’heures  le livre, avec sauvage et fuyant comme « 8° de pour qui veut se faire une       sur antoine simon 11 dernier vers aoi les amants se le passé n’est merci à marc alpozzo       va       le       dans       vaches       bruyan ne faut-il pas vivre comme zacinto dove giacque il mio tout mon petit univers en       m&eacu à cri et à macles et roulis photo 4       tourne je suis   iv    vers soudain un blanc fauche le n’ayant pas       je très malheureux...     au couchant dernier vers aoi eurydice toujours nue à il aurait voulu être   pour olivier clers est li jurz et li franchement, pensait le chef,   que signifie "si elle est       montag on a cru à   3   

les folie de josuétout est chaque jour est un appel, une il souffle sur les collines       &eacut attendre. mot terrible. nous serons toujours ces       une il y a dans ce pays des voies macles et roulis photo 3 je serai toujours attentif à       la       &agrav       en un pour jacqueline moretti,       la tous ces charlatans qui et te voici humanité ajout de fichiers sons dans le lent déferlement dans la caverne primordiale pour nicolas lavarenne ma       je  dans le livre, le pas facile d’ajuster le af : j’entends       sur antoine simon 5 nos voix       s̵ clere est la noit e la toi, mésange à lu le choeur des femmes de accorde ton désir à ta autre citation “dans le dessin       mouett une fois entré dans la d’abord l’échange des autre petite voix       le       dans le bulletin de "bribes       le la mort, l’ultime port,     pluie du printemps breton, printemps démodocos... Ça a bien un troisième essai       &n ainsi alfred… on trouvera la video       une       pav&ea     les provisions l’erbe del camp, ki rien n’est plus ardu écoute, josué,       reine libre de lever la tête j’ai changé le je n’ai pas dit que le dieu faisait silence, mais toutes sortes de papiers, sur halt sunt li pui e mult halt tous feux éteints. des       assis giovanni rubino dit antoine simon 18 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi et ma foi,  les trois ensembles antoine simon 13 polenta       le    il       nuage et que dire de la grâce de pareïs li seit la     depuis générations le corps encaisse comme il neuf j’implore en vain     son de la       maquis guetter cette chose ils sortent toulon, samedi 9       soleil c’était une laure et pétrarque comme pour alain borer le 26 nu(e), comme son nom "ah ! mon doux pays,       sur l’illusion d’une tout le problème dernier vers aoi f les feux m’ont outre la poursuite de la mise       1 au retour au moment dernier vers aoi deux ajouts ces derniers       au en introduction à mon travail est une aux george(s) (s est la derniers vers sun destre coupé le sonà “le pinceau glisse sur       dans     quand       l̵ nous avons affaire à de difficile alliage de tendresses ô mes envols autres litanies du saint nom       dans apaches :       la à bernadette à vous deux, c’est joie et 1) la plupart de ces       vu le 26 août 1887, depuis jamais si entêtanteeurydice pour philippe    regardant de proche en proche tous  c’était   voici donc la le numéro exceptionnel de les dessins de martine orsoni       le recleimet deu mult  un livre écrit tout en travaillant sur les       le l’éclair me dure,       nous viendrons nous masser     sur la pente   (dans le pour martine seul dans la rue je ris la    seule au deuxième suite il n’était qu’un charogne sur le seuilce qui de tantes herbes el pre grande lune pourpre dont les       le autre citation"voui antoine simon 31 tout est possible pour qui allons fouiller ce triangle cet article est paru dans le quatrième essai de pour andré le nécessaire non       coude dernier vers aoi journée de mon cher pétrarque, pour egidio fiorin des mots j’ai travaillé       bonhe tes chaussures au bas de moisissures mousses lichens station 4 : judas  antoine simon 27 comme c’est je déambule et suis ils avaient si longtemps, si  les éditions de les textes mis en ligne la vie est dans la vie. se dernier vers aoi ma voix n’est plus que il tente de déchiffrer, mult est vassal carles de pour mon épouse nicole       " quatrième essai de       deux       dans dans ce pays ma mère pour daniel farioli poussant seins isabelle boizard 2005 dernier vers aoi     ces sec erv vre ile       sur       un s’ouvre la marie-hélène qu’est-ce qui est en quando me ne so itu pe pour maguy giraud et c’est un peu comme si, il s’appelait coupé en deux quand  le "musée     double moi cocon moi momie fuseau       ( toutefois je m’estimais antoine simon 29 et il fallait aller debout gardien de phare à vie, au       la petit matin frais. je te pur ceste espee ai dulor e je reviens sur des couleur qui ne masque pas nouvelles mises en       o       au la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Martin

Martin

Dernière publication : 16 juin 2009.
Les 3 derniers articles : Références , XVII. Credo , XVI. Réveil .
Les 3 articles les plus lus : VII. Olivier(s) , VIII. LA MUSIQUE : PAYSAGE* , IX. MÉDITATIONS .

  • JEAN-LOUP MARTIN

    Exergue

    POUR MON ÉPOUSE NICOLE MARTIN qui me tient les yeux ouverts et la tête hors de l’eau. J.-L. M. Quel étonnant bâtisseur il avait été ! Après avoir monté, avec une célérité rare, les murs de sa (...)
    Clefs : Martin

  • JEAN-LOUP MARTIN

    I. Nuit

    (EN REGARDANT UN DESSIN DE JEAN MATHON) Nuit tu t’éveilles rouge et tu m’uses les yeux ta jambe caresse mes souvenirs (...)
    Clefs : poésie , Martin

  • JEAN-LOUP MARTIN

    II. Tunique de feuilles mortes

    Ma chair n’est guère que tunique de feuilles mortes, doucement désagrégées par les feux de l’automne agonisant et meurtrier : Vois le soleil qui s’effiloche dans la clairière : il ne me laisse (...)
    Clefs : poésie , Martin

  • JEAN-LOUP MARTIN

    III. Visage mort pendu à une courroie desséchée

    (En regardant une photographie de Martine Couderc)

    Improbable visage pendu au mur Négatif de photo visage nié Projeté au mur écrasé au mur Trop mûr visage éclaboussé Par quelle explosion définitif (...)

  • JEAN-LOUP MARTIN

    IV. Traits

    Un trait gris sur la terre Un trait noir dans le ciel Et le ciel et la terre S’enroulent l’un autour de l’autre S’enroulent autour de moi au-dedans de moi (...)
    Clefs : poésie , Martin

  • JEAN-LOUP MARTIN

    V. Racines

    Pour ma Nicole. J’ai des alliés Qui me tiennent en vie, Qui me donnent racine. Eugène GUILLEVIC, Sphère. Les pieds sur la terre dans la terre au plus profond jusqu’au cœur au magma (...)
    Clefs : poésie , Martin

  • JEAN-LOUP MARTIN

    VI. Racines et sources

    Pour Yves et Pierre Poher et leur famille. Étincelle arrachée à la cascade soleil pour construire mon rêve arbres et fleuve (...)
    Clefs : poésie , Martin

  • VII. Olivier(s)

    Pour Martine Casanova, Mireille Marchand et Robert Béthune. 1 Olivier : noueux, tronc noueux, noué à la terre racines immortelles (...)
    Clefs : poésie , Martin

  • JEAN-LOUP MARTIN

    VIII. LA MUSIQUE : PAYSAGE*

    En lisant une phrase de Philippe Deleveau

    À la mémoire de Maurice Brisson et pour Simone Brisson et sa famille. La musique toujours nous parle de notre vraie patrie. Philippe DELAVEAU, Eucharis, Gallimard, 1987. J’habite (...)
    Clefs : poésie , Martin

  • JEAN-LOUP MARTIN

    IX. MÉDITATIONS

    Pour Martine, Coline et Laure Casanova. Plongée : sinuosités des fourmis. Je m’interroge sur les anfractuosités de mes rêves. Que la brume soit ! et la brume (...)
    Clefs : poésie , Martin


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette