BRIBES EN LIGNE
autre citation pure forme, belle muette, pour pierre theunissen la       la errer est notre lot, madame, les cuivres de la symphonie de prime abord, il       deux la mort, l’ultime port,       st …presque vingt ans plus    regardant toutefois je m’estimais dernier vers aoi et ma foi,       reine le coquillage contre       &agrav       le dernier vers aoi       les li quens oger cuardise dans le pays dont je vous c’est parfois un pays dernier vers aoi     pourquoi toulon, samedi 9 temps de bitume en fusion sur la cité de la musique  tous ces chardonnerets antoine simon 15 mouans sartoux. traverse de Éléments - les routes de ce pays sont a la libération, les       &eacut Être tout entier la flamme rimbaud a donc s’égarer on carles li reis en ad prise sa douze (se fait terre se ce qui aide à pénétrer le j’écoute vos À l’occasion de       dans       dans pour présentation du al matin, quant primes pert       fleure attention beau (en regardant un dessin de ses mains aussi étaient  dernier salut au       l̵ pour le prochain basilic, (la josué avait un rythme « h&eacu je n’ai pas dit que le rien n’est       le dernier vers aoi       ( moi cocon moi momie fuseau si tu es étudiant en la poésie, à la libre de lever la tête dire que le livre est une tandis que dans la grande antoine simon 31 le bulletin de "bribes l’erbe del camp, ki À la loupe, il observa comme ce mur blanc autre essai d’un  martin miguel vient et il parlait ainsi dans la je crie la rue mue douleur dans ce pays ma mère merci à marc alpozzo passet li jurz, si turnet a archipel shopping, la (la numérotation des face aux bronzes de miodrag       dans vous avez pour marcel       fleur quelque chose suite de       retour pas facile d’ajuster le mais non, mais non, tu diaphane est le fragilité humaine. je t’ai admiré, le scribe ne retient quel étonnant madame a des odeurs sauvages genre des motsmauvais genre preambule – ut pictura pour helmut clquez sur une errance de aux barrières des octrois alocco en patchworck © clers fut li jurz e li deuxième apparition de de proche en proche tous  jésus 1 au retour au moment je suis       aux dernier vers doel i avrat,  au mois de mars, 1166   jn 2,1-12 : cinquième citationne  improbable visage pendu quant carles oït la la galerie chave qui   le 10 décembre       sur       crabe- on trouvera la video dernier vers aoi avez-vous vu       le dorothée vint au monde ecrire les couleurs du monde antoine simon 6 ce jour là, je pouvais f qu’il vienne, le feu   marcel       nuage « 8° de a l’aube des apaches, 1) notre-dame au mur violet journée de il ne s’agit pas de          7 artistes et 1 bernadette griot vient de antoine simon 33 est-ce parce que, petit, on  pour jean le       la dans les hautes herbes dernier vers aoi préparation des       m̵       le guetter cette chose dimanche 18 avril 2010 nous À peine jetés dans le suite du blasphème de tous feux éteints. des madame déchirée toute une faune timide veille   3   

les       soleil vous deux, c’est joie et       neige (vois-tu, sancho, je suis rm : nous sommes en travail de tissage, dans pas sur coussin d’air mais   pour théa et ses a ma mère, femme parmi   je ne comprends plus après la lecture de décembre 2001. 5) triptyque marocain me       sabots des voix percent, racontent dernier vers que mort derniers vers sun destre dieu faisait silence, mais       object aux george(s) (s est la raphaël je dors d’un sommeil de pour nicolas lavarenne ma       les j’entends sonner les il s’appelait comme un préliminaire la pour alain borer le 26 cet article est paru voile de nuità la     les provisions laure et pétrarque comme  tu vois im font chier avant propos la peinture est       le     longtemps sur       d’ eurydice ou bien de pur ceste espee ai dulor e etudiant à il ne reste plus que le seul dans la rue je ris la c’est la chair pourtant le samedi 26 mars, à 15 À max charvolen et martin 1.- les rêves de bruno mendonça nouvelles mises en villa arson, nice, du 17       un si grant dol ai que ne     extraire jamais si entêtanteeurydice       au cet univers sans  “ce travail qui     l’é du bibelot au babilencore une arbre épanoui au ciel pour michèle gazier 1 ce qui fascine chez comme une suite de dans le monde de cette     rien le 26 août 1887, depuis morz est rollant, deus en ad très saintes litanies dernier vers aoi des conserves ! antoine simon 18 et  riche de mes     sur la ma voix n’est plus que ensevelie de silence, il y a dans ce pays des voies la terre a souvent tremblé       tourne a christiane certains prétendent à sylvie f toutes mes       bien       mouett antoine simon 12 nous savons tous, ici, que       object       l̵ dans le train premier       & bribes en ligne a polenta mais jamais on ne il n’y a pas de plus  dans toutes les rues temps où les coeurs       au attelage ii est une œuvre antoine simon 26 antoine simon 23 nécrologie carmelo arden quin est une je m’étonne toujours de la  “la signification le temps passe si vite,     oued coulant pas de pluie pour venir       sur constellations et a la fin il ne resta que à propos des grands   le texte suivant a j’ai perdu mon générations sous la pression des  “comment   est-ce que petites proses sur terre antoine simon 27 (elle entretenait   pour adèle et voudrais je vous   dits de du fond des cours et des religion de josué il 13) polynésie sur l’erbe verte si est tous ces charlatans qui écrirecomme on se pour m.b. quand je me heurte de toutes les napolì napolì buttati ! guarda&nbs tant pis pour eux.       la max charvolen, martin miguel     double quand nous rejoignons, en jouer sur tous les tableaux pour jean-marie simon et sa  marcel migozzi vient de (dans mon ventre pousse une       l̵ coupé le sonà       sur temps de pierres dans la ...et poème pour que reste-t-il de la la tentation du survol, à       &n       pav&ea c’est ici, me dans l’innocence des entr’els nen at ne pui tout en travaillant sur les la littérature de les parents, l’ultime     "   nous sommes  il est des objets sur de pareïs li seit la d’un bout à       au    de femme liseuse toute trace fait sens. que pour andré villers 1)       fourmi li emperere par sa grant       glouss un tunnel sans fin et, à quelque temps plus tard, de “dans le dessin le lourd travail des meules       &n       pass&e il faut aller voir la communication est station 3 encore il parle ce 28 février 2002.   tout est toujours en       au ils s’étaient carcassonne, le 06 madame aux rumeurs    il carissimo ulisse,torna a     pluie du pas une année sans évoquer   entrons certains soirs, quand je bernard dejonghe... depuis       &agrav       marche    au balcon   saint paul trois je ne peins pas avec quoi, quatrième essai de ecrire sur     surgi le 23 février 1988, il ce jour-là il lui       la pour martin nice, le 18 novembre 2004       "       p&eacu je suis occupé ces dans les écroulements de soie les draps, de soie À max charvolen et c’est pour moi le premier       entre able comme capable de donner     ton  la lancinante       dans il ne sait rien qui ne va       embarq nous avancions en bas de j’ai relu daniel biga, le travail de bernard pour raphaël rêve, cauchemar,     &nbs antoine simon 7 de sorte que bientôt gardien de phare à vie, au       &agrav       que   on n’est la prédication faite antoine simon 25 couleur qui ne masque pas 1. il se trouve que je suis la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Man Ray

Man Ray

Dernière publication : 9 mai 2009.
Les 3 derniers articles : L’atelier de Man Ray .
Les 3 articles les plus lus : L’atelier de Man Ray .

  • MICHEL BUTOR

    L’atelier de Man Ray

    pour Maxime Godard 1 HAUTE TENSION Entrez avec précautions dans ce transformateur où le moindre de vos objets risque des aventures qui le mèneront faire le tour du monde, les parapluies surtout (...)
    Clefs : Butor , photographie , Man Ray


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette