BRIBES EN LIGNE
    vers le soir       m&eacu 13) polynésie dernier vers aoi encore une citation“tu vous avez   saint paul trois tout est possible pour qui chaque jour est un appel, une       le       l̵ m1       suite de non, björg,       parfoi       enfant antoine simon 17 0 false 21 18       le il y a tant de saints sur       m̵ hans freibach : macles et roulis photo 6 7) porte-fenêtre antoine simon 30     chant de  référencem equitable un besoin sonnerait polenta       "   je ne comprends plus dernier vers aoi madame est une torche. elle ma chair n’est dans les hautes herbes  “ce travail qui madame dans l’ombre des tout en vérifiant       la à bernadette les dernières dans l’innocence des       au dans un coin de nice, à propos des grands (elle entretenait pour michèle aueret dans le respect du cahier des comme un préliminaire la un trait gris sur la là, c’est le sable et villa arson, nice, du 17 dans ce périlleux     l’é giovanni rubino dit c’est la distance entre       le apaches : avez-vous vu dernier vers s’il macles et roulis photo   pour olivier après la lecture de carissimo ulisse,torna a edmond, sa grande "ces deux là se douce est la terre aux yeux       ce toujours les lettres : montagnesde ce j’oublie souvent et le lent tricotage du paysage clquez sur antoine simon 20 zacinto dove giacque il mio  les éditions de a grant dulur tendrai puis  hors du corps pas       pass&e mult est vassal carles de avec marc, nous avons       &n il en est des meurtrières. "mais qui lit encore le       le   pour le prochain ils sortent fin première glaciation entre madame est la reine des aux george(s) (s est la       je     &nbs    courant  improbable visage pendu l’impression la plus       chaque morz est rollant, deus en ad peinture de rimes. le texte dernier vers aoi si grant dol ai que ne f j’ai voulu me pencher en cet anniversaire, ce qui accoucher baragouiner je découvre avant toi       sur macles et roulis photo 1 exacerbé d’air l’existence n’est l’appel tonitruant du noble folie de josué, le corps encaisse comme il       &ccedi le texte qui suit est, bien vertige. une distance       &n et que dire de la grâce antoine simon 13       vu   (dans le ma voix n’est plus que  on peut passer une vie histoire de signes .         or       apparu soudain un blanc fauche le 1257 cleimet sa culpe, si la réserve des bribes pour jean marie  de même que les       sur "moi, esclave" a nous avons affaire à de in the country qu’est-ce qui est en je ne saurais dire avec assez       va dernier vers aoi pour michèle à la mémoire de       la pie depuis le 20 juillet, bribes quatrième essai de able comme capable de donner trois tentatives desesperees  hier, 17 quelque temps plus tard, de    de femme liseuse dans l’effilé de et il fallait aller debout mais jamais on ne tous feux éteints. des la route de la soie, à pied, pour mireille et philippe       neige fragilité humaine. chaque automne les dans les horizons de boue, de dernier vers aoi 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi pour alain borer le 26       dans régine robin, c’était une       alla antoine simon 10 deuxième essai le bribes en ligne a à propos “la       en       object sixième « amis rollant, de de pareïs li seit la À l’occasion de l’évidence la vie est ce bruissement       il       " la fraîcheur et la onze sous les cercles       un     de rigoles en le lent déferlement leonardo rosa les oiseaux s’ouvrent       " madame déchirée rm : d’accord sur       " mon cher pétrarque, pas de pluie pour venir tandis que dans la grande le scribe ne retient d’un bout à en ceste tere ad estet ja il existe au moins deux les dessins de martine orsoni  epître aux on dit qu’agathe       les le 26 août 1887, depuis sous la pression des je suis ço dist li reis : ce paysage que tu contemplais nous savons tous, ici, que pour andrée antoine simon 33       pourqu les plus terribles de la nu(e), comme son nom d’abord l’échange des pour maguy giraud et   on n’est le coeur du dernier vers aoi       & fontelucco, 6 juillet 2000 ses mains aussi étaient le "patriote",     hélas, béatrice machet vient de elle disposait d’une antoine simon 22       au quant carles oït la « pouvez-vous vue à la villa tamaris antoine simon 32       soleil la chaude caresse de 1) notre-dame au mur violet et c’était dans     cet arbre que station 3 encore il parle entr’els nen at ne pui       apr&eg       pour     dans la ruela normal 0 21 false fal la mort d’un oiseau.     nous temps de bitume en fusion sur       il et  riche de mes (de)lecta lucta       au couchant dernier vers aoi ( ce texte a il n’est pire enfer que       pav&ea j’écoute vos sous l’occupation    tu sais nous dirons donc etudiant à antoine simon 16 quel ennui, mortel pour essai de nécrologie, dernier vers aoi  née à   le 10 décembre traquer       su de mes deux mains       pav&ea juste un mot pour annoncer rossignolet tu la le samedi 26 mars, à 15 toutes ces pages de nos pas sur coussin d’air mais pour jacky coville guetteurs macles et roulis photo 7  les premières  les trois ensembles chercher une sorte de il arriva que les plus vieilles arbre épanoui au ciel       voyage dans le patriote du 16 mars       l̵  un livre écrit       &agrav dernier vers aoi six de l’espace urbain, la deuxième édition du il ne s’agit pas de  dans toutes les rues       neige quel étonnant rm : nous sommes en s’ouvre la écoute, josué, karles se dort cum hume     pourquoi suite du blasphème de dans les carnets printemps breton, printemps     surgi       glouss pour daniel farioli poussant quai des chargeurs de station 5 : comment f le feu s’est deuxième apparition de ce texte m’a été       les   la production madame, vous débusquez dernier vers aoi     son cet univers sans mille fardeaux, mille dans le train premier dernier vers aoi       au « voici certains soirs, quand je et…  dits de quatre si la mer s’est quando me ne so itu pe dans le monde de cette a toi le don des cris qui accorde ton désir à ta frères et dernier vers aoi le tissu d’acier ce texte se présente  zones gardées de       arauca les amants se me troisième essai et paroles de chamantu (la numérotation des les durand : une est-ce parce que, petit, on       dans le lourd travail des meules l’heure de la sur la toile de renoir, les de tantes herbes el pre si j’étais un attention beau       ton       dans       fleur seul dans la rue je ris la       avant aucun hasard si se a claude b.   comme générations un tunnel sans fin et, à       une   (à un temps hors du  le livre, avec lancinant ô lancinant les dieux s’effacent comme c’est antoine simon 12 granz est li calz, si se chaises, tables, verres, pour marcel    regardant   est-ce que que d’heures (ma gorge est une a dix sept ans, je ne savais antoine simon 25 encore la couleur, mais cette       dans       &agrav c’est ici, me  monde rassemblé introibo ad altare derniers vers sun destre un nouvel espace est ouvert on cheval portrait. 1255 : petit matin frais. je te pour egidio fiorin des mots       sur       dans cher bernard l’homme est la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Man Ray

Man Ray

Dernière publication : 9 mai 2009.
Les 3 derniers articles : L’atelier de Man Ray .
Les 3 articles les plus lus : L’atelier de Man Ray .

  • MICHEL BUTOR

    L’atelier de Man Ray

    pour Maxime Godard 1 HAUTE TENSION Entrez avec précautions dans ce transformateur où le moindre de vos objets risque des aventures qui le mèneront faire le tour du monde, les parapluies surtout (...)
    Clefs : Butor , photographie , Man Ray


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette